L'évolution du management HSE chez Sanofi

De Movilab.org

Présentation de notre problématique

La problématique que nous avons choisi de développer est la suivante :

En quoi l’engagement en terme de santé et de sécurité au travail chez Sanofi a-t-il influencé le rôle du manager HSE ?

Notre dossier de production

"http://www.slideshare.net/JimmyJeans/slideshelf"

Notre reportage

Comme convenu avec Christophe Sempels:

N'ayant pas reçu l'autorisation de publier notre reportage sur Youtube par l'une des personne que nous avons interviewé, la vidéo de notre reportage ne sera pas publiée sur notre page Wiki mais envoyée via un site de partage à accès privé.

Nous tenons à remercier chaleureusement :

Isabelle FINET BOUILLOU - Responsable Département Amélioration Continue - SANOFI

Notre article journalistique sur la problématique

En quoi l’engagement en terme de santé et de sécurité au travail chez Sanofi a-t-il influencé le rôle de manager HSE?


Il est important de souligner l’existence du service Hygiène-Sécurité-Environnement (HSE) au sein des entreprises, et d’autant plus dans une entreprise telle que Sanofi. En effet de part son activité industrielle et la manipulation de produits reprotoxiques, mutagènes ou encore cancérogènes, nombreux sont les risques qui en découlent pour l’ensemble des salariés et de l’environnement. Les services HSE qui semblent sinon inconnus, peu connus du grand public, impactent pourtant un grand nombre de directives, dans des domaines qui recouvrent l’ensemble du fonctionnement d’une entreprise. De plus, le service HSE illustre parfaitement la notion de développement durable puisque celui-ci prend notamment en compte les aspects environnementaux et sociaux liés aux enjeux des entreprises. Le manager HSE occupe alors une place centrale, étant en charge de la prévention et du contrôle de l’ensemble de ces risques professionnels.

Face à de tels risques, Sanofi s’engage à apporter des réponses concrètes au travers de directives diverses visant notamment à la mise en place et la pratique d’une démarche systématique d’évaluation permettant d’identifier, d’évaluer et de prioriser tous les risques potentiels pour la santé et la sécurité et de mettre en place un plan de gestion santé et sécurité approprié. Cet engagement est relayé de façon concrète par le manager HSE en tant que garant de la méthodologie et s’applique à tous les établissements et toutes les activités du groupe. Le processus d’évaluation des risques au poste de travail est conduit, entre autre, par le responsable HSE et l’ensemble de son équipe, et est mis à jour tous les ans. Pour Sanofi, il consiste à : identifier et évaluer les dangers pour la santé et la sécurité présents sur les lieux de travail, évaluer de façon qualitative les risques d’exposition potentielle aux nuisances ou d’impact sur la santé en s’appuyant sur des outils méthodologiques, interpréter et prioriser les risques potentiels pour la santé et la sécurité, mettre en place les mesures appropriées de protection et valider l’efficacité des différents moyens de maîtrise adoptés pour réduire, 
minimiser ou maintenir les risques à des niveaux acceptables. Le manager HSE s’assure que ces évaluations des risques au poste de travail sont réalisées en utilisant les méthodologies reconnues. A partir de ces évaluations, il recommande, met en œuvre et maintient un programme complet de gestion des risques sur le site visant à maîtriser l’exposition des salariés. Enfin, il est de son rôle de passer en revue avec l’établissement les évaluations « indésirables ». 
Par ailleurs Sanofi dispose, conformément au code du travail, d’un CHSCT (Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail) qui a pour mission de contribuer à la protection de la santé et de la sécurité des salariés. Enfin, des formations spécifiques HSE sont proposées aux salariés : Sauveteur Secouriste du Travail (SST), habilitations spécifiques…

A l’avenir, Sanofi entend continuer sa progression pour parvenir à une sécurité optimum pour ses salariés. Il s’agira de sensibiliser ses employés pour que chacun soit acteur de sa sécurité et de celle de ses collègues grâce notamment aux méthodes d’autoévaluation qui visent à écouter et prendre en compte les avis et les méthodes de travail de chacun pour adapter la politique HSE.

Ce sujet soulève plusieurs questions concernant l’avenir de la sécurité au travail. Tout d’abord on peut se demander si un département HSE n’est pas indispensable pour toutes les entreprises, et non, seulement pour de grandes institutions manipulant des produits à forte exposition comme Sanofi. Car les accidents sont malheureusement présent partout et pourraient surement être évités dans la majorité des cas si l’entreprise s’était investi un peu plus dans la sécurité de ses employés. De plus, la prise de conscience mondiale et unanime de l’impact qu’à l’Homme sur notre environnement nous emmène à la conclusion que la santé de chacun reposera dans le futur sur « l’état de santé de notre planète ». On peut ainsi se demander si les répercutions écologiques d’une entreprise ne doivent pas mobiliser plus grandement toutes les entreprises. Car même des personnes extérieurs seront grandement affectés par des décisions irresponsables, et ce pour des générations.

Pour finir, l’évolution des méthodes de travail, engendrée par une concurrence toujours croissante, on rendu le lieu de travail plus difficile et plus stressant. En effet, l’évolution de la robotique, entre autre, a rendu l’emploi plus rare et précieux. Par conséquent les employés se voient attribuer de grandes charges de travail qu’ils ne sauraient refuser de peur de perdre leurs emplois. Ainsi, la nouvelle maladie au travail semble être le stress. Ce stress qui engendre des ‘’burnouts’’ dans certains cas, des dépressions dans d’autres, et qui peuvent mener à des situations tragiques. On peut ainsi se demander si le nouvel enjeu des départements HSE des entreprises, ne serait pas la santé et le bien être psychologique de ses employés.

Learning log : quels sont nos apprentissages lors de ce cours ?

Les apprentissages acquis ont été variés tout au long des différentes étapes de ce cours.

Découverte En effet, en premier lieu nous avons été confrontés à un nouveau milieu, quelque peu méconnu. Celui de la performance durable. Une fois le concept acquis, nous avons pu découvrir la multitude de facettes, d’aspects et d’enjeux qui composent cet organe indispensable du monde de l’entreprise de demain dont nous ferons partie.

Brainstorming Ensuite est venu le temps de choisir un sujet que nous trouvions plus intéressant et pertinent que d’autres et surtout, qui nous portait particulièrement à cœur. Bien entendu chacun des six membres que composait notre groupe avait ses préférences, que nous n’étions pas prêt à abandonner si facilement. Ainsi est venu l’apprentissage concret de la persuasion dans un premier temps, et de la concession dans un second temps tout en essayant de satisfaire la majorité, aussi frustrant que cela ait pu être pour certains.

Elaboration Une fois notre sujet choisi, place à l’élaboration de notre dossier de production. Apprendre à se projeter et à planifier sans vraiment avoir de directives précises.

Action Place maintenant à la réalisation. Cette étape est celle qui nous a enrichis le plus en compétences. En effet nous avons pu nous rendre compte des difficultés que représentaient certaines des étapes nécessaire à la réalisation de ce reportage tel que :

- Difficulté à se coordonner avec les personnes interviewées

- Les aléas du direct (bruit de fond, imprévus météo …)

- La difficulté à tourner une scène ‘’parfaite’’

- Les problèmes de montage

- La complexité de faire coordonner nos emplois du temps

Globalement Heureusement nous avons pu surmonter ces difficultés grâce à une bonne cohésion au sein de notre groupe et à l’aide des autres groupes mise en place via Skembanque. Nous avons ainsi réalisé l’importance primordiale de l’esprit d’équipe. Nous avons aussi et surtout beaucoup appris sur le sujet que nous avons traité et comprenons beaucoup mieux aujourd’hui le rôle et les challenges d’un manager HSE et de manière plus générale les enjeux du développement durable.