Discussion:M1 Inconnu 2013 - Tiers Lieux

De Movilab
Aller à :navigation, rechercher

Khalil: Peut être faudrait il rajouter des exemples concrets et des liens vers les sites de certains tiers lieux existants ?

Maxence: Voila un exemple plutôt intéressant, J'espère que ça va te servir : Ici :)

Lucie: En aquitaine il y a beaucoup d'exemple intéressant

      - L'exemple de co-working Pomerol est géré par l'association Arrêt Minute depuis octobre 2010  

Son but est d’accueillir les travailleurs nomades dans un espace de travail partagé, collaboratif et en réseau. L’espace est familial, ouvert et en devenir. Il dispose de 5 places permanentes, de 2 places en accueil ponctuel et d’une place pour former des personnes (stage ou formation). Il est géré par les permanents (accueil, planning, logistique… ) et constitué de 2 open spaces de 4 bureaux. L’Arrêt Minute met à disposition :

un bureau avec connexion wifi, une ligne téléphonique dédiée pour les appels entrant ou sortant vers les fixes (en France), une ambiance à la fois studieuse et détendue une machine à café, une cuisine équipée et un petit salon pour recevoir les clients/publics Aucun dossier à fournir pour entrer dans cet espace, il suffit de réserver par téléphone ou mel. L’accord se fait sur la base du respect de règles de vie commune.

Le réseau des tiers-lieux aquitains

En 2011, après une année d’exploitation, l’Arrêt Minute a repéré le fait que de nouvelles initiatives avaient besoin de partager leurs expériences et leurs projets, notamment l’association A Mi-Chemin et la Scop Kokerboom, qui sont impliquées séparément dans des programmes liés à de nouvelles pratiques organisationnelles en Aquitaine (coworking, télétravail, tiers-lieux associant activité professionnelle et vie personnelle…).

Cependant des freins apparaissent dans le développement de ces initiatives car de nombreux aspects sont difficiles à mettre en place isolément : prospection, sensibilisation, information, etc. En effet, les entreprises restent dubitatives ou mal informées vis-à-vis du télétravail pour leurs salariés, et les collectivités ne sont pas toutes sensibilisées à ces nouveaux lieux et nouvelles pratiques.

C’est pourquoi il est apparu nécessaire, pour éviter l’éparpillement et la dispersion des énergies, de fédérer les initiatives à travers une démarche commune en Aquitaine. A cette fin, les trois entités citées ci-dessus se sont rassemblées et ont mis en place le réseau : “Tiers Lieux, travailler autrement en Aquitaine”.

JR : le manifeste des Tiers Lieux : http://movilab.org/index.php?title=Le_manifeste_des_Tiers_Lieux