Comment les chaines de café intègrent elles le développement durable à leur activité ?

De Movilab.org

Présentation de notre problématique


Comment Malongo et Nespresso minimisent leur impact environnemental ?

Notre dossier de production

http://fr.slideshare.net/Malango06/dossier-de-production-groupe-16

Notre reportage


Nous tenons à remercier chaleureusement : Christophe Boussemart : directeur développement durable chez Nespresso

Emilie Neyme : directrice développement durable chez Malongo

Marie-Pierre Chabin : directrice d'exploitation du Centre Géode

Les participants des micro-trottoirs

Notre article journalistique sur la problématique

Le café, deuxième produit sur le marché mondial est considéré comme un des tous premiers marchés mondiaux de produits agricoles. Nous nous sommes concentrés sur deux learders mondiaux de ce marché : Malongo et Nespresso.

Comment et par quels moyens ces deux entreprises tentent-elles de minimiser leur impact environnemental ?

Malongo est le premier intervenant français du café issu du commerce équitable et de l’agriculture biologique. Annuellement, Malongo torréfie près de 70 origines de cafés verts en provenance des meilleures plantations. L’éco-conception fait partie de leurs axes de politique de développement durable. Cette politique leur a permis de réduire de 25% le poids du conditionnement individuel de leurs doses. De plus, cela a engendré la réduction de consommation d’énergie à travers leurs machines. Malongo est la seule entreprise qui propose des dosettes en fibre végétale. Grâce à la conception de ses dosettes, l'entreprise se positionne comme une firme respectueuse de l’environnement : les dosettes sont recyclables à 100% en composte.

Concernant Nespresso, Nestlé a mis au point une capsule de café entièrement étanche à l'eau et à la lumière, mais surtout à l'oxygène qui est le premier responsable de la disparition des arômes. Le nectar est protégé par une fine couche d'aluminium. Pressurisés, les arômes du café sont conservés jusqu'à ce que la machine les libèrent en perçant la capsule pendant la préparation de l'expresso. Déclinée en neuf variétés, la capsule, évidemment brevetée dans tous les pays où Nespresso est implanté, permet de combler les clients amateurs de café. Dans le cadre d'AluCycle, Nespresso a lancé un nouveau projet pour rassembler ses différents protagonistes et améliorer le caractère durable de l'aluminium et donc de ses capsules. En parallèle, Nespresso œuvre auprès des collectivités locales et d’Eco-Emballages pour encourager le recyclage des petits emballages en aluminium grâce au tri sélectif. Cette solution est déjà en place dans une partie des départements 06, 46 et 83. Par ailleurs, Nespresso a mis en place une expérimentation basée sur le courant de Foucault : un champ magnétique qui permet d’isoler les emballages en aluminium grâce à la création d’un courant alternatif à l’intérieur de ce matériau afin d’optimiser la récupération d’aluminium qui est revendu par la suite. En complément, des sacs de recyclages ont été créé afin de permettre aux consommateurs de ramener leurs capsules usagées dans ce sac directement en magasin. Les sacs sont distribués directement en magasin afin d’inciter leur clients à pratiquer le recyclage des capsules mais également lors d’achats sur internet. Les clients peuvent donc recevoir directement chez eux leur sac de recyclage s'ils le souhaitent.

Dans les prochaines années, il est annoncé par Nespresso qu’un investissement important (près de 400 millions d’euros) sera effectué dans le but d’améliorer la revendication du développement durable. Ce projet, nommé « the positive cup », sera centré sur la réhabilitation de l’industrie du café au Soudan du Sud.

En conclusion, nous pouvons dire que de nos jours les consommateurs se tournent de plus en plus vers une consommation de qualité et naturelle. Face à la concurrence, les entreprises se doivent de constamment innover et améliorer leur politique de développement durable. Au cours de notre reportage, nous avons constaté que les consommateurs de café ne sont pas forcément au courant de ces possibilités de recyclage. Par quels moyens ces entreprises, leaders sur le marché du café, peuvent-elles donc inciter d’avantage leurs consommateurs à intégrer dans leur mode de vie le recyclage des capsules ? A terme, arriveront-elles à rentabiliser leurs investissements en matière de développement durable de leur mono doses ?


Sources : http://www.nicematin.com http://nespresso.com http://www.malongo.com

Learning log : quels sont nos apprentissages lors de ce cours ?

Durant la réalisation de ce projet nous avons pu en tirer plusieurs enseignements. En effet, il nous a fallu nous organiser en premier lieu lors de la division des rôles. Chacun a pu trouver le rôle qui lui correspondait pour lui permettre de mettre en avant ses capacités. Tout au long de la réalisation de ce projet, nous avons pu élargir nos connaissances autour du sujet jours après jours. En effet, durant chaque appel et rencontre nous en apprenions davantage autour du recyclage des capsules ou dosettes. Les politique de recyclage à 100% pour Malongo et Nespresso était inconnues pour nous, c'est pourquoi nous avons pris conscience de l'importance d'une communication efficace. En effet, nous sommes tous des consommateurs de cafés et nous ne savions pas que ces mesures de recyclage étaient possibles. Nous avons aussi dur faire face aux imprévus que l'on peut rencontrer lors de la réalisation de projet de ce type. Durant un appel téléphonique, le micro s'est coupé et nous avons donc perdu l'enregistrement de cet appel. Il nous a donc fallu réitérer cet appel et réussir à susciter à nouveau la curiosité et l'attention de notre interlocuteur. Ce dernier a été très compréhensif et nous n'avons rencontré aucun problèmes. La réalisation des micro trottoirs n'a pas été des plus faciles. En effet, avec l'explosion des médias, les passants étaient rébarbatifs à nous laisser les filmer. Il était également difficile d'obtenir des réponses pertinentes. Nous avons donc du être persévérants et patients pour réussir à obtenir suffisamment de témoignages. De plus, nous sommes des étudiants en école de commerce donc la technologie autour du recyclage ne fait pas parti de nos enseignements généraux. Lors de la visite du centre de tri, nous avons été très étonnés de la quantité de déchets produits chaque jour (80 tonnes de déchets cartons/plastiques pour la région des Alpes-Maritimes), nous avons donc prit conscience de l'importance du recyclage pour les années à venir.

Pour finir, les intervenants que nous avons rencontrés ont tous été très chaleureux et nous ont permis d'apprécier notre travail.




Accueil - Définition de MoviLab - Qui porte et constitue MoviLab ? - Pourquoi contribuer sur ce wiki ? - Comment contribuer sur ce wiki ? - Conciergerie MoviLab - Mentions légales