La dématérialisation des échanges en entreprise : une économie qui n'a pas que des avantages ?

De Movilab.org

Titre de la problématique

La problématique que nous avons choisi de développer est la suivante :
La dématérialisation des échanges en entreprise : une économie qui n'a que des avantages ?

Notre dossier de production

Ayant suivi les instructions mais ne parvenant pas à faire figurer le slideshare à même notre page wiki, je vous invite à cliquer sur le lien suivant qui vous dirigera vers notre présentation sur le site slideshare.

Notre reportage

Nous tenons à remercier chaleureusement Madame Isabelle Vanwaelscappel, directrice de la société 3E MONDE, & Monsieur Olivier Margerand, directeur de la société DIGITAL COLLAB, ainsi que les personnes interviewées dans le cadre de notre micro-trottoir, et les autres professionnels n'ayant pu nous apporter leur témoignage mais ayant contribué à notre montée en compétence sur le sujet.

Notre article journalistique sur la problématique

Bienvenue dans l’ère de la communication 2.0. Emails, sms, messageries instantanées et intranets ont remplacé le pigeon voyageur, renvoyé le courrier et sa cousine conversation à l’âge de pierre. Instantanées, peu couteuses et à première vue sans revers pour l’environnement, ces technologies ce sont imposées dans les entreprises jusqu’à devenir aujourd’hui incontournables. Une véritable révolution dans la gestion des organisations. Cependant, la durabilité de cette révolution est en plein cœur des grandes interrogations de notre époque. En effet, alors que L’ORSE estime que 56% des salariés passent 2 heures par jour à lire leurs mails, Facebook refuse de publier ses émissions de CO2. A chaque révolution ses difficultés, comme le soulignerai Pierre-Jules Hetzel, “Il ne faut pas mépriser les petits défauts. Il n'est si petit ennemi qui ne puisse nuire à la longue”.

La dématérialisation des échanges en entreprise peut-elle donc être considérée comme une solution durable ?

Une solution durable, KEZACO ? Pour considérer une solution comme durable, il faut qu’elle puisse perdurer dans le temps et ne pas provoquer de changement pour les générations futures. Elle doit pouvoir remplacer une solution qui n’aurait su continuer sans impacter de manière significative l’environnement à venir.

La communication dématérialisée en entreprise.

Les collaborateurs en entreprise aujourd’hui font partie de la grande famille des hyper connectés. Grâce aux technologies, collaborer est possible à distance. En quelques secondes, un email envoyé d’une contrée lointaine peut se retrouver dans la boite mail du travailleur. L’email assure également une traçabilité des informations envoyées. Il est toujours possible de retrouver un email qui a été envoyé ou reçu. Si bien que l’email a même pris le pas sur les conversations orales. Qui n’a jamais entendu un collègue à son bureau, occupé à lire ses mail dire: « je verrais ça après, envoie moi un email, je m’en occuperai ». Le message instantané est utilisé pour tout, même pour communiquer avec son voisin de bureau. Il sert aussi bien d’agenda que de pause café.

Oui, les messages instantanés servent aussi aux échanges d’informations de nature privée ou tout autre que le travail (recettes de cuisines, jeux, blagues, histoires, photos…). Cependant, instantané étant le maître mot de la situation, la pause café ne prévient plus, toute personne est joignable à tout moment quelle qu’en soit la raison. Ce qui n’est pas de bonne augure pour la concentration. D’après L’ORSE, 63 secondes sont nécessaires pour se reconcentrer après avoir été dérangé. La perte de temps est palpable.

L’objectif premier de l’employé a changé, la tâche ultime qu’il doit accomplir dans cette confirmation de communication est de traiter tous ses email dans la journée. Des entreprises de renom telles que Google se sont attaquées à ce problème avec pour objectif : une boîte à 0 mail. La messagerie incite l’utilisateur à ranger chaque message dans la catégorie lui correspondant. Transformant en quelques clicks certains emails en rendez-vous par exemple. L’instantanéité incite aussi les utilisateurs à publier une quantité importante d’informations. Les révisions répétées de documents et les conversations instantanées à plusieurs membres et les groupes de conversation privés finissent par ensevelir l’information essentielle. A cette problématique, l’entreprise 3ème Monde a conçu une plateforme communautaire qui tente de solutionner ces problèmes de communication. Le logiciel Gravity incite à la collaboration et favorise la bonne diffusion de l’information par exemple en mettant l’information à disposition plutôt que de l’envoyer. La plateforme apporte également une innovation bénéfique au gain de temps : une synthèse journalière des nouveautés.

Tant de problèmes qui font des échanges dématérialisés une technologie qui n’est pas durable. Aussi, le passage à la dématérialisation n’est pas sans conséquences pour l’environnement. Une étude menée par LE MONDE démontre que les envois d’email par employé reviennent environ à 136 de CO2 kg par an. Pour des raisons écologiques et d’efficacité, l’entreprise Atos a tenté de supprimer les emails internes à la société et a décidé de favoriser un intranet. Abandonner les échanges dématérialisés n’est donc pas possible comme l’affirme Olivier Margerand,, Fondateur de Didital Collab , « Il suffit d’en faire le bon usage » explique t-il. Ainsi, les difficultés rencontrées lors de cette révolution vont permettre de trouver des solutions adaptées afin de rendre cette technologie durable. La naissance de cette nouvelle science est bénéfique pour le développement du commerce de solutions informatiques comme le montre la montée en flèche de l’entreprise OVH. Ainsi, peut-on, considérer que le développement durable est une voie de croissance économique ? L’ l'homme dans sa recherche du progrès écoresponsable ne se détruit-il pas lui-même par des pratiques qu'il ne maitrise même pas entièrement ?

Nos sources

https://www.courrierinternational.com/article/2014/10/17/facebook-refuse-de-devoiler-ses-emissions-de-co2
https://www.orse.org/nos_publications-52.html
https://www.lemonde.fr/pixels/article/2014/10/24/on-a-teste-pour-vous-inbox-l-e-mail-selon-google_4511572_4408996.html
https://www.3e-monde.com/
https://www.lemonde.fr/culture/article/2014/06/17/internet-la-pollution-cachee_4437854_3246.html
https://www.ovh.com/fr/index.xml

Learning log : quels sont nos apprentissages lors de ce cours ?

Due date : 08/12