Les MOOCs ou la nouvelle approche de la formation

De Movilab.org


Présentation de notre problématique

La problématique que nous avons choisi de développer est la suivante :
" Le développement des MOOCs révolutionne-t-il le système éducatif en posant de nouveaux enjeux pour les entreprises, notamment sur la formation qu’elles se doivent de proposer à leurs salariés "

Notre dossier de production

slideshare

Notre reportage


Nous tenons à remercier chaleureusement :
Brigitte Martineau, Directrice Générale de Bee2Be, ainsi que toutes les personnes qui nous ont accordé de leur temps pour les micros-trottoirs.

Notre article journalistique sur la problématique

Le développement des MOOC révolutionne-t-il le système éducatif en posant de nouveaux enjeux pour les entreprises, notamment sur la formation qu’elles se doivent de proposer à leurs salariés ?

Aujourd’hui, la formation occupe une importance capitale dans les entreprises. Les salariés ne le savent pas toujours mais le droit individuel à la formation est désormais une notion ancrée dans le monde du travail. Le DIF favorise l’accès à la formation professionnelle tout au long de la vie du travailleur.

Le marché de la formation est aujourd’hui très éclaté, et grâce aux MOOC, qui sont très clairement une nouvelle forme d’enseignement et de formation, il se libéralise. C’est une bonne nouvelle pour les entreprises, qui peuvent maintenant identifier de nouveaux acteurs de formation. Il est indéniable que leur importance est croissante, de plus en plus en de firmes s’appuient sur le modèle des MOOC pour dispenser des formations et des « cours ». Afin de mettre en place ces enseignements en distanciel ils utilisent les nouveaux outils numériques et comptent sur le succès grandissant des tablettes, smartphones et autres appareils électroniques.

L’entreprise TeachOnMars est un parfait exemple de ce type de formations qui peuvent être suivies où que l’on soit, à tout moment. Ils délivrent tout sur une plateforme accessible aux smartphones et aux tablettes. Le PDG de cette firme, Vincent Desnot, s’est d’ailleurs rendu à SKEMA Sophia Antipolis au mois de mai dernier lors d’une conférence sur le sujet : « Les MOOC, promesse d’une éducation massive à bas coût. Quels enjeux pour l’entreprise ? ». L’objectif de TeachOnMars est d’exploiter l’ensemble des médias « mobiles » dans le but de développer la pédagogie. Il s’agit de solutions mobiles d’apprentissage, ce qui constitue un « plus » par rapport à une formation plus « classique » dans le sens où ces solutions sont accessibles partout et à prix réduits (le prix d’une application). En effet, l’apprentissage dans ce cas là n’est pas figé, il évolue constamment. Cette solution mobile permet de former plus vite et plus durablement car il n’est plus question de déplacement, de recherches de formateurs... Une formation dispensée au Etats-Unis est désormais accessible en France et permet d’obtenir les mêmes résultats !

De fait, l’accès à la formation s’est vu révolutionné : les MOOC présentent un avantage au niveau des coûts. De cette manière, les entreprises n’ont pas à payer le salaire, le déplacement etc. d’un formateur qui serait physiquement présent. Cette méthode apparaît plus durable en ce sens qu’elle est également diffusable universellement : au sein d’une même entreprise multinationale, par exemple, il suffit de dispenser la formation une fois, le temps de créer le MOOC. Par la suite, l’information se répand très facilement dans les filiales étrangères. C’est une illustration de la durabilité de ce nouveau système. En outre, on peut espérer que de plus en plus d’entreprises (notamment celles dont les revenus sont plus limités) proposeront des formations de qualité à leurs employés. Cependant, ce système n’est pas adapté à tout type de formation : certains métiers ne peuvent se passer d’une formation en présentiel (métiers de l’high-tech par exemple).

En supposant que les MOOC se développent au point de devenir une pratique quasi systématique, il faut se demander quel sera l’avenir des formateurs : s’ils pouvaient dispenser une même formation pendant des années auparavant, ils ne pourraient désormais vendre leur savoir qu’une seule fois. L’avantage en revanche serait un accès plus répandu à la formation pour tous les employés : leur « formation tout au long de la vie » serait systématisée, ce qui permet d’obtenir des salariés mieux formés, polyvalents et capables de s’adapter à d’éventuelles crises systémiques du modèle économique dans lequel ils évoluent.

Sources :
http://frenchweb.fr/frenchweb-tour-nice-e-learning-sur-mobile-zoom-sur-teach-on-mars/122898 http://vodcast.skema.edu/Mediasite/Play/56673d198b8c4f65ac4b4c42f5791b131d


Learning log : quels sont nos apprentissages lors de ce cours ?

  • Les différents types de MOOCs
  • Ce qui fait des MOOCs un outil d'apprentissage plus rapide et plus durable
  • La possibilité d'en faire un complément par rapport à une formation classique
  • Le développement des MOOCs, leur facilité d'accès, leur coût plus réduit, leur intervention dans les formations de salariés
  • Leur limite : les MOOCs ne s’adaptent pas à tous les secteurs (ex : métiers nécessitant de hautes compétences techniques)