Villeneuve de Grenoble

De Movilab.org

La Villeneuve est un grand ensemble d'urbanisation situé dans le sud de Grenoble réalisé par l’atelier d'urbanisme et d'architecture (AUA) entre 1970 et 1983. Cet ensemble regroupe plusieurs quartiers situés sur la commune de Grenoble et d'Echirolles, parmi lesquels le Village Olympique, conçu par l'architecte Maurice Novarina, l'emblématique quartier de l'Arlequin et le quartier des Baladins distribués autour d'un espace central : Grand'Place.

Villeneuve est la plus importante opération d’urbanisme qu’ait connu l'agglomération de Grenoble. C'est aussi celle qui aura suscité le plus d’intérêt et de polémique. Imaginée par la coalition municipale d'Hubert Dubedout, et les groupes d'action municipale (GAM) dans le sillage du Parti Socialiste Unifié (PSU), cette opération a été très médiatisée dans les années 1970, jusqu'à devenir un symbole de l'architecture post-68, où s'est déroulée de nombreuses expérimentations sociales à travers un projet d'éducation nouvelle et la création d'équipement intégré.

Cet ensemble classé label patrimoine du XXe siècle fait l'objet d'un projet de rénovation urbaine signé le 3 juillet 2008 et mené par l'architecte Yves Lion. En 2010, des incidents ont provoqué un dispositif sécuritaire très médiatisé entraînant le discours de Grenoble de Nicolas Sarkozy. Malgré les nombreuses protestations des habitants, et leur organisation en "atelier populaire d'urbanisme", une partie de la rénovation urbaine a été réalisée, aboutissant à la démolition du 50, Galerie de l'Arlequin.

Améliorer la page Wikipédia