Le développement durable au sein de l'industrie textile milieu de gamme: une conduite responsable est-elle possible?

De Movilab.org

Présentation de notre problématique

La problématique que nous avons choisi de développer est la suivante :

Le développement durable au sein de l'industrie textile milieu de gamme: une conduite responsable est-elle possible?

Pourquoi parle-t-on d'un constat accablant?
- Produits toxiques dans la composante des vêtements
- Destruction abusive de produits neufs encore en l'état d'être vendus

Existe-t-il des solutions d'avenir?
- Recyclage des vêtements
- Utilisation de matières écologiques
- Vente de vêtements d'occasion

Notre dossier de production

Pour consulter notre dossier de production, veuillez cliquer sur le lien slideshare ci-dessous:

http://fr.slideshare.net/ManonDubourg/dossierprodfinalpdf-141107043030conversiongate02

Notre reportage

Notre article journalistique sur la problématique

L’industrie textile milieu de gamme au sein du développement durable : Une production responsable est-elle possible ?

L’industrie textile milieu de gamme, avec de grands représentants comme Nike ou encore Zara, défraye régulièrement la chronique à cause de conditions de production qui sont parfois problématiques pour les ouvriers, pour la planète et pour les consommateurs. Notre reportage a pour but de montrer que les consommateurs n’ont pas forcément conscience des enjeux de ce type de production massive. Mais également, de mettre en avant le fait qu’il existe, en parallèle à ce type de production, un mouvement d’entreprises qui commencent à proposer des solutions. Nous avons donc été amenés à nous demander si une conduite responsable était possible au sein de l’industrie textile milieu de gamme.

Si nous nous sommes intéressés à un tel sujet, c’est parce que la production du textile aujourd’hui pose de nombreux défis et challenges pour toutes les entreprises. Un des plus grands défis est notamment de concevoir un meilleur futur. Il s’agit pour toutes entreprises mais aussi ne l’oublions pas pour les fournisseurs, d’adopter des politiques claires afin de faciliter la transition des substances toxiques vers des alternatives mais également afin, par exemple, de remédier au déversement des produits chimiques dangereux dans les cours d’eau. Le challenge ? Répondre à l’urgence de la situation en prenant des initiatives dans le but de remédier au gaspillage, au rejet des déchets et à tous les soucis qu’entraîne une production textile massive ! L’objectif étant ainsi de changer le processus de production, les matières utilisées dans l’optique de montrer la tendance et de catalyser le changement dans cette industrie des vêtements. AGIR, voilà donc le plus grand défi que doivent relever les entreprises spécialisées dans le textile.

Ces derniers temps, au sein de l’industrie textile, c’est la production massive à bas coût qui était favorisée, au détriment de la qualité des produits et de la santé humaine et environnementale. C’est pourquoi il nous a paru pertinent de nous pencher sur les alternatives qui peuvent exister pour produire de manière plus responsable, tout en proposant aux consommateurs des produits accessibles financièrement. Nous nous sommes rendu compte que des initiatives florissaient au sein de l’industrie textile, aussi bien chez les créateurs indépendants que dans les grandes enseignes. C’est l’exemple de la marque H&M. Longtemps critiquée pour ses pratiques abusives (conditions de travail inacceptables, salaires ne permettant pas la subsistance de ses ouvriers et de leurs familles, dégradations environnementales), l’enseigne a décidé de prendre des mesures pour allier mode et éthique. Une campagne de recyclage « conscious » a été mise en place et permet soit de recycler la matière afin de s’en servir comme matière première pour de nouveaux vêtements ou comme source d’énergie, soit de permettre à d’autres consommateurs de porter de nouveau ces pièces. Les produits utilisés se veulent également plus respectueux de l’environnement : solvants moins polluants fabriqués à base d’eau, utilisation de matières premières issues du recyclage, de coton biologique …

En se rendant sur le terrain au travers de micro-trottoirs il n'a pas été difficile de se rendre compte à quel point le terme "développement durable" au sein de l'industrie textile semble tout sauf familier pour la plupart des personnes. Parallèlement à cela, pour un nombre beaucoup plus réduit, il signifie réellement quelque chose de concret. Il y a clairement une asymétrie de l’information sur le sujet. De plus, on se rend compte à quel point les critères de marque et de prix restent très importants dans le processus de décision pour les consommateurs. Malgré les informations données à propos du développement durable, peu de gens changent d’avis sur les critères d’achat. Pour la plupart des personnes interrogées, l’écologie c’est important, mais le porte-monnaie également. L’Herbe Rouge, marque de vêtements 100% écologiques, arrive justement de plus en plus à concilier tous les points requis. Un beau design, une marque montante dans l’industrie de la mode, qui répond aux engagements liés à l’écologie et au développement durable grâce notamment à l’utilisation d’un coton écologique , et ce restant à des prix plus ou moins abordables. On est ici dans de la moyenne gamme. Mais il existe d’autres marques sur ce même créneau, répondant à ces critères, comme la marque Demeure. Sa créatrice Charlotte Cazal utilise dans toutes ses pièces des matériaux de seconde main. Au delà de l’écologique, ses créations ont toutes une âme, une histoire. Comme quoi, l’industrie textile écolo peut aussi trouver son créneau au sein de la mode. A chaque problème il y a une solution, et la mode n’en est pas l’exception.

Comme nous avons donc pu le voir notamment au travers de notre micro-trottoir, les gens commencent à prendre conscience petit à petit des conséquences néfastes des méthodes de production de l'industrie textile milieu de gamme. La première question que notre sujet soulève à l'avenir est donc la suivante: Comment l'industrie milieu de gamme peut-elle produire des vêtements d'une manière éthique et durable? Se pose alors la problématique des coûts de production plus élevés et des dépenses à effectuer en matière de recherche et développement afin de trouver des matériaux non polluants pour la planète et non dangereux pour les personnes qui les portent. Ces nouvelles méthodes doivent s'inscrire dans un modèle économique avec des prix pour le consommateur les plus bas possibles. Mais cette problématique va plus loin. A l'avenir, notre manière de s'habiller va peut-être totalement changer. Il y a là une vraie question autour de notre société de consommation. Est-il utile d'acheter autant de vêtements? La mode nous pousse à toujours acheter plus sans nécessairement que les vêtements que nous possédons soient usés. Avoir moins de vêtements mais de meilleure qualité et plus respectueux pour l'environnement sera peut-être le modèle que nous suivrons plus tard, dans une logique de non gaspillage et de respect pour l'environnement.

Learning log : quels sont nos apprentissages lors de ce cours ?

Le principal apprentissage de ce cours a été de développer notre capacité à travailler au sein de notre équipe, tous ensembles. Nous avons effectivement dû apprendre à échanger nos idées, à être parfois critique, à coopérer et à s'organiser non pas individuellement mais collectivement. Cela nous a demandé de faire preuve de beaucoup d'écoute et de respect mutuel afin d'atteindre un objectif commun.

Plus personnellement, nous avons chacun acquis des connaissances par le rôle que nous avions au sein de l'équipe de travail. Certains ont pu ainsi plus développer leurs capacités en informatique, d'autres en supervision et d'autres encore en éloquence.

Ce travail a également été enrichissant pour nous tous par le sujet que nous avions choisi, le développement durable au sein de l'industrie textile milieu de gamme. Nous avons fait une fabuleuse rencontre, Arielle Levy, créatrice de la boutique L'herbe rouge, qui nous a beaucoup appris de son expérience dans le textile.

Nous sommes tous satisfaits de ce que nous avons vécu au travers de ce travail de groupe.




Accueil - Définition de MoviLab - Qui porte et constitue MoviLab ? - Pourquoi contribuer sur ce wiki ? - Comment contribuer sur ce wiki ? - Conciergerie MoviLab - Mentions légales