IN HARMONY

De Movilab.org
Interprétation sonore et lumineuse d'une corrélation de mouvements.

Projet

 

Qu'est-ce que c'est ?

"In Harmony" est un dispositif qui invite des participants à approcher un type d'expérience de danse : être dans une attention à ses actions en relations à celles des autres. 

A qui ça s'adresse ?

 «In harmonie » est dédiée au grand public en tant qu’installation et aux danseurs en tant qu’outil de travail.

Comment ça fonctionne ?

 Un smartphone est harnaché sur le buste de chaque participants et transmets les données d’accélération de leurs gestes.  A chaque participant est attribué une fréquence sonore. Les données d’accélérations provenant des mouvements modifient cette fréquence.    Au lancement du dispositif, les participants sont immobiles et leurs fréquences composent une harmonie sonore. Dès qu’un mouvement est produit, l’harmonie globale se décompose.  La quête est d’y revenir. 

Afin d’avoir des repères sur la fréquence de chacun et celles des autres, des projecteurs led indiquent en fonction de la puissance lumineuse le rapprochement graduel vers la fréquence initiale.  Une fois tous les projecteurs allumés, l’harmonie globale est retrouvée.  Ainsi, il est possible d’entendre et de voir le retour à la fréquence initiale. 

Qu'est-ce que ça pourrait devenir ?

Selon la complexité du dispositif futur : facilité d’accès au matériel, changement éventuelle de l’objet smartphone.  - un dispositif scénographique et/ou un outil d’entraînement du danseur - une installation grand public : à condition que la capacité de reconnaisse de repère sonores au niveau individuel et global soit accessible à tous.   

Quelles seraient les étapes suivantes de développement ?

Il faut réfléchir à l’objet smartphone, qui au bout d’un certain temps est désagréable à porter : sensation de chaud à cause des ondes.  Tenter le même dispositif avec 7 participants pour composée des sons harmoniques plus complets. 

Contributeurs.

  • Mahault Andria (ingénieur) 
  • Pierrick Monnereau (musicien-RIM)
  • Clémence Génatio (ESADSE)
  • Anais met den ankxt (platicienne)
  • Yvan Gonzales (designer)
  • Julie Machin (MASTER NUMERIQUE DANSEUSE)
  • Alice Masson (danseuse)
  • Lucas Ninard (ESADSE)

Matériel utilisé.

4 projecteurs LED RC  4 enceintes 4 mac book pro  une carte son : 4 sortie Un contrôleur  logiciel pour le contrôle général du dispositif : MAX MSP  tracking : processing, Open CV 

Ressources documentaires .

Historique

Jour1

Deux orientations : 

  1. Mettre un public en mouvement. 
  2. Trouver collectivement une harmonie sonore .   
    1. soit répartition scène salle
    2. soit mode performatif où les participants doivent bouger .

capture des dispositions géographiques des participants dans la salle et relations entre chacuns.  deux procédés de captations :

  1. utilisation du capteur d'accélération du smartphone
  2. capture vidéo (couleur)

Jour2

  • QU'EST-CE QU'ON VOULAIT FAIRE ?

Une expérience de danse proposée par une captation depuis le téléphone pour jouer sur des fréquences sonores. Chaque participant à une application embarquée.elle permet de transmettre l'accélération de chaque participant à une application. Cette application assigne une fréquence de démarrage à chaque participant sur la base d'une suite harmonique. En fonction de l'accélération, la fréquence se trouve modifiée. Créer un corps collectif harmonique : un dialogue entre les corps pour arriver à une forme d'harmonie.

  • QU'EST-CE QU'ON A FAIT ?
    • Prise en main de l'application d'envoi de signal.
    • mise au point d'une première application de traitement du signal.
  • QU'EST-CE QU'ON VA FAIRE DEMAIN ?
    • Régler la question de la localisation sur le plateau grace au tracking. (une autre méthode est-elle enviseageable? Ibeacon par ex?)
    • Test de la position du téléphone sur le corps
    • Essayer d'associer chaque participant à une source sonore, afin d'isoler identifier chacun. Idem avec des sources lumineuses, intensité changeant en fonction de la fréquence émise/reçue. > Ce qui permettrait un feed-back commun, chacun pouvant visualiser où en est l'autre.

Jour3

1crossfader sonnore et lumineu piloté par les valeurs d'accélération des corps.   ROADMAP

  • recherche d'harmonie
  • sensation de la gravité.
  1. mise au point et fabrication du harnais smartphone
  2. test en retour.Implémenter la lumière dans le code.Travailler le patch pour rendre sa lecture plus évidente. 
  3. Tracking mis en standby pour le moment.