Supermarché coopératif à Saint-Etienne 2

De Movilab.org



1. Le projet : actions, ressources et actualités 2. Comptes-rendus de travail 3. Acteurs et historique



Sommaire

Les compte-rendus de l'AssoCamp

Les AssoCamps (des temps d'échanges et de partages de compétences et de médiation numérique entre les membres d'associations et porteurs de projets, voir: AssoCamp) de l'associationZoomacom se déroulent à Saint-Étienne (Loire) tous les mardis de 18h à 21h.

L'association Zoomacom est une structure d’appui (centre de ressources en médiation numérique) et d’aide à la création et au développement de projets ou de dispositifs en région Auvergne-Rhône-Alpes, s’appuyant sur le concept des « Territoires Intelligents et Communautés Apprenantes » (TICA).

Son projet associatif : "Permettre l'appropriation collective des usages numériques par des actions économiques, sociales et solidaires."

2017

Forum du 17 mai 2017

Animation de la réunion : Léa, Juan, Benoit

Secrétaires : Lucienne, Baptiste

Tour de table de présentation

Plusieurs nouveaux venus ou arrivés très récemment, d’autres qui avaient participé pendant l’expérience mais n’étaient pas encore revenus depuis.

Objectifs lors de ce forum

  • Validation charte
  • Avancée des groupes de travail (présentation, travail, restitution)
  • Autres points à traiter pour la suite
  • Temps d’info aux nouveaux / Intégration

Validation Charte

Lecture en groupe et discussion autour des interrogations.

1ère page et Article 1 Introduction : pas de commentaire.

Article 2 : Démocratie

Questions :

  • quid en cas de décision impossible en AG ? Réponse : vote en AG, suivant le quorum défini dans les statuts.
  • Toute décision peut être décidée au niveau des groupes de travail ? Réponse : non, les décisions mineures sont prises en groupe. Les décisions majeures doivent être prises en accord avec les autres groupes. Une décision prise en groupe de travail est présentée au forum qui peut décider de revenir sur cette décision s’il estime que la question est majeure et implique d’autres groupes ou une validation supérieure. Ceci permet d’expérimenter l’expérience collective tout en mettant en place une vigilance collective.

Article 3 : Principe éthique

Questions :

  • Pas de restrictions aux produits biologiques ? Réponse : pas forcément. La charte n’est volontairement pas trop précise sur ce point. La qualité du produit et de sa production est cependant mentionnée (respectueuse de l’environnement). Mais important d’avoir des fiches pour chaque produits détaillant leur traça et le pourquoi de leur choix.
  • Quel est le périmètre du local ? Réponse : pas défini précisément pour les mêmes raisons
  • Que veut-on dire par « Respectueux de l’humain » ? (quid des OGM ? ou autre ?) Quid de la traçabilité ? Réponse : idem concernant les produits bio. A préciser, mais pas dans la charte. Mission du groupe approvisionnement.

Article 4 : Coopération

Questions :

  • A quoi correspond « permettre de tester » ? En quoi consiste le test ? Réponse : permettre à un potentiel coopérateur, avant de s’engager, de découvrir le projet.

Article 5 : Eco-responsabilité

Pas de question

Article 6 : Indépendance

Pas de question

Article 7 : Transparence

  • Corriger : « Constater la transparence »
  • Possibilité d’ajouter une mention sur la transparence des personnes, la manière de fonctionner, etc ? Réponse : à discuter, voir également article 8.

Article 8 : Entraide

Pas de question

Article 9 : Non lucratif

Pas de question

Articule 10 : Adaptabilité

  • Attention si évolutif, qu’est-ce qu’on signe si ça peut changer à tout moment ? C’est tout de même important si ça ne bouge pas. Réponse : oui effectivement, mais l’objectif est de se laisser la possibilité en cas de grosse erreur ou gros changement qui nécessite de revoir la charte, surtout vu la grosse évolution que va connaitre l’association au début de son développement.
  • Possibilité de figer des articles et laisser d’autres évolutifs ? Par exemple les valeurs sont figées ? Ou est-ce que l’assemblée générale seulement pourrait modifier la charte ? A bien définir

Prise de décision : Charte validée.

Groupes de travail

Présentation succinte des groupes
  • Présentation succinte de la mission du groupe
  • Difficulté ou question qui fait débat dans le groupe ?
  • Exemple d’avancée qui a été faite récemment.

Liste des groupes :

  • Coordination : présenté par Pierre Guyonnet.
  • Communication : présenté par Vincent Couturier
  • Approvisionnement : présenté par Benoit Perrot
  • Locaux : présenté par Pierre Edouard Garde & Lucienne Sévéhon
  • Animation : présenté par Fred Hupé
  • Retour d’expérience : présenté par Baptiste Lopez
Actions à court terme des groupes

Coordination :

  • Mission : impulser une vision collective à l’ensemble des groupes, être en appui de ces groupes, apporter des solutions extérieures, assurer les fonction support ( ex informatique, logistique etc )
  • Prochain Objectif : impulser la 1ère réunion du groupe appro d’ici le 25 Mai.

Animation : préparer les futures animations. 17 personnes au sein du groupe.

  • Inscription au Salon Tatou Juste
  • Projection Food Coop à Saint Etienne et Rive de Gier
  • Forum Alternatiba+projection En quête de sens à la Friche de la Rue Neyron + Powered + Vélorution au Puit Couriot.
  • Propositions de rencontres informelles dans des cafés, pour accueillir des nouvelles personnes ou échanger entre groupes

Communication : 26 personnes. Affiches, flyers, FB, internet, rédactionnel pour communiquer, nom de l’asso, identité visuelle…. Voir également priorités listées par Renaud sur Movilab

  • Retour sur les outils de communication
  • Mission Nom lancée
  • Mise en ligne du site internet
  • Travail sur des vidéos de présentation avec l’aide de Open Factory
  • Collectif pour une transition citoyenne (CTC) : intégrer ce collectif ? Diffusion de films qui peuvent nous intéresser

Groupe Appro :

  • Mission : trouver des producteurs, assurer le choix et la traça des produits.
  • Prochain Objectif : mettre en place les réunions de travail sous 10 jours pour construire une marche à suivre/protocole pour nouer des liens avec les producteurs, enquêtes, étude de marché ou assimilé pour avoir plus d’info sur les envies et l’existant

Groupe Locaux

  • Trouver un lieu pour les réunions, en discussion avec Nils. Test de RDD ce jour, Zoomacom encore dispo. Pour le futur supermarché, dépend un peu du groupe approvisionnement

Groupe RETEX. En démarrage.

  • Mission: tracer les points forts et problèmes et éviter suite à l’expérimentation.
  • Prochaine action : Mettre en place un questionnaire pour avoir le retour du vécu des bénévoles et utilisateurs
  • La cité du design nous transmet leur questionnaire et nous fera son retour
  • Remarque : retroplanning au niveau des sondages pour ne pas envoyer les enquêtes dans tous les sens

Questions diverses des nouveaux et des moins nouveaux

  • Quid des rotations des groupes ? Pour l’instant les groupes ne sont pas figés, mais est-ce que ce doit l’être ou au contraire imposer une rotation ?
  • Question d’un retro planning ? nécessaire pour démarcher à tous les niveaux (adhérents, financement, autres). Quelque chose qui a commencé à être mis en place, à diffuser en l’état actuel par le groupe coordination.

Bénévoles pour le prochain forum

Mission : Définir la date, le plan de la réunion, le lieu, animer la réunion.

Volontaires : Fred Hupé, Baptiste Lopez, Claire Wolf

Forum Mardi 25 avril 2017

Après un tour de table, où tout le monde s'est présenté brièvement : 21 personnes présentes sur les différents groupes de réflexion

Outil de travail synchrone : https://realtimeboard.com/app/board/o9J_k8y2Ak=/

Le travail commun est reporté ci-dessous

Décider

  • L'importance de tout décider ensemble
  • Pas de structure pyramidale.
  • C'est long et difficile que tous soient d'accord et acteurs de la prise de décision
  • fait-on confiance à un groupe en cas d'urgence pour décisions rapides ? dans le cas d'urgence, le bureau? un groupe ?
  • vote aux 2/3 ou à la majorité. En cas de problème, comment s'assurer qu'une décision est prise et que tous accepte la décision finale. ts peuvent ne pas remettre en *cause les décisions prises donc il faut bien fixer les choses.lorsqu'une décision est prise, tout le monde doit y adhérer
  • travail de divers groupes ou commissions présentés aux Assemblées Générales pour un prise de décision soumise aux discussions et au vote.
  • l'important n'est pas de tous décider, mais de tous s'exprimer et ne pas être exclu de la décision
  • travailler en collectif et donc ne plus mettre les idées individuelles en avant. trouver un terrain d'entente après avoir échangé nos points de vue. vote
  • Trouver une méthode pour que les décisions soient justes et partagées, en incluant les désaccords. Aller vers du consensus (pas mou).
  • combien de personnes au minimum pour les prises de décision
  • accepter les votes par internet ?
  • comment les outils peuvent permettre le consensus de sociocratie, utiliser des processus qui existent mais qui ne sont pas nécessairement simple et la solution idéale pour des décisions unanimes
  • voir le MOOC des colibris sur la Gouvernance Partagée.
  • autonomie des groupes avec les décisions soumises à un vote sur Internet?
  • un maximum de validation et plus d'opposition
  • c'est l'occasion pour nous de nous d'expérimenter un nouveau mode de gouvernance. S'approprier de nouveaux outils, les comprendre
  • cela dépend du type de décision : faire confiance aux groupes de travail. tout le monde doit être au même niveau pour des prises de décisions de la part de tous

Sources documentaires :

Coopérer

  • Penser au renouvellement des groupes sur le long terme pour éviter la lassitude, la prise de pouvoir et la dépendance à une compétence d'une seul personne
  • Identifier les sujets de travail
  • Former des groupes de travail de 3 à 8
  • Coopérer c'est aussi transmettre ses compétences et connaissance aux autres pour être dans une dynamique évolutive.
  • Mettre en commun notre intelligence et nos moyens
  • Coordination a mettre en place pour les grands groupes de travail
  • Comment communiquer entre les groupes (Tableau d'affichage physique ou virtuel)
  • Dédié des temps commun en réunions, pour souder les membres et faciliter l'inter-connaissance
  • Aller voir le film Foodcoop en groupe le 19 juin au Méliès
  • Coopérer c'est trouver les moyens d'être plus pertinents en groupe que tout seul
  • Travail effectué en AG sur les groupes de travail : http://movilab.org/index.php?title=Supermarch%C3%A9_collaboratif_%C3%A0_Saint-Etienne_2#3.C3.A8me_partie_:_d.C3.A9finition_des_groupes_de_travail
    • Communication interne et externe
    • Local
    • Groupe appro : prise de contact, prospection étude de marché
    • Groupe cohésion (animations internes)
    • Groupe coordination
  • C'est être plus exhaustif.
  • C'est aussi pouvoir faire concrétiser des projets que l'on ne pourrait pas faire seul
  • C'est trouver des compromis.

Le Règlement Intérieur

  • Le règlement intérieur définirait la mise en pratique concrète de la charte.
  • le règlement intérieur serait plus un GUIDE de "l'agir ensemble", qu'une liste de droit et devoir.
  • ce qu'on ne peut pas mettre dans les statuts
  • Le règlement intérieur devrait pouvoir être évolutif toujours sur un fonctionnement de gouvernance partagée.
  • titre: règlement intérieur ou constitution ? Comment on coopère? Comment on décide?
  • qu'est ce qu'on inclut dans le règlement intérieur - moins on met de choses, mieux c'est.
  • dans notre cas les statuts sont très larges et renvoient au règlement intérieur qui les complètent. doit être flexible tout en étant précis
  • Fonctionnement des écoles démocratiques : réunion hebdo sur le fonctionnement et les projets, pendant laquelle un point du RI peut-être remis en cause ou un point rajouté. document évolutif. décisions prise par les personnes présentes. c'est un outil de référence.
  • Il faut s'adapter à chaque situation, donc pas trop de rigidité, mais des "rampes pour se tenir".
  • mettre une limite en nombre de mots ou de pages pour ne pas avoir un doc trop long et indigeste?
  • importance de bien définir les objectifs en amont
  • Différence entre RI de l’association et le RI du Supermarché

Sources documentaires :

La Charte

Thèmes abordés par la charte :

  • Origine des produits (ex: bio, local, équitable...)
  • Modalités de décisions (ex : décisions coopératives, votes....)
  • Répartition / Redistribution des bénéfices (investissement du tout, avec quelle surveillance...)
  • Comportement individuel (respect, esprit, engagement)
  • Transparence de tous envers tous, sur tout
  • Relations avec les autres structures (assos, commerces, voisins...) - prendre en compte son environnement
  • Relations avec les autres assos et supermarchés coopératifs en France et plus loin
  • Alternative aux modes de consommation actuellement dominants
  • Indépendance, autonomie, impartialité, fluidité, polyvalence
  • La construction de cette charte pourrait ressembler à une "liste" (10 commandements par exemple), une suite d'articles. Ecrit solennel contenant les règles, les lois fondamentales d'un organisme. Les moyens pour parvenir aux objectifs fixés pourraient être renseignés (les principes de décisions collectives par exemple).
  • Elle devrait peut-être comporter une définition succincte du supermarché
  • La charte doit définir les grandes lignes du projet, les notions qui nous réunissent, les bases de valeurs communes, la philosophie du projet. Elle pourrait être une énumération des valeurs. Le but est que toute nouvelle personne qui intègre le projet n'ait pas de surprise.
  • Les modalités de validation et de révision de la charte devront être définies.
  • La charte ne devra pas être trop longue ou trop détaillée.

La charte peut lister des objectifs. Elle devra être largement communiquée, pas seulement lue au moment de l'adhésion. L'affichage pourrait permettre à chacun de se la rappeler à tout moment. La rédaction sera à organiser. Il faudra sans doute éviter de la rédiger d'une façon trop collégiale de manière à pouvoir avancer. Cependant le collectif est primordial pour cet élément (validation).

La charte est signée par les nouveaux adhérents dans certaines structures donc elle ne change pas. Cela donne le cadre. Importance de la brièveté. Faut-il rentrer dans les détails? ou c'est plutôt une philosophie. Tout ce qui est potentiellement évolutif devrait être dans le RI. il faut que les choses soient précises mais ouvertes. C’est un pilier éthique et administratif fixe.

Outils pour définir la raison d'être d'un projet avec précision sur MOOC des colibris - trouver les bons mots pour être précis et juste. ACTION Agnès nous fera passer la vidéo explicative

Sources documentaires :


Proposition de règlement intérieur de l'association pour la création d'un supermarché coopératif à St-Etienne

Compte-rendu de l'Assemblée générale du 14 avril, et quelques petits rappels ci-dessous.

  • Assemblée Générale annuelle, la plus légitime de la gouvernance. A la fois approuve l'année précédente, ou pas, et fixe les orientations générales qui devront être mises en place l'année suivante.
  • La coprésidence, ou bureau, comprend 10 membres à l'heure actuelle. Liste des membres : Vincent Couturier, Pierre Guyonnet, Sabine Roche, Frédérique Hupé, Benoît Perrot, Daniela Gandulfo, PE Garbe, Juan Gandulfo, Baptiste Lopez , Léa Quesnot

Bureau (ou coprésidence) : responsables légaux, mais pas de pouvoirs. Garde-fous, coordinateurs. Si décision ou action en désaccord avec les orientations générales, possibilité du bureau de bloquer les choses et de convoquer une AG extraordinaire. Attention cela ne figure pas dans les statuts pour le moment.

  • Forum - comme aujourd'hui - il doit y en avoir un par mois avec présence d'un représentant légal. Le forum doit se baser sur les orientations fixées par l'Assemblée Générale.S'il y a décision, y a t-il vote ?

Décisions à la majorité + 1 voix

Quorum minimum -1 représentant légal + 1 membre de chaque groupe de travail (membres actifs donc informés) Possibilité de rajouter des oui et des non aux votes

  • Groupes de travail : il est indiqué qu'ils existent, dans les statuts. Ni plus ni moins.

Comment tout cela peut-il fonctionner ensemble ? Ce fonctionnement est fixé dans le Règlement Intérieur.

Proposition de règlement intérieur de l'association pour la création d'un supermarché coopératif à St-Etienne

En voici le préambule :

Ce règlement intérieur vient compléter et préciser les statuts de l'association « Supermarché Coopératif de Saint-Étienne », auquel il est soumis et ne peut contrevenir.

Il a pour but de décrire l'organisation et le fonctionnement de l'association, ses modalités de prise de décisions, ses diverses étages de travail et leurs articulations.

Il s'agit de répondre aux questions : Qui décide quoi et comment ? Qui fait quoi et comment ?

Il s'impose comme règle commune à tous les membres de l'association, son acceptation pleine et entière est nécessaire pour adhérer à l'association.

Le non-respect du présent règlement par un membre de l'association l'expose à perdre sa qualité de membre.

Il ne peut être modifié que par le vote de l'assemblée générale ou par la procédure exceptionnelle appelée « ratification expresse » et décrite à l'article X du présent règlement.

Fin du préambule

RI pour Supermarché coopératif + constitution ?

Cotisations

  • 20€ + prix libre - qui peut voter parmi ces adhérents?

Pour l'instant on souhaite rester sur cette cotisation, qui peut être versée sur une année, donc pendant toute l'année, possibilité de voter aux forum, si membre actif même si la cotisation n'est pas complète (elle doit être complète au jour anniversaire) Possibilité d'adhésions suspendues.

  • Possibilité d'être dans du zéro, pas de paiement + prix libre (ne pas mettre de montant minimum) en fonction des frais et budget de l'association, pas besoin de cotisations forcément élevées.
  • si différents types de membres, il faut que ce soit dans les statuts (pour nous ça renvoie au RI)
  • Ne pas monnayer l'engagement moral


Agnès a la possibilité d'une salle les samedi après-midi tous les 15 jours.+-


Assemblée Générale du 9 AVRIL 2017

Ordre du jour

  • Accueil
  • Retour sur les derniers évènements, statut actuel, échanges sur les compréhensions et motivations de chacun.
  • Renouvellement du bureau.
  • Définition des groupes de travail pour la suite du projet

1ère partie

Où trouver les informations ? Depuis le début, tous les comptes rendus de réunion et détails de la progression de l’asso sont détaillés sur internet et ouverts à tous sur un wiki)

Par ailleurs, un espace d’échange interne appelé Agora se trouve ici.

Rappel de l’historique du projet

Création de l’expérimentation pendant la biennale du supermarché coopératif, à partir d’un projet d’Intervals (asso derrière la marque Supercagette), co-initiateur avec Zoomacom (asso de médiation numérique) et Juan Gandulfo, designer. Le projet initial était des triporteurs pour distribuer des produits locaux. Ce projet s’est transformé rapidement et présenté auprès des premiers bénévoles comme la création d’un supermarché coopératif inspiré du modèle « Food Coop » à New York. L’objectif de l’expérimentation (supermarché ouvert aux adhérents et non adhérents) était de créer une dynamique de groupe, fédérer du monde autour d’un projet, et tester grandeur nature en profitant des avantages de la biennale : publicité, local gratuit, etc. Un collectif puis une asso, le Supermarché Coopératif de Sainté (Supercoop dans la suite du compte rendu), s’est créée pour réunir les nouveaux bénévoles au sein d’une association indépendante d’Intervals dans le but de ne pas « inonder » Intervals avec une masse de bénévoles et trop perturber l’équipe existante gérant par ailleurs Supercagette.

  • Conflit ayant provoqué la scission

A cause de l’impératif calendaire d’ouvrir en même temps que la biennale, beaucoup de questions de fond n’ont pas été traitées, ce qui n’a pas permis de mettre en évidence que les 2 associations, Intervals et Supercoop n’avaient pas les mêmes objectifs :

    • le premier ayant pour objectif de créer un magasin (tenu par des salariés et des bénévoles) ouvert aux adhérents et non adhérents, pour diffuser les produits Supercagette
    • le second souhaitant suivre le modèle de supermarché coopératif, ie où les clients seraient également des coopérateurs (supermarché sous forme de coopérative Scop ou SCIC), c’est à dire propriétaires de leur magasin. Ce sont eux qui gèreraient ensemble l’intégralité du supermarché, depuis le choix des produits, le remplissage des rayons jusqu’au comptage de la caisse à la fermeture du magasin (à terme le recours à des salariés pour coordonner ou autre n’est pas exclu a priori). Le magasin serait donc réservé aux coopérateurs (tout le monde pouvant devenir coopérateur, sous réserve d’acquérir une part sociale et de donner de son temps).

A la suite d’une réunion mouvementée, la scission s’est faite brutalement sans possibilité à court terme d’une quelconque entente entre les deux associations. Intervals a décidé dans un premier temps de gérer seul le supermarché, avant de décider jeudi 6 avril de le fermer avec la fin de la biennale. En parallèle, Supercoop reprend son travail avec comme priorité de poser une base claire et partagée par le plus grand nombre. L’essentiel reste encore à décider et à créer.

Quelques questions/points soulevés
  • Lieu / Local : Besoin d’un lieu pour tenir une permanence (ouvert seulement de manière très limitée mais permettant d’avoir un point focal. La question d’un futur local pour vendre des produits n’est pas la priorité du moment.
  • Charte : Attention à se mettre d’accord sur la charte pour pouvoir communiquer plus clairement et éviter ce qu’il s’est passé avant : action n°1 ? S’assurer que les gens qui arrivent sont en accord avec le projet.

Où sont les 400 adhérents ? Quels adhérents sont vraiment intéressés et n’ont pas juste adhéré pour consommer ? Certains se posent également la question de rester présents suivant quelle direction prend le projet, où il sera situé physiquement, etc. La période qui s’ouvre doit permettre de recontacter toutes ces personnes au fur et à mesure et de leur permettre de trouver leur place dans le collectif. Remarque sur le fait que ce n’est pas un super comme les autres, on peut avoir à faire de la route pour y aller. Nous sommes appelés à être des acteurs de notre consommation et plus simplement des consommateurs. Problème de la communication. Important de faire participer tout le monde lors des décisions, même si pas présents, possible avec des outils numériques.

  • Prendre notre temps : attention à prendre le temps de recommencer sans se précipiter (pb normes hygiène, charte claire, etc). Commencer tout doucement puis grossir petit à petit, apprendre à vivre ensemble et travailler ensemble, coopérer. Cela n’a pas été le cas au magasin du 48 rue de la Rèp car trop le nez dans le guidon.

Mais pas trop pour ne pas perdre la dynamique de groupe qui s’est créée, on risquerait de perdre du monde si pas d’actions concrètes. Il sera plus facile de fédérer et avoir des coups de main si quelque chose de concret existe que si nous sommes juste dans l’organisation. Réseau de producteurs à recréer même si pas l’urgence, et que globalement pas trop d’inquiétudes. Nous avons tous l’envie et le besoin de travailler en relations avec les producteurs et sur choix des produits. Ce n’était pas possible pendant l’expérimentation. Recueil de compétences à faire : continuer la cartographie mise en place mais élargie aux compétences hors expérimentation de gestion de magasin.

  • Importance du lieu de vie à côté du supermarché : tout le monde est en accord avec ça. Création d’un tiers lieu, avec d’autres asso ? Des animations, un bar, etc. En attendant d’avoir un lieu on peut solliciter des lieux amis pour se réunir ou organiser des évènements.

Salarié or not Salarié : On rappelle que le projet à terme ne serait peut-être pas viable uniquement avec des bénévoles sans un ou plusieurs salariés administratifs.

  • Animations de cohésion interne : Besoin de créer un esprit de groupe en organisant des événements pour se connaître, car le collectif s’est beaucoup élargi et nous ne nous connaissons pas tous.
  • Fermeture du 48 rue de la République : nous pouvons récupérer des meubles si nous le souhaitons. A voir pour s’organiser pour vider le local. Finalisation des comptes : en cours. Dates de déménagement ? A voir avec Renaud.

Rôle et fonctionnement de Zoomacom : Prestataire ou bénévole ? Payant pour Vincent Couturier. Plus sérieusement, fonctionnement de Zoomacom : le collectif (120€/an) ou individuel (18€/an) adhère pour bénéficier du conseil le mardi soir de 18h à 21h. Des membres de Zoomacom sont par ailleurs bénévoles dans le supermarché. Des membres du supermarché ont déjà adhéré à Zoomacom.

Infos diverses

Un MOOC s’est lancé récemment pour travailler la gouvernance des organisations : https://www.colibris-lemouvement.org/projets/luniversite-colibris/mooc-gouvernance-partagee. Il est organisé par les Colibris et L’Université du Nous. Nous sommes plusieurs à le suivre et les inscriptions sont possibles jusqu’au 13 Avril. Cela demande au moins 1h de travail par semaine. Le suivre à plusieurs pourrait contribuer à nous forger une culture et des référentiels communs.

2ème partie : Election du bureau

Élection du bureau : besoin de 5 à 10 représentants légaux. Pas de rôle défini du type président, trésorier…etc. Notre association est collégiale donc chaque représentant est solidaire des autres.

  • Rappel du contexte de création et de la situation actuelle du bureau : nous prenons acte des démissions de Noémie Labelle et Pascal Paire, pour des raisons différentes l’un et l’autre. Avant l’AG sont donc coreprésentants légaux: Pierre Edouard Garbe, Baptiste Lopez, Emeline Seyler. Ces personnes remettent leur mandat en jeu.

Quelle fréquence de réunion : à définir. Rappel : association de préfiguration dans l’attente de la création future d’une Scop ou SCIC ou autre à définir Note : Corinne se présente pour l’année prochaine  Dans un premier temps nous avons peu de candidatures spontanées, et nous décidons finalement de nous inspirer du processus d’élection sans candidat (voir ici) pour avancer : le groupe exprime la volonté de voir telle ou telle personne prendre des responsabilités, la personne en question réagit et pose ses éventuelles objections. L’échange se poursuit pour tenter de lever ces objections. Plusieurs personnes ont été interpellées par le groupe. Après échanges avec chacune, plusieurs ont accepté de porter la responsabilité légale de notre association. Nous faisons un vote final pour l’ensemble de la nouvelle direction collégiale (le quorum prévu par les statuts étant atteint) : Vincent Couturier, Pierre Guyonnet, Sabine Roche, Frédérique Hupé, Benoît Perrot, Daniela Gandulfo, PE Garbe, Juan Gandulfo, Baptiste Lopez , Léa Quesnot. Vote : 23 pour, une abstention (Sonia R)

3ème partie : définition des groupes de travail

Groupes de travail
  • Groupe RETEX (retour d’expérience), histoire du projet et de l’expérimentation: William Molle répertorie tout ce qu’il s’est passé jusqu’à fin avril (de son point de vue). Chacun peut envoyer les infos sur son vécu à William. (molle.william@gmail.com). Annie Destombes et Baptiste Lopez sont ok pour participer à ce travail également.
  • Groupe charte (éthique): les statuts déposés peuvent inspirer la charte, +FAQ, + charte des autres supermarchés coopératifs. Cette charte est différente du règlement intérieur à faire aussi qui complète les statuts (pas forcément besoin de les refaire car très larges mais règlement intérieur non réalisé). + cahier des charges pour le côté mise en pratique. Attention à bien se servir de ce qui a déjà été fait.

Groupe de travail avec Pierre Guyonnet (pierre.guyonnet@gmail.com), Sonia Roche (sonina42@hotmail.fr), Vincent Couturier (vince.couturier@laposte.net), Léa Quesnot (leakeno@gmail.com), Thomas Kaddouri (thomas.kaddouri@yahoo.fr), Christine Maupas (christine.maupas@gmail.com), Benoît Perrot (ababacar11@hotmail.fr), Darshana Dupuis (nithya.darshanananda@gmail.com), Gisèle Barriol (dite « dgidgi » : giselbarriol@gmail.com), Claire Reynaud (Info@clairereynaud.net), Rémi Emonet (remi.emonet@heeere.com).

  • Règlement intérieur/statut : Sabine Roche (roche.sabine@orange.fr), Myriam Nugere (myriam.nugere@orange.fr)

Statuts : important aussi car ils définissent notre manière de fonctionner ensemble dans l’association.

  • Communication interne et externe : Renaud Denis, Frédérique Hupé (f.hupe@gmx.fr), Vincent Couturier
  • Local : Renaud Denis si local pour asso/permanence. voir RDD (rue du Développement Durable). + Frédérique, Corinne Bessette (smala.b7@ntymail.com)
  • Groupe appro : prise de contact, prospection étude de marché : Pierre Guyonnet, Pierre Alain Prevost (pierrealain.prevost@gmail.com), Sabine Roche, Benoit Perrot.
  • Groupe cohésion (animations internes) : Fred avec projection film, Sabine Roche, Annie Destombes (annie-destombes@orange.fr).
  • Groupe coordination : PE Garbe (pe.garbe@hotmail.fr), Pierre Guyonnet (Emeline et Lucienne ?)
  • Besoin de formation aux outils numériques : Juan et Daniela Gandulfo Christine
  • Compta tant que c’est simple : Baptiste Lopez (baptistelopez@yahoo.fr).
  • Méthode de travail des groupes

Chaque groupe s’organise librement et peut solliciter les groupes anim et coordo pour l’accompagner dans son travail. Vigilance sur la nécessité de solliciter le collectif pour valider les décisions importantes. Vigilance à solliciter les autres groupes de travail pour faire commun et pas parallèle.

Conclusion

Date pour une prochaine rencontre : 25 avril 18h locaux de Zoomacom 11 rue Ravachol. Toute personne qui souhaite participer à un groupe de travail ou proposer un projet peut le faire librement, par exemple via le forum sur l’agora ; Chacun peut penser à noter son groupe sur sa fiche Agora ; Attention d’éviter les mails qui excluent des gens, sauf si raison particulière pour que ça reste restreint.

Réunion du 4 AVRIL 2017

Ressentie des personnes présentes.

Étonnement, colère, envie de conclure de manière cordiale.

Comment conclure de manière cordiale ? Est ce qu’il y a quelqu’un pour faire un lien ? Renaud garde contacte avec intervals

Envie de prendre le temps et d autre de toucher du concret besoin de temps et de structurations étoffer peaufiner

corriger les détails qui n allaient pas . Célébrer ce qui a été fait.

Besoin de se remettre de nos émotions/ prendre du recul

Écrire ce qui c’est passé / faire un bilan / Penser au détail / Ce qui nous a plut / ce qui est à améliorer.

Identifier ce qui s’est passé ? Communiquer mieux et que cela ne se reproduit pas ?

Est ce que c’est de la faute de supercagette ? Plutôt le problème du collectif, c’est d’avoir suivi les initiateurs ? C’est une entreprise même si c est une association nous avons un but commercial (a partie du moment ou gère de l argent)

-un acteur qui avait trop de pouvoir -la rapidité le manque de temps et d’appropriation du projet et de son pouvoir du supermarché coopératif -le manque de clarification sur une personne une voix tous acteurs -pas l’espace pour échanger , donner des infos.

Qu’est ce qui est essentiel pour qu’il y est un projet ? Gouvernance ?

-gouvernance : prise de décision / déroulé / (cadre démocratique) politique en réunion inclusion, exclusion, sorti raison d être, charte relationnel, résolution de conflit, modèle économique, que l’on trouverai dans notre règlement intérieur

Besoin d’un lieu physique, repère ?

Pour nous trouver genre une permanence : mercredi de tel a tel heure. Proposition : Rue du développement durable, voir avec Nils partage des locaux avec 11 associations

L’avenir ?

Est ce que cela reste un supermarché coopératif ? Ou collectif d association ? Envie d’être un tiers lieu, vivant, du liens, animations

besoin de commencer petit pour lorsque cela soit pérenne de manière économique (revenu) pour ensuite créer des partenariats

Comment fédérer les bénévoles, comment redynamiser les bénévoles ?

Intelligence collective Célébration réunion avec jeu coopératif temps de repas.

2 espaces : -un lieu de permanence -une réunion hebdomadaire pour opérationnel / célébrer et coopérer

Remboursement des cotisations pour avoir bonne publicité : clarifier la communication avec les adhérents

Créer un site internet : William nous en a créer un. Le lien est sur movilab.

Que fait on du matériel commun ?

Chacun doit régler de manière personnelle la conclusion (récupération du meuble) . Chacun contacte intervals.

Eux même, ne savent pas ce qu’il en font du mobilier ? Ils vont ouvrir un supermarché à la Ricamarie. (a rentabiliser leur lieu) Il y avait un local à Saint Roch

Préparation de l’AG :

Qui souhaite continuer les discutions avec intervals ?

Lucienne veut bien poursuivre baptiste aussi veut bien participer au réunion pour clôturer

Faire remonter les questions aux 3 interlocuteurs à distance et en présentiel avec Intervals : -Renaud -Baptiste -Lucienne

Les sujets ? -Les finances -Le matériel

Besoin d’un historique / Besoin de bilan.

Assemblée générale 14 mars 2017

ordre du jour

  1. Récap depuis l'ouverture
  2. .point info produits
  3. besoins matériel : tables, chaises,vaisselle
  4. point restauration
  5. Chiffre d'affaires
  6. nb de bénévoles, et présence suffisante ?
  7. point bar/cuisine/repas
  8. assurance
  9. compte en banque
  10. Orientations du partenariat avec Supercagette ?
  11. réorganisation du magasin pour mettre en valeur le frais ?
  12. gratuité des consos et repas si restes pour les bénévoles actifs de plus de 3h de présence ?
  13. proposer des formations 'caisse' lors des périodes creuses
  14. autonomisation des postes - dont caisse, appro, gestion magaz, et rentrées des données ( adhérents, besoins, propositions diverses )
    1. topo des animations, et, affichages explicatifs à finaliser
    2. les adhésions prix libres pour les 'ti budgets...
    3. la newsletter
  15. formations

Compte-rendu

Récap depuis l'ouverture

Est-ce que ce que nous sommes en train de faire ce qui était prévu à l’origine ?

On a ouvert, c"était pas gagné ! Pas trop de quack par rapport à l'accueil, les repas,... MAIS au niveau informations et com, ça part dans tous les sens.Personne n'a le même niveau d'information.

Par exemple, samedi soir, tout le monde n'était pas d'accord sur le projet, et sur ce qui a été dit.

Remarques des consommateurs : les gens du quartier sont emballés, plein de gens trouvent ça super. Précisions à apporter sur les produits, comment savoir que c'est bien du local, et questionnement sur les prix (quelle différence entre les marges des produits ?).

Pour le moment, on ne négocie pas avec les producteurs, c'est Intervals (Supercagette) qui gère.

On ne vend pas des produits, on est là pour tester un projet de coopérative.

Supercagette c'est cher ? Certains produits oui, d'autres non.

Est-ce qu'on veut faire un supermarché pas cher, ou est-ce qu'on veut faire travailler les producteurs/artisans locaux ?

Pour les remarques internes, on a mis un panneau.

Quels sont les rapports entre supercagette, l'asso du supermarché, qui fait quoi ? Quelles sont les implications des uns set des autres ?

Les clients sont pas très contents car les horaires affichés sont pas forcément respectés. Il faudrait mettre un panneau pour les horaires d'ouverture, et éventuellement préciser que les horaires sont aléatoires.

On a besoin de monde pour gérer les stocks, pour ouvrir, pour afficher les horaires,...

Séparons l'ouverture du local de l'ouverture du magasin : il nous faut du temps pour se former, apprendre à se connaître, on a besoin de temps pour nous, pour faire du lien. Faire du chiffre, pour quoi faire ?

Question de l'adhésion : pourquoi adhérer si c'est pour que le projet s'arrête après la biennale ?

Pourquoi payer pour donner un coup de main ?

Proposition de changer les statuts pour que tout le monde puisse adhérer et voter sans payer les 20 euros.

point info produits

déjà traité au-dessus

besoins matériel : tables, chaises,vaisselle

oui, on a besoin de matos.

on peut faire une givebox.

c'est tristounet, est-ce qu'on met des décorations ?

Est-il possible de payer une adhésion en nature ?

point bar/cuisine/repas

Est-il possible de manger le soir, comme à midi ?

Légalement, on est hors la loi :

  • normes ahccp au niveau de l'hygiène
  • chambres froides pas aux normes
  • accès à la restauration

Importance à ne pas éparpiller l'énergie. Inadmissible parce qu'il manque des gens pour tenir le supermarché.

L'espace restauration est ouvert à des asso extérieures, pour qu’elles puissent vendre leurs productions.

Décisions

  • On ouvre sur le local sans ouvrir le supermarché ? Oui.
  • On passe une clé à William, qui ouvre à 9h.
  • On ouvre le supermarché de 11h à 19h, fermé les lundis et dimanches, sauf pendant les dimanches d'ouverture de la "rue de la république du design"
prix des adhésions ?

Sophie s'occupe de faire une AGE

Prévoir une AGE :

  1. Question des adhésions ? 20 euros ou pas ? en nature ou pas ?
Points non traités
  • nb de bénévoles, et présence suffisante ?=====
  • Chiffre d'affaires
  • assurance
  • compte en banque
  • Orientations du partenariat avec Supercagette
  • réorganisation du magasin pour mettre en valeur le frais
  • gratuité des consos et repas si restes pour les bénévoles actifs de plus de 3h de présence ?
  • proposer des formations 'caisse' lors des périodes creuses
  • autonomisation des postes - dont caisse, appro, gestion magaz, et rentrées des données ( adhérants, besoins, propositions diverses)
  • topo des animations, et, affichages explicatifs à finaliser
  • les adhésions prix libres pour les 'ti budgets
  • la newsletter
  • formations

comment s'organise-t-on ?

FORUM mardi 7 mars 2017

  • Accueil des nouvelles personnes (dans le même temps) : inscriptions, démo outils, remplir planning tenue magasin. PE et Fred.
  • Début de l'AG pendant le même temps.

AG :

  • Validation/présentation groupe communication
    • Temps inauguration
    • Programme animations : Frédérique H. besoin de ressources
    • Mailing
    • Presse : invitation jeudi matin ? => personnes ressources pour présentation : qui ? quel discours ?
    • Tractage / affichage
    • FAQ (travail en petit groupe ?)
  • Point Budget prévi : où on en est ?
  • Détails manquant avant ouverture
  • montant adhésion asso - contreparties ? débat mouvant ?

Travail en groupes (base fiches activités)

  • coordination des équipes, présentation et travail en groupe restreint, fusion des différents planning
  • Formation (pour les personnes déjà dans le projet) : démo des postes (caisse?)

Bières

CR groupe com'externe du jeudi 2/03

Inauguration le 11/03 au soir :

   Proposition d'un temps d'inauguration le jeudi soir.
   Proposition de Pascal que des volontaires fasse des plats avec des produits du supermarché. Stéphanie propose que le buffet soit complété avec charcuterie / fromage et pain.
   Temps de prise de parole bref par les différentes personnes qui ont initié le projet (supercagette, zoomacom, acars, des membres du collectifs, Juan Gandulfo)
   Organiser une animation musicale, plutôt de musique d'ambiance grand public. .

C'est une proposition à peaufiner avant mardi soir.

FAQ :

Un doc a été rédigé qui récapitule les éléments clé du projet et les différents éléments de langages communs pour tous (autant ceux qui présenteront le projet aux personnes intéressées que ceux qui parleront avec les médias)

https://docs.google.com/document/d/1LupVMIq2mj3rGiENbR8MOjBi5Q1-ZQcB845EEnO6l7I/edit?ts=58bb3ecb#heading=h.q2q8513azk1o

Pascal trouvait qu'on ne mettait pas assez en avant supercagette et a proposé de légères modifications de forme dans ce sens.

Point en suspens sur les adhésions : pour être dans la légalité, il faut que les gens adhèrent à l'association pour pouvoir consommer au bar. Ce qui est une très bonne façon de faire adhérer les gens. Proposition de Pascal que l'adhésion se fasse à prix libre et que cela fasse office / soit présenter comme une campagne de crowd funding pour lancer le supermarché. A voir en AG pour Renaud.

=> préparation d'un bulletin d'adhésion par Renaud

Programmation pendant la biennale :

L'objectif est de pouvoir donner le programme des différentes activités qui auront lieu au supermarché coop (cuisine, conf, expos, rencontres, présentation producteurs, etc.) sur la première semaine et de pouvoir le mettre en page pour le diffuser.

- Travail par Frédérique pour figer le programme de la première semaine et de Vincent pour le mettre en forme. Pas grave si la réalité sera légèrement différente.

- Il faudrait que Supercagette puisse dire quand les producteurs viendront faire des animations pour que nous puissions communiquer dessus (Pascal?)

Mailing :

Proposition d'un mailing mercredi matin pour inviter massivement à l'inauguration et lancer une com' sur les réseaux juste avant l'ouverture


Le but est que ce mail soit envoyé :

=> à tout ceux inscrits sur la newsletter en leur demandant de relayer au maximum dans les réseaux stéphanois

=> aux membres des différentes assos impliquées dans le projet ; supercagette / zoomacom / acars / assos qui vont faire de la bouffe sur place.

Médias :

Invitations et dossier de presse à envoyer mardi pour inviter la presse le mercredi après midi dans les locaux. L'idée est qu'ils parlent de l'inauguration du jeudi soir pour que beaucoup de monde vienne.

Invitation et dossier de presse réalisé par PA sur la base du FAQ.

Invitation par tout ceux qui ont des contacts presse :

Pascal : le progrès / TL7 / RCF / FR3 / France Bleu

Renaud : Radio Dio

Frédérique : Radio scoop / activ radio

4 à 5 personnes présentes le mercredi après midi pour présenter le projet aux médias, sur la base de ce qui est écrit dans le FAQ et représentative des différentes structures / collectifs impliqués dans le projet.

Agenda stéphanois à informer : Saint étienne city crunch / l'agenda stéphanois / petit bulletin / Zoom d'ici / office du tourisme

Info de dernière minute : Juan m'a informé qu'il y aura pas mal de journaliste, notamment internationaux, qui déambuleront mercredi après midi dans la rue de la république. Je vais prendre contact avec 2 personnes de la biennale du design pour en savoir plus et tenter de drainer une partie de ces journalistes vers le supermarché.

Affichage / tractage :

réimprimer flyer et affiche à distribuer mardi soir en AG pour relancer afichage et tractage

https://framacalc.org/Tractage_Supermarche_Cooperatif (distribution Fac)

Carte des producteurs et affichette produits

Plages d'ouverture du supermarché coopératif :

Quels jours – quelles plages horaires ?



CR GT Groupes approvisionnement et tenue du magasin, 28 février 2017

Accueil de quatre nouvelles personnes. Ouverture accès Agora.

ODJ :

  1. Les produits
  2. Planning
  3. Charte
  4. Clés

Méconnaissance des produits Supercagette, donc proposition de l'organisation du magasin et de la gestion des stocks.

Présentation Noémie L

  • rappel fonctionnement supercagette
  • préparation appro du super : présentation 50 produits épicerie bio prêts, complément à venir. liste produits secs : livraison mardi et mercredi 8 et présence des producteurs (250 réf), produits frais (on commence avec petites quantité car on ne connait pas le flux) : objectif avoir produits qui tiennent 15 jours de vente. Pb froid : on aura pas de chambre froide, mais on peut avoir des frigo. Par contre on a des banques de froid (service par derrière donc besoin d'aide). Livraison directement sur place des producteurs.

Viandes : producteurs arrivent avec bons de livraison INDISPENSABLE pour accepter => vérifier la livraison et les DLC. Fromage à la pièce.

Légumes et fruits en vrac : on a trouvé une caisse qui pourra sortir un prix et devra être réintégré sur Odou => investissement 100 € pour métrologie.

Les listes de produits seront affichées dans le magasin.

Besoin : présences mardi 7 au matin et mercredi matin + étiquetage rayonnage (impression PE et Pierre).

  • Caisse : écran tactile avec Odo : il reste du référencement à faire. Pas de TPE la première semaine. Petite caisse seulement pour le moment : paiement espèces ou chèques ou liens. Nota : il y a un distrib à côté du super. => Besoin d'un fonds de caisse (supercagette ok). Qui pourrait avoir une caisse pro ? On a une étiqueteuse : il faut la tester avant (on étiquettera en double).

En fin de journée on imprimera ce qui a été vendu, état des lieux des stocks => besoin d'un ordi sur place (Zoomacom). prévoir une alerte dans les fichiers pour savoir quand réapprovisionner (Noémie demande à David).

  • fiches d'activités  : référent.e, le contenu, tâches par jour (avec les horaires). on travaille en groupes tournant sur chaque fiche :
    • frais-fruits-légumes : aide au service
    • épicerie-liquide :
    • caisse
    • gestion stock
    • ménage
    • accueil
    • coordination planning sur place

Baptiste et Maguette font la synthèse du travail en se servant de ce qui existe ailleurs.

  • espaces restaurations (6-7) : les cuisiniers pourront se servir dans les produits => fonctionnement par liste et paiement à fin de mois. Pas de cuisine sur place. Les restaurateurs payent à prix coûtant. les repas pourront être commandés sur internet ? Frédérique est référente et voit avec les restaurateurs pour répondre à ces questions.


Trois niveaux de compétence dans la gestion des stocks :

  • chaque pers dans le magasin doit savoir réapprovisionner un rayon
  • une ou deux fois par jour une personne gère le stock global
  • Pascal et Noémie sont mobilisables derrière pour vision générale.

Formation : mardi ou mercredi : formation en situation avec produits.

  • Présentation producteurs et produits

carte des producteurs : Vincent ? Pascal communique la liste.

  • Frais :
    • Gaec de Cabridou Bio fromage chèvre et un peu vache (saisonnalité => pas de produits entre décembre et février). pas sûr qu'on ait ces produits sur le super. marche très fort.
    • Gaec de la Fenassière à Roche la Molière : fromage de chèvre en conventionnel
    • La blache Péqou dans le Pilat :
    • Ferme Bertolet La Fouillousse
    • fleur des près haute Loire
    • Viricelle St priest en Jarez
    • Louyetu
    • Volailles
    • boucherie bio Monthieu
    • etc...
  • Légumes :
  • Fruits : Raphaël Font...etc
  • Liquides : bières, jus, vins, conserverie artisanale
  • oeufs
  • miel, safran...etc.

=> avoir des présentations des produits : cf site supercagette + fiche avec photos prod et/ou exploitation => Groupe comm'.

Planning

  • qui s'en occupe ? revoir les plages horaires ? Pierre Marna et Sophie Rochedy à partir de la fin des travaux.
  • il faut afficher le calendrier dans le local
  • on affiche le planning dans le local et inscription en direct ce wd : Renaud Denis.
  • Prévoir un tel surplace avec forfait à 2 € pour standard : Renaud s'en occupe.

Comm' externe

  • Attention bien avoir les coordonnées des gens qui s'inscrivent.
  • Affiches grand format : Pierre a un plan.
  • Une campagne d'affichage prévue, arroser les réseaux sociaux, tractage...etc.
  • Charte : besoin cinq principes de base cf statut. Vincent et PE qui envoie les principes.
  • Réunion à venir du groupe comm' externe.

Materiel

Sophie liste les choses dont a besoin. une machine à café notamment : perco Renaud.

Les clés

  • On a trois clés aujourd'hui. un lieu où on est certain de trouver une clé. pour savoir si c'est ouvert on peut appeler PE. Rapidement il y aura du monde sur place en continue. il faut prévoir passage de clés.

Internet au local

Orange Event c'est en cours

Mise en ligne produits

Il existe un tuto à renvoyer. Boulot à Supercagette. Lundi matin : Sophie, Maguette 9h Vendredi matin : Frédérique, PE, Noémie. 8h30

Point chantier local

Deux livraisons de palettes hier. Demain passage edf 13h. Coupure jeudi aprem Intervention Ella et Pitr 4&5. Peinture vernissage bois : a commencé aujourd'hui, suite demain ? Achat vernis Pascal. Wd chantier : rayonnage frais entrée, plateaux, cabane enfants, cloisonnage fond et côté. Pierre présent samedi et dimanche mais pas en continue. Objectif finir construction samedi. Dimanche peinture et trajet déchetterie. Lundi 14h : nettoyage ACARS => besoin d'aide

Prochaine réunion mardi prochain au super.


CR Forum 21 février

[INFO] Budget prévisionnel de l'action

Présentation budget prévisionnel expérimentation biennale par Pascal.

Hors épicerie bio au tarif producteur -15% du prix public. Achats en épicerie bio EKIBIO : prix coutant HT. Vente de restauration (commission de 15% sur le CA réalisé)

DÉCISION future : vente au même prix pour tous ou réduction adhérents au moment du passage en caisse ? On traite ces points spécifiquement la semaine prochaine.

[DÉCISION] Quelle synergie avec Intervals (SuperCagette) ?

Présentation par Renaud du sujet. Qui porte le projet au niveau légal, et quelles sont les implications des différentes possibilités ? Investissement Intervals : Finances / humain / relations producteurs Perspectives d'Intervals : schémas du projet maintenant / demain.

>>>> Animation : il était proposé une animation, les personnes présentes ont proposé de la modifié. Nous avons donc procédé ainsi :

  • 1) Réflexion en trois groupes, sans participation de ceux qui ont préparé. Questions traitées :
    • identité
    • méthode de prise de décision
    • types de décisions
    • adhésion
    • bénef/perte à répartir
  • 2) Apports d’éléments d’infos supplémentaires par les personnes ayant préparé ce temps et déjà réfléchi aux enjeux
  • 3) Expression libre de chacun
  • 4) Placement dans l’espace selon les trois scénarios envisagés : création d'une asso spécifique / adhésion à Intervals / attente-report de la décision.
  • 5) Davantage de personnes étaient positionnées sur la partie "création d'une association spécifique". Les autres voulaient attendre. Aucune personne n'avait de fort blocage pour la création d'une asso spécifique. Nous avons donc trouvé un consensus pour création association spécifique. Les statuts seront déposés dans les prochains jours.

[DÉCISION] Qui fait quoi ?

Quelle répartition du travail ? Comment se fait-elle ?

Comment on procède ? On a constaté un manque d'info entre groupe, on ne veut pas du silo donc on propose de fonctionner de manière à ce que les groupes puissent interagir et avoir des infos assez rapidement : 2 référents par groupe permettent de faire lien entre tous les groupes. De plus, en étant 2 par groupe, on peut se reposer sur l'autre. (+schéma). Ces personnes sont gardiennes d'une méthode de travail.

Groupes de travail

Proposition de cinq groupes de travail et désignation de référents pour chacun. Idée de fonctionnement : chaque référent n'est pas sur un mais sur deux groupes de travail, afin de mieux permettre la circulation des informations et éviter les "effet silos". Les référents ne sont ni chefs ni quoi que ce soit de hiérarchique, ils sont simplement les personnes à contacter pour avoir des infos, et les personnes qui sont en vigilances pour que le groupes s'empare des sujets à traiter, des réalisations concrètes à faire aboutir.

  • Relations producteurs / approvisionnement : Pascal Paire, Pierre-Edouard Garbe
    • Établir les conditions de réappro (délai, mode de règlement, minimum de commande...)
    • Passer les commandes de réappro
    • organiser des visites de producteurs
  • Communication interne : Renaud Denis et Baptiste Lopez
    • documentation movilab
    • 'utilisation de l'agora
    • formation outils
    • accueil des nouveaux
    • mode opératoire
  • Communication externe : Vincent Couturier, Sophie Rochedy et Lucienne Sevehon
    • présentation concept aux adhérents
    • gestion page facebook et Google+
    • média locaux
    • openAgenda
    • newsletter
  • Tenue du magasin : Pascale Paire, Sophie Rochedy (+ Pierre, Lucienne, Juan, Frédérique, Sonia).
    • planning
    • mise en banque
    • mise en place sur les étalages
    • Caisse (faire les comptes 1h)
    • Rangement / mise en chambre froide (2x1h)
    • Bilan de l’état des stocks et préparation/passage commande (2h)
    • Ménage (fin de service) (1h)
  • Gestion : soutien Intervals = comptabilité / frais engagés par l'expé : Renaud Denis, Thomas Kaddouri (+PE Garbe)
    • Trésorerie / fond de roulement
    • Vérifier réalisation du budget prévisionnel
    • Facturation

Enfin, rappel pour remplir le planing de tenue du magasin pendant la biennale : Framacalc : https://framacalc.org/=supermarchecooperatif

Et nous avons terminé ce bon moment autour d'une bière offerte par la maison :-)

Groupe Logistique, 14 février 2017

Décision de mettre en ligne un sondage pour indiquer les disponibilités de chacun pour les permanences du supermarché. Une solution via un fichier Excel était sur Agora, mais compliqué car fichier à télécharger, remplir, uploader. Une option consistait également à remplir le planning Agora, mais lourd pour les réponses multiples, et non accessible par les personnes pas inscrites sur Agora. Décision de créer un Framadate (équivalent de Doodle) à l'adresse suivante: https://framadate.org/ZVWMkzyTpcn1vn8k Merci à tous du répondre très rapidement! En fonction des retours, un planning sera figé, et surtout les horaires et jours d'ouverture seront définis!

Groupe Comm du mardi 7 février (restreint)

Affiche faite par Vincent

Affiche présente sur l'agora / Communication / Adopte09.pdf et ouverture01.pdf Question autour du couple. Judicieux ? Besoin d'avis... Adopter ou ouverture ???

Facebook

- message : trouver 10 personnes de 8h30 à 17h du 18 au 19 février (ponceuse rotative, clous, perceuse, clous, vis, marteaux, outils, visseuses, meuleuse...)

créer un boite mail (gmx ?) pour re

c fait : email supermarché coopératif st etienne supercoop@gmx.fr

pour le mdp il est sur le jounal de l'agora

Je ne sais si c'est l'endroit de faire cette remarque, mais gmx c'est très "bof" car il me semble que ntymail colle à nos valeurs! Je vous envoie un pdf dans votre boite.....

Groupe Logistique, 7 février 2017

Présents: Pascal, Pierre, Véronique, Yozajandi, Baptiste

Objectif

Faire le bilan des actions conduites et le planning des actions à venir

Bilan de l’action du weekend précédent

De nombreuses palettes récupérés et stockées au local de Supercagette. Pas possible de stocker plus, besoin d’attendre les clés du local. Premier prototype quasiment terminé, mais le gros du travail est fait.

Planning des travaux au local

Mercredi 8 : Action Pascal : appeler pour mettre en route l’abonnement électrique

Samedi 11 matin : Inventaire et tri des palettes

Mercredi 15 : Récupération des clés

Vendredi 17 après-midi, samedi, dimanche :

  • Listing détaillé du bois nécessaire par module et calcul des manquants
  • Réalisation de gamme
  • Récupération de palettes supplémentaires
  • Ponçage
  • Montage des meubles
  • Dessiner les éléments au sol
  • Prévoir les zones de positionnement des goulottes électriques et mesurer.

Voir également sur le planning Agora.

Liste du matériel nécessaire pour les travaux

  • Ponceuses et bandes
  • Visseuses
  • Mèches
  • Rallonges, multiprises
  • Visserie, clous

Liste du matériel nécessaire pour le local

  • Matériel froid (frigos, banque de froid, vitrines réfrigérées)
  • Rayonnages
  • Plantes vertes
  • Cables électriques (dévidoirs)
  • Grilles de séparation de stand pour cloisonner
  • Radiateurs / soufflerie d’air chaud
  • Fauteuils / Canapés / Tables / Chaises
  • Goulottes (tuyau PVC diamètre 32 x 25m)
  • Peinture noire acrylique (3x25L)
  • Pinceaux / Rouleaux
  • Fourgon réfrigéré
  • Caisse
  • Diable
  • Transpalette
  • Autres ?

Détail technique des ilots étagère

- Composition des ilots : (minimum 14 palettes par ilot donc 4 identique de montant et 10 d’habillage de plateau)

  • 2 montants identiques composés chacun de 2 palettes assemblées (120x80)
  • 4 traverses en 240 (160 minimum) (habillage des coins) 4 montants en 160
  • 2 croisillons (Long 150 et 154) pour renfort, + 2 support croisillon de longueur 50
  • 5 étages de 120x120, chaque étage est composé de 2 plateaux, (soit 10 palettes)
  • Clous / Visses

- Ordre de montage :

  • Montage des montants :
  1. Assemblage au sol de 2 palettes : 1er coté assemblé à l’aide de 2 traverses + clous
  1. Mise en position verticale
  1. Mise à niveau puis assemblage du 2eme coté avec 2 traverses + clous
  • Assemblage des montants avec les 2 traverses croisées :
  1. Mise en position des 2 montants et positionnement d’un 1er rayonnage
  1. Mesure, découpe et vissage des 2 traverses croisées sur des support de traverses préalablement positionnés
  • Réalisation des rayonnages :
  1. Combler chaque rayonnage avec des planches
  1. Les rayonnages devront être vissés aux 2 montants

Discussions diverses

Caisse : possibilité d’utiliser le logiciel gratuit ODOO qui va être mis en place à Supercagette, mais manque la partie Hardware (tablette, douchette, caisse) Charte : nécessité de rédiger une charte de bonne conduite pour les adhérents ? (pas de vol, engagement sur les horaires à faire, autre… ?)

Groupe Comm'- 31 Janvier 2017

Bénédicte - Jean-Pierre Chalavon -Vincent Couturier - Véronik Vidal - Lionel Gay - Lucienne Sévéhon - Véronique Chanon

ANIMATIONS

Animations prévues - à prévoir : 9 mars INAUGURATION Tous les jeudi de 11h30 / 14h : Cuisine végétale et biologique- Association ' Les Cocottes' Tous les ( trouver 1 ou 2 jours par semaine ) .. Stop Café Info/Forum des asso - ex Incroyables comestibles - verdissons nos villes - l'école démocratique -..... Des Expos / qui ???? le 11 ou 12 : Visite de la délégation de Jardiniers de Détroit invités pour la Bienale - date à voir avec Josiane / Staff Biennale Ouverture pour la Nuit du Design Le 8 mars : Vote du NOM du Supermarcoop - Soirée événement Propositions supp. :

  Appel aux artistes pour expo de sculptures - tableaux
  massage assis 1j / semaine
  expo sur L'Eau - Nitrate etc >>> Cdafal ( fédé dép. asso familiales laïques ) ( 1 journée ou plus)
  Projection film sur l'école démocratique >> date ?
  Espace salon de thé / bar
  Espace traiteur / ou dans la surface de vente ???
  La roulotte d'Adela (?) ( plus d'info svp, merci ... )

Communication sur place

  un grand tableau de planing des coopérateurs
  un grand tableau avec :    combien on est et combien on a en €...!  voir l'évolution chaque jour ou semaine !!!
  un tableau avec proposition de nom >> chacun peut écrire ou ajouter une barre au nom qu'il préfère + boite anonyme ?
  un tableau  avec explication du fonctionnement, les prix , visuel divers  etc...
  donner à impliquer, à participer .. en plus on peut pas - vraiment - faire autrement !! ; )

FLYERS

BUDGET besoins : chiffrage du budget comm FLYERS :

  contacter speed copy ou autre pour prix pour :
  1000 Flyers  60€ pour 1000 flyers ( cf vistaprint)
  50 et 100 Affiches (100€ pour 100 affiche verso couleur)

1 pot de peinture 'tableau noir' + craie = 20€


Base de texte pour Flyer A5 ( suite du 24 janv ): Adopte TON supermarché Il ouvre le 9 mars au 48 rue de La République .. du Design !

Des produits frais 100% local- Viens et créé du lien Tu participes et c'est - cher Tu payes juste le produit Viens, participe et créé du lien et en + c'est - cher Tu participes et c'est moins cher, tu payes juste le produit Participez, coopérez et gagnez lien et convivialité et payez juste le produit, et payez moins cher... ( à sélectionner et élaguer ! )

We Need You Yes we can...

coopérative Unique c'est fait à NNY, à Paris et à Sainté c'est pdt La Biennale et après c'est possible... avec VOUS, pour nous tous et toutes

Notre coopérative

Logo sur flyer : Zoomacom - Cité du Design - SuperCagette ... et celui de la superCoop sans nom...

donner aussi l'info de combien on est, de combien de personne il y a -t-il besoin ( 3 à 6 Équivalent Temps Plein / jour = ) quelle masse critique pour la biennale ; pour continuer ensuite à 50 pers on bosse X heures / semaine pour ouvrir 6 jours à 100 pers..................... à 200 pers ............................................................................. etc

Flyers 'd'inscription' ( 500 mini .. si si ils seront tous remplis !!) Flyer présentation >>> affiche supermarcoop Flyer explicatif >>> recto / verso ? à diffuser 1000 mini à rééditer au fur et à mesure EST CE QUE L'ON DIFFUSE LES 2 -ou bien on laisse le flyer d'inscription sur place : votre avis :

sur place : flyer inscription 500 mini

autres lieu de DIFFUSION FLYERS /AFFICHES : la cité du Désign >> 2 ou 3 spots dont la cantine...? médiathèques FAC / université / gde école ( les mines, archi etc ) Le progrès le mélies cafés / restau - Le Richelieu - Les Bleuets - Chez LULU - ......... RDD Maison Rouge Remue Méninge Gueule Noire …. sur ces lieux une affiche qui accompagne les flyers


DIFFUSION INFO Page FB : en PJ, des supports à mettre en page ' à propos'

Mailing

Radio & presse : radio dio - zoom d'ici - le Progrès- SEL - http://stetienne.citycrunch.fr/- ... Le Journal du CDAFAL, l'Expresso veut faire un article - sortie début mars http://www.cdafal42.org/

http://www.cdafal42.org/wp-content/uploads/sites/48/2016/12/Expresso-87-decembre-2016.pdf

Reseaux : Colibris - Loire transition ( 38 asso dont colibris ! )...


LE NOM...LA LISTE .PAGE FRAM.https://mensuel.framapad.org/p/Nom_Supermarch%C3%A9_coop

Groupe Logistique, 24 janvier 2017

Présents:Pierre Guyonnet + Baptiste Lopez

Objectif :

Focus sur le besoin en ressources humaines pour la tenue d’un supermarché pendant la biennale.

Effectif minimum pour la bonne tenue du supermarché

Préparation ouverture

  • Déchargement / mise en stock du ravitaillement /produits frais (nb personne : 2x1h)
  • Préparation caisse (0,5h)

Pendant la journée :

  • Caisse (1ETP : équivalent temps plein)
  • Gestion stock/ mise en place sur les étalages/ménage occasionnel (1 ETP)
  • Présentation concept (dans la rue et à l’intérieur) (2 ETP)
  • Mise en banque de l’argent (à quelle fréquence ? 1h)
  • Snack bar optionnel : préparation (le matin) + vente (midi) (0,5 à 1ETP)

A la fermeture :

  • Caisse (faire les comptes 1h)
  • Rangement / mise en chambre froide (2x1h)
  • Bilan de l’état des stocks et préparation/passage commande (2h)
  • Ménage (fin de service) (1h)

Soit 6ETP par jour. Petit calcul : 6 personnes par jour sur 5 jours + 12 le samedi = 42 personnes par semaine (lundi fermé) Si chacun donne 4h, 84 personnes si ouverture de 8h/jours, 126 personnes si journée de 12h/jours

Jours d’ouverture :

Mercredi/Vendredi / Samedi / Dimanche en priorité Jour de décharge : Lundi Jours plage horaire raccourcie ? Mardi jeudi ?

Proposition :

Fermeture une journée, prévoir de doubler les effectifs le samedi. Besoin pour Mercredi, Vendredi et Dimanche à voir avec le retour d’expérience

Action: se renseigner auprès des superettes sur leurs heures et jours d’affluence. Action Baptiste : Voir sur Google pour plusieurs magasins :

Action : Préparer un sondage pour commencer à définir les disponibilités des gens : tableau sur feuilles en A3 ? Doodle ? Attention, besoin d’un engagement minimal. Proposer une plage horaire 5h-22h pour voir sur quels créneaux les gens seraient disponibles, sur les 4 semaines. Action Pierre : préparer un support pour noter les disponibilités.

Remarques diverses :

  • Penser aux prospectus pour la com

Résultat actions réunion précédente :

Action Baptiste : se renseigner sur les palettes chez Zodiac. Palettes EPAL ou EUR consignées donc pas possible de les récupérer, mais toutes les autres ok. Possible en journée n’importe quand, juste prévoir le transport. Baptiste sera sur place et pourra indiquer quand une bonne quantité est dispo dans la benne.

Groupe Communication, 24 janvier 2017

Voici le texte proposé par le groupe Communication à envoyer à vos contacts pour leur parler de l'Assemblée générale du 31 janvier.

Envie de mieux manger tout en soutenant l'économie locale et respectueuse de la nature ? De connaître l'origine de vos aliments et de les payer moins cher ? De participer à un projet coopératif où tout le monde est le bienvenu ?

C'est plus qu'un rêve ! C'est devenu réalité !

Venez participer au projet de supermarché coopératif de Saint-Étienne et contribuer à changer le monde en devenant acteur de votre consommation !
Pendant le 'IN' de La Biennale du Design, et dans le cadre de la revalorisation de la Rue de La République, LE Supermarché Coopératif ouvre ses portes !

Rejoignez l'aventure, venez participer aux premières décisions le mardi 31 janvier 2017, dans les nouveaux locaux de Zoomacom, dans la Cité du Design.

Les ateliers de préparations sont participatifs, toutes les notes sont mises en ligne dès le soir pour suivre l'avancée du projet

Plus d'info sur le projet >>> http://movilab.org/index.php?title=Supermarch%C3%A9_collaboratif_%C3%A0_Saint-Etienne

  • Une soixantaine de coopérateurs sont déjà mobilisés
  • Je veux être coopérateur, comment faire ????
  • Inscrivez vous, participez, venez le 31 janvier à 18h !

https://www.helloasso.com/associations/zoomacom/evenements/supermarche-collaboratif-3eme-reunion

La marge des grandes surfaces que nous gagnons, partageons-la !!!

C'est où Zoomacom ? 11 rue Ravachol à Saint-Étienne >>> http://www.zoomacom.org/contact/ et suivez les ballons !

Le Groupe Communication s'est aussi fendu d'un texte plus long à rajouter à votre mail, en pièce jointe, si vous jugez cela nécessaire. Il est ici, sur l'agora project (lien accessible aux coopérateurs)

Groupe Statuts, 17 janvier 2017

Voilà une proposition de statuts faite par le groupe Statuts

Statuts de l’association «SuperCollabo»

Article 1 - Forme

Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la Loi du 1er Juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, ayant pour nom : SuperCollabo

Article 2 - Objet

Réfléchir, préparer, sensibiliser et mettre en place des solutions pour rendre les produits issus d'une production respectueuse de l'humain et de l’environnement accessibles à un grand nombre de citoyens en faisant que ceux-ci soient associés concrètement et prennent en main leur choix de consommation, notamment alimentaire.. Participer au développement d’une agriculture locale et/ou biologique, respectueuse des paysans et de la planète. Favoriser la mixité sociale, la relation avec les autres acteurs à l'économie locale, durable et circulaire.

Article 3 - Siège social

Le siège social est situé au 11 rue Ravachol 42000 Saint Étienne.

Il pourra être transféré dans le département du siège par simple décision de la co-présidence.

Article 4 - Moyens

Afin de réaliser sa finalité sociale, l'association s'organise en groupe de travail et forums qui poursuivront les objectifs suivants :

  • le développement de circuits courts participatifs et coopératifs de distribution à finalité sociale et écologique à travers, notamment, la gestion d’un magasin coopératif et participatif pour ses membres;
  • la production, la transformation et la commercialisation de produits alimentaires et non alimentaires ainsi que la fourniture de services à destination des membres;
  • des actions de sensibilisation, des formations ou des événements sur l’alimentation dans ses dimensions sociales et écologiques et culturelle à destination des membres ;
  • promouvoir les méthodes et outils d'implication et de décision collectives ;
  • s'associer aux réseaux proches de la démarche coopérative.

Article 5 - Membres

Les membres, personnes physiques et morales, signent un bulletin d'adhésion aux présents statuts, au règlement intérieur et à la charte. Ils s'engagent à payer une cotisation annuelle selon les modalités prévues dans le règlement intérieur et à participer aux actions de l'association.

L'association se compose des seuls membres à jour de leur cotisation annuelle.

Article 6- Radiation

La qualité de membre se perd :

  • par la démission ;
  • le décès ;
  • par la radiation prononcée par le conseil d’administration pour non paiement de cotisation, pour non respect des statuts, et du règlement intérieur ;
  • Par la radiation prononcée pour faute grave par le conseil d’administration. Le membre intéressé, s’il le souhaite, devra préalablement être entendu par le conseil d’administration. En cas de contestation, un recours peut-être présenté à l’assemblée générale suivante.

Article 7 - Ressources

Les ressources de l'association se composent : du bénévolat, des cotisations, de la vente de produits, de services ou prestations fournies par l'association, de subventions éventuelles, de dons manuels, et de toute autre ressource conforme aux règles en vigueur.

Article 8 -Groupes de travail et forums

Groupes de travail

L’activité de l’association repose sur des groupes de travail thématique qui fonctionnent selon des modalités précisées par le règlement intérieur.

L’objet des différents groupes sera déterminé par le forum.

Forums

Le forum se tient au minimum une fois par mois. Il assure le suivi des activités de l’association entre deux assemblées générales. Tous les adhérents sont invités à y participer. La présence d’au moins un co-président est obligatoire.

Article 9 - Co-présidence

Désignation

L'association est représentée par cinq à dix co-présidents.

Les candidat.e.s sont élu.e.s par l'assemblée générale annuelle à bulletins secrets. Leur mandat est d'une durée d'un an.Chaque co-président.e est rééligible. L’élection doit être organisée selon modalités prévues dans le règlement intérieur. Chaque co-président.e est révocable ad nutum par chaque assemblée générale même si cette question n'était pas portée à l'ordre du jour.Toute assemblée générale peut pourvoir au remplacement d'un.e co-président.e démissionnaire ou révoqué.e.

Mandats

La co-présidence représente l'association. Elle convoque les assemblées générales et en dresse l'ordre du jour.

Elle rédige et présente à l'approbation de l'assemblée générale annuelle le rapport d’activité, moral et les comptes de l’association.

Un membre au moins de la co-présidence doit participer à chaque forum organisé par l'association.

Fonctionnement et responsabilité solidaire

Une éventuelle répartition de tâches ou missions entre les co-président.e.s n'enlève pas leur responsabilité solidaire : chaque co-président.e est solidaire de toute les décisions prises par l'un.e quelconque des co-président.e.s qui agit au nom de l'association. Il appartient à la co-présidence de choisir son mode de fonctionnement, la recherche du consentement étant préférée au vote à la majorité.

En cas de vote, la décision votée s'impose à tous les co-présidents qui devront soutenir ce choix envers l'assemblée des membres et les tiers. Ne pas respecter cette obligation est une faute grave pouvant motiver l'exclusion de l'association du.de la co-président.e concerné.e.

Si un.e co-président.e souhaite se désolidariser d'une ou plusieurs décisions prises par la co-présidence, il.elle manifestera son désaccord et démissionnera de son mandat par une lettre recommandée adressée au siège de l'association, lettre qui sera obligatoirement portée à la connaissance de la plus prochaine assemblée générale.

Appuis thématiques ou ponctuels

La co-présidence pourra s'adjoindre les conseils permanents de personnes de son choix et leur confier, sans en perdre la responsabilité, la réalisation de tâches ponctuelles ou récurrentes.

Article 10 - Assemblée générale

L'assemblée générale comprend tous les membres de l'association à jour de leur cotisation. Toutes les réunions de l'assemblée générale sont régies par les dispositions ci-dessous.

Initiative

L'assemblée générale se réunit à l'initiative de la co-présidence. Le tiers des membres à jour de leur cotisation annuelle peuvent demander à la co-présidence de réunir l'assemblée générale avec une proposition d'ordre du jour. Dans ce cas, la co-présidence sera tenue de convoquer l'assemblée avec l'ordre du jour proposé dans un délai maximum de 30 jours suivant réception de la demande formulée par écrit à l'adresse de la co-présidence. Convocation, dates, ordre du jour et pouvoirs.

La co-présidence rédige la convocation qui énonce le lieu, l'heure et l'ordre du jour sur lequel l'assemblée sera appelée à statuer.

L'ordre du jour tiendra compte des éventuelles suggestions écrites par des membres à l'adresse de la co-présidence, des souhaits des groupes de travail, et des demandes formulées par les forums.

Pour convoquer une nouvelle assemblée statuant sur le même ordre du jour en cas de défaut de quorum, la convocation indiquera également une date de seconde convocation qui ne pourra avoir lieu moins de sept jours ni plus de quinze jours après la première.

Un formulaire de pouvoir sera remis avec chaque convocation pour qu'un membre empêché puisse se faire représenter par un autre de son choix. Un membre ne pourra en plus de sa voix détenir plus de trois pouvoirs.

Un formulaire de pouvoir qui n’est attribué à aucun autre adhérent est réputé favorable à toutes les résolutions proposées à l’ordre du jour. La convocation et le formulaire de pouvoir sont adressés aux membres par voie postale ou par messagerie électronique quinze jours au moins avant la date fixée pour l'assemblée.

Quorum

L'assemblée générale ne pourra délibérer valablement que si au moins 5% des membres ayant droit de vote sont présents ou représentés Une feuille d'émargement attestera de ce quorum.

Si ce quorum n'est pas atteint, l'assemblée réunie sur le même ordre du jour à la seconde date proposée dans le convocation pourra délibérer valablement quel que soit le nombre de membres présents et représentés.

Majorité

Les décisions de toutes les assemblées générales se prennent à la majorité de 50% + 1 voix des présents ou représentés

Fréquence

AG annuelle

Elle est convoquée dans les six mois suivant la clôture des comptes.

Elle statue notamment sur les comptes de l'association et le rapport de gestion rédigé par la co-présidence. Elle élit la co-présidence.

Autres AG

Elles statuent sur les les décisions à prendre en fonction des moments importants de la vie associative.

L'ordre du jour comprendra notamment les sujets transmis par décision par les forums

Article 11 - Règlement intérieur

Un règlement intérieur pourra être établi par la co-présidence qui le fera approuver par la plus prochaine AG. Ce règlement est destiné à fixer les divers points non prévus par les statuts, notamment ceux qui ont trait à l'organisation interne de l'association.

Article 12- Dissolution

En cas de dissolution prononcée par les deux tiers au moins des membres présents ou représentés à l'assemblée générale, un ou plusieurs liquidateurs seront nommés par celle-ci et , s'il y a lieu, le bon de liquidation sera dévolu conformément à l'article 9 de la loi du 1er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901.


Prévoir un article sur la transition en société : elle va évoluer.

Financement participatif, 17 janvier 2017

Ce groupe de travail est composé d'adhérents de Zoomacom, dont deux sont aussi coopérateurs du Supermarché.

Voilà leur proposition : Proposition de Crowdfunding

Réunion travail du Groupe Structure/Statuts, 10 janvier 2017

Réunion de préparation Biennale, 3 janvier 2017

2016

Travail effectué entre le 6 décembre et le 3 janvier : Informations sur les autres Food Coop

Food Coop de Park Slope (New York) - Renaud

Site internet : https://www.foodcoop.com/
Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Park_Slope_Food_Coop
Liste des produits, avec leur prix, origine, et bio/pas bio : https://www.foodcoop.com/produce

Foire aux Questions

Q: Can anyone shop at the Coop?
A: Only members may shop at the Coop, but membership is open to all.

Q: Do you have to live in Park Slope to join?
A: No. Our members come from all over Brooklyn as well as the rest of New York – some even come from out of state!

Q: How much does it cost to join?
A: All members must pay a non-refundable $25.00 joining fee and contribute a $100.00 investment to the Coop. If you terminate your Coop membership your Investment will be refunded to you upon your request. Each adult member of your household will be asked to make these member payments. Extended payment plans are available upon request. For members who receive certain kinds of income-based assistance, the joining fee is $5 and the refundable member investment is $10.

Q: Does the Coop accept cents-off coupons? Food Stamps? WIC?
A: The Coop accepts manufacturers’ cents-off coupons for any product that we sell. We also accept food stamps. However, we are not authorized to accept WIC checks.

Q: Can I really save money shopping at the Coop?
A: Depending on what you buy, it is possible to save quite a lot. Our most recent price comparison survey indicates that Coop members save 20- 40% off of their weekly grocery bill

Q: What does the Coop carry? Does the Coop carry organic food? Does the Coop carry only organic food?
A: The Coop carries a wide variety of products (more than 5000 items) to serve a diverse population with a variety of needs. We sell an excellent selection of organic and conventionally-grown fruits and vegetables, groceries, health food, vitamins, household items, pet products, housewares, office supplies, gift items and more for only 21% above wholesale.

Q: Do all members have to work at the Coop?
A: Every member of the Coop must work at the Coop. The work requirement is 2 hours and 45 minutes once every four weeks. At this rate, every member works 13 times per calendar year.

Q: What if I am disabled?
A: The Coop has many different types of work available to accommodate people of differing preferences and abilities. If a member has specific requirements, we work with that person to find a suitable work assignment. Members can be exempt from working at the Coop if they are dealing with a permanent or temporary condition that makes them unable to work or if they are caring for someone who is ill or disabled.

Q: Why do all members have to work?
A: One of the Coop’s goals is to provide food to the member-owners that is both low priced and high quality. Low prices come primarily from saving money in the area of payroll expense. Payroll is the biggest expense of any store, including this one. The fact that our members do about 75% of the work, thereby keeping our payroll low, is the main reason that the members of this Coop pay low prices. Another goal accomplished when members are doing 75% of the work of the Coop is a feeling of being a member-owner that one cannot get from merely investing one’s money.

Q: Can I pay more and not work?
A: No. We have only one class of membership and everyone pays the same prices and fulfills the same requirements.

Q: What can I do with my children while I am shopping or working?
A: The Coop provides free childcare to children of Coop members while their parent/guardian/babysitter is working and/or shopping at the Coop. Our childcare space is limited to 12 children so we cannot guarantee there will always be space available. If you require guaranteed childcare for your children while you are working and/or shopping your may want to make other arrangements

Q: Is the Coop a place where I can participate and be part of a community?
A: Most members do their workslots as part of teams, called “squads.” Squads meet as a group once every four weeks, giving members a chance to get to know one another. This facilitates members feeling a part of the Coop community. Members can be quite loyal to their squads. Major decisions for the Coop are made or approved by the monthly General Meeting ? a meeting open to all Coop members. All members who attend the meeting have one vote each in this face-to-face setting. Members are actively encouraged to come to General Meetings and participate. The Coop also holds parties, concerts, dances and other events. The complex role of member-as-worker-as-owner-as-shopper helps most of us develop an identity that includes truly caring about our Coop.

Les produits peuvent-ils être ramenés et remboursés ?
REQUIRED FOR ANY RETURN
1. The Paid-In-Full receipt MUST be presented.
2. Returns must be handled within 30 days of purchase.
CAN I EXCHANGE MY ITEM?
No, we do not exchange items. You must return the merchandise and re-purchase what you need.

NEVER RETURNABLE
Produce *
Cheese *
Books
Calendars
Juicers
Sushi
Bulk * (including Coop-bagged bulk)
Seasonal Holiday Items
Special Orders
Refrigerated Supplements & Oils

* A buyer is available during the weekdays to discuss your concerns. RETURNABLE ONLY IF SPOILED BEFORE EXPIRATION DATE Packaging/label must be presented for refund.

Refrigerated Goods (not listed above)
Frozen Goods
Meat & Fish
Bread

RETURNABLE
Items not listed above that are unopened and unused in re-sellable condition

statuts

https://members.foodcoop.com/content/wp-content/uploads/2015/12/PSFC-Bylaws-03-31-2015.pdf

Direction et gestion

Conseil d'administration

La PSFC est une société coopérative constituée en vertu des lois de l'État de New York. Il est géré par un conseil d'administration composé de cinq membres élus par les adhérents de la coopérative pour des mandats échelonnés de trois ans et choisis parmi eux. Le plus ancien coordinateur général présents à la réunion (habituellement Joe Holtz) sert en tant que membre votant ex officio.

Assemblée générale

Le Conseil d'administration se réunit chaque mois pour entendre l'avis des membres réunis en Assemblée générale, et faire approuver ses décisions qui sont généralement approuvées. L'ordre du jour de l'Assemblée générale est fixé par un Comité chargé de l'ordre du jour (Agenda Committee), et la réunion elle-même est gérée par le président du Comité. Sa présidence tournante fait que ses membres occupe ce poste à tour de rôle au service de l'Assemblée générale.

Coordinateurs généraux

Le fonctionnement au jour le jour de la PSFC est géré par des salariés appelés coordinateurs. Les coordinateurs des hauts grades, appelés coordinateurs généraux, sont embauchés par l'Assemblée générale et approuvés par le Conseil d'administration.

Horaires

Les horaires sont différents les jours fériés. Plus de détails ici : https://www.foodcoop.com/holiday

Shopping Hours

Monday – Friday: 8:00 am – 10:00 pm Saturday: 6:00 am – 10:00 pm Sunday: 6:00 am – 7:30 pm

All shoppers must be on the checkout line 15 minutes after closing time.

Membership Office Hours

The Membership Office is located on the second floor of the Coop. Reach us in person or by phone for member and prospective member services.
The Coop’s Membership Office, staffed by a combination of paid Coop staff coordinators and member workers, is there to answer your questions, take photos for Coop Membership Cards, and assist prospective members with the joining process.
Reach the Office in person or on the phone at 718-622-0560 during hours listed below.
Monday – Thursday: 8:00 am – 9:00 pm
Friday and Saturday: 8:00 am – 5:00 pm
Sunday: CLOSED

The phone can be very busy during daytime office hours, so if you cannot stop by in person try calling Monday – Thursday after 6 PM or Saturday when the phones are less busy.

Childcare Hours

Daily: 8:00 am – 8:45 pm

The Childcare room on the second floor of the Coop and is available to the children of members who are working and shopping. Our childcare space is limited to 12 children when all three childcare workers are present and to 10 children when only two childcare workers are present, so we cannot guarantee there will always be space available. The children of members who are doing workshifts take precedence over the children of members who are shopping. If you must have guaranteed childcare, please consider making other arrangements.

Parking

Bike Parking

There are approximately 35 spaces at bike racks along Union Street.

Valet bike parking for Coop Members: Secure valet bike parking is available for Coop members in front of the Coop, rain or shine, every Saturday and Sunday from April 2 through November 20 between 1 pm and 7:45 pm.

Car Parking on the Street

Metered and non-metered car parking is available on the street throughout the neighborhood, though space can be tight. The Coop offers a “cart return” service: members will walk you and your cart of groceries to your parked car—so long as it is parked within the cart return service area—and return the cart to the Coop for you.

J'attends plus d'informations par retour de mail.

Bees Coop - Renaud

Je vais à Bruxelles mardi 13/12, je vais aller y faire un tour pour avoir des infos ! http://bees-coop.be/ https://www.facebook.com/CooperativeBEES

Ah ben finalement j'ai pas pu y aller à cause des retards de train... :/

CoopEco - Sonia

Site internet : http://www.coopeco2.be/
Page Facebook : https://www.facebook.com/coopecosupermarche/?fref=ts
Statuts : https://drive.google.com/file/d/0B3BF63SNLnv3bFd4NXdtVXo3S0k/view
Règlement intérieur : https://drive.google.com/file/d/0B3BF63SNLnv3TlRFNklkWmdSbHc/view

CoopEco s'est monté officiellement en SCRL (Société Coopérative à Responsabilité Limitée : http://www.business.belgium.be/fr/gerer_votre_entreprise/creation/types_de_societe/scrl - équivalent francais SARL ?) depuis peu (le 13/12/16).

Un supermarché par et pour ses coopérateurs, comment ça marche ?
Devenir coopérateur au supermarché collaboratif, ça m'engage à quoi ?
Comment se prennent les décisions ?

  • Coopéco fonctionne en association de fait jusqu'au 31 décembre ; la coopérative SCRLFS sera effective sur le plan juridique en date du 13 décembre 2016.
  • Plus de 400 personnes impliquées dans le projet.
  • Magasin test ouvert depuis le 8 octobre 2016 sur le site d'Avanti (Marchienne-au-Pont) à raison de 2 jours par semaine;
  • Organisation en groupes de travail appelés "Caddies" ;
  • Chaque membre est bénévole et s'engage à participer 3h par mois dans l'un des "caddies" pour faire avancer le projet ;
  • Pour être coopérateur, il faut acheter minimum une part (25 EUR), donnant accès aux Assemblées Générales, à notre super-marché, aux "Caddies", aux ateliers thématiques, ...
  • Démocratie participative : 1 membre = 1 voix ;
  • Assemblée Générale mensuelle (tous les 1er lundis du mois) ;
  • Les décisions sont prises collectivement pour faire avancer le projet.

Les coopérateurs devront s'engager à financer une part dans la coopérative et à offrir un peu de son temps (3h par mois de façon bénévole). En fonction de ses motivations ou de ses connaissances, le coopérateur pourra être à la fois à la découpe du fromage, à la caisse ou à la comptabilité, pour remplir toutes les tâches envisageables dans un Super-Marché.

Un lieu de consommation responsable, mais pas que ? Mais quoi?
N'y aura-t-il que de l'alimentation ?

Nous envisageons une surface totale de 1000m2, dont 500m2 de surface de vente et 500m2 de stockage et espaces de vie. Une telle surface est nécessaire pour offrir une sélection de produits suffisamment large.

Y aura-t-il des salariés ?

Il s'agit de mettre sur pied un Super-Marché coopératif et participatif : les membres de la future SCRL (société coopératif à finalité sociale) seront à la fois les propriétaires, les clients et les travailleurs du Super-Marché.

N'y aura-t-il que du bio ? Quels produits dans votre magasin ? Avec quels producteurs ?

Avec des produits bio, de qualité, le circuit-court, le local au sein d'un projet complet de Super-Marché, l'objectif est de se nourrir de façon conscientisée, d'enrichir les producteurs locaux, de connaître l'origine des produits, d'encourager une agriculture raisonnée ou paysanne.

Le supermarché collaboratif sera t-il ouvert au public ?

Tout le monde à sa place chez CoopEco.
Pour faire évoluer le projet, nous travaillons actuellement en groupes de travail que l'on appelle des Caddies.
Pour rappel : étape 1, participer à une session d'info ; étape 2 : devenir "membre".

Est ce risqué pour moi ?

Rôle et responsabilité des coopérateurs

La participation active des coopérateurs fait partie intégrante du modèle coopératif et participatif du projet Coopeco.
A l’exception de certaines tâches et responsabilités assumées par l’éventuel futur personnel rémunéré de la coopérative, la majorité des tâches et activités liées à l’objet social de Coopéco sont confiées aux membres qui les assument à titre bénévole.

La gestion des tâches des membres est gérée par le point 12 de ce règlement. (organisation de la participation aux activités de la coopérative) Le CA sera l’organe responsable de la définition des tâches et activités des membres salariés et des membres bénévoles quand ce sera à l’ordre du jour. Tous les coopérateurs sont responsables du bon déroulement du projet et s’engagent à hauteur de leurs moyens et capacité d’accomplir les tâches pour lesquelles ils se sont proposés.

A quoi sert la constitution qui a été adoptée ?

Réappropriation de la souveraineté alimentaire, permettre à chacun de choisir un mode de consommation responsable du point de vue social et environnemental. (cf : http://coopeco.e-monsite.com/pages/charte-coopeco.html )

Questions : comment sélectionnent-ils leurs fournisseurs/producteurs ?

Alpar Coop - Vincent

J'ai eu un premier contact téléphonique aujourd'hui. Je dois le rappeler demain mardi 20 décembre. En attendant j'ai fait un copier coller des infos prises sur leur site (à voir comme source d'inspiration...) et un article du Dauphiné. Concrètement ils sont à la recherche d'un espace entre 500 et 1000 m² facilement accessible dans le bassin annécien. Ils aimeraient ouvrir un super marché dans le courant de l'année 2017.

Site internet : http://www.alpar.fr
Page Facebook : https://www.facebook.com/alparcoop/

Un supermarché par et pour ses coopérateurs, comment ça marche ?

Notre forme sociale est une coopérative : chaque membre ayant un droit de vote à l'Assemblée Générale - quel que soit le nombre de parts achetées. Aucun acteur financier n'a de parts dans la coopérative afin que celle-ci conserve son indépendance et continue à servir exclusivement les intérêts de ses membres.

Les groupes de travail ont toute latitude pour les prises de décisions opérationnelles et désignent des représentants qui se coordonnent avec les autres groupes. Les AG statuent sur les grandes orientations stratégiques de la coopérative.

Notre structure hiérarchique est réduite au minimum afin de générer le moins de frais de fonctionnement possible, et d'assurer une gestion transparente et efficace du magasin.

Devenir coopérateur au supermarché collaboratif, ça m'engage à quoi ?

Source (Le dauphiné) interview de Antoine Peigner (un des principaux initiateur du projet)...

3 heures successives pour 1 mois avec une structure comptant 1200 adhérant. J'ignore ou ils en sont j'en serai plus demain.

Antoine précise dans l'interview que l'engagement tient évidemment compte des possibilités de chacun(e)s. Des personnes ayant des problèmes de dos ne seront pas amenées à porter des charges lourdes.

Les coopérateurs auront accès au magasin sous condition d'achat d'une part sociale de 100 euros maximum. Antoine prévoit des prix 10 à 40% moins cher que dans les super-marchés classiques.

Comment se prennent les décisions ?

Voir sur leur site l'organigrame.

Organisation

L'assemblée générale est composée de l'ensemble des membres, et statue sur les décisions stratégiques de la coopérative.

  • 4 à 7 personnes salariées de la coopérative travailleront à temps plein pour assurer la cohérence globale du projet, le respect de ses valeurs et la coordination des différents groupes de travail. Ils assurent la bonne route du projet mais ne prennent pas de décisions opérationnelles unilatérale. Ils constituent le Conseil d'Administration.
  • 10 à 15 cellules de travail sont créées par thématiques (voir ci-dessous). Ces cellules, constituées de membres de la coopérative offrant de leur temps - quelques heures par semaine ou de manière temporaire -, sont autogérées et prennent des décisions opérationnelles. Chaque cellule désigne 2 représentants pour les comités de coordination.

Ces comités de coordination rassemblent 2 fois par mois les représentants des cellules de travail et le Conseil d'Administration, et ont pour but de faire circuler l'information et de prendre des décisions tactiques.

  • Assemblée Générale mensuelle (tous les 1er lundis du mois) ;
  • Les décisions sont prises collectivement pour faire avancer le projet.
  • Les coopérateurs devront s'engager à financer une part dans la coopérative et à offrir un peu de son temps (3h par mois de façon bénévole). En fonction de ses motivations ou de ses connaissances, le coopérateur pourra être à la fois à la découpe du fromage, à la caisse ou à la comptabilité, pour remplir toutes les tâches envisageables dans un Super-Marché.

Cellules

Rôles

  • Approvisionnement
    • Trouver des sources d'approvisionnement de produits répondant aux exigences de la coopérative.
  • Achat
    • Relations avec les fournisseurs, négociation des conditions livraisons et des prix d'achat des marchandises.
  • Logistique
    • Organisation des livraisons, du stockage des produits et des mises en rayon en magasin.
  • Gouvernance
    • Organisation de la gouvernance de la coopérative et organisation des réunions de travail.
  • Informatique
    • Développement et maintient des systèmes informatiques de gestion  : applications RH, caisses, ERP, etc.
  • Communication Interne
    • Assurer une communication transparente à l'ensemble des membres sur le statut du projet et la vie de la coopérative.

Recrutement des membres

  • Recrutement, accueil et orientation des nouveaux membres. Organisation des réunions d'information.

Gestion des membres

  • Informations aux membres, contrôle des horaires de travail (pointage) et autres services pour les membres.

Financement

  • Recherche des fonds nécessaires au lancement du projet auprès de divers organismes publics et privés.

Local

  • Rechercher le lieu et l'aménager : travaux mises aux normes, plan du magasin et aménagement intérieur.

Comptabilité

  • Comptabilité de la coopérative, et communication transparente des informations financières aux membres.

Un lieu de consommation responsable, mais pas que ? Mais quoi?

Au delà d'un supermarché offrant un bon rapport qualité prix, notre projet est avant tout porteur de valeurs humaines comme la coopération et l'entre-aide.

C'est une aventure excitante réunissant des personnes issues de tous horizons et milieux sociaux, contribuant chacune avec ses compétences et son temps disponible à un objectif commun : celui de mieux s'alimenter.

Il s'agit d'une coopérative sans but lucratif : les bénéfices dégagés sont réduits au minimum afin d'assurer les prix les plus bas possibles en magasin toute l'année. Aucun dividende n'est versé à aucun actionnaire.

N'y aura-t-il que de l'alimentation ?

L'espace a également vocation à devenir un lieu de vie avec, à terme, une garderie - gratuite - pour garder les enfants pendant le travail ou les courses, et un café pour échanger et organiser des événements.

Y aura-t-il des salariés ?

4 à 7 personnes salariées de la coopérative travailleront à temps plein pour assurer la cohérence globale du projet, le respect de ses valeurs et la coordination des différents groupes de travail. Ils assurent la bonne route du projet mais ne prennent pas de décisions opérationnelles unilatérale. Ils constituent le Conseil d'Administration.

N'y aura-t-il que du bio ?

Pour leur alimentation quotidienne, les habitants d'Annecy ont aujourd'hui le choix entre la grande distribution d'un côté, qui offre un choix de produits large à bas prix, mais qui propose essentiellement des produits issus de l'industrie agro-alimentaire, avec ce que cela implique en termes de qualité, traçabilité et impact environnemental.

D'un autre côté, plusieurs initiatives offrent des produits d'excellente qualité souvent bio ou local. Mais la majorité de la population n'utilise pas ces canaux pour ses courses de tous les jours en raison notamment de gammes de produits limitées, de prix parfois élevés ou de complexité logistique (pas de parking, horaires réduites, etc).

Nous souhaitons offrir un 3ème type d'offre combinant le meilleur des 2 précédentes. Pour offrir une gamme de produits de qualité, suffisamment large pour convenir aux besoins quotidiens de plupart des ménages, à des prix aussi accessibles : nous nous appuyons sur un modèle de fonctionnement innovant, basé sur la participation bénévole des membres.

En clair pour moi ils ne proposeront pas que du bio.

Quels produits dans votre magasin ? Avec quels producteurs ?

La sélection des produits est effectuée par les membres de la coopérative. Autant que possible, un choix de plusieurs références et gammes de prix est offert pour chaque type produit afin de convenir à tous les budgets et tous les goûts.

Notre approche inclusive implique que nous répondions aux besoins du plus grand nombre. On trouve donc en rayons une majorité de produits locaux, bios et équitables, mais aussi des produits nécessaires à l'alimentation quotidienne des membres, même s'ils ne sont pas bio, locaux ni équitables. L'étiquetage des produits est clair et détaillé, incluant pour les produits frais le nom du producteur et le lieu de production.

Le supermarché collaboratif sera t-il ouvert au public ?

L'alimentation est un enjeu majeur de société et nous concerne tous, sans distinction de classe sociale ou de revenus. Ce projet est ouvert à tous, quelle que soit sa situation professionnelle - travailleurs, retraités, étudiants, sans-emplois -, sa situation personnelle ou son origine sociale. Il se veut fédérateur et vecteur de mixité dans notre agglomération.

Bonjour et bonne année tout le monde... J'ai un peu loupé le rdv téléphonique. J'ai laissé un message sur le répondeur de mon interlocuteur pour qu'il me rappelle. Avec les fêtes il a peut être un peu oublié. Aujourd'hui je lui ai envoyé un message par mail. Ci-joint la copie du message envoyé.

Bonjour Antoine,

je tiens à m'excuser encore pour le rendez vous téléphonique manqué mardi 20 décembre, j'ai bien tenté de te rappeler mais je pense que tu étais bien occupé. J'ai préféré attendre la nouvelle année pour te recontacter. Comme je te l'ai expliqué nous sommes plusieurs à vouloir ouvrir un food coop à Saint Etienne. Nous sommes suivis par plusieurs partenaires (La cité du design, zoomacom, super cagette...) et les membres de notre groupe réunissent pas mal de compétences. Nous allons tester le modèle pour la première fois pendant la biennale de design qui aura lieu au mois de mars de cette année. Nous avons eu pour cette occasion un espace.

En attendant je me suis porté volontaire pour réunir des infos sur ta structure. D'autres font de même sur les dix autres projets similaires en France. Un de nos membre a aussi pris contact à New York.

Suite à la lecture des infos laissées sur le site http://www.alpar.fr j'ai relevé pas mal de réponses à nos interrogations, toutefois je te serai très reconnaissant si tu avais l’amabilité de répondre aux questions suivantes.

J'aurai aimé savoir ou vous en êtes aujourd'hui ? J'ai cru comprendre dans l'article du Dauphiné que tu visais 1200 adhérents. Par contre l'ouverture est programmée en 2018 sur le site. Dans l'article il parle de 2017. Nous actuellement nous sommes un petit noyau dure de 20 personnes.

En terme d'inscription quel montant avez vous demandé ? Est ce que des producteurs peuvent être membres ?

Si plusieurs producteurs proposent les mêmes produits (par exemple du miel) ? Est ce que vous les acceptez tous ou envisagez vous un roulement ?

Disposez vous d'un nombre suffisant de producteurs ?

Comment pensez vous gérer les surplus et les denrées périssables en cas d'invendus? Je pense surtout aux produits frais...

Comment le supermarché collaboratif se positionne par rapport aux autres projets jugés « proches » ? Par exemple êtes vous en relation avec les amaps anneciennes ?

Merci d'avance de tes réponses, et meilleurs vœux.

Park Slope Food Coop (New York City) - Thomas

J'ai contacté la Food Coop de New York et on m'a répondu que La Louve (à Paris) serait une source d'inspiration idéale et disponible pour nous aider. La Food Coop de NY et La Louve travaillent ensemble depuis 4 ans. On m'a invité à parcourir leur site internet: www.foodcoop.com ( à traduire donc !).

Ils m'ont fait parvenir 8 documents...en anglais (of course) qui pourraient nous être utiles.

De plus, Ils restent à notre disposition pour toutes questions et nous invitent à visiter la Food Coop à New York quand nous le voulons.

Ci-dessous, la réponse, à ma demande, de Ann Herpel (Food Coop New York)

Dear Mr. Kaddouri,

Your request to our website was forwarded to me. I am one of the staff members at the Park Slope Food Coop responsible for answering questions like yours and helping other coops form. I think that our website (foodcoop.com) is a good place to start because you can find information there about joining the Park Slope Food Coop, requirements for membership, the membership manual, our bi-weekly newsletter (The Linewaiters' Gazette), where we get our produce, what produce items we have in stock and for what price, links to our product blog and our environmental committee blog, to name just a few things. It is a window into our community here at the Coop.

To this email I have attached some documents that we send to people inquiring about how to start a coop. I hope they will be a beginning for you to think about the type of coop you are interested in starting and how we have organized our Coop. But I realize that they are just a start and welcome any other questions and inquiries you have. One of these documents is a list of other resources available to you as you are thinking about starting a coop. I strongly recommend you check out the information available through these other organizations because they offer you more models of food coops and many other documents to get you started.

I would also recommend that you contact La Louve in Paris. We have worked closely with La Louve over the past 4 years and they have learned a lot from us and translated many of our documents into French. I also know that La Louve has been involved in organizing events and meetings for people from around France who are interested in learning more about how to start a food coop.

If you need more information from us or are in New York and would like to visit us, please don't hesitate to contact me.

Sincerely, Ann Herpel General Coordinator Park Slope Food Coop 782 Union Street Brooklyn, NY 11215 p: 718.622.0560 f: 718.622.5685 e: ann_herpel@psfc.coop Work week: Tue - Sat foodcoop.com

SUPER QUINQUIN (Lille)

J'ai envoyé un mail, car pas de contact téléphonique, j'attends une réponse, je vous ferais part de cela dès que j'aurais un retour !

Bonne fêtes à tous

Je prends le relai: Corinne :Ce 28 janv2017 j'ai enfin eu au téléphone Geneviève SEVRIN, présidente de l'association de préfiguration de SUPERQUINQUIN -

1/ comment ont-ils géré l'engagement obligatoire des adhérents dans la société, et surtout avant, dans l'association ? c'est important car cela engage l'association (statuts? règlement intérieur? Que faire en cas de vol, de tâches non effectuées ? C'est dans les statuts, qu'elle va nous envoyer. Et chaque membre a une carte sur laquelle est noté sa date d'adhésion et ses heures effectuées. Mardi 7 février l'AG doit valider le "Manuel des Coopérateurs" (qu'on va recevoir) qui définit les valeurs, le mode de participation, etc

2/ comment basculer d'une association à une société ? L'association de préfiguration née en janvier 2015 existe toujours mais s'est tournée vers des projets d'éducation populaire.

3/ quel modèle économique avez-vous choisi? pour la coopérative ils ont hésité entre une SCOP, une SCIC et finalement ils ont choisit une SAS Coopérative car c'est le plus simple juridiquement, à capital variable. Au dépôt, à la création en juillet 2016, ils avaient 55000€.

4/ Comment ont-ils construit leur budget prévisionnel? (pour connaître quelle masse critique d'adhérents avant de créer la boutique) . L'association avait 400 adhérents et seulement 150 ont adhéré à la coopérative. Mais à force de réunions publiques, de communication, vu sur FR3, TF1 contactés, ils en enregistrent une vingtaine par semaine, et sont donc aujourd'hui à 360 sociétaires. Ils en attendent 450 à 500 pour l'ouverture programmée en avril 2017, d'un magasin prototype de 300 m2. Loyer de 1200€/mois bail 3 ans. Ils nous envoient leur BUSINESS PLAN. Ils recrutent leur responsable achat.

5/ quel montant de cotisation ? d'où ça vient ? est-ce qu'il y a un modèle de revenus liés pour le budget prévisionnel ? Aujourd'hui ils ont 360 sociétaires avec des parts à 100€ souvent (10 parts à 10€), mais certains ont donné plus, et d'autres : bénéficiaires du RSA, étudiants et adultes handicapés, sont à 10€. Le budget prévisionnel de 200 000 € concerne le réaménagement d'une friche industrielle de 1000m2 je crois. Ce budget est ainsi constitué : -capital de société 46000€ -prêt NORD ACTIF (voir réseau FRANCE ACTIF) 40000€ -prêt AUTONOMIE et SOLIDARITE 30000€ -prêt CIGALES (investisseurs ESS) 5000€ -subvention Ville Lille 10000€ -subvention Lille Métropole 20000€ - subvention Région 4000€ -subvention FONDATION MACIF 10000€ . (ça fait pas 200000?) Le réaménagement se fait en chantier d'aménagement participatif. Ils utilisent une part de ce budget pour acheter du matériel (frigo) pour le magasin prototype à réutiliser dans le futur Superquinquin.

6/ quel mode de prise de décision collective ? Ils ont un comité COORDO, de coordination réunissant les 3 cofondateurs qui se réunit toutes les semaines. Un comité de gouvernance qui inclut les 3 précédents et 6 responsables de commissions : BusinessPlan, communication et recrutement, accueil et intégration, récit chronique, comptabilité, information travaux achats. Ce Comité valide des propositions et prend des décisions qui passent en AG tous les deux mois. Les AG réunissent plus de 100 personnes y compris des partenaires (région, ville, banque,...). Les décisions portent sur l'éthique, les produits, le recrutement, le budget, le business plan

La Cagette Montpellier - Céline

Informations récoltées sur Internet en attendant un rdv téléphonique

Emergence :

Ils sont 5 à s’engager dans la création de l’association « Les Amis de la Cagette » l’été 2015 et plus de 400 aujourd’hui.

Objectifs : Volonté de manger mieux, moins cher, tout en rémunérant correctement les producteurs.

Trouver une alternative aux circuits classiques de la distribution.

Ils commencent par créer un groupement d’achat en ligne, ouvert 1 fois/mois.

En Juin 2016, ils aménagement un local temporaire pour les réunions, le stockage et la distribution mensuelle pour le moment (mais il y a une permanence du mardi au samedi de 14h à 19h).

Budget : Prix Banque Populaire du Sud (1000€), accompagnement de l’Airdie pour réaliser une campagne de financement participatif (demandé 20 000€, récolté 22 771€)

Organisation, modèle économique et juridique:

Association à but non lucratif « Les amis de la Cagette »
https://lacagette-coop.fr/
Statuts : https://drive.google.com/file/d/0B2Q-bUtYD4knQ1E0cTVLZ3c5LTA/view
Règlement intérieur : https://drive.google.com/file/d/0B2Q-bUtYD4knYXl6NTVKTXFvTXM/view

Chaque membre de l’association est client, propriétaire et travailleur.
Il y a une cotisation annuelle de 25€ (ou 5€ pour les bénéficiaires des minimas sociaux), révisable en AG
3h par mois de travail demandé

L’intégralité des bénéfices réalisés grâce à une marge de 20% sur les produits est réinvestie dans l’association et a permis de recruter 1 salarié pour les permanences et la coordination.

Organisation en groupes de travail thématiques qui fonctionnent de manière autonome (administration, approvisionnement, communication, financement, comptabilité, coordination, petites mains, informatique)

Chaque groupe décide de la fréquence à laquelle il souhaite se réunir, avec un objectif d’une fois par mois minimum. Il dispose chacun d’une adresse mail propre. Chaque adhérent peut s’investir dans 1 ou plusieurs groupes.

Organisation d’un forum chaque mois qui valide les orientations des différents groupes et assure un suivi entre les AG de l’association Prise de décision sur le mode du consentement général, s’il n’est pas atteint, la décision est soumise à l’organe de décision supérieur dans l’organigramme (groupe -> forum -> AG), vote en dernier recours

1 adhérent = 1 voix à l’assemblée générale

Produits et fournisseurs

Aujourd’hui 150 références.
Produits frais (légumes, fruits), produits laitiers, alcool, épicerie sèche sucrée et salée, vrac, produits d’entretien et d’hygiène…
Les produits sont choisis pour leur proximité, issus de l’agriculture bio ou raisonnée

Il y a 32 fournisseurs. Les prix sont fixés avec l’accord des deux parties.

Premier bilan

Un engouement remarqué pour cette initiative citoyenne.

Les objectifs pour l’avenir :

  • Obtenir la capacité financière pour avancer de l’argent aux fournisseurs et donc passer des commandes plusieurs fois par mois, payer un loyer, constituer un stock de marchandises et payer des salaires
  • Trouver un vrai local pour le supermarché (entre 800 et 1500 m²)


Réunion de travail du 31 janvier 2017

Réunion travail du Groupe Structure/Statuts, 10 janvier 2017

Ouverture du projet, 6 décembre 2016

2015

3 novembre 2015

27 octobre 2015

20 octobre 2015