Faire appel à l'ergonomie au sein de l'entreprise: un choix stratégique sur le long terme ?

De Movilab.org

Présentation de notre problématique

La problématique que nous avons choisi de développer est la suivante : " Faire appel à l'ergonomie au sein de l'entreprise : un choix stratégique sur le long terme ?"

Aujourd’hui, le facteur humain est un élément essentiel au sein de l’entreprise. Une mauvaise gestion des ressources humaines entraine stress, anxiété, absences, maladies… Ainsi la productivité des salariés et de l’entreprise est fortement affectée. En effet, cela représente un coût énorme pour l’entreprise, en 2013, ce coût est estimé à 20 milliards d’euros en Europe et 3 milliards d’euros en France. L’ergonomie traite de l’adaptation des conditions de travail aux capacités et caractéristiques de la personne active, et des capacités d’adaptation de cette personne à sa fonction. L’ergonomie agit aussi bien sur le plan physique que morale du salarié. En effet, des postes de travail et des processus de travail ergonomique constituent les conditions premières du bien-être des travailleurs durant l’exercice de leur activité professionnelle. Un agencement du travail adapté réduit les sollicitations physiques, ralentit l’apparition de la fatigue et augmente la motivation. Une étude ergonomique représenterait un coût pour l’entreprise mais aurait, sur le long terme, de nombreux effets positifs sur la qualité de vie au travail des salariés, l’efficacité organisationnelle, le rendement et la productivité du personnel. Nous allons ainsi démontrer dans notre reportage que faire appel à une démarche ergonomique peut être un vrai choix stratégique pour l’entreprise sur le long terme (et donc un développement durable managérial).

Notre dossier de production

[1]

Notre reportage

EmbedVideo received the bad id "uVVkPnkN-4w&feature" for the service "youtube".


https://www.youtube.com/watch?v=uVVkPnkN-4w&feature=youtu.be

Notre article journalistique sur la problématique

L’ergonomie est un exemple concret de développement durable managérial. Malgré un coût économique important, une démarche ergonomique peut avoir un vrai impact positif, à long terme, sur la vie d’une entreprise tant sur le plan économique que social. C’est ce que Melle Sabrina Mersel, ergonome diplômée, tente de démontrer dans l’interview qu’elle nous a accordée. La dimension humaine du monde du travail est devenue un élément crucial dans la réussite de l’entreprise. Nous avons longuement discuté avec Melle Mersel qui intervient constamment auprès d’entreprises en difficulté. Une étude ergonomique peut être imposée par la médecine du travail. De ce fait, la relation que l’ergonome entretient avec les cadres dirigeants peut être difficile. Ils peuvent ne pas comprendre pourquoi cette étude est nécessaire. Mme. Mersel nous a fait part de certaines expériences où, au sein d’une entreprise, il y a peu de communication entre la direction et les opérateurs. Les opérateurs se sentaient « délaissés » et estimaient que la direction n’en faisait pas assez, ne se préoccupait pas de leur condition de travail. Cela se traduisait alors par un vrai manque de motivation, d’efficacité, absentéisme etc. Il y avait aussi des opérateurs souffrant de nombreux problèmes physiques notamment à cause de leurs conditions de travail : problèmes d’articulations, mal de dos etc. Cela engendre des coûts importants pour l’entreprise. Une enquête peut, par ailleurs, être menée si trop de salariés souffrent de ces problèmes. L’entreprise peut alors avoir des amendes si elle n’a pas fait le minimum nécessaire pour éviter ces complications. La difficulté principale, en tant qu’ergonome, est de défendre ses préconisations et ses idées d’aménagements devant la direction car il y a toujours un coût derrière ces mesures de remaniement. En effet, le coût économique est souvent le frein majeur à la prise d’initiative des cadres dirigeants. C’est pourquoi, l’ergonome doit avoir des arguments crédibles et démontrer tous les problèmes qu’il a remarqué par l’intermédiaire de vidéos, photos, ou en s’appuyant sur des chiffres. Il faut savoir tenir tête aux dirigeants qui parfois ne veulent pas remettre en cause leur management ou ne veulent pas payer pour cela. Il s’agit ici de concilier les démarches qualitatives de l’ergonome avec les exigences quantitatives des dirigeants d’une entreprise (rentabilité, baisse de coûts etc…) Notre sujet soulève donc des questions sur l’importance du facteur humain dans l’entreprise. Dans une logique ergonomique, un salarié se sentant utile à l’entreprise, bien intégré dans son lieu de travail est un salarié motivé qui va plus s’investir pour la réussite de cette dernière. Il faut, aujourd’hui, adapter le travail à l’homme et non l’homme au travail. En tant que futurs managers, nous avons pris en considération tous les conseils de Melle Mersel. La création d’une ambiance de travail positive et auto-stimulatrice joue un rôle clef dans la réussite de l’entreprise d’aujourd’hui et de demain. En conciliant les dimensions économique, sociale et (même) environnementale au sein de l’entreprise, l’ergonomie se veut être secteur d’avenir allant de pair avec les principes du développement durable et, par extension, de l’économie de la connaissance.


Learning log : quels sont nos apprentissages lors de ce cours ?

A développer lors de l'amphi de clôture - due date : cet exercice sera réalisé lors de l'amphi de clôture