Cours EMSE Informatique et société/Monnaies libres et complémentaires

De Movilab.org

Définition

Les monnaies complémentaires permettent de relancer ou dynamiser l'activité économique dans les zones défavorisées, de recréer un lien social entre les individus ou encore favoriser les échanges de biens et développer la solidarité.

Où en est-on?

Il y a en 2011 5000 monnaies complémentaires. Pour plus de détail voir : http://www.reseaufing.org/pg/groups/62215/innovation-montaire/

Quelques exemples d'actions menées avec les monnaies complémentaires

Dans les Favelas de Palmas à Rio une monnaies complémentaire est utilisée de manière à dynamiser le commerce local. Dans cette zone il y a très peu de monnaie nationale. Les citoyens ont des compétences mais comme il n'y a pas d'argent qui circule, ils ne peuvent les exercer. L'idée est donc apparu de lancer une monnaie locale de manière à faire repartir l'économie.

Le Moniba dont l'idée est née au Mali en 2009 favorise la formation mutuelle et professionnelle. Le formateur reçoit des monibas de la part du formé et peut alors se former au près d'une autre personne.

La Patate à Saint-Étienne : c'est une monnaie qui a pour but de favoriser le bénévolat. Pour un certain nombre d'heure de bénévolat effectué, le bénévole reçoit une patate qu'il peut utiliser dans une des autres associations participante. http://www.pearltrees.com/#/N-f=1_3301371&N-fa=405598&N-p=25004520&N-play=0&N-s=1_3301371&N-u=1_7561

Twizy : http://www.twizy.fr/

Une idée de monnaie complémentaire

Sur le même modèle on pourrait chercher à développer sur Saint-Etienne permettant de développer le réseau de transport en commun (bus et principalement vélos) et de dynamiser les commerces au centre-ville. Actuellement on remarque que les habitants de Saint-Etienne vont majoritairement dans les centres commerciaux faire leur courses et que les vélos mis à disposition par la ville sont peu utilisés. On pourrait mettre en place un système de monnaie complémentaire avec les commerçants du centre-ville et la stas : Pour un montant donné d’achat le client recevrait des crédits pour utiliser les vélos et les bus. On pourrait même rajouter un caractère saisonnier à cette monnaie : en été il faut moins de crédit pour utiliser un vélo que pour acheter un ticket de bus. De manière plus spécifique on introduit la météo : quand il pleut on favorise le transport en bus de manière à éviter les accidents de vélos dus aux routes mouillées.

lien avec l'open-data

Le caractère météorologique serait introduit par les utilisateurs de la monnaie complémentaire. Ce serait eux qui posteraient le temps qu'il fait et le temps retenu serait celui qui a été le plus voté.

Remerciements

Nous souhaitons remercier Jean Michel Cornu, qui est l'une des références dans le domaine des monnaies complémentaires, pour nous avoir consacré son temps et avoir répondu à nos questions au sujet des monnaies complémentaires.

Sources

Nous avons bénéficié de l'expérience de nos prédécesseurs dans le domaine des open data et de l'expertise de Jean Michel Cornu à travers son livre De l'innovation monétaire aux monnaies de l'innovation.





Accueil - Définition de MoviLab - Qui porte et constitue MoviLab ? - Pourquoi contribuer sur ce wiki ? - Comment contribuer sur ce wiki ? - Conciergerie MoviLab - Mentions légales