Consommation Collaborative au service des Territoires (CoCoTe) - Code source

De Movilab.org


AbeillePollen32px.png Le portail dédié à la documentation et aux codes sources



Présentation du projet

CoCoTe.png

Résumé

CoCoTe (Consommation Collaborative au service des Territoires) est un assembleur d'initiatives et de services collaboratifs par la création de prestations et la documentation de leurs pratiques.

Ce projet vise à développer les usages de la consommation collaborative au service des citoyens ligériens, plus particulièrement en milieu rural. Elle se décompose en briques (ou morceaux) qui, cumulés, forment une CoCoTe adaptée au territoire et aux besoins de ses utilisateurs.

Ce projet étant documenté et libre (licence CC-BY), toute personne peut réutiliser les différentes briques le composant.

  • Publics visés : toute personne souhaitant améliorer son autonomie ainsi que ses conditions de logement, de travail, d'alimentation et de transport.
    Les Espaces Publics Numériques volontaires du Réseau Départemental des Acteurs de la Cyberloire seront mis à contribution comme relais de la méthodologie CoCoTe, les médiateurs numériques étant les personnes les plus qualifiées pour transmettre les connaissances et les compétences numériques utiles à la pleine utilisation de la méthodologie et des outils proposés. (voir aussi: le Périmètre de la Médiation Numérique).
  • Pour connaitre le contexte général, à savoir l'économie circulaire et la consommation collaborative, vous pouvez regarder ces vidéos :
L'économie circulaire par Ellen MacArthur Foundation
La consommation collaborative par Adesias

Pourquoi se lancer dans ce projet ?

Choixdumonde.jpg Quoi de plus évident désormais ? Chaque euro dépensé l'est dans un choix de mode de production. Et on sait désormais que, même si ce n'est pas toujours facile concrètement, le plus bas prix n'est pas synonyme de justice.



Alors que faites-vous pour "dépenser" autrement ?

Les enjeux de CoCoTe sont colossaux et à l'image des changements qui s'opèrent dans le monde numérique : changer le monde. Plus modestement, il s'agit de montrer au plus grand nombre les possibilités offertes par les pratiques de consommation collaborative. Ils sont triple : humains, environnementaux et économiques.

L'intérêt pour tout-un-chacun est triple :

  1. bien-être social,
  2. protéger sa planète,
  3. vivre mieux avec moins d'argent.

L'impact de la méthode de développement CoCoTe concerne les aspects suivants :

  • Travailler : travail à distance, coworking, collaboration, coopétition...
  • Se loger : habitat participatif, colocation, couchsurfing...
  • Se nourrir : AMAP et apparentés, Disco Soupe, glanage...
  • Se déplacer : covoiturage, véhicules partagés, modes de transports doux...
  • Bidouiller : ateliers de réparation, zones de gratuité, formes d'échanges non-monétaires...

Cet impact a lieu à tous les niveaux de la vie quotidienne. Certains plus que d'autres, en fonction des envies et des besoins de chacun. Un effet de synergie apparait au fur et à mesure de l'accroissement des pratiques collaboratives, et ses effets sont, entre autres, une simplification de la vie, une diminution du stress et des opportunités toujours plus nombreuses.

A savoir avant de se lancer

La plus grande difficulté est le changement de mentalité. Tout individu né et éduqué dans le système capitaliste résonne, peu ou prou, dans un cadre de référence qui règle les échanges entre individus et structures à des relations marchandes. Arriver à se forger une nouvelle éducation est le point le plus dur et le plus délicat.


Mais... ce n'est absolument pas nécessaire !

Il suffit d'essayer : la pratique des outils qui répondent à nos besoins est auto-suffisante.


Le projet CoCoTe est un empilement de briques, ayant chacune son niveau de difficulté, ses coûts, son temps de mise en oeuvre, etc. Chaque porteur de projet souhaitant le dupliquer chez lui peut saisir n'importe laquelle de ces briques, et la mettre en place indépendamment des autres. L'effet de synergie dont j'ai parlé précédemment se fera sentir de plus en plus rapidement (à mesure) que les briques s'accumuleront.

Comment faire ?

La recette pour les pressés

Prenez une des briques (une des plumes !) de la CoCoTe. Mettez-la en place. Et voilà !

A faire avant

(conditions à réunir, compétences, cadre juridique, modèles économiques du projet et des porteurs du projet s’ils sont bénévoles, les choix à faire avant)

Avant de se lancer dans le développement de CoCoTe sur votre territoire, il est intéressant de réunir autour de vous une équipe de ProAm (professionnels amateurs). Cette équipe déterminera, par ses multiples compétences (geek, management, gestion, web, bricoleurs, community management,...) et par ses centres d'intérêt, les briques que vous développerez en premier lieu.

Il est très important de connaître votre territoire, d"identifier les initiatives déjà présentes avant de lancer un développement territorial. Y a-t-il un atelier de réparation de vélos ? Un FabLab ? Des Amaps ?
En fonction de cela, il est conseillé de développer en premier lieu les services qui lieront ces initiatives, et de développer des initiatives annexes.
Par exemple, une Disco Soupe et des Freegans vont très bien ensemble. Ils entrent très rapidement en synergie. De la même manière, un FabLab et des ateliers de construction/réparation se complètent au mieux.

Dictionnaire

Parce qu'on sait qu'on utilise plein de mot tout bizarroïdes :)

  • Bien Commun [BC] : tout ce qui se rapporte à la documentation libre (comme cette page), la cartographie.
  • Brique : un morceau de l'écosystème, que ce soit une Initiative, un Service, ou le Bien commun.
  • Initiative [I] : structure (déclarée en préfecture, auprès de CCI ou de la CMA,...) ou groupe de personnes qui développe une brique autonome. Par exemple, un atelier de réparation de vélos, une Disco Soupe, ou une société comme Tesla Motors (qui est sur le chemin de l'open source].
  • Prestation [P] : la vente de tout ou partie de l'écosystème à une collectivité territoriale ou une entreprise.
  • Service [S] : un morceau de l'écosystème qui connecte deux Initiatives, générateur de revenus.

Conditions

  1. Réunir quelques personnes motivées par les briques qui vous intéressent le plus.
  2. Se voir régulièrement. A Saint-Etienne, nous utilisons l'AssoCamp de Zoomacom hebdomadaire pour faire avancer les différents projets.

Compétences

  1. Compétences des porteurs :
    - un "geek" c'est bien, même si vous devrez tous utiliser des outils numériques, cette personne sera plus à même (en théorie) de s'approprier les outils pour vous transmettre les compétences acquises.
    - un "manuel" c'est bien aussi, car cette personne pourra vous permettre de surmonter plusieurs difficultés de bricolage (comme par exemple pour la brique DiscoSoupe Mobile)
  2. Si vous ne disposez pas des compétences numériques, faîtes appel à un animateur multimédia ou à un médiateur numérique. Vous les trouverez dans un Espace Public Numérique. Il pourra ainsi s'intégrer dans votre projet comme partie prenante !

A faire pendant

(étapes, comment les acteurs se coordonnent…)

Méthodologie de travail

Le projet se déroule en plusieurs phases, conduites en parallèle en fonction de l'état d'avancement du travail avec les structures concernées :

Phase 1 : Connaissance du territoire

  • Identifier et cartographier les lieux de consommation collaborative sur le territoire (de manière non exhaustive, mais par ordre de pertinence).
    NB : l'outil parfait n'existe pas encore. Nous travaillons sur un module wordpress pour le moment (13/06/2014), mais nous allons rapidement passer sur Umap. Je vous invite plus que cordialement à venir contribuer sur la même carte que nous. Vous pourrez ainsi être aidés, et nous bénéficerons tous du travail de chacun.
  • Trouver les personnes et réseaux ressources chargées de développer et/ou gérer ces activités

Phase 2 : Mise en réseau

  • Inviter tous les acteurs recensés à communiquer sur la carte auprès de leur communauté
  • Inviter ces acteurs à des BarCamps hebdomadaires
  • Faire inviter, par les personnes ressources, les usagers des différentes structures accueillant des services de Conso Collab et dans les EPN à des ExplorCamps mensuels pour leur faire découvrir ce qui existe sur leur territoire

Phase 3 : Accélération

  • Proposer, lors de ces ateliers, la mise en place de Services, pour développer la visibilité, les modèles économiques et l'impact des différentes Initiatives, pour créer une synergie autour de la consommation collaborative et de l'économie circulaire
  • Utiliser des outils de diffusion par les réseaux sociaux et par email auprès des publics
  • Activer l'implication de la presse locale avec des évènements et des conférences/communiqués de presse

Tout ce travail est documenté sur des outils numériques collaboratifs, dans la perspective de constituer des Biens Communs au service des porteurs d'Initiatives, de leurs contemporains, et des porteurs futurs.

Non-méthodologie de travail(et/ou feed-back)

Si vous souhaitez seulement utiliser une des briques, ou ne pas suivre ce qui est expliqué précédemment, faîtes donc... mais n'oubliez pas de nous faire des retours svp. Cela nous permettra de savoir ce qui se passe sur les territoires d'applications choisis par vos soins.

Méthodologie de travail n°2

Le projet se déroule au niveau des groupes de projets. Le but est double : obtenir un effet de synergie à l'intérieur d'un groupe ET avec les autres groupes.

L'écosystème

  1. Nous travaillons sur 6 thématiques :
    *Se loger
    *Se nourrir
    *Bidouiller
    *Se déplacer
    *Echanger
    *Travailler
  2. Nous disposons d'outils, qui peuvent devenir du Bien Commun :
    *Publication collaborative : Amazing
    *Partage d'objets/lieux/services : ShareTribe
    *Documentation : Movilab.org
    *Diffusion : les réseaux sociaux
    *Protection juridique de notre travail par les licences libres
    *Outils cartographiqes : OSM pour le bien commun, et toute une tripotée pour nos besoins spécifiques

Pour chacune d'entre elles, nous allons constituter un groupe de personnes ressources, au service des projets spécifiques à chaque thématique.




Le Bien Commun

  • Sharitories, is a global project with a very practical scope : to create a Collaborative Territories Toolkit for local policy-makers around the world who wish to implement collaborative or sharing initiatives in their local areas and help them thrive.
  • Sharevolution, projet-de R&D collective aux frontières de l’économie du partage-et de la consommation collaborative.
  • Collporterre : accompagner les démarches collaboratives sur les territoires.
  • Sharing Cities Toolkit, an evolving compilation of resources comprised of a mix of How-to’s, Project Guides, example Policy and tried and true Models and Advice.
Cartographie
Média citoyen
Monnaie complémentaire
  • Le lien, monnaie complémentaire ligérienne [BC]

Les fameuse briques

Bidouiller

Un article d'Anne-Sophie Novel sur le formidable essor des sites de récup et de réparation

Echanger
  • Paniers culturels
  • La Give Box, étagère-zone de gratuité. [S]
  • La Sharetribe, plateforme en ligne qui permet d'échanger toutes sortes de biens, de services, des trajets... gratuitement ou pas, au sein d'une communauté. [S]
  • ShareVoisins, site de partage d'objets entre voisins
Se déplacer
Se loger
Se nourrir
Travailler

Modèle économique

Théorie

  • Création de services (à but lucratif, ou au moins générateur de revenus)
    Ils connectent les initiatives et reversent une partie de leur bénéfice dans une tirelire destinée à financer le bien commun (à savoir la documentation des initiatives et leur reproductibilité).
    Cet argent peut être récupéré par certains membres des initiatives elles-mêmes s'ils contribuent à entretenir le bien commun.
  • Vente de prestations
    Elles proposent à des collectivités locales et à des entreprises (article fournissant un argumentaire complet) de payer le développement local d'initiatives documentées.
    Les revenus générés sont divisés entre :
    - les initiatives documentées (puisque celles-ci ont fait l'effort de rendre reproductible leur modèle),
    - les prestataires de service, qui vont chercher ses revenus
    - la tirelire, pour continuer à prendre soin du bien commun
  • Les revenus que génèrent certaines initiatives peuvent être reversés en partie à la tirelire pour enrichir le bien commun (comme par exemple le tronc apposé au côté des Give Box)

Outils

  • Gittip est un outil de financement participatif durable.
  • HelloAsso est une solution complète de collecte de fonds pour les associations. Voir la page Movilab dédiée : HelloAsso

Problématique : l'argent investi au départ par le Conseil général, qui sert à lancer la machine, risque de sortir du cercle vertueux des initiatives locales. Une solution peut-être d'utiliser une monnaie complémentaire. Elle permettra de tracer les sorties de cercles par la transformation en euros. Sorties qui devront toujours être compensées par une entrée. De cette manière, le capital de départ ne disparait pas par petites sorties, et bien au contraire, augmente au fur et à mesure des entrées.

Plateforme de vente

Tout va se trouver sur la page CoCoTe.com

A faire après

(avec quoi repart-on ? comment partager et diffuser ? évaluation)

Mieux comprendre le projet

L’origine du projet et son histoire

Les étapes marquantes, les détournements et évolutions du projet initial

Les freins, les problèmes non résolus, les défis

Gouvernance

Il est nécessaire de trouver un modèle de gouvernance démocratique afin de disposer d'une participation maximum, de la constitution d'un réseau dynamique et organique, et d'un développement harmonieux des uns et des autres.


  • Outils :
    • Libr@net, plate-forme gratuite et soucieuse de protéger vos données personnelles.

Les éléments facilitateurs

Il existe de nombreuses plateformes de partage d'idées et projets, et plusieurs incubateurs et living labs. Ceux qui nous intéressent en priorité sont les suivants :

Evènementiels auquels se greffer

  • L'UpCycly Fest, Festival de la Récup' et de la co-construction

au service de la biodiversité urbaine.

Conditions de réutilisation

Exemples concrets

(témoignages et portraits de porteurs du projet, d’acteurs, d’usagers : ce qui avait été prévu, ce qui a été fait au final, pourquoi ?, « si c’était à refaire ? »,– en texte, en vidéo…)

Des ressources pour aller plus loin

Bibliographie : livres, lieux et sites pour aller plus loin

Pour ne pas rester seul

(personnes ayant de l’expérience et prêtes à la partager, y a-t-il un réseau sur ce projet ?)

Pélussin

Maison des Services de Pélussin

Saint Etienne

  • le porteur du projet : Renaud Denis
  • Les contributeurs (liste non-exhaustive) : Amandine Lamotte, Antoine Burret, Antoine Durigan, Clémentine Martinon, David Réchatin, Eddie Javelle, Elodie Grand, Simon Sarrazin, Sonia Roche, Stéphane Hozonie, Yoann Duriaux
  • Les personnes qui viennent régulièrement à l'AssoCamp de Zoomacom. Vous pouvez les trouver sur les comptes rendus.

Quelques ressources pratiques

(courriers préremplis, outils d’animation…)

Outils d'animation
  • AssoCamp (une forme de BarCamp), pour les réunions hebdomadaires des porteurs de projet
  • ExplorCamp, pour faire découvrir des projets à plein de monde
Autres codes sources

Retours d’expérience de ceux qui ont testé cette recette

(pas seulement le projet mais la recette qui l’explique) et suggestion pour l’améliorer

  • l'AssoCamp de Zoomacom. Ce n'est pas exactement un retour d'expérience, mais c'est le travail qui est effectué toutes les semaines en AssoCamp. Et y figure notamment des éléments de CoCoTe.

Passer à l’échelle ?

(Y a-t-il d’autres projets complémentaires…)

Le but de ce projet est justement de passer à l'échelle, de dynamiser les initiatives existant sur un territoire pour assurer leur modèle économique et de fortifier leurs réseaux. Tout le travail en amont s'est fait sur la page La consommation collaborative au service des territoires.

Visuel passer à l'échelle

Pitch CoCoTe

Médiation touristique territoriale



Accueil - Définition de MoviLab - Qui porte et constitue MoviLab ? - Pourquoi contribuer sur ce wiki ? - Comment contribuer sur ce wiki ? - Conciergerie MoviLab - Mentions légales
Catégorie:Codes sources
Auteur Logo Zoomacom+texte-150pxFdTransp.png
Partenaire Département de la Loire
Conditions d'utilisation CC-BY-NC-SA.jpg

Licence Creative Commons
[1]