Le café des pratiques

De Movilab.org


Le café des pratiques est un tiers-lieu hospitalier ouvert à tous, proposant des activités individuelles et collectives.

Le café des pratiques est un tiers-lieu associatif, lieu de convivialité et d'accueil. Véritable espace de vie sociale, on y propose un espace de restauration -avec des produits locaux et principalement issus de l'agriculture biologique-, des ateliers de pratiques, un espace de motricité pour les plus jeunes, des jeux, des livres, un temps d'accueil parents-enfants, un centre de loisirs, des ateliers d'échange de savoirs et de savoir-faire (ex :atelier informatique, café répartout pour réparer des objets, cafecito pour converser en espagnol) ,une maison d’édition, un jardin partagé et un habitat participatif. Au café, chacun·e peut proposer un projet, qu'il soit individuel ou collectif.

Identité du lieu


  • Thème : Gouvernance, Animation, Coworking, Fabrication, Alimentation
Illustration cafe.jpg
Equipe et communs
  • Référent de la fiche : Elisabeth
  • Membres: Elisabeth
  • Besoins : Au café, nous sommes toujours à la recherche de nouvelles subventions pour mener à bien nos projets et nous avons besoin de plus d'équipement numérique.
  • Réseaux d'appartenance: France Tiers Lieux


Communs auquel contribue le tiers-lieu :

  • Fonctionnement du Tiers-Lieux:


CONTRIBUTION : le café est un espace ouvert à tous, à tout moment on peut y rentrer et proposer des projets individuels ou collectif, professionnel ou de loisirs. Le lieu est un outil d’immersion, d’insertion sociale au travers des pratiques.

Nous communiquons via notre site internet et les réseaux sociaux, notre rapport activité, notre programme, les comités de pilotage, le travail partenarial, les médias locaux (radio et presse)

PARTENAIRES : Selon les projets, l’association noue des partenariats particuliers :

·        L'école des pratiques, organisme de formation professionnelle datadocké s’adressant aux professionnels de l’animation et à toutes les personnes souhaitant s’initier à une pratique et à sa transmission.

·    Les associations locales qui interviennent dans le lieu dans l’animation d’activités ou qui utilise le lieu comme un outil pour leur public (ADDSEA, association de migrants, GEM, associations d’aide psychique et sociale)

·        Des porteurs de projets qui viennent tester leurs activités

·        Des structures de formation et d’insertion professionnelle (mission locale FC, pôle emploi FC, IRTS Franche-Comté, les BGE) qui utilisent le lieu comme un outil

·        Des entreprises porteuses de projets qui viennent pour des projets créatifs ou participatifs (musées, boulangers, FCI, Crédit Agricole…) en France ou à l’étranger

·        Les artisans pour des projets participatifs (ex : la Chambre d’Art et d’Artisanat  pour des créations spatiales lors de salons et journée autour de la création avec les déchets)

·        L’école supérieur du design et des métiers d’art DUPERRÉ de Paris pour des expérimentations

·        L’association « Les jardins de Cocagne » pour être point de récupération de paniers de légumes frais

·        Le lycée Saint-Joseph pour l’aménagement de l’espace de motricité du café

·        Le réseau Graine pour les actions d’éducation à l’environnement et au développement durable

Le café a aussi des partenaires institutionnels :

·        La CAF pour l’espace social du LAEP et l’espace de loisirs

·        La ville et département pour l’action sociale et la vie associative

·        Le service espace vert de la ville pour la végétalisation de l’espace public

·        Le service Urbanisme de la ville pour l’habitat participatif et les projets autour du cadre de vie

·        Le Sybert, Grand Besançon Métropole et le service développement durable de la ville et la DREAL pour les actions de développement durable et de transition écologique

·        Le service éducation de la ville pour les projets au sein des écoles et des bibliothèques

·        Le service-relais petite enfance de la ville pour les projets liés au très jeune public

FINANCEMENT :

·        Le lieu est entièrement libre et gratuit pour ceux qui veulent passer du temps et expérimenter des choses. L’adhésion est facultative pour fréquenter le lieu mais elle est possible. Elle est en revanche obligatoire pour utiliser le jardin partagé et consommer de l’alcool dans l’espace restauration.

·        La restauration (sur place ou en formule traiteur) ainsi que certains ateliers sont payants

·        Le lieu espace de vie sociale LAEP a un financement CAF, financement par le département et la ville

·        Des interventions hors les murs payantes et des projets particuliers sont financés par les fondation privées (fondation de France, FDVA, service culture de la région)

·        ‘le pratique’ - monnaie spécifique au café - permet la valorisation du bénévolat et la réduction de prix pour les quotient familiaux les plus bas (fonctionnement type carte de fidélité)

. Depuis l'automne 2020, le café appartient à un consortium labelisé Fabrique de territoire. Ce consortium est composé de 3 structures : le café des pratiques, l'arÊTE et l'école des pratiques

GOUVERNANCE : Comité de pilotage, le CA est ouvert à toute personne désireuse d'y participer. Principe du "tout est possible", chaque projet, qu'il soit individuel ou collectif, est réalisable et sous la responsabilité de la personne dont c'est l'idée.

Plusieurs groupes de travail sont en place et se développent. Ils comprennent des bénévoles, des partenaires, des salariés et parfois du bureau.

JURIDIQUE :Le café des pratiques est une association et quiconque veut assister à une réunion au CA peut s’y rendre et quiconque veut rentrer au CA peut se présenter.

PARTAGE: Le café des pratiques est en contact régulier avec nos communs proches ou similaires pour partager nos expériences, accompagnés de nouveaux porteurs de projets, travailler en partenariats pour mutualiser des outils, travailler collectivement, apprendre à se connaitre pour se rapprocher en fonction de la nature de tel ou tel projet.