La Chaufferie

De Movilab.org

Tiers-Lieux de la résilience urbaine, humaine et joyeuse.

La Chaufferie à Hellemmes (Lille 59) est un ancien bâtiment industriel transformé en Tiers-Lieux de la résilience, bureaux et Unité de Production Fongique. Le Tiers-Lieux est composé de la cuisine partagée, de l'atelier de bricolage, d'un espace de rencontre/formation/projection et du laboratoire de champignons.

Identité du lieu
Banniere2.jpg
Equipe et communs

 



Communs auquel contribue le tiers-lieu :Réseau Tiers-Lieu LM5

  • Fonctionnement du Tiers-Lieux:


* CONTRIBUTION : Tout le monde est invité à contribuer dans le rhizome de diversité des projets portés par le collectif Les Saprophytes au sein du Tiers-Lieu ou sur d'autres territoires: chantiers/construction/réemploi de matériaux, agriculture urbaine/potager, ou encore contribution pour les événements et rencontres, par exemple par le partage de références, idées, montage de projets, participation aux différents chantiers en cours.

  • PARTENAIRES : Le TL noue des partenariats au fil des projets et des recherches: partenariats privés et publics.
  • FINANCEMENT : Les usagers peuvent contribuer au projet en euros ou en G1, il n'y a pas de redistribution financière à ce jour, seuls des temps de mise à disposition des espaces sont possibles ou la participation à des événements gratuitement. Le Tiers-Lieu bénéficie d'une subvention de la MEL lilloise à hauteur de 20 000 euros pour mettre en place ses projets.
  • GOUVERNANCE : La gouvernance du projet passe par l'association Les Sapros dont le Conseil d'Administration décide des orientations. Celui-ci s'est divisé en plusieurs collèges: un collège 'Programmation', un collège 'Communication, communs' et un collège 'Jardin'.
  • JURIDIQUE : La Chaufferie est gérée sur le modèle associatif.
  • PARTAGE : Quels sont les "communs" proches ou similaires ? Ont il été contactés pour essayer de mutualiser avec eux ? Comment le "commun" est travaillé pour favoriser sa réplication, sa diffusion ?



L'Histoire

Introduction

         Les saprophytes, collectif d’architectes paysagistes, travaillent et habitent dans le quartier de Fives-Hellemmes depuis 2010. Iels ont mené dans ce quartier des projets d’agriculture urbaine et ont co-créé le réseau du collectif Fives en transition. Expériences, projets et rencontres s’étant bien développés dans ce territoire pendant 13 années, il leur a paru évident qu’il fallait continuer à travailler et construire collectivement un avenir qui soit résilient pour le quartier et ses habitante.s. Cela pour qu’il entre progressivement en transition et que les modes de vie y soient plus écologiques, grâce à un nouvel aménagement du territoire urbain. 

     De là émerge l’envie de créer un lieu qui tente de dépasser la réalité sociale du quartier aujourd’hui (classe moyennes créatives vs population « historique » paupérisée) pour rendre les questions de transition accessible à toute.s voir même en faire les supports du lien et de la solidarité qui sont les bases de la résilience. Ce lieu répond également au besoin local de lieux pour se réunir, organiser un groupement d’achat, une AMAP… aussi la Chaufferie se veut un lieu d’émulation et d’accueil des initiatives locales.

Le bâtiment

       En 2018, les saprophytes décident de racheter un bout de l’ancienne chaufferie de la filature Mossley à Hellemmes qui a été rénovée et où de nouveaux logements ont été construits, pour y installer leurs locaux (qui étaient auparavant à Fives).

    Pendant environ un an, iels ont rénové le bâtiment, construit plusieurs étages, ont délogé les pigeons et les souris si bien installées dans cette ancienne friche aux briques rouges!

Les Financements

      Le budget pour ces nouveaux locaux s’élèvent à 290 000 euros pour la SCOP des saprophytes. Iels ont obtenu 210 000 en prêt chez le Crédit coopératif. Le reste a été financé grâce à la mise en place d’un appel à souscription de titres participatifs, à hauteur de 80 000 euros.

     On remercie toutes les personnes qui ont répondu à cet appel. Et également toute.s les bénévoles qui ont participé au chantier participatif de la Chaufferie sans qui le projet n’aurait pas vu le jour!

Le déménagement

Le bâtiment de la Chaufferie

     En 2019, les saprophytes déménagent donc dans leurs locaux tout rénovés! Les associations ‘Dynamo’ et ‘Haute Fidélité’ rejoignent l’aventure en louant des bureaux au sein de la Chaufferie.

Le Lieu

      Le tiers-lieu est situé à Hellemmes. C’est un lieu d’abord destiné aux habitante.s de Fives-Hellemmes, dans une optique d’action locale. Cependant les événements qui vont s’y dérouler seront ouverts à toute.s, l’échelle de la ville de Lille voire de la métropole est cohérente.

        Un « lieu de la transition », rendez-vous des initiatives habitantes, pour œuvrer dans le quartier, dans son jardin, dans sa rue. Pour partager des repas, des projections, des débats. Pour apprendre à bricoler, à produire. Pour travailler avec d’autres et s’amuser.

Matériel / services

       L’association Les Sapros qui porte le tiers-lieu met à disposition ses outils de bricolage électroportatifs et les outils de jardinage. Elle dispose également d’un ordinateur portable et d’une bibliothèque de références conséquente. Enfin, l’association dispose d’une base de matériel nécessaire à la mise en place d’un laboratoire de champignons : frigos, paillasses, ventilateurs et brumisateurs.”

La gouvernance

Schéma de gouvernance

Nous avons imaginé un schéma de gouvernance qui fait apparaître le “collectif de la Chaufferie” comme organe de décision sur la programmation qui regroupe des membres de l’association les Sapros (structure référente), de la SCOP Les Saprophytes (propriétaire des murs), des associations locataires du lieu (utilisatrices et potentiellement porteuse de projet), des citoyenne.s et associations (qui ont envie de contribuer à la vie du lieu). C’est donc au sein de ce collectif que va évoluer le projet au fil du temps.

         En interne, nos compétences sont transversales et organisées en fonction des différents axes de notre projet. (Compétences liées à la gestion de projet ; Compétences liées à la mobilisation et la création d’un groupe pilote et d’un mode de gouvernance partagé ; Compétences liées à la participation des habitante.s ; Compétences liées à la diffusion, transmission, communication ; Compétence liée à la production de champignons)

         Lors de la dernière AG de l’association, nous nous sommes donc organisée.s en plusieurs collèges: Programmation, Communication et Communs, Jardin. Cela dans l’idée de mélanger bénévoles de l’association, saprophytes ainsi que d’autres associations avec qui nous voulons travailler. 

Les communautés

        Nous avons pour objectif principal de mobiliser des habitante.s du quartier, de Fives-Hellemmes et sur certaines actions, les habitante.s de la Ville de Lille voire de la métropole. Ce facteur micro-local est certes pour nous un gage de réussite du projet mais avant tout une posture fondamentale : le projet est nourri d’une pensée sociale centrée sur l’individu et son émancipation. Nous aurons une attention particulière à favoriser la mixité sociale, propre au quartier, et que le projet devra incarner, dans tous ses aspects.

        Nous visons 2 catégories de public qui coexistent aujourd’hui sans se mélanger :

- une classe populaire, précarisée, présente dans le quartier depuis longtemps, et peu investie sur son cadre de vie

- et une population active, nouvellement installée, qui cherche à s'investir dans la vie citoyenne.

         La Chaufferie souhaite apporter à toute.s des moyens de développement du pouvoir d’agir. Un lieu permettant l’échange entre les différents types de population pour inviter à participer à la vie du quartier, inviter à prendre part à la transition écologique et sociétale, à l’appropriation de l'espace public. Dans une démarche d'empowerment, il s’agit de mettre à disposition des habitante.s des outils et des moyens pour les rendre acteur/trice.s, leur offrir une capacité d’agir.

        Nous souhaitons aussi nous adresser aux structures locales et associations (Fivoises et Hellemoises), qui formulent un besoin pressant de lieux accessibles (pour des réunions, des rencontres, des événements conviviaux en lien avec les habitante.s etc…), un besoin de lieux partagés, hybrides, dans un quartier périphérique qui offre peu de lieux fédérateurs. 

        Nous faisons également partie du Réseau LM5, réseau de Tiers-Lieux situés dans les quartiers de Fives et d’Hellemmes, et souhaitons travailler la question des Communs, proposer des projets ensemble.

         Le projet s’adresse enfin aux élue.s et professionnelle.s de l’aménagement qui pourront venir se former aux questions de résilience des territoires, d’approche systémique des problématiques urbaines.”

Le modèle économique

La Chaufferie dispose d’une subvention de la Métropole à hauteur de 20 000 euros pour la mise en place du lieu et sa programmation. 

Les projets / activités

L'objectif du projet

    - Devenir un lieu ressource pour la résilience urbaine : offrir un lieu où chacun.e puisse venir se documenter, découvrir des initiatives inspirantes, trouver le soutien pour avancer, se former pour être plus résilient et autonome. L’objectif est de mettre en œuvre un véritable outil à disposition des habitante.s, des associations et collectifs locaux, mais aussi des professionnelle.s de l’aménagement et des collectivités.

         - Initier de nouvelles pratiques urbaines, plus écologiques, frugales et collectives. Promouvoir une approche systémique qui inclut biologie, architecture, paysage, construction, art et participation des citoyenne.s. Promouvoir l’entraide et l’action collective.

       - Repenser la “cohésion du quartier” dans son évolution urbaine. Accompagner ses transformations en particulier autour du cadre de vie, des questions alimentaires, en donnant du pouvoir d’agir.

      Nous cherchons à répondre à 3 questions fondamentales de la transition écologique :

- Comment et que mange-t-on en ville?

- Comment habitons nous la ville?

- Comment produisons-nous la ville?

        Nos forces motrices sont la sensibilisation et l'accompagnement pour la mise en action des citoyenne.s sur les questions environnementales et sociales : changement climatique, pic pétrolier, individualisme de la société. Par l'action collective, le lien social, la convivialité, nous souhaitons désenclaver, inclure et unir la population du quartier, proposer une vision positive, humaniste, active et partagée pour le territoire.

    Notre volonté est aussi de favoriser la "capacitation citoyenne", permettre l'émancipation des habitante.s, et les accompagner dans leur pouvoir d'agir : prendre conscience d’une situation, des leviers disponibles, réveiller les envies, le sentiment de capacité individuelle, en pensant que le bonheur se construit sur le sentiment d’avoir un rôle agissant.

        Nous proposons de contribuer à la diversité des fonctions urbaines, d’enrichir les usages que propose la ville et permettre son appropriation par chacun. Nous pensons que la transition passe avant tout par l'ensemble des multiples initiatives individuelles et collectives, qui, mises en réseau, deviennent fortes et utiles.

Les événements, activités

  Depuis son ouverture, la Chaufferie a eu l’occasion d’accueillir plusieurs événements: ateliers, cantines, formations etc.

      Le 25 Septembre, la Chaufferie a organisé, avec l’association Attacafa, une soupe partagée aux légumes du jardin dans une ambiance très conviviale.

  Il y a également une AMAP qui vient désormais toutes les deux semaines pour déposer des commandes et le Tiers-Lieu sert donc de relais.

      La mise en place d’ateliers philo pour les enfants, de stages de permaculture humaine sont également de futurs projets qui viendraient s’installer à la Chaufferie. Et pour mettre de la vie dans ce lieu, une programmation est montée pour pouvoir se rencontrer, discuter de thèmes divers autour d’un bon repas, suivi de concerts ou de projections de films! 

“A LA CHAUFFERIE ON ARRÊTE TOUT, ON RÉFLÉCHIT, ET C’EST PAS TRISTE !”   

Entrée du Tiers-Lieu