Désobéissance civile non-violente/rôles

De Movilab.org

Bienvenue sur le portail de la Désobéissance civile non-violente (cliquer pour retourner à l'accueil)

Ce projet de documentation est porté pour le moment par La Scope : une communauté autour de projets ouverts de transition qui a pour but de mutualiser des outils libres pour favoriser la création et le développement de tels projets.

Nous documentons donc collectivement une méthode et différents outils et savoir utiles pour organiser ou simplement participer à une ou des actions de désobéissance civile non-violente. Nous nous appuyons pour se faire sur des formations, des lectures et différentes expériences mises en commun. La Scope ne participe en tant que tel à aucune action. C'est chacun à titre individuel qui décide de prendre part ou non à une action.

Le portail regroupe différentes pages/onglets (en cours de construction). Cliquez sur les onglets pour accéder au contenu.



Méthodologie de l'action Rôles dans l'action Techniques de résistance physique Droits face à la police Risques juridiques Communication Stratégie de mobilisation et méthode Alinsky Ressources supplémentaires


Actions de taille petite à moyenne

Pour des actions n'excédant pas quelques dizaines d'activistes (voir un peu plus si l'on est expérimenté.e) les rôles listés ci-dessous sont une bonne base.

Listes des différents rôles

Rôles principaux

La plupart des rôles ci-dessous semblent nécessaire pour mener des actions en sachant où l'on va. Plusieurs rôles peuvent être endossés par une seule personne mais il reste préférable qu'une personne se concentre sur un rôle au cas où l'ampleur de la tâche serait trop importante. Plusieurs personnes peuvent se partager un rôle. Il sera nécessaire dans ce cas qu'elles définissent ensemble qui s'occupe de quoi et qu'elles le communiquent au groupe afin qu'il puisse s'adresser à la bonne personne suivant les demandes.

  1. Coordinateur.rice.s : chargé.e de la bonne circulation de l'information, des décisions urgentes qui ne peuvent pas être prise en groupe assez rapidement, veille au bon déroulement de l'action, etc.
  2. Porte-parole.s : chargé.e des relations médias
  3. Cousin.ne.s : à appeler si on est arrêté.e, se charge d'appeler les proches si demandé.
  4. Vidéaste.s : filme l'action
  5. Médiateur.rice.s police : tempère les relations avec la police
  6. Ange-gardien.ne.s : veille au bon état physique et psychique de l'ensemble du groupe, chargé.e du ravitaillement (si nécessaire), et de l'organisation des secours
  7. Médiateur.rice.s public : chargé.e des relations avec le public.

Rôles secondaires

  1. Négotiateur.rice.s : discute avec l'adversaire pour faire entendre les demandes et/ou exigeances.
  2. Faux-client.e.s : observateur.rice.s neutre.s, peut s'indigner des informations révélées par les activistes au près de l'entreprise

Binôme

Pendant l'action il est très fortement recommandé que chaque personne est un.e binôme sur qui compter qui partage le même niveau d'engagement (risque juridique, risque physique, etc.). Si possible il est préférable que ce soit une personne de confiance. Chaque binôme est chargé.e de s'assurer en tout temps que l'autre va bien, il prévient le groupe si son binôme est arrêté et porte les premiers secours si nécessaire.

Actions de grande taille

Nous parlons ici de cent à plusieurs milliers d'activistes à l'instar par exemple du blocage des mines de charbon en Allemagne par Ende Gealende. Il s'agit ici d'une envergure toute autre qui nécessitera beaucoup plus de personnes pro-actives. Le nombre de rôle est potentiellement très grand et dépendra des besoins de l'action (logistique, juridique, etc.). Nous ne tâcherons pas ici de les énumérer mais plutôt de voir les grands ensemble qui se dégage dans de telle action.

(Reste à compléter)