"Compte tenu de leur constante recherche de diminution des coûts, les distributeurs peuvent ils réellement mettre en place une Supply Chain responsable ?"

De Movilab.org

Présentation de notre problématique

La problématique que nous avons choisi de développer est la suivante :
"Compte tenu de leur constante recherche de diminution des coûts, les distributeurs peuvent ils réellement mettre en place une Supply Chain responsable ?"

La grande distribution se résume beaucoup depuis le début de son avènement, dans les années 1980, à la phrase de Bernardo Trujillo : « faire un îlot de pertes dans un océan de profits » : des ventes massives sans véritable profit pour quelques biens vendus à forte marge. En effet, l’apparition des centrales d’achats et la diffusion de la grande surface ont développé le concept de grande distribution vers la domination du producteur jusqu’au détaillant avec un modèle économique très performant.

Pour autant, la durabilité, derrière tout cela, peut être remise en cause.

Nous avons décidé de vous parler des Supply Chain des grands distributeurs. De ce point de vue la période de crise que nous traversons va forcément entrer en compte, avec un choix qui semble être obligatoire entre d'un coté les coûts, et de l'autre la responsabilité écologique et sociale pour les entreprises.

Notre travail a été d'aller à la quête d'information. Malheureusement aucun distributeur n'a souhaité nous recevoir. Mais grâce à l'avis d'une professeur en Supply Chain de SKEMA, l'avis des consommateurs interrogés dans la rue et nos recherches, nous avons pu statuer à ce sujet.

Notre dossier de production

Si vous ne parvenez pas à voir correctement notre document slideshare, merci de bien vouloir cliquer sur le lien suivant :

Dossier de production

Notre reportage


Nous tenons à remercier chaleureusement :
- Marie KOULIKOFF-SOUVIRON - Professor of Supply Chain Management à SKEMA Business School.
- Christine TAUPIAC - Directrice du MSc Supply Chain Management & Purshasing.
- Les groupes avec lesquels nous avons échangés de manière formelle et informelle.
- Les passants qui ont bien voulu nous accorder le temps d'un avis, d'une remarque, d'une réponse. Qu'ils apparaissent ou non dans le reportage.


Notre article journalistique sur la problématique

'Pour augmenter leur compétitivité dans un contexte de développement durable beaucoup d’entreprises ont ressenti le besoin de revoir la structure et l’organisation de leur chaine logistique et de développer leur capacité d’innovation pour concevoir des chaines logistiques durable.

On peut définir le management de la GSC comme une innovation organisationnelle durable, grâce à l'intégration des préoccupations environnementales dans les activités logistiques. Ces préoccupations se retrouvent à la fois dans l’offre de produits véhiculés par la SC mais aussi dans tous les services associés. L’offre de produit seul n’est plus en phase avec la demande actuelle du marché.

Pour avoir une approche globale de la performance d’une chaine logistique verte (GSC), trois domaines doivent être pris en considération ainsi que leurs interactions : les considérations économiques, les questions sociales et les enjeux environnementaux.

Pour nous aider à mieux comprendre cette considération nous nous sommes intéressés au Club Demeter qui inscrit sa logistique dans une logique concrète, mesurable et respectueuse des 3 sphères économique, sociale et environnementale du Développement Durable. Sa mission : Etendre à l’ensemble des opérations logistiques et de transport en France la maîtrise des impacts environnementaux (CO2, emballages, nuisances sonores, kilomètres à vide...).

Certaines entreprises telles que Patagonia ont choisi de prendre plusieurs résolutions afin d’améliorer leur empreinte écologique. Pour cela, l’entreprise a dû prendre plusieurs engagements :

La transparence : afin de prouver à ses consommateurs sa bonne foi, l’entreprise publie toutes les informations concernant sa démarche de développement durable.

Un engagement juridique : En signant le « California Transparency in Supply Chain Act of 2010 (SB 657)”, elle s’est engagée contre l’esclavagisme et envers le respect des droits de l’homme dans ses manufactures et celles de ses partenaires.

Une responsabilité d’entreprise : Avec le mouvement « Corporate Responsability » qui encourage les entreprises à prendre des responsabilités sur l’impact de leur activité sur les consommateurs, les employés et l’environnement, en produisant des marchandises sécurisées, et en respectant les normes légales, les conditions de travail ou encore les droits de l’homme. Cependant, nous nous sommes rendu compte que le business de l'éthique, qui prétend réconcilier le porte-monnaie et la morale, brasse des milliards d'euros. En effet, l'idée du développement durable, est de plus en plus récupérée par des as du marketing ou des multinationales en quête de virginité.

Bienvenue dans l'ère de l'équitable industriel ! (cf Donatien Lemaître). Ce journaliste s’est intéressé aux multinationales de l'agroalimentaire. Et dans son reportage pour le moins accablant, c'est non sans un vrai choc que l'on peut remarquer le fossé qui sépare l'engagement supposé et la réalité des pratiques d'une grande marque telle que Lipton (Unilever) et d'une ONG comme Rainforest Alliance. Force est de constater que le green-marketing par lequel la marque, le groupe et tous les distributeurs parviennent à grossir leurs marges n'est qu'une technique de communication et qu'en réalité, loin de ces grands profits, les conditions des travailleurs dans les plantations n'ont pas évolué...et ont même régressé sur le plan de leurs conditions de travail, de leur rémunération et de la manière dont ils sont traités. Le commerce équitable, à ses débuts, si prometteur semble lui aussi n'avoir pas échappé au "tout financier - tout consommé" qui gouverne aujourd'hui. Nous ne pouvons que le déplorer.

Learning log : quels sont nos apprentissages lors de ce cours ?

Voici nos réponses :

Avis - Marie Amiot

Avis - Margaux Lesca

Avis - Celine Descamps

Avis - Elen Giupponi

Avis


Bonne lecture à vous ;-)




Accueil - Définition de MoviLab - Qui porte et constitue MoviLab ? - Pourquoi contribuer sur ce wiki ? - Comment contribuer sur ce wiki ? - Conciergerie MoviLab - Mentions légales