Cours EMSE Informatique et société/Amélioration de simulateurs d'avions libres

De Movilab.org

Contexte

Le marché des simulateurs d'avions pour particuliers a été longtemps dominé par Microsoft et son fameux "Flight Simulator", dont la première version date de 1982. Mais des alternatives libres comme "FlightGear Simulator" (FGFS) ont été développées à partir de 1997. FGFS est aujourd'hui le projet le plus abouti.

Simulateurs de vol libres :

  • FlightGear, a free and open source flight simulator

Simulateurs de vol propriétaires :

  • X-Plane, which includes Space Shuttle and Mars flight simulators
  • YS Flight Simulation 2000, a freeware flight simulator targeted at low-end systems
  • Microsoft Flight Simulator Series, the latest installment (Microsoft Flight Simulator X) including space as an area to be discovered, with a payware space shuttle available.
  • Google Earth Flight Simulator


D'où viennent les données aujourd'hui ?

En regardant sur la page "Ressources sur les avions" du Wiki de FGFS, on trouve divers liens pour chaque appareil.
Ces liens pointent tous vers des sites créés par des passionnés


@OlivierBoissier http://www.hangsim.com/

Problématique

L'avantage du logiciel libre est que de nombreuses personnes ont pu contribuer à améliorer le simulateur, mais les données concernant les avions sont arrivées au compte goutte, selon les expériences des contributeurs. En revanche, Microsoft avait dès le début les ressources et la crédibilité pour obtenir des données des constructeurs.
Au final, les données sont nombreuses et a fortiori suffisantes puisque FGFS propose aujourd'hui 376 appareils. Mais pour les avions récemment conçus, ou trop "exotiques", il manque de nombreuses données.

Scénario

Les constructeurs d'avion mettraient en ligne des données sur les appareils, pour qu'elles puissent être réutilisées ou testée par les contributeurs de simulateurs de vol libres.

Des données sur quoi?

Sur les avions. Elles sont de types extrêmement variés. Quelques exemples :

  • La disposition du cockpit
  • La forme du cockpit
  • La forme du fuselage
  • Les caractéristiques de vol
  • Les caractéristiques des moteurs
  • etc

Un retour d'expérience

Les joueurs permettent aux constructeurs d'avoir un retour en amont de la phase de production. On peut imaginer qu'un constructeur publie les données d'un avion qu'il veut fabriquer. Les joueurs volontaires envoient des statistiques aux constructeur lui permettant d'optimiser les paramètres de son avion.


Les limites

Du point de vue des concepteurs d'avions, les données sont sensibles, en particulier pour les appareils militaires. D'abord pour des questions de propriété intellectuelle. Même si les données peuvent être publiées sous licence, il est délicat de délivrer des informations qui pourraient être réutilisées par des concurrents. Ensuite, pour des questions de sécurité : un état ne peut pas se permettre de posséder des avions dont les plans sont disponibles, et une compagnie aérienne aurait des réticences à faire voler des avions dont les points faibles peuvent être connus.

Si toutes les informations ne sont pas bonnes à être révélées, une partie pourrait néanmoins être publique.

Exemples du décalage entre les concepteurs d'avions et les bénévoles

Problème de droits avec Dassault


Présentation finale

La présentation de ce scénario a été faite le 6/02/2012, voici son support.





Accueil - Définition de MoviLab - Qui porte et constitue MoviLab ? - Pourquoi contribuer sur ce wiki ? - Comment contribuer sur ce wiki ? - Conciergerie MoviLab - Mentions légales