OMT Compostiques

De Movilab.org

Présentation du projet


Résumé

La technologie éprouvée de la photo-oxydation est un exemple d'utilisation du CO2 pour simuler la respiration d'une personne et attirer le moustique dans un piège). Voici quelques références sur l'attrait des moustiques pour le CO2 pour autant qu'il est diffusé de façon adaptée.

L'idée de compostiques est de fournir un piège à moustiques le plus low tech possible, de préférence sans utilisation de courant électrique.

Il s'agit d'attirer le moustique en produisant du CO2. Cette production de CO2 est réalisée grâce à la décomposition de matière organique sous la forme de composte. Le mélange du composte avec de l'eau permet de simuler un lieu de ponte, augmentant la capacité du piège à attirer les moustiques. Les moustiques entrent dans le piège et ne peuvent en ressortir, mourant rapidement d'inanition.

Un autre aspect de ce projet consiste en l'utilisation de l'impression 3D pour la fabrication du piège. Bien que le premier prototype ait été réalisé à partir de matériaux de récupération, la modélisation et l'impression 3D ont rapidement permis de faire évoluer ce prototype, de conserver un coût de production très faible tout en suivant la philosophie de l'open source. Le temps de développement est court et facilité par le partage du fichier 3D.

La fabrication et la distribution de ce projet s'appuie sur les Tiers Lieux locaux pour associer les compétences techniques et sociales nécessaires au développement de nouveaux pièges adaptés aux situations particulières.


Pourquoi se lancer dans ce projet ?

Le projet de l'OMT Compostiques est né lors du hackathon organisé par l'association la Paillasse Saône. L'objectif et également de fournir à moindre coût un piège à moustique. Ce projet à fait le choix initial de ne pas se servir de composant nécessitant une alimentation électrique. Cette nouvelle version a été pensée pour être totalement imprimée en 3D.


Choix de conception

Fonction principale

Éviter les piqûres de moustiques. La base. En émettant du CO2 on attire les moustiques qui vont se faire piéger par un système d'entonnoir et de moustiquaire et se composter par la suite continuant la réaction de production du CO2.

Intégration

Le mosquito trap a été conçu pour s'intégrer dans l'environnement qu'il protège. D'une part par son esthétisme et sa résistance générale aux chocs, ce dernier est compatibles avec les différents espaces de vie. Les couleurs sont personnalisables ainsi que la taille sans pour autant mettre en péril la réaction, augmentant de plus sa versatilité. Le fait que la réaction soit silencieuse et qu'il n'utilise pas d'électricité permet de le placer sur toute surface plane et de limiter le dérangement occasionné.

Modularité

Différentes pièces du piège peuvent être modifiées selon les technologies disponibles sur place voir et des pièces pertinentes tout en gardant le principe général du piège, rendant ce dernier modulaire et adaptable. Les parties modulaires du design du piège sont :

  • Le module de diffusion du CO2
  • La moustiquaire elle-même commerciale ou imprimée en 3D
  • Possibilité selon les nécessités de pouvoir utiliser un circuit de circulation d'air avec un ventilateur (mais cependant utilise de l'électricité)

Pièces de l'OMT Compostique

Base

La pièce basse de l'Open Mosquito Trap doit répondre aux exigence suivante :

  • Stabilité
  • Imperméabilité
  • Montable/Démontable
  • Réalisable en impression 3D
  • Capable d'accueillir un composte en quantité suffisante


Pièce du milieu

La pièce du milieu est celle qui accueille la partie filtrante/captante du piège. Elle est soit imprimé en 3D ou prise d'une moustiquaire commercialisée dans le grand public et doit pouvoir être facilement remplacée.

Pièce haute

La pièce haute a été conceptualisée afin qu'un moustique qui entre ne puisse pas ressortir.

Assemblage

La fonction d'assemblage avec la partie haute doit permettre un montage/démontage aisé.

Le choix a été fait de choisir un encastrement simple (type queue droite). Les trois encoches de chaque pièce à assembler permet, sans faire apparaître d'ajustement précis, d'assurer un montage/démontage vertical et de bloquer en rotation et en translation toutes les mobilités dans le plan horizontal.

Cet assemblage permet d'éviter le recours à une impression de pièces trop fines qui aurait été nécessaire pour réaliser un assemblage plus complexe.

Aussi, n'ayant pas de contrainte de positionnement particulière grâce aux symétrie de l'objet, l'assemblage proposé ne présente pas de détrompeur.

Ressources

Les plans de conception ont été diffusées sur internet pour vous permettre de contribuer librement au développement de ce projet.

Makake

Thingiverse

YouImagine

Instructable