M1 Inconnu 2013 - Financement participatif

De Movilab
Aller à :navigation, rechercher

Financement participatif

Définition[modifier | modifier le wikicode]

Financement de projets, d'amateurs ou d'entreprises, grâce aux fonds apportés par d'autres individus, que l'on ne connait pas forcément mais qui sont intéressés par le projet, sa thématique, ses enjeux ou le résultat final par exemple. Ce n'est pas une notion nouvelle : elle existait déjà depuis des dizaines d'années avec les organismes humanitaires par exemple, qui demandaient un soutien financier pour leurs actions. Avec l'arrivée des nouvelles technologies, le financement participatif est plus aisé. Il se passe le plus souvent par internet, car la visibilité du projet est plus grande et plus de personnes peuvent investir. Dans ces sites, on retrouve :

  • la description du projet
  • la somme à récolter
  • la somme déjà récoltée
  • le temps restant pour investir dans ce projet

C'est en quelque sorte une démocratisation du mécénat : tout le monde peut proposer des projets et en financer d'autres, de façon anonyme ou non. Cependant, le statut juridique de ces dons n'est pas encore fixé.

Appartient à l'ESS (économie sociale et solidaire) : épargne et banques solidaires (crédit coopératif), coopératives, commerce équitable, services de proximité, etc. On y retrouve les mêmes idées et les mêmes valeurs. Les Cigales (Clubs d'Investisseurs pour une Gestion Alternative et Locale de l'Epargne Solidaire) = création et développement d'entreprises locales, de projets locaux par l'épargne de ses membres (5 à 20 membres environ)

Le financement participatif ne cesse d'augmenter depuis plusieurs années ; l’association du financement participatif France a émis les chiffres suivants (chiffres) :

19 millions d'euros investis en 2011 ; 33 millions en 2013

133 637 personnes ont participé en 2011 ; 503 395 en 2013

Idées principales[modifier | modifier le wikicode]

  • idée de financement solidaire : crowdfunding
  • garder ses valeurs, les faire partager
  • parfois contreparties (intérêts financiers à prêter de l'argent)
  • évite le prêt à la banque et donc évite les taux d'intérêts
  • mais plateformes prennent une partie aussi pour fonctionner
  • se créer une communauté qui suivra son projet, achètera les produits
  • don pour soutien, micro-crédit, co-production (récupération de royalties)

= représentait 40 millions d'euros en 2012 en France

Le financement participatif est l'une des étapes possible lors de la création d'un projet : plutôt que de chercher des subventions, un porteur de projet peut faire appel à cette solution afin de mettre en place son idée. C'est une étape qui se mêle à celle de la communication, car il faut pouvoir attirer les personnes sur son projet : ce sont les premiers publics du projet. En cas de non financement total du projet à la fin du temps imparti, les sommes récoltées sont redonnées aux investisseurs. Quand un projet est financé en totalité, il se crée alors une relation de confiance et de soutien entre les investisseurs et le porteur de projet ; cependant, ce moyen de financement possède un atout majeur : le porteur du projet reste maitre de son projet.


Récemment, un article est paru dans le journal Libération où la ministre chargée des PME, de l'innovation et de l'économie numérique met en avant les progrès de la France dans le domaine de la finance participative. Article Libération du 5 décembre 2013 : La France pionnier du financement participatif

Enjeux principaux[modifier | modifier le wikicode]

  • favoriser une alternative à l'économie capitaliste, une économie plus solidaire ayant des valeurs sociales fortes
  • donner du sens à son épargne en faisant fonctionner des projets concrets
  • l'arrivée du numérique remet en question l'idée de l'ancrage territorial du financement, car on peut maintenant financer un projet à l'autre bout du monde et sur des thématiques toujours plus variées
  • le projet se doit d'être transparent afin d'être plus facilement financé, et de rendre compte aux financeurs
  • mise en valeur du territoire où va se concrétiser le projet : volonté d'action du territoire
  • la plupart des sites vérifie la validité du projet avant de laisser des individus investir

Des exemples locaux[modifier | modifier le wikicode]

L'association Zoomacom de Saint Etienne Un groupe travaille actuellement sur le crowdfunding et aide des projets à se mettre en place grâce au financement participatif. La thématique de la fracture numérique est l'un de leurs sujets principaux.

Exemples de sites faisant appel au financement participatif : ulule.fr ; mymajorcompany ; cowfunding ; reservoirfunds.com


Un exemple humoristique : une petite entreprise a récolté des fonds sur le site My Major Company afin de construire ses "VachàBeurre", peites têtes de vaches en métal pour découper des lamelles de beurre. A découvrir ! La VachàBeurre

Limites[modifier | modifier le wikicode]

Il faut savoir monter un projet et être sûr de son choix avant de se lancer et de demander un financement participatif : en effet, la gestion de projet est complexe et nécessite de nombreuses étapes, dont le fincancement particpatif en est une. Une fois les fonds récoltés, le porteur de projet doit amener son projet à son terme. Afin de récolter des fonds, le chef de projet doit savoir bien communiquer pour inciter les personnes à participer.

Sources d'information[modifier | modifier le wikicode]

  • Pearltrees.com [1]

Site où l'on peut créer des sortes de mind map, ici sur le financement participatif

  • Les Cigales [2]
  • L'association Finansol [3]