L'apport environnemental des smart textiles dans le domaine du bâtiment : l'action de Up-Tex dans la région Nord-Pas-De-Calais

De Movilab.org

Présentation de notre problématique

L'apport environnemental des smart textiles dans le domaine du bâtiment : l'action de Up-Tex dans la région Nord-Pas-De-Calais. L'utilisation des textiles intelligents dans les bâtiments d'hier et de demain permmettra-t-elle de concilier développement économique et développement durable ?

Notre dossier de production

Voici le lien pour notre dossier de production [1]


Vous pouvez également le retrouver ci-dessous


Notre reportage

Notre article journalistique

L'apport environnemental des smart textiles dans le domaine du bâtiment : l'action de Up-Tex dans la région Nord-Pas-De-Calais. L'utilisation des textiles intelligents dans les bâtiments d'hier et de demain permettra-t-elle de concilier développement économique et développement durable ?

• Pourquoi cette question est importante ? Les défis/challenges et mise en contexte ? Illustré par exemple ou vidéo

En 2007, le Grenelle de l’environnement révèle les enjeux du secteur du bâtiment pour les années à venir. Le constat est le suivant : le bâtiment est responsable de 25% des émissions de gaz à effet de serre en France, et absorbe à lui seul plus de 40% de la consommation énergétique. Ainsi le Grenelle annonce les objectifs à long terme. La nécessité de construire et de rénover 400000 logements chaque année et à partir de 2012 de construire des bâtiments à basse consommation ainsi que des bâtiments à énergie positive à l’horizon 2020.

Par ailleurs le Nord Pas de Calais a pendant longtemps été considéré comme la première usine de France notamment dans les secteurs de la houille et de la sidérurgie mais aussi du textile. En effet en 1962, le textile employait 170000 personnes dans la région ; aujourd’hui ils ne sont plus que 11000 dont la grande majorité à travailler dans le secteur des textiles techniques ou intelligents.

La région a mis au profit de l’industrie du bâtiment son expérience dans le domaine du textile afin de répondre à ces problématiques. La création du pôle de compétitivité Up-tex puis du Centre Européen des Textiles Innovants (CETI) en 2012, une plateforme technologique multisectorielle qui concentre l’ensemble des technologies de pointe du textile en sont les plus parfaites illustrations.

• Quels sont les éléments de réponse (éléments de l’investigation personnelle ou messages clefs de la vidéo) ?

Nos recherches nous ont permis de voir que la métropole lillois et ses alentours étaient aujourd’hui leader européen dans le monde des textiles innovants et notamment son application à l’industrie du bâtiment.

Afin de créer une véritable dynamique de développement autour des smart-textiles, le pole technologique et de recherche Up-Tex, fondé en 2006 sous l’impulsion du gouvernement, accompagne les porteurs de projets dans le montage du projet, dans la recherche de financement ou encore dans la mise en marché des produits. De ce fait, depuis 2005, UP-tex a labélisé et financé près de 83 projets pour un budget total de 174 millions d’euros dont le CETI. Ce dernier ambitionne la création de 500 emplois directs dans l’industrie textile d’ici à 2017 et environ 1500 en 2022.

Nous avons pu constater que les matériaux textiles avancés deviennent une réponse de plus en plus évidente aux attentes du marché du bâtiment en termes d'étanchéité, d'isolation thermique ou acoustique, de renfort, …, qui participent au développement durable. En effet, grâce à leurs caractéristiques ils allègent, ils renforcent, ils se fonctionnalisent et se recyclent. Bien que peu visible, le textile est le 5ème matériau utilisé dans la construction et ses perspectives de développement sont immenses puisque désormais les utilisateurs ou producteurs de textiles techniques bénéficient d’équipements de pointe au Centre Européen des Textiles Innovants (CETI), pour mettre en œuvre leurs projets les plus ambitieux et les plus innovants.

Ainsi le développement du secteur textile dédié au bâtiment permet d’allier développement économique, via une forte demande dans la construction mais surtout dans la rénovation de logements, et développement durable puisque le textile permet de réduire de manière considérable l’impact du bâtiment sur l’environnement et permet de réduire sa consommation énergétique.

• A l’avenir quelles nouvelles questions le sujet soulève-t-il ?

On peut se demander si la région Nord-Pas-de-Calais grâce à cette industrie de pointe qu’est le textile technique, peut, à moyen et long terme, inverser la courbe du chômage via la création d’emploi dans le textile et dans le bâtiment. On peut aussi se demander si elle arrivera à devenir la région phare de l’habitat durable, de l’habitat du XXIème siècle.