Le prix libre ou participation consciente collective comme modèle économique d'un lieu

De Movilab
Aller à :navigation, rechercher



Pourquoi et comment mettre en place le prix libre dans un Tiers Lieux ? ''(Rencontre, animation, consommation...)''

Pas toujours facile de fixer un cout à l'entrée dans un Tiers Lieux, surtout lorsque l'on souhaite s'ouvrir et parler "au plus grand nombre". Mais force est de constater que dans pas mal de cas ce sont toujours les mêmes qui rincent... alors prix libre ok, mais pour quelle(s) rétribution ? Quelle(s) réciprocité(s) ?

Prix libre.jpg

Catégorisation du document

Identité du document
Ampoule.png Cette page est une ébauche. Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant | Comment.png Découvrez comment contribuer au wiki Comment.png


Le prix libre dans un tiers lieux[modifier | modifier le wikicode]

Beaucoup d'espaces proposent l'ouverture à tous d'une partie de leur lieu à prix libre, en utilisant par exemple une "boite à dons" et une affiche (par exemple). Cela peut aussi être le cas pour tout ce qui est café/impressions, etc...

Pour aller plus loin, on pourrait imaginer de mettre tout le lieu à prix libre, en laissant l'usager fixer le prix, dans une logique de financement participatif permanent. Cela viserait à résoudre la difficulté à fixer un prix aux multiples usages et richesses que permettent nos tiers-lieux.

C'est le choix qui a été fait par exemple au Tiers lieu le 47 ou au Céla

Néanmoins le prix libre a besoin d'un peu de design pour bien fonctionner.

Quels outils ?[modifier | modifier le wikicode]

  • Une idée d'application à développer est présentée ici :
Prixlibre tilios.jpg

Elle pourrait être liée à un ERP de type Dokos afin de connaître en temps réel ce qui est réellement dans les comptesVia cette approche, tous les "acteurs de la communauté du tiers-lieux" seraient invités à financer le lieu en ajustant leur contribution financière mensuelle par rapport à 3 facteurs :

  • L'usage que l'on a de l'espace, en prenant en compte aussi la valeur "communauté/bonheur/loisir" générée par le fait d'être réunis dans l'espace.
  • Le coût global du lieu et les contributions financières déjà engagées.
  • Ses propres moyens financiers
  • Enfin, certains utilisent aucun outil numérique mais des baromètres physiques, en affichant l'état du compte en banque, celui de l'argent possédé, et celui de l'argent dépensé :
Baromètre.png


Pour continuer les échanges sur le sujet, rendez vous dans ce post sur le forum

Avez vous des exemples de lieux qui fonctionnent avec une base de cotisations mensuelles importantes?
  • Créé le

    22 décembre 22
  • Dernier post

    3 janvier 23
  • 14

    réponses

  • 290

    vues

  • 4

    participants

  • 11

    J'aime

La rémunération libre dans un tiers lieux[modifier | modifier le wikicode]

Une fois la logique de prix libre amorcée, c'est la question de la rétribution collective qui se pose à son tour.

Plus d'infos ici à ce sujet