La Cosa

De Movilab.org
Expérimentation des échanges entre un danseur et son double numérique

Projet

Qu'est-ce que c'est ?

Une expérimentation autour du corps du danseur et de son double numérique. le danseur peut laisser une trace dans l'image. le danseur et le double numérique sont reliés par une ligne. La dramaturgie s'articule autour de la tension de cette ligne. Cette tension est également interprêtée d'un point de vue sonnore. Il s'agit de rendre audible cette relation de proximité entre danseur et double numérique.   Le tableau représente une succession d'Incarnation/Déchirement dans lequel le danseur laisse son ombre puis la reprend.

A qui ça s'adresse ?

C'est un dispositif qui propose un cadre dramaturgique au danseur pour l'exploiter dans le cadre d'un spectacle.

Comment ça fonctionne ?

>une kinect assure la captation. Un programme processing permet d'analyser et traiter le signal visuel. Il transmet un signal osc qui permet d'alimenter le patch max/msp qui génère le son. 

Qu'est-ce que ça pourrait devenir ?

>Une pièce construite autour de ce modèle de travail

Quelles seraient les étapes suivantes de développement ?

> l'adjonction d'un système de captation coloré permettrait d'affiner le système sur des déclenchements d'action.

Contributeurs.

  • Vincent Ciciliatto
  • Grégory Lasserre
  • Lina Djellalil
  • François Brument 
  • Rocio Berenguer
  • zhao xiao guian

 

Matériel utilisé.

  • kinect
  • essai avec xbee+FIO et  capteur 10D mais problème de latence à cause du transfert entre processing et MAX/MSP.

 

Ressources documentaires .

Historique

Jour1

Problématique : Il s'agit de travailler les relations de synchronisation entre deux danseurs. Peut-on créer un troisième numérique : est-ce qu'il est synthèse ? = troisième squelette. 
Hypothèse :

  • les participants cherchent à créer un avatar/mouvement. La moyenne des deux danseurs vient en créer un troisième.
  • découverte de l'inconnu de ce que produit le système : somme, synthèse, hybridation du travail des danseurs et sur lequel les danseurs peuvent réagir. 
  • Interroger la façon de danser des danseurs sur leur relation.

Jour2

  • QU'EST-CE QU'ON VOULAIT FAIRE ?

Un espace dans lequel se matérialise la corrélation entre deux corps. (une forme géométrique ou un tissus entre les deux, imageant la synchronisation et l'assynchronisation entre deux corps).

  • QU'EST-CE QU'ON A FAIT ?
    • visualisation 
    • possibles techniques (kinect) (capteurs embarqué) (mio)
    • reconnaissance et mise au point d'une plate-forme technique. 
    • retour d'info sur deux points entre les corps///retour sur plusieurs points.
    • tester l'architecture du projet
  • QU'EST-CE QU'ON VA FAIRE DEMAIN ?
    • travailler sur l'aspect esthétique (visuel, formel) du projet.
    • évaluer pour qui/pourquoi on va faire le dispositif.

Jour3

Objectif: Il existe une théorie en kinesthésie sur l'influence d'un corps organique sur un autre.  La cosa tente de restituer cette tension entre 2 danseur au travers d'une restitution visuelle et sonnore. Apparition de la dimension de tension au travers d'un fil reliant deux corps. Un fil à tendre ou à détendre.
Roadmap:

  • produire les actes du spectacles suivant les variations d'utilisation du dispositif.
    • Acte 1 : Arrêter une position, par un mouvement spécifique du danseur dans sa course. le danseur quitte le "squelette" formé par les points de tracking qu'interprète la machine.
    • Acte 2 : Arrêter une position tension entre cette position et la danseuse. Visualisation de la tension entre ce "squelette" fantôme et le mouvement du danseur.
    • Acte 3 : Un deuxième danseur prend les habits de la position fantôme.Visualisation de tension entre les deux corps dansant.