Guide d'accueil des nouveaux (La Compagnie des Tiers-Lieux)

De Movilab.org


Catégorisation du document
Identité du document
  • Date de dernière mise à jour : 2022/05/10
  • Date de création : 2022/05/10
  • Auteurs: Benoit De Haas

Protocole d'accueil des nouvelles et nouveaux contributeurices à la Compagnie des Tiers-Lieux. Gare d'aiguillage vers l'ensemble des documents et contenus structurants.

Picto guide accueil compagnie.png


La page de La Compagnie des Tiers-Lieux


L'accueil à la compagnie se déroule lors d'un ou deux temps dédié à une ou deux personnes par un membre du collectif.

L'accueil n'a pas lieu lors de la réunion de coordination.

Protocole inspirant pour l'accueil

Accueillir n'est pas un protocole administratif, c'est un kiff, c'est du feeling. Inventez votre propre protocole.

  1. Se présenter ; Ecouter le parcours de l'accueilli et ses aspirations. Raconter son parcours et ses aspirations.
  2. Raconter l'histoire ; D'où on vient, ce que l'on doit à qui, dans quelle histoire on s'inscrit, notre intention.
  3. Présenter ce que l'on fait et ce que l'on doit faire ; présenter les actions en cours et prévues.
  4. Expliquer comment on le fait ; les différents niveau d'engagements et statuts des travailleurs.
  5. Entendre les envies, doutes et le niveau de gestion de l'incertitude de l'accueilli.
  6. Présenter les différentes modalités de sécurisation (relative) de l'environnement de travail de l'accueilli et les scénarios de passages à l'action au sein de la Compagnie des Tiers-Lieux (progressivité, volume de travail, responsabilités, etc.)

Se présenter

Raconter l'histoire

Années 2000. Des personnes s'intéressent à l'innovation sociale et numérique et aux communs. Ce collectif informel est connu sous le nom de Catalyst. Une partie de ses membres les plus actifs s'agglomèrent autour de l'association ANIS pour pouvoir héberger juridiquement et financièrement des projets. Cette association crée en 2001 avait pour vocation initiale d’animer une réflexion autour des usages citoyens et solidaires du numérique.

Années 2010. Ils explorent les sujets des logiciels libres, des communs, des tiers-lieux. Une part importante de leurs membres de se retrouvent plus dans le salariat et réalisent des prestations comme indepandant·es. Ils montent des lieux de travail partagés et autogérés. Des rencontres d'échanges entre les animateurs·trices et utilisateurs·trices de ces lieux voient le jour ; les meet up tiers-lieux. Certains membres poursuivent les travaux sur les nouvelles modalités de collaborations et de contribution. Ils testent et améliorent les bases théoriques.

2017 - 2018. La métropole européenne de Lille qui suit ces activités et subventionne des actions de l'ANIS et Catalyst fait réaliser des études sur les tiers-lieux. Un appel à projet de soutien à l'émergence des tiers-lieux est coconçu avec les personnes concernées.

2018 - 2019. Certains acteurs des tiers-lieux et la métropole européenne de Lille souhaitent que cette dynamique se renforce et que des liens de coopérations plus forts soient tissés entre les tiers-lieux. Les élus et agents sont prêts à conventionner avec un intermédiaire animateur de réseau ; c'est la naissance de la Compagnie des Tiers-Lieux.

L'écosystème des communs des Lille en 2019.

Présenter ce que l'on fait et ce que l'on doit faire

L'accueillant s'assure qu'il a accès aux budgets prévisionnels des différents chantiers. Il balaye rapidement les lignes budgétaires (missions, tâches, actions) qui n'intéressent pas l'accueilli et donne quelques précisions supplémentaires sur les missions qui suscitent son intérêt.

Expliquer comment on le fait

Envoyer la documentation sur nos pratiques en amont pour pouvoir discuter de points d'incompréhension ou de flou lors de l'accueil :

Entendre l'accueilli

Récolter un maximum d'éléments :

  • Les compétences, savoir faire et envies.
  • La culture de travail, les principes de collaboration.
  • Le niveau d'engagement potentiel, le niveau de disponibilité et d'envie.
  • La gestion de l'incertitude, le niveau de besoin de sécurité, le niveau de rémunération imaginé à termes

Présenter les scénarios de passage à l'action

Exemple de scénario :

  • Passer à 80% et commencer à contribuer en autoentrepreneur pour basculer à mi-temps en CAE à moyen termes si ça se passe bien.
  • [Si salarié : Faire une rupture conventionnelle] Ouvrir un contrat CAPE en CAE, toucher le chômage le temps de trouver son rythme de croisière (1 à 2 ans) et se permettre de s'impliquer dans les autres projets du territoire (CAE, Transition, Conseil, Formation, etc.)
  • Négocier avec sa structure deux demi-journées de contribution à la Compagnie des Tiers-Lieux. Conventionner si nécessaire avec une valorisation de la structure dans la communication du réseau et/ou des rétributions financières à la structure pour le travail effectué.