Faire de la littératie pour tous le socle d'une société inclusive

De Movilab.org

Définition et enjeux

Définition de la littératie numérique

La littératie numérique se définit comme « L’aptitude à comprendre et à utiliser les technologies de l'information et de la communication dans la vie courante, à la maison, au travail et dans la collectivité en vue d’atteindre des buts personnels et d’étendre ses connaissances et ses capacités. »
Elle consiste non seulement à savoir utiliser et maîtriser tous les outils et technologies de la communication, mais aussi à savoir juger la qualité de l'information qu'on reçoit par voie électronique. C'est la capacité à se tenir au courant de ce qui se passe, tout en gardant un esprit critique vis-à-vis de l'information. C'est aussi apprendre à se familiariser avec les nouvelles technologies pour rester à jour et suivre de près l'évolution du monde numérique.

Lien: http://www.educavox.fr/formation/ressources/article/litteratie-numerique-definition

Principes fondamentaux de la littératie numérique

La littératie numérique repose sur plusieurs principes technologiques, ethniques et sociaux qui font partie de notre vie quotidienne:

-Littératie médiatique: Elle englobe notre capacité à accéder au média, à l'analyser, l'évaluer et même le produire tout en gardant un esprit critique.

-Littératie technologique: Elle inclut la capacité à maîtriser tous les outils technologiques en reposant sur des aptitudes et des compétences, mais aussi de bonnes pratiques faisant appel à la réflexion, à l'esprit critique et le sens de la responsabilité.

-littératie informative: C'est surtout savoir évaluer l'information qui nous est nécessaire et pertinente, savoir mener une recherche en ligne pour la trouver, l'évaluer tout en y posant un regard critique et finalement l'utiliser à bon escient.

-Littératie visuelle: l'habileté a comprendre et produire des messages visuels par le biais d'objets, d'actions ou de symboles.

-Littératie sociale: La capacité à "évoluer dans les réseaux sociaux, mettre en commun des connaissances au sein d'une intelligence collective et se forger une image cohérente du monde qui nous entoure". Elle repose sur 6 normes: la créativité et l'innovation, la communication et la collaboration, l'aisance en recherche et information, la pensée critique, la résolution de problème et la prise de décision, et les concepts et les opérations technologiques.

Lien: http://habilomedias.ca/principes-fondamentaux

Enjeux de la littératie numérique

La littératie se doit depuis une quinzaine d’années intégrer une nouvelle donne : le numérique. La lecture sur écran prend de plus en plus d’importance, les parts de marché des livres numériques ne cessent de croître, les journaux sont de plus en plus lus via Internet (certains journaux ont même abandonné leur version papier) : le numérique est un acquis, une donnée ancrée dans la société contemporaine, que seuls les réfractaires ont la mauvaise foi de ne pas constater.

Les enjeux éducatifs du numérique, et de la science informatique qui le sous-tend comme la biologie sous-tend la médecine et les sciences physiques l'industrie de l'énergie, sont nombreux. Il y a les enjeux pour l'institution éducative elle-même, en tant qu'administration, qui utilise le numérique pour son propre fonctionnement et pour ses métiers, principalement bien sûr la pédagogie son coeur de métier. Et les enjeux pour la société de par les missions traditionnelles de l'École, à savoir former l'homme, le travailleur et le citoyen.
L'informatique est outil de travail personnel et collectif des enseignants, des élèves et de la communauté scolaire dans son ensemble. Cela va de la gestion de la paye des personnels et de la préparation de la rentrée scolaire à l'utilisation d'un traitement de texte pour préparer ses cours en passant par celle d'internet pour faire un exposé.
Elle est outil pédagogique, l'objectif étant de développer des usages raisonnés, pertinents et efficaces. Si beaucoup a été fait, il reste beaucoup à faire. Ainsi le ministère de l'Éducation nationale indiquait-il récemment que 21 % des enseignants utilisaient l'informatique au moins une fois par semaine. Et les 79 % restants ? Nous sommes en 2012 et les débuts de l'informatique pédagogique remontent à la décennie 70.
L'informatique est facteur d'évolution des disciplines enseignées, modifiant leurs objets, méthodes et outils, leur « essence ». Cela se traduit dans leur enseignement. C'est particulièrement vrai pour les enseignements techniques et professionnels où l'informatique s'est banalisée depuis plus de vingt ans déjà. Mais, peu ou prou, toutes les disciplines sont concernées.
L'informatique, science et technique, est objet d'enseignement, connaissance, composante de la culture générale. La rentrée 2012 a vu la création en Terminale S d'un enseignement de spécialité optionnel « Informatique et sciences du numérique ». Cet enseignement a ouvert dans 727 lycées et plus de 10 000 lycéens l'ont choisi. Cette création est un premier pas qui en appelle d'autres. Vincent Peillon a annoncé son extension aux Terminales ES et L. Nous sommes en présence d'un enjeu fort : donner à tous la culture générale de notre époque. Et d'une question : comment la donner ? [1].
L'époque, concernant notre propos, c'est l'informatique et les sciences du numérique qui représentent 30 % de la R&D de par le monde (18 % seulement en Europe). L'informatisation est la forme contemporaine de l'industrialisation. L'informatique est omniprésente dans la vie de tous les jours et on ne compte plus les débats de société qu'elle suscite : transposition de la directive européenne DADVSI, loi Hadopi, neutralité du Net, libertés numériques... Il s'agit de débats complexes où exercice de la citoyenneté rime avec technicité et culture scientifique. En effet, il est à la fois question de copie privée, de propriété intellectuelle, de modèles économiques... mais sur fond d'interopérabilité, de DRM, de code source, de logiciels en tant que tels. Et l'on constate un sérieux déficit global de culture du numérique, largement partagé. La question se pose bien de savoir quelles sont les représentations mentales opérationnelles, les connaissances scientifiques et techniques qui permettent à tout un chacun d'exercer pleinement sa citoyenneté. Rappelons que pour les débats sur l'énergie, le citoyen peut se référer à ce qu'il a appris en sciences physiques et pour ceux sur les OGM à ses cours de SVT.
Jusqu'à cette rentrée, nous étions donc face à un paradoxe : le numérique est partout dans la société et l'informatique, qui le sous-tend, nulle part dans l'enseignement général ! De plus en plus, il se dit que ce paradoxe doit cesser car il constitue un handicap.

Lien: http://www.lalibre.be/debats/opinions/enseigner-la-litteratie-numerique-5248f28f35703eef3a0a5c7a

Formations au numérique

Formation des élèves à l'école

L'éducation nationale doit désormais assurer la littératie numérique en formant massivement les élèves au numérique depuis leur plus jeune âge. Il faut donc intégrer l'informatique dans l'enseignement depuis la primaire, mais le plus important n'est pas uniquement d'apprendre les outils informatiques tels que le traitement de texte ou le codage et la programmation, mais surtout de leur faire comprendre la théorie qu'il y a derrière ça afin qu'il puisse avoir contrôle sur la machine et être toujours au taquet quant aux évolutions du numérique.
L'enseignement du numérique ne se réduit pas uniquement à l'apprentissage de l'informatique, mais aussi à l'apprentissage des autres matières comme les mathématiques pour tracer par exemple des courbes et des fonctions à étudier, ou le français (cf l'exemple de l'apprentissage du français par les smileys plus bas).
Mais pour que cette formation aboutisse, il est nécessaire de former les enseignants et les formateurs eux-mêmes, afin qu'ils puissent transmettre leur savoir de manière efficace aux élèves. Il est donc indispensable que tout professeur puisse bénéficier de formations au numérique lui permettant d'acquérir les bases élémentaires en ce domaine nécessaires à l'exercice de sa profession.

Formation des professionnels

Dans ce monde de plus en plus numérisé, il est devenu indispensable de maîtriser le numérique dans le monde de l'entreprise. Ceci dit, un professionnel ne doit pas se limiter à apprendre des outils ou des logiciels utilisés dans son boulot et ne rien savoir en dehors de ça, il faut qu'il soit capable de s'adapter avec l'évolution du numérique dans un domaine large et sortant même du cadre de son travail quotidien afin d'assurer sa polyvalence et son efficacité où qu'il aille travailler.
Des formations au numérique ne peuvent donc qu'être très bénéfiques pour les employés, leur permettant de faciliter parfois leur travail en l'informatisant, d'acquérir de nouvelles compétences valorisantes et d'avoir confiance en soi, et ainsi de trouver plus facilement du travail où qu'ils aillent.
Pour l'entreprise, le manque de compétences informatiques peut être parfois gênant voire handicapant pour son épanouissement et sa prospérité, son rendement économique peut donc en souffrir et toute l'économie du pays peut se voir touchée par ça.

Formation des publics exclus

Pour les immigrants, savoir utiliser le numérique leur permet de garder contact avec leurs familles à l'étranger, et ce grâce aux réseaux sociaux ou des logiciels de discussion instantanée, et ainsi soulager leur peine d'être loin de leur pays d'origine, leurs familles, leurs proches, etc.
Pour les précaires, apprendre à utiliser le numérique les aide dans la recherche d'emploi, notamment pour trouver facilement sur internet des entreprises susceptibles de les accepter, déposer des CV en ligne et envoyer des candidatures par mail ce qui revient beaucoup plus pratique et beaucoup moins cher que les candidatures classiques par courrier, et donc la réponse peut être instantanée et le champ de postulation beaucoup plus large.
Dans les prisons, la formation au numérique peut devenir un outil fondamental de réinsertion dans la société pour les détenus. En sortant de prison, ces derniers n'ont pas la vie facile, surtout pour trouver un emploi, il est donc nécessaire qu'ils acquirent les bases indispensables en numérique favorisant leur recherche d'emploi et leur intégration active dans la société.
Ces publics exclus souffrent déjà de marginalisation et de conditions de vie difficiles, leur infliger une double peine en ne les laissant exclus des formations au numérique ne peut qu'empirer leur situation et les tirer davantage vers le bas. Il serait donc préférable de tout faire pour les intégrer. Pour cela, il ne faut pas se limiter au travail des sociétés spécialisées mais essayer d'offrir ces formations dans des lieux d'échange, lors de distribution de repas ou de vêtements, etc.

Exemples de formations au numérique

Il existe de nombreuses formations et tutoriels en ligne mis en oeuvre afin de favoriser l'apprentissage de l'utilisation de tout ce qui concerne le numérique, en voici quelques exemples:

Savoir utiliser la souris

Ce module permet à l'utilisateur d'apprendre à manipuler la souris, chose pouvant paraître élémentaire mais énorme obstacle quand elle n'est pas maîtrisée, à travers des exercices et des personnages qui guident l'utilisateur. A la fin, une fiche mémo permet de résumer les différentes fonctionnalités de la souris: Double clic, clic droit, clic gauche, la molette, etc.

Lien :http://www.netpublic.fr/2013/12/savoir-utiliser-la-souris/

Quelques tutoriels

Des fiches pratiques sont mises à la disposition des élèves, des familles et des animateurs multimédia pour leur permettre de se familiariser avec différents logiciels et plateformes en ligne. Ainsi, plusieurs liens sont disponibles et contiennent des tutoriels de l'utilisation de ces outils, parmi lesquels on peut citer: Tumbler, Google Drive et Gmail.

Lien :http://www.netpublic.fr/2013/12/tutoriels-tumblr-google-drive-gmail/

Fiches pratiques pour les adolescents et les familles

On parle ici surtout de l'outil ask.fr qui est un réseau social très utilisé permettant l'échange entre les différents utilisateurs à travers des questions/réponses. Le but de cette fiche pratique est donc d'apprendre à utiliser de manière efficace cet outil en ligne.

Lien :http://www.netpublic.fr/2013/12/ask-fm-fiches-pratiques-pour-les-adolescents-et-les-familles//

Apprendre à gérer son identité

En juillet 2013, l'association ISOC France a mis en place trois didacticiels afin d'informer et d'éduquer sur tout ce qui concerne l'identité numérique. Le premier sert à apprendre à gérer son identité en ligne, le deuxième à montrer comment on peut protéger sa confidentialité sur internet, et le troisième explique comment protéger son identité en ligne.

Lien : http://www.netpublic.fr/2013/12/apprendre-a-gerer-votre-identite-numerique/

Programmes et associations

Ecole 42:
Lien :http://www.42.fr/notre-ambition-pour-le-numerique/

Le programme cyber-base:
Lien :http://www.cyber-base.org/institutionnel/univers/homeProgramme.do

La veilleuse:
Lien :http://laveilleuse.wordpress.com/about//

Nouvelles façons d'apprendre

Qu'est ce qu'apprendre avec le numérique ?

Avec la révolution numérique que connaît le monde aujourd'hui, les ordinateurs commencent petit à petit à s'introduire dans les salles de classe et il devient de plus en plus nécessaire d'utiliser l'outil numérique dans l'apprentissage, et ce depuis le plus jeune âge. Des études récentes menées sur deux échantillons d'étudiants, le premier a eu des cours pédagogiques classiques et le deuxième des cours numérique, prouvent que la différence d'apprentissage entre les deux tranches est infinitésimale, mais cela ne veut pas dire que le numérique est inutile, il permet non seulement d'apprendre plus vite et de manière plus efficace, mais permet également de développer des "compétences de haut niveau" et un apprentissage à long terme. Il faut néanmoins être conscient que l'équipement seul n'apporte rien, et que ces outils numériques doivent être introduits dans le cadre d'une pédagogie repensée, afin de garantir au mieux son intégration optimale au monde de l'enseignement. Le numérique est également indispensable pour l'apprentissage de l'informatique, qui commence à être enseignée dès le plus jeune âge dans certains pays comme la Grande-Bretagne. Il est devenu de nos jours important de savoir coder et connaître le fonctionnement d'un ordinateur, et donc maîtriser tous les langages informatiques de base. L'objectif principal de l'apprentissage de la programmation est de prendre pouvoir sur la machine afin de comprendre et maîtriser les différents bouleversements liés au numérique, et ne pas se sentir dépassé par cette révolution.

Lien: http://www.netpublic.fr/2013/12/apprendre-avec-le-numerique/

Apprendre le français avec des smileys

Il est devenu possible d'apprendre le français, l'anglais ou n'importe quelle autre langue grâce aux différents émoticônes utilisés dans les différents réseaux sociaux ou chats en ligne, des fichiers pdf sont disponibles en ligne et proposent différents smileys avec la signification à côté. Ceci ne permet bien évidemment d'apprendre que les bases élémentaires, pour la suite de l'apprentissage, 3 activités sont proposées permettant aux élèves de travailler, à partir de ça, l'expression écrite, le lexique et la compréhension orale.

Lien: http://www.netpublic.fr/2013/12/apprendre-le-francais-avec-les-smileys-facebook/

Apprendre avec les jeux vidéos

Plusieurs études scientifiques ont montré que les jeux vidéos ne sont pas un simple loisir ou passe-temps mais sont un vrai outil d'apprentissage. Ils permettent d'améliorer la coordination oeil main et le réflexe. Mieux encore, leur pratiquer régulière permettrait d'augmenter la matière grise dans l'hippocampe, le cervelet et le lobe frontal, régions du cerveau responsables de la mémoire, des performances motrices et de l'organisation stratégique. Certains jeux difficiles, nécessitent une grande patience puisqu'ils sont basés sur une suite d'essais infructueux qui permettent au joueur de monter en puissance et de s'améliorer pour enfin réussir. Dans d'autres, le joueur est confronté à des énigmes qui lui permettent de réfléchir afin de trouver des solutions pour progresser dans le jeu. Certains jeux sérieux vont même jusqu'à faire appel aux connaissances des joueurs dans certains domaines afin de vaincre les ennemis. On peut ainsi citer le célèbre jeu "Donjon et Dragon" qui demande certaines connaissances en chimie. Cependant, il reste difficile d'introduire ce genre de jeux dans l'enseignement puisque les enseignants doivent être formés et d'énormes moyens doivent être investis ce qui est loin d'être évident. C'est pourquoi une méthode alternative serait d'extraire certains éléments de ces jeux vidéos et les introduire dans la pédagogie à défaut de pouvoir utiliser ces jeux vidéos comme outil d'apprentissage.

Lien: http://eduscol.education.fr/numerique/textes/rapports/International/tice-enseignement-scolaire/2013/game-based-learning-apprendre-avec-les-jeux-video

Voir aussi: Jeux vidéos et médiation numérique (mars 2017)

Exemples de projets d'apprentissage par le numérique

L'enseignement de l'informatique en Grande-Bretagne

Il s'agit principalement d'apprendre l'informatique aux enfants à l'école dès le plus jeune âge. Mais au lieu de se contenter de leur apprendre les outils tels que le traitement de texte, il devient important de mettre l'accent sur l'acquisition des compétences informatiques qui leur permettront de réaliser des projets créatifs et innovants dans ce domaine du numérique.

Lien: https://www.gov.uk/government/publications/national-curriculum-in-england-computing-programmes-of-study

Le numérique comme outil d'insertion du public exclu

En 2011 l'espace Cyberbase justice de Gradignan a obtenu un trophée pour avoir réalisé une action de recherche d'emploi pour les détenus afin de favoriser leur réinsertion dans la société après leur sortie de prison. L'accès à internet en prison n'a jamais été interdit par la loi et donc tous les détenus ont le droit d'utiliser le numérique derrière les barreaux si ceci est réalisé pour de bonnes fins.
La Gaîté lyrique a créé un libre service informatique utile aux migrants sans domicile pour leur permettre l'accès à documentation numérique.

Accompagnement et formation des enseignants au numérique

Ce projet vise à favoriser l'accompagnement des enseignants et les inciter à apprendre le numérique afin qu'ils puissent transmettre leurs savoirs aux élèves et étudiants et les encadrer de manière efficace et optimale. La description détaillée du projet est consultable sur le lien ci-dessous:

Lien: https://services-numeriques.unistra.fr/schema-directeur-numerique/les-programmes/usine-numerique-des-savoirs/accompagnement-a-lusage-du-numerique.html

Résumé du travail sous forme d'une vidéo

Nous avons clôturé notre travail par la réalisation d'une vidéo qui résume notre présentation orale effectuée en prezi devant nos camarades et certains de nos professeurs. Elle présente la littératie numérique, ses enjeux et l'importance de la formation des différentes tranches de la société au numérique.



Accueil - Définition de MoviLab - Qui porte et constitue MoviLab ? - Pourquoi contribuer sur ce wiki ? - Comment contribuer sur ce wiki ? - Conciergerie MoviLab - Mentions légales