POP Café

De Movilab.org


La médiation numérique comme "brique de service" (et donc source de revenu) complémentaire pour tous les tiers-lieux.
POP Café est un opérateur de tiers-lieux numériques.

L'objectif de POP Café est de participer à la diffusion d'une culture numérique au service des transition écologiques et solidaires des territoires en s'appuyant sur l'essaimage des tiers-lieux.

POP Café a notamment été financé par l'AMI "Fabriques de Territoires" afin de documenter son mode d'intervention et permettre son déploiement rapide.

Cette page est une première tentative de documentation de l'expérience pour la communauté des tiers-lieux, elle sert également de "bilan moral" intermédiaire dans le cadre du conventionnement avec l'Agence Nationale de la Cohésion des Territoires.

L'ensemble des documents accessibles depuis cette pages, sont placés sont licence CC-BY-NC 2.0 (plus d'informations : https://creativecommons.org/licenses/by-nc/2.0/fr/). Le choix de cette licence se justifie par le fait d'autoriser l'utilisation des méthodes POP Café par tous les tiers-lieux, à condition de citer leur auteur, mais aux tiers-lieux seuls. Le modèle économique de POP Café reposant sur la mise en œuvre de cette méthode, la licence n'autorise pas un autre opérateur de services (conseil ou opérationnel) à l'utiliser auprès de tiers-lieux de façon lucrative.

   

   

       

POP Café - Négatif Coul2 CMJN.png

Autres informations

Thème : Economique, Animation, Communication, Fabrication, Partage, Autre
Tags : Numérique, Médiation, franchise sociale, réseau, médiaiton numérique, Modèle économique
Adresse : 8, rue Nicolas Leblanc
Code postal: 59000
Ville : Lille

Acteurs qui utilisent ou souhaitent utiliser ce Commun :


Etapes de développement :





Principes généraux

De l'idée

L’idée du POP Café est née un beau jour du printemps dans la campagne picarde, en échangeant avec Stéphanie, l’animatrice d’un espace de médiation numérique situé dans le village centre d’une communauté de commune de 5000 habitants. Elle constatait que le lieu (installé au fond des bâtiments de l’intercommunailité) était peu fréquenté, et regrettait par ailleurs que le seul autre espace de sociabilisation du territoire, le café-PMU-tabac-presse du village, allait bientôt fermer faute de repreneur... Pourquoi ne pas installer la médiation numérique dans un café, un lieu convivial, visible et ouvert, et combiner inclusion numérique et développement local ?

D'un côté les tiers-lieux semblent les espaces idéaux pour disséminer les usages numériques et incarner géographiquement la transition des territoires, de l’autre la médiation numérique est aujourd’hui mise en œuvre dans des lieux inadéquats pour toucher un large public, souvent stigmatisant, ou trop confidentiels. C’est pourquoi, l’ancrage territorial d’un café de quartier peut sembler le meilleur espace pour une médiation numérique adaptée aux enjeux du 21e siècle.

POP, entreprise d'innovation sociale des Hauts-de-France s'est emparé du sujet. Après un premier prototype en 2018, lors de l'événement Numérique en Commun(s), à Nantes - où POP a animé le coin café avec cette méthode - POP a fait financer un premier test de café numérique de proximité. L'initiative a notamment été lauréate de l'AMI Fabrique de territoires et a postulé au Fond FEDER-ITI via la Métropole Européenne de Lille et le Conseil Régional des Hauts-de-France.

Cette deux aides d'amorçage ont permis le recrutement d'un chef de projet, l'identification d'un local à Wazemmes, quartier prioritaire de la politique de la ville à Lille, et le lancement de l'activité dans un premier tiers-lieu, porté par POP.

Au concept

Conçu dans l’esprit des tiers-lieux et de l’éducation populaire, Pop Café est né de la volonté d’augmenter le pouvoir d’agir des citoyen.e.s en leur permettant de mieux connaître les outils numériques et d’en saisir les opportunités mais aussi les limites.

Dès le début du projet, POP Café a été pensé comme une méthodologie duplicable. C'est cette réplicabilité qui donne son sens au projet : si les tiers-lieux sont certainement les meilleurs endroits pour diffuser efficacement une culture numérique par des méthodes de médiation numérique innovantes, peu de tiers-lieux disposent en réalité des compétences pour opérer une brique de service de médiation numérique.

Par ailleurs, la rentabilité d'une brique de service de médiation numérique dans un tiers-lieu ne va pas de soi : les profils de médiateurs capables d'adapter une programmation au besoin des usagers et de dépasser le cadre existant sont rares et se rémunérent donc plus chers que des facilitateurs de tiers-lieux classiques. Un approche par les services est donc importante pour stabiliser le modèle : non-seulement auprès des usagers (professionnels par exemple), mais aussi auprès d'autres tiers-lieux pour accompagner la diffusion du modèle.

Finalement, POP Café vient non seulement appuyer les lieux dans la mise en œuvre de la méthide, mais est en position de mettre les tiers-lieux numériques en réseau pour partager méthodologies d'intervention, modèles économiques, jusque la mutualisation d'équipements.

L'impact territorial d'un tiers-lieu numérique POP Café

Menu POP Café

Un POP Café se pense comme un lieu-ressource, un laboratoire d’idées, un terrain d’innovation collective, au service d’une transition numérique soutenable et citoyenne. Il appartient à ses usagers, chacun peut y amener ses envies et ses talents, peut y trouver des conseils et des astuces pour développer des projets en pair-à-pair avec l’aide d’une équipe d’animateurs et facilitateurs.  

POP Café c’est aussi un lieu pour découvrir, tester et diffuser les nouveaux outils mis à disposition par les pouvoirs publics tels que les plateformes d’innovation, les applications de mobilité partagée, de concertation citoyenne, ...

Une nouvelle radio locale ou un fanzine, un “repair café'' ou un atelier de réparation solidaire, une coopérative regroupant et protégeant les livreurs à vélo, une plateforme d’échanges de services…. POP Café est le lieu des possibles. Et si ces projets sont utiles aux habitants, à un quartier, à un territoire, l’objectif est atteint !

Le "menu" d'un café numérique POP Café se décline comme documenté ci-contre :

Il s'agit d'un lieu de services. Il doit permettre à la fois de répondre aux besoins des particuliers et des professionnels sans donner l'impression d'être un lieu de formation, ce qui éloignerait certains publics. C'est un équilibre subtil.

Il s'agit avant tout de maintenir la convivialité attendue du concept de tiers-lieu. C'est parce que les usagers se sentent à l'aise dans le lieu qu'émergeront les problématiques propres au territoire ou aux personnes et qu'il sera alors pertinent de les accompagner grâce à des compétences numériques pointues.

Des machines de fabrication numérique peuvent y être présentes afin de proposer aux commerçants et entrepreneur du territoire des services en proximité (vitrophanies pour vitrines, petites impression 3D sur mesure, impression de stickers, broderie numérique pour personnaliser des blouses ou des t-shorts/polos, etc.).

Par ailleurs, la planche suivante décrit les 3 levier d'impact territorial recherché par l'intervention de POP Café dans un tiers-lieu :

Offre de valeur d'un café numérique POP Café pour son territoire.

Compléter l'offre de médiation numérique locale

Les POP Cafés se déploient rarement dans des territoires complétement dépourvus d'acteurs de médiation numérique. Un travail important de rencontre s'engage pour bâtir une offre de service complémentaire à l'existant. En règle générale, POP Café n'opère pas de services "d'inclusion numérique" (aide aux démarches administratives, accès au droit, etc.). Mais ce peut-être un besoin prioritaire du territoire.

Animer un lieu ressource pour le territoire

La priorité d'un POP Café est d'être le point d'accès à toutes les opportunités du numérique pour ses usagers, l'endroit où l'on ose poser les questions que l'on a en tête (accès à une application, approfondir une notion dont on a entendu parler) ou participer à des actions collectives qui expérimenteront des solutions vertueuses pour le territoire.

Outiller les transitions écologiques et solidaires

Plus particulièrement, POP Café se veut un point d'appui pour les acteurs locaux des transitions écologiques et solidaires. Il se met à leur service pour mettre à leur disposition les compétences numériques nécessaires pour augmenter l'impact de leurs actions (utilisation interne d'outils numériques, meilleurs utilisation des réseaux sociaux, partenariat avec des plateformes de participation, etc.)

Outillage type d'un café numérique POP Café

Les café numériques POP Café sont des lieux de service et de découverte du numérique, et notamment de fabrication numérique. La liste du matériel mobilisé dans un POP Café varie en fonction de sa taille et de son budget, mais les machines suivants sont utilisées a minima :

  • Imprimantes 3D : dans un objectif de découverte mais aussi de service de proximité Lien avec les communs(vente de petites pièces)
  • Découpe Vinyle
  • Brodeuse numérique
  • Kits électroniquespour projets de type Arduino
  • Matériel audio-visuel de base permettant des projets de type médiaLab

Nous envisageons par ailleurs de mutualiser l'utilisation d'autres types de machines ludiques et permettant un contact facile avec les usagers :

  • Découpe 2D
  • Presse à chaud

Si certains lieux opérés par POP Café disposent de machines plus importantes, elles ne sont pas utiles dans des tiers-lieux de proximité, il vaut mieux nouer des partenariats avec d'autres tiers-lieux ou Fablabs :

  • Découpe Laser
  • Fraiseuse numérique

Programmation et offre de service type détaillée d'un café numérique

/Documentation permettant la diffusion en cours - en attente de retours d'expérience sur l'offre en place\

Pour les particuliers

  • Dépannage minute pour le prix d'un café
  • Rendez-vous de médiation sur mesure
  • Ateliers découverte / crafting
  • Montée en compétence pour utilisation des machines en autonomie

Pour les pros

  • Diagnostic gratuit de "transition numérique"
  • Aide à la décision sur les outils numériques à mobiliser
  • Services numériques simples (page web peu complexe, création de comptes réseaux sociaux, conception flyer, conception enseigne, conception et impression décoration vitrine, etc.)
  • Conseil de prestataires sur missions complexes

Pour le tissu ESS local

  • Agence de communication solidaire
  • Investissement dans les projets locaux d'intérêt général
  • Animation d'un média citoyen
  • etc.

Année 1 - point d'étape juin 2021

L'amorçage de l'AMI Fabrique de Territoire, du Fonds FEDER-ITI et le soutien de la Métropole Européenne de Lille a permis l'expérimentation de plusieurs modes de déploiement de tiers-lieux dès la première année :

Tiers-lieu opéré par POP Café, en direct

C'est le cas du POP Café de Wazemmes, à Lille, qui est le premier lieu à mettre en avant une programmation de médiation numérique de proximité telle qu'envisagée. Dans ce cadre, POP Café identifie le local, il est la seule partie-prenante impactée par les charges de fonctionnement, porte l'investissement d'aménagement et de personnels, etc.

Ici, POP Café a la responsabilité de rentabiliser le point d'intervention numérique (services numériques et consommations sur place).

En S2 2020 et S1 2021, la mise en place du POP Café de Wazemmes (travaux, agencement, aménagement, lancement d'une programmation), malgré les confinements a été le principal défi relevé par l'équipe. Les travaux ont pris beaucoup de retard à cause des confinements successifs et il n'a été possible de véritablement ouvrir le café qu'en mai 2021, quand les conditions sanitaires ont pu être réunies. Pendant ce temps, plusieurs tentatives ont permis de proposer des services par visio-conférence, ou sur rendez-vous aux commerçants du quartier afin de les aider à s'équiper et monter rapidement en compétence pour assurer leur continuité de service.

L'ouverture complète récente du lieu permet de tester de premiers modes d'intervention, notamment le rôle de "ressource pour le territoire" : identifier pour quel type de besoin les usagers passent la porte et se sentent à l'aise d'échanger.

Un gros travail partenarial est mené pour trouver la bonne place du café dans le quartier ou plusieurs services co-existent :

  • Emmaus Connect y anime des ateliers de formation depuis plusieurs années
  • Simplon envisage d'y installer un campus numérique sur les sujets de l'intelligence articificielle
  • L'assocation Iris Formation y déploit un accompagnement sur les bases de l'inclusion numérique (aide au CV, bureautique de base, etc.)

Le Pass Numérique n'est pas déployé dans la Métropole Européenne de Lille mais il serait pertinent de l'accepter dans le lieu.

Il n'est pas encore envisagé d'ouvrir d'autres lieux sur le même format. Le résultat d'exploitation des premières années permettra de déterminer si ce projet est réalisable.

POP Café comme co-porteur de tiers-lieu

Par ailleurs, POP Café entreprend de monter des tiers-lieux en partenariat avec des structures désireuses d'incarner en lieu leur rôle d'accélérateur de transition locale et qui manifestent le besoin de renforcer l'offre de service du lieu sur le sujet du numérique.

Dès 2020, POP Café a été sollicité pour rejoindre des projets de tiers-lieu et y amener une expertise numérique. C'est le cas par exemple du tiers-lieu en cours de construction dans le bassin Creillois (60), à l'initiative du PTCE Emergence Sud-Oise qui doit porter sur les thèmes des la transition écologiques et solidaire. Le projet devrait ouvrir un tiers-lieu de préfiguration en centre-ville de Creil avant de prendre place dans les Halles Fichet, un bâtiment industriel emblématique de Creil. POP Café travaille sur ce projet aux côtés de La Ligue de l'Enseignement de l'Oise qui anime le PTCE.

Le rôle de POP Café au premier semestre 2021 est d'outiller la démarche d'émergence de tiers-lieu elle-même, mais aussi d'opérer une partie du lieu, sur le modèle d'un café numérique à partir de la rentrée.

Le dernier temps fort de cette démarche a été l'organisation d'une journée de mobilisation des partie-prenantes du tiers-lieu le 9 juin 2021. Cette journée a rassemblé une quarantaine de participants de diverses institutions ainsi que d'autres tiers-lieux du département, prototypant un réseau départemental de lieux de la transition (Maison de l'Économie Sociale, Bord de l'Eau, Hermitage : toutes Fabriques de territoire). Une série de visites de tiers-lieux est prévu cet été pour outiller la réflexion sur le modèle de tiers-lieu souhaité par les partie-prenantes : Ménadel et Saint-Hubert (62), Fabnum de Gonesse (95), le WIP (14) et Baraka (59).

Deux embauches sont prévues en septembre 2021 pour commencer l'animation d'une programmation "hors-les-murs" et pour préfigurer une "école des entrepreneurs de la transition" qui sera une partie importante du futur tiers-lieu.

POP Café comme prestataire d'animation de tiers-lieu

Dés 2021, POP Café a été sollicité pour porter l'animation de tout ou partie de tiers-lieux.

POP Café est lauréat d'un marché public de la Communauté de Communes de Hauts-de-Sommes pour y animer un tiers-lieu numérique d'envergure. La mission de POP Café est de "lancer" le tiers-lieu et d'accompagner l'émergence d'une structure juridique coopérative locale qui portera le lieu d'ici 3 ans.

Par ailleurs, POP Café renforce l'offre de service du tiers-lieu Ménadel et Saint-Hubert, opéré par l'association Les Anges Gardins. Le rôle de POP Café est d'y animer un service de café numérique de proximité, et d'accompagner la transition numérique de l'association.

Le déploiement géographique - année 1

Déploiement géographique POP Café 2021.png

Modèle juridique

Mise à jour juin 2021 : POP Café est un projet sans personne morale propre, porté par l'entreprise POP dans le cadre d'un l'accompagnement de type FIDESS. À l'issue du financement de l'étude de faisabilité (septembre 2021), une structure juridique sera choisie pour la création de POP Café.

Le Groupe POP œuvre dans le champ de l’innovation sociale et du design de politiques publiques. POP questionne les usages numériques, prône les communs, l'inclusion, lutte contre l’illectronisme via la médiation et dans une démarche directement inspirée de l’éducation populaire. Plus d'informations sur https://pop.eu.com/

Lien avec les communs

Cahier d'activité des tiers-lieux

POP Café utilise dès que possible le cahier d'activités des tiers-lieux dans les phases d'émergence des tiers-lieux qu'elle accompagne.

DOKOS

POP Café préconise systématiquement l'utilisation de DOKOS dans les tiers lieux dans lesquels il intervient. Malheureusement, l'installation n'est pour l'instant effective dans aucun des lieux POP Café.

Vision du rôle de Fabrique de Territoire

POP Café prend son rôle de Fabrique de Territoire à cœur, tant sur les plans locaux que nationaux.

Au niveau local, le POP Café de Wazemmes se positionne comme un lieu ressource pour les tiers-lieux de sont territoire (tiers-lieux affichés ou associaitons en cours de transition). Ainsi, dès que possible, il s'appuie sur les services des autres tiers-lieux de Wazemmes et est à l'origine d'échange de services (participer à l'animation du lieu, design des éléments de communication, etc.). Par ailleurs, POP Café accompagne des structures associatives locales qui aimeraient que leur lieu d'accueil soit considéré comme un tiers-lieu.

Au niveau national, POP Café participe à l'émergence de nouvelles Fabriques de Territoire en apportant son expertise sur le sujet de la médiation numérique. Récemment, le tiers-lieu Ménadel et Saint-Hubert de Loos-en Gohelle a été lauréat de l'AMI avec l'appui opérationnel de POP Café. Par ailleurs POP Café participe à la réponse de 3 autres tiers-lieux : le tiers-lieu numérique de Péronne (80), le tiers-lieu de la transition du Bassin Creillois (60) et la Ferme de la Martinière (42)

Investissement dans la Compagnie des Tiers-lieux

POP Café maintient un lien très important avec les réseaux régionaux, tant sur le sujet de la médiation numérique (via le Hub Les Assembleurs), que sur le sujet des tiers-lieux (via La Compagnie des Tiers-lieux).

Non seulement les intervenants de POP Café sont particulièrement engagés à titre personnel dans le projet, en tant que contributeurs, mais POP Café participe activement à un projet de mise en réseau de certains lieux de fabrication numérique pour en expérimenterla création d'une filière régionale.

Les problèmes rencontrés

Déploiement géographique rapide

Le déploiement de POP Café s'est fait très rapidement, intervenant dès 2021 dans 4 lieux, en suivant des modèles d'intervention quasiment uniques pour chacun.

5 autres lieux ont d'ores-et-déjà sollicité l'intervention de POP Café en 2022, en dehors de la région Hauts-de-France.

Ce déploiement géographique rapide avec peu de recul sur les retombées de l'intervention à Wazemmes (qui permettraient d'adapter l'offre de service) pose deux problèmes :

  • le suivi de la qualité des interventions, et donc du respect de la promesse du modèle
  • la tension sur les recrutements

Recrutements et formations

Le profil d'un animateur de café numérique est extrêmement complexe à identifier sur le marché du travail, en particulier depuis que de nombreux tiers-lieux et structures de médiation numérique sont elles aussi financées et en recrutement.

Dans un café numérique il faut non seulement avoir le sens de l'accueil et du relationnel, une bonne capacité à monter et gérer des projets, comprendre les besoins des acteurs du territoire et monter des partenariats avec eux, mais aussi partager la vision du projet (celle d'une société numérique juste et inclusice) et justifier de compétences techniques remarquables.

Par ailleurs, pour intervenir dans un POP Café partenaire il faut AUSSI pouvoir agir en "clientèle", ce qui demande une expérience particulière et réduit le temps de montée en compétence.

Ce profil parfait n'existant pas, et peu de formations étant opérantes sur le sujet des tiers-lieux et du numérique éthique, nous avons fait le pari de recruter des profils à former nous-même et de faire jouer la transversalité entre une forte diversité de profil. Ce pari est risqué et nous avons dû faire face à de premières déconvenues en mettant fin à la période d'essai de facilitateurs portant prometteurs.

Enfin, des profils si particuliers demandent une rémunération au dessus des standards de l'animation (nous recrutons des facilitateurs autour de 2000 euros bruts par mois) ce qui met en tension le modèle économique.

Partenaires financiers

  • Commission Européenne - Fonds FEDER et Fonds FIDESS
  • ANCT - AMI Fabrique de territoire
  • Métropole Européenne de Lille - AMI tiers-lieux

Lien utile

Dossier de presse

Lien vers le dossier de candidature à l'AMI Fabrique de territoire

Lien vers la présentation de copil intermédiaire FIDESS

Articles de presse sur le POP Café de Wazemmes :