Cradle to cradle : un mode d'écoproduction adapté aux besoins socio-économique actuels ?

De Movilab.org

Présentation de notre problématique

La problématique que nous avons choisi de développer est la suivante :

Le cradle to cradle, qui est un label spécifique à l'économie circulaire, s'inscrit-il dans la continuité des besoins sociaux et des réalités économiques actuelles ?

Notre dossier de production

Fichier:DOSSIER DE PRODUCTION.pdf

Notre reportage

'

https://www.youtube.com/watch?v=izryUXGhqJQ&list=UUtQssEftfHEXomPfah8m1pg

Notre article journalistique sur la problématique

La relation de l'Homme avec la Nature a énormément évolué. Au temps de l'Antiquité, l'Homme vivait en parfaite harmonie avec la Nature, sans en abuser, et surtout sans rapport de force. Il jouissait de ce que cette dernière avait à lui apporter. C'est ce que l'on a appelé l'âge d'or. Au début du XVIIIème siècle, la révolution industrielle a complètement transformé ce rapport et l'Homme est passé en quelque sorte d'esclave de la Nature à maître de la Nature. Dès le moment où la capacité de production à pu être augmentée grâce à de nouveaux moyens de production, l'Homme a compris que la Nature était modifiable à sa guise. Il a donc été attiré par l'appât du gain et l'abondance, et son avidité à pris le dessus. Il commence à utiliser la Nature jusqu'à épuisement des ressources qu'elle procure.

Nous sommes aujourd’hui confrontés à un paradoxe. L’Homme a pris pleinement conscience des enjeux environnementaux qui se jouent actuellement et du danger imminent qui pèse sur l’humanité, risquant de changer le monde à jamais. Cependant il continue à asservir et exploiter de façon exponentielle les ressources naturelles. Cela a pour effet de créer une réelle fracture entre les défenseurs de l’environnement, dénonçant un monde capitaliste sans « conscience écologique », et ceux qui veulent à tout prix défendre leurs intérêts financiers et commerciaux. Pour pallier cet asservissement des mouvements écologiques ont fait leur apparition, certains étant extrêmes et qualifiés d’éco fascistes. D’autres plus modérés mais difficilement concevables dans un monde orienté vers le capitalisme, théorie de la décroissance. Et d’autres qui ne donnent pas assez de résultats, développement durable. Parallèlement à ce changement de rapport entre l'Homme et la Nature, on observe une évolution positive du rapport de l'Homme avec les déchets. En effet, au moyen-âge, les déchets étaient considérés comme néfastes et les populations tentaient de les cacher. Aujourd'hui, l'Homme a compris qu'il est possible d'avoir une utilisation positive des déchets tout en préservant la nature. C’est sur ce concept premier de dêchets = nourriture que s’applique le concept de Cradle to Cradle. En quoi le Cradle to cradle serait un mode d'écoproduction adapté aux besoins socio-économique actuels ? Le Cradle to Cradle, qui signifie en français du berceau au berceau est un concept qui a été mis en place par le chimiste allemand Michael BRAUNGART et l’architecte américain William McDONOUGH à la fin des années 1980. C’est un concept très rigoureux d’éco conception qui intègre à tous les niveaux de la production, de la conception et du recyclage de produit une certaine exigence écologique basée sur le principe du zéro pollution et du 100 % recyclage. Du fait de sa rigueur, le label Cradle to Cradle™ n’est donné qu’aux produits qui respectent à la lettre les exigences de production de ce concept.

On distingue alors deux types de produits : les produits de conception et les produits de service qui correspondent à deux types de cycles qui caractérisent le Cradle to Cradle™ qui sont le cycle biologique et le cycle technique. Les produits de conception sont fabriqués dans le but de nourrir en quelque sorte l’écosystème après leur usage. Les produits de service sont conçus pour devenir des nutriments techniques qui sont à cent pour cent réutilisable dans le processus de production de nouveaux produits et/ou de nouveaux services. Comme on le voit sur le schéma ci-dessous, que ce soit pour des services ou des produits de consommation, l’idée est la même : le processus de production aboutit sur un produit utilisable qui sera, en fin d’utilisation, récupérable et réutilisé à diverses fins.


Des produits basés sur ce mode d’écoproduction existent déjà, puma a développé toute une collection labélisée cradle-to-cradle, la collection « Incycle ». L’entreprise Desso produit de la moquette dont 97% des matériaux sont intégrables dans un nouveau cycle de production. L’entreprise Steelcase développe également du matériel de bureau labélisé C2C. L’entreprise DIM quant-à elle a investi dans la conception d’un collant labélisé Cradle to cradle, qui serait renvoyé par les utilisatrices une fois qu’il serait usé de façon a le réintégrer dans le cycle de production. Ce produit n’a jamais été commercialisé à cause de la méconnaissance du C2C en France.


Fichier:Cradle to Cradle.pdf

Learning log : quels sont nos apprentissages lors de ce cours ?

A développer lors de l'amphi de clôture - due date : cet exercice sera réalisé lors de l'amphi de clôture