BarCamp

De Movilab.org

Barcamp logo.png

Qu'est ce qu'un BarCamp ?

Un BarCamp est une rencontre, une non-conférence ouverte qui prend la forme d'ateliers-événements participatifs où le contenu est fourni par les participants qui doivent tous, à un titre ou à un autre, apporter quelque chose au Barcamp.

C'est le principe pas de spectateur, tous participants. L'événement met l'accent sur les toutes dernières innovations en matière d'applications Internet, de logiciels libres et de réseaux sociaux.


Interview de Luc Legay, co-fondateur des explorateurs du web et organisateur du Community Camp, à l'école Advancia samedi 29 mai 2010. Evénement coorganisé avec le Barcamp-Femmes-Entrepreneurs.


Les Barcamps en pratique

Le cadre procédural d'un BarCamp peut varier d'un lieu à un autre en respectant le double principe de la "non-conférence" et du "tous participants".

Dans le modèle initial, le Barcamp commence par une présentation des participants sous la forme d'un tour de table où chacun donne son nom, son appartenance (entreprise, association), s'il en a une, et trois mots-clés qui permettent de cerner ses centres d'intérêt.

Ensuite les participants sont invités à inscrire le thème qui les intéresse sur une grande feuille de papier qui sera ensuite affichée au mur. Cela prend la forme d'un tableau matriciel avec d'un côté les salles ou tables disponibles, de l'autre les créneaux horaires. Tous les participants sont encouragés à présenter un projet ou à aider lors d'une intervention.

Pour préparer les Barcamp et permettre d'en assurer le suivi, il est conseillé d'inscrire à l'avance les sujets que l'on voudrait discuter sur la page collaborative (wiki...) du Barcamp et il est demandé à chacun de partager les informations et les expériences reçues lors de l'événement, tant pendant celui-ci qu'après, grâce notamment aux canaux internet publics, aux blogs, au partage de photos, aux wikis, aux blogrolls et aux logiciels de messagerie instantanée.

Tout le monde peut initier un BarCamp, en utilisant le wiki des BarCamps ou en créant sa propre branche. La participation est gratuite et généralement limitée par les seules contraintes d'espace. Cependant, les participants doivent s'inscrire à l'avance. La plupart du temps, les lieux proposent les services de base tels que : un accès libre et gratuit à l'internet, souvent au wifi, et selon le modèle original des Foo Camps, les lieux se prêtent également à accueillir les participants (BarCampers) pour la nuit.

Néanmoins, les BarCamps dépendent souvent, outre la bonne volonté des organisateurs, de la générosité des sponsors. Donc du prêt des locaux et de la fourniture d'une connexion internet fiable, jusqu'aux boissons et repas.

La trousse à outil du BarCampeur

L'histoire des BarCamps

Les Barcamps sont, pour reprendre un terme du vocabulaire du monde du développement, ce que l’on pourrait considérer comme un fork des rencontres Foo Camp initiées en 2003 par Tim O’Reilly, personnalité emblématique de la Silicon Valley (il est le fondateur de O’Reilly Media, maison d’édition spécialisée dans l’informatique, grand supporter du monde du logiciel libre et de l’open source, et par ailleurs l’initiateur de l’expression « Web 2.0 »).
Les rencontres Foo Camp sont à l’origine à la fois du format Barcamp, mais aussi de son nom (le « Bar » de Barcamp a été choisi par opposition au « Foo » de Foo Camp en clin d’œil à la variable méta syntaxique Foobar.
Les Barcamps ont été initiés en 2005 par 5 activistes californiens de l’open source, qui, s’ils étaient fans du format de ces rencontres, étaient frustrés du fait de la sélection des participants qui se faisait uniquement sur invitation.
Le premier Barcamp fut donc organisé par ces 5 « pionniers », en moins d’une semaine, et parvint à réunir 200 participants à Palo Alto.
Vu l’enthousiasme unanime des participants quant à la qualité des échanges de cette première édition, le format a rapidement fait des émules et a été repris dans différentes villes américaines et au delà des frontières, partout où l’on pouvait retrouver des communautés de développeurs et professionnels des métiers de l’Internet avides de se rencontrer et d’échanger sur la base de ce format très efficace.

Assez rapidement, le format généraliste Barcamp qui invite les participants à échanger sur toute thématique en rapport avec le développement et le monde d’Internet, a donné naissance à des rencontres plus spécialisées sur des thématiques précises, qu’il s’agisse :

  • de langages de programmation (par exemple JavaCamp) ;
  • de systèmes de gestion de contenu (par exemple DrupalCamp ou WordCamp) ;
  • ou encore de thématiques spécifiques comme la santé (HealthCamp), les transports publics (TransitCamp), la ruralité (RuralCamp), les podcasts (PodCamp), le domaine viticole (Vinocamp) etc.

Chacune de ces déclinaisons ayant comme dénominateur commun la même méthodologie, une thématique abordée avec l’angle des nouvelles technologies, mais aussi une interconnexion avec les autres événements de la communauté Barcamp qui liste ces événements sur un wiki global sur barcamp.org.

Les formats déclinés des BarCamp


Ressources complémentaires


Autres formats disponibles




Accueil - Définition de MoviLab - Qui porte et constitue MoviLab ? - Pourquoi contribuer sur ce wiki ? - Comment contribuer sur ce wiki ? - Conciergerie MoviLab - Mentions légales