Le WIP

De Movilab.org
LogoWIP.png
Fiche du tiers-lieu “les lieux infinis : des endroits qui sont conçus, pensés et animés de façon à ce que tout soit possible »
Description L’objectif du Wip est de proposer des alternatives dans nos façons de travailler, de vivre et d’interagir ensemble, pour un territoire capable de mieux répondre aux défis écologiques et sociaux.
Thème Tiers-Lieux
Usage fourni
Adresse Rue des Ateliers
Code postal 14460
Ville Colombelles
Site web https://www.le-wip.com/
Fiche Communecter
Facebook
Adresse mail bonjour@le-wip.com
Téléphone portable
Téléphone fixe 02 52 56 98 07
Besoins


Le Wip

Chantier.png Cette page est en chantier

Vous pouvez y contribuer en participant aux discussions et en améliorant les contenus.

page actualisée par l'équipe du Wip le 1er mars 2020 . Doit encore être complétée selon les questions qui pourraient être posées.

Le Lieu

L'ancien atelier électrique de la SMN fait 3000 m2; et se compose de deux nefs, l'une d'un seul tenant de 1000 m2, permettant d'accueillir tout type d'évènement jusqu'à 1000 personnes (ERP 2e catégorie), l'autre regroupant les espaces de travail sur 3 niveaux (coworking, salle de réunion, salle de répétitionà, et le restaurant, confié en gérance au Spot. Le Wip a également autour du lieu 2 ha de terrain.

La gouvernance

statuts de l'association le Wip

statuts de la SCIC le Wip & Co

Le Wip est une association depuis mai 2016, créé par 5 co-fondateurs: Luc Brou, Pauline Cescau, Ophélie Deyrolle, Nathalie Montigné, Patrick Simon. Elle a porté toute la préfiguration du Tiers-Lieu. Elle se focalise désormais essentiellement sur les projets de réemploi de matériaux et de les projets culturels.

Le Wip également une SCIC sous forme SAS à capital variable, créé en janvier 2018, par 42 sociétaires fondateurs (uniquement des individus à ce jour, et quelques entreprises individuelles), avec un conseil coopératif de 8 personnes. la SCIC (le Wip & Co) est le porteur du bail commercial de la Grande Halle, porte le plan de financement et de développement du lieu, son animation.

Les deux structures ont 7 salariés en tout à ce jour. La clarification du fonctionnement entre les deux structures est en cours.

Le modèle économique

Ce modèle économique repose sur plusieurs piliers:

  • "sous-location" des espaces et contrats de services avec les utilisateurs; Ces contrats devront prendre en compte la capacité financière des uns et des autres.
  • organisation d'évènementiels dans et hors la Grande Halle
  • prestations de services pour accompagner les utilisateurs ou les collectivités, institutions, partenaires externes, dans leur volonté de travailler et créer autrement
  • montage de projets pluridisciplinaires.
  • subventions sur appels à projet notamment dans le cadre des projets culturels, d'inclusion sociale, d'économie circulaire

Le plan de financement initial permettant au Wip d'assurer les investissements nécessaires dans le mobilier de la Grande Halle et la trésorerie pour démarrer les activités dans le lieu est de 450 000 euros (300 000 euros de prêts, 100 000 euros de subventions de la Région Normandie, 50 000 euros de capital social)

Sur la 1ère année d'ouverture de la Grande Halle, le budget global de fonctionnement est de 700 000 euros, les deux structures confondues.

Ressources complémentaires

chaîne youtube www.le-wip.com

Genèse du projet Grande Halle

Son : Itw d'Ophélie Deyrolle
Son : Itw de Pauline Cescau
PDF : Le WipBook



En bref

  • C’est la rencontre entre un lieu chargé d’histoire, l'ancien atelier électrique de la SMN, source d’inspiration pour de nombreux projets et envies des acteurs du territoire, et un processus, celui des tiers-lieux, basé sur l’échange, la pluridisciplinarité, et l’expérimentation, pour créer et devélopper des services, produits et projets en phase avec les réalités du territoire.
  • C’est faire confiance à l’intelligence collective, à la créativité et à la capacité des acteurs à transformer leurs idées en valeurs économiques et sociales.
  • C’est mettre en pratique des modes de travail, de création et de production basés sur le collaboratif et le partage, et sur des modèles économiques innovants.
  • C’est héberger des activités liées à l’économie circulaire et aux pratiques artistiques, qui participent à la réduction des inégalités et au mieux vivre-ensemble, et qui peuvent être des approches transversales, permettant de décloisonner les pratiques.
  • C’est participer au renforcement de l’écosystème de l’agglomération caennaise sur ces thématiques, en proposant des espaces, des modes d’actions complémentaires à ceux qui existent déjà.
  • C’est s’engager à trouver un équilibre économique viable et durable, permettant l’ouverture du lieu à tous.
  • C’est un lieu de travail, de production, de culture. C’est un lieu festif, convivial, bienveillant, inspirant.
  • C’est faire en sorte que tous ceux qui entrent dans la grande halle viennent y trouver ce qu’ils cherchent…et ce qu’ils n’y cherchent pas et reviennent pour cela…


Les acteurs

Normandie Aménagement

C'est la Société d'Economie Mixte de l'agglomération Caen la mer. Elle a été créée à la fermeture de la SMN, pour penser le réaménagement des 200ha de friches industrielles laissées par la fermeture de l'usine en 1994. Depuis, elle aménage de nombreux quartiers d'habitats et de développement économique en Normandie. Elle est propriétaire du bâtiment de la Grande Halle et a initié la démarche de conception de sa reconversion: études préalables (avec EAI et LBMG Worklabs), validation du cadre de réflexion et de l'organisation des esapces: tiers-lieu, économie circulaire, centralité et animation du territoire, ouvert à tous,avec le programmiste Aubry-Guiguet, premiers évènements de mobilisation (voir ci-dessous: la genèse) Elle est le maître d'ouvrage de la réhabilitation. Contrairement à d'autres projets de tiers-lieux, ce projet est donc parti de la volonté d'un acteur immobilier, soutenu par les collectivités, qui sont ses actionnaires. C'est un projet qui part d'un lieu, et qui vient le proposer aux acteurs du territoire, pour réfléchir ensemble à son contenu. Contenu et contenant se sont définis ensemble.

+ d'infos: http://www.normandie-amenagement.fr

Construire et Encore Heureux

La maîtrise d'oeuvre de la réhabilitation du bâtiment a été confiée à Construire, suite à une mise en concurrence, respectant les règles des marchés publics. Construire a donc eu en charge le diagnostic (capacités structurelles du bâtiment, 1ères propositions d'organisation, analyse du site dans son territoire...), puis la conception du projet de réhabilitation: Esquisse, avant-projet (en cours), mise en place et suivi du chantier (à venir). C'est Sébastien Eymard qui est l'architecte associé à ce projet. Construire (avec Patrick Bouchain et Loïc Julienne) est connu pour développer une méthodologie de chantier ouvert et de permanence architecturale, pour permettre au projet de se modifier et d'intégrer l'improgrammé, afin d'être au plus proches du territoire et de ses acteurs. L'Agence considère les chantiers comme des actes participatifs et culturels, qui doivent être “habités” par les architectes, maîtres d’oeuvre, pour faciliter le lien entre utilisateurs, institutions, ouvriers, publics… tous ceux qui sont impliqués de manières très diverses dans la transformation du lieu. Dès la phase Diagnostic, Construire et l'architecte présente sur site, Justine Braun, ont initié un certain nombre de rencontres, autour des thématiques du projet, avec des pique-niques, ou en participant à des moments festifs, comme la fête de la Science.

+ d'infos: www.construire.cc

Construire s'est groupé avec:

  • Encore Heureux, architectes, dont une des spécialités est le réemploi: http://www.encoreheureux.org
  • Liliana Motta, Paysagiste, artiste botaniste, qui développe tout une réflexion sur la mise en valeur des végétaux poussant sur les zones de friches polluées.
  • Albert et Compagnie, Ligne BE et ECRH, bureaux d'études techniques, pour tout ce qui est structure, fluides, énergie, économie de la construction..., qui intègrent une approche circulaire dans leurs propositions.

Le Wip

Normandie Aménagement est propriétaire du bâtiment, mais n'a pas vocation à en devenir le gestionnaire, l'animateur, à consolider l'éco-système qui fait Tiers-lieu. Elle va donc louer le bâtiment, une fois réhabilité, à un gestionnaire, qui devra payer un loyer, et assurer les fonctions de concierge, jardinier, veilleur... pour que ce lieu soit un lieu de facilitation, de rencontres, d'échanges, de convivialité, de travail, de production, un lieu public. Le WIP, association et société coopérative, a préfiguré le projet au travers de la Cité de chantier, et a signé le bail qui lui permet d'animer et gérer la grande halle.

statuts de l'association le Wip statuts de la SCIC le Wip & Co

Les occupants/utilisateurs

De nombreuses personnes se sont manifestées lors des réunions de présentation et de co-construction du projet. Reste à les transformer en "utilisateurs", "co-producteurs" du projet, le temps du chantier, puis lorsque le bâtiment sera réhabilité. Ce fut le cas déjà avec les résidents de la Cité de chantier, une douzaine, qui occupent les bureaux, participent à la vie et au fonctionnement du lieu, et proposent des projets collectifs. C'est le cas aussi des nombreux partenaires avec qui le Wip développe des projets autour de l'inclusion sociale, le réemploi de matériaux et le chantier culturel. C'est en cours avec les utilisateurs de la Grande Halle ouverte en octobre 2019.


Le calendrier

  • septembre 2013: lancement d'une étude pour évaluer l'opportunité de reconvertir la Grande Halle en un lieu de travail: Oui, c'est opportun, oui c'est la bonne occasion de fédérer les acteurs du territoire autour des questions d'économie circulaire, du lien entre art et territoire, et de faire "tiers-lieux" (étude menée par EAI et LBMG Worklabs)

La démarche étant validée, Normandie Aménagement met en place les procédures nécessaires à toute réhabilitation en bonne et due forme, qui prennent du temps, lorsqu'on doit respecter le code des marchés publics:

  • décembre 2014: désignation du programmiste: Aubry Guiguet
  • Mars 2015: désignation de la Maîtrise d'oeuvre: Construire
  • décembre 2015: fin de la phase diagnostic: le bâtiment peut être réhabilité, et il y a un modèle économique viable pour le gérer de façon privée
  • janvier 2016-septembre 2016: Conception architecturale du projet
  • avril-juin 2016: conception-réalisation de la cité de chantier, tiers-lieu de préfiguration, par le collectif ETC
  • Septembre 2016 - janvier 2018: Le Wip développe la communauté, les projets, le modèle économique du Tiers-Lieu, Normandie Aménagement réunit les fonds auprès des collectivités, les négociations se font plus ou moins vite.
  • 2017-2018-2019: le Wip organise un "chantier culturel" avec les partenaires du territoire et les acteurs du chantier pour permettre de faire découvrir le lieu, le projet, de préfigurer des usages et de s'interroger collectivement sur ce qui fait territoire, ce qui fait lien.
  • février 2018: les travaux démarrent (enfin…). Encore Heureux installe une permanence architecturale pour le suivi des travaux.
  • mai-novembre 2018: La Grande Halle et le Wip sont présents à la Biennale d'architecture de Venise, au pavillon français dans le cadre du commissariat de Encore Heureux, avec 9 autres "lieux infinis".
  • Octobre 2019: ouverture de la Grande Halle

Le modèle économique

La réhabilitation du bâtiment (incluant toutes les études préalables, les travaux, les coûts de maîtrise d'oeuvre, d'assurances, la création de la Cité de chantier...) est financée par Normandie Aménagement, les collectivités (la communauté urbaine Caen la mer, la région Normandie, la ville de Colombelles), l'Etablissement Public Foncier de Normandie, l'Ademe et le FEDER. Le coût global est de 7,6 millions d'euros.

Elles demandent à ce que le fonctionnement du lieu soit privé et indépendant financièrement. C'est pourquoi le gestionnaire doit mettre en place un modèle économique lui permettant de payer le loyer et son fonctionnement.

La cité de chantier

En bref

  • C’est le lieu qui accueille les acteurs du projet Grande Halle, le temps de la réhabilitation du bâtiment.
  • C’est une permanence pour accueillir, expliquer le projet de la Grande Halle, le faire évoluer, permettre à tout un chacun de s’y projeter.
  • C’est une expérimentation des principes du projet Grande Halle : économie circulaire, émergence artistique, pluridisciplinarité, croisement des publics, méthodes collaboratives et mutualisation des espaces…
  • C’est un objet d’analyse et d’évaluation en continu pour enrichir le contenu du projet Grande Halle et son mode de gestion.
  • C’est un projet en soi : un lieu mis à disposition, à faire vivre, à gérer, à animer, pour développer des projets, expérimenter, documenter, évaluer nos pratiques, et faciliter l’adhésion et l’appropriation de ces principes (éco circulaire, collaborative, du partage…) et du processus tiers-lieu par un éco-système toujours plus important.

Concrètement, c'est une dizaine de containers qui serviront de base de vie pour les entreprises du chantier de la grande halle, de bureaux ou d'ateliers pour des porteurs de projets en recherche de lieux, et ayant un projet en lien avec la grande halle, d'espace de convivialité pour manger ensemble, faire des réunions de travail, organiser des manifestations.


Les acteurs

la maîtrise d'ouvrage du chantier est assurée par Normandie Aménagement, la gestion du lieu par le WIP.

Collectif ETC

La conception-réalisation de la cité de chantier a été attribuée au collectif ETC, suite à un appel d'offres, respectant le code des marchés publics. www.collectifetc.com Le collectif ETC développe également une méthodologie de chantier ouvert, permettant d'accueillir tous ceux qui passent sur le chantier, et de leur proposer de participer à la construction de la Cité de chantier. Le collectif construit la Cité de chantier essentiellement à partir de matériaux de réemploi, récupérés sur des chantiers de construction ou démolition autour de Caen.

La permanence architecturale

Pour pouvoir développer la démarche de chantier ouvert, Construire et Encore Heureux assurent une permanence dans la cité de chantier, en y installant un(e) jeune architecte, qui y travaille, suit le chantier, discute avec les entreprises, les visiteurs, organise les réunions de travail, facilite le chantier. C’est dans cette permanence que le projet prend forme, se matérialise pour tous, et qu’il commence à être approprié, qu’il peut continuer d’évoluer.

La permanence d'usage

C'est le WIP

La genèse: sept. 2013 - juin 2016

Construction d'un tiers lieu éphémère à l'occasion de la 1ère rencontre publique de présentation du projet qui a eu lieu le 15 janvier 2014 à partir de 16h.


Le tiers lieu éphémère

C'est quoi les Tiers Lieux : Le manifeste des Tiers Lieux 

Une synthèse vidéo de cette 1ère rencontre destinée à lancer la co-construction du projet.


La Conciergerie

Tous les animateurs de cette journée ont eux un rôle partagé de "Concierge",
ils et elles sont co-fondateurs et praticiens quotidien d'un ou plusieurs tiers lieux en France,
n'hésitez pas à leur poser toutes vos questions même les plus originales.


Espace de travail nomade et coworking

Le coworking, plus qu'un espace... une posture !


Installé dans un réfectoire juste en face de la grande halle qui est actuellement inapprochable pour des raisons de sécurité, nous avons transformé les petites salles en espace de coworking et le hall central en conciergerie.

Sur un des côté, un HackerSpace, un Espace de Pratiques Numériques, un MediaLab et un espace création/performance artistique permettaient aux participants de visualiser ce dont on parlait dans les ateliers thématiques surtout lorsqu'il s'agissait de numérique.

Dès leur arrivée, les participants étaient invités à donner un ou plusieurs services qu'ils aimeraient que la futur grande hall leur apporte ou simplement pour leur territoire. Une fois le mur de post it rempli, la Conciergerie a retenue 4 thématiques fortes et les a proposé aux participants et organisateurs afin de lancer le CowoCamp.

Espace de Pratiques et médiation numérique


  • infrastructures, outils et services numériques
    • portables, tablettes, smartphones
    • Arduino, Raspberry, Jerrycan
    • Blog, wiki, plateformes collaboratives, réseaux sociaux
    • imprimante 3D


Espace média et communication


Espace de consommation collaborative


  • zones de gratuité (GiveBox)
  • AMAP et circuits courts
  • CouchSurfing
  • Co-voiturage & auto-partage


Les ateliers thématiques

insérer les compte rendus de la journée
  • Patrimoine
  • Emplois
  • Consommation
  • Culture


Les portails MoviLab thématiques

# portail dédié aux Tiers Lieux
# portail dédié à la documentation et aux codes sources
# portail dédié à la Conciergerie
# portail dédié au Coworking et au travail nomade
# portail dédié à la médiation numérique
# portail dédié à l'innovation sociale et la consommation collaborative
# portail des projets pédagogiques innovants liés à Movilab
# portail dédié à l'enseignement, la science et la recherche
# portail dédié à l'économie, au droit et la législation
# portail dédié à l'utilisation et l'amélioration de ce wiki


Ils en parlent

à compléter


Projets inspirants



Travail à faire : création du code source du tiers lieu 
(copier/coller la trame dans une nouvelle page)


Veille