Web radio collège Honoré d'Urfé

De Movilab.org
Aller à : navigation, rechercher
Circle mediascitoyens.png

en savoir plus sur le principe de "code source"

Présentation du projet

Act'Urfé la webradio du collège Honoré d'Urfé

  • Comme tous les travaux créés par Zoomacom, celui-ci est en Creative Commons, librement réutilisable, en respectant les conditions de la licence Creative Commons CC BY NC SA !

Articles

Résumé

  • Suite projet mené avec les collégiens autour des pratiques et des usages numériques dans le cadre de l’action Café Cyber, il nous est apparu intéressant d’expérimenter ce que pourrait être une web radio par et pour les collégiens au sein du collège avec l'environnement, les avantages et les contraintes qui lui sont propres.

Pourquoi se lancer dans ce projet ?

Photo café cyber Interv1 030.jpg

--> Objectifs  :

La radio a cette particularité et cet avantage de concentrer l’attention sur le sens des mots et moins sur la forme de celui ou celle qui les exprime. A l’ère de l’apparence, l’adolescent à besoin de se construire sa propre identité non pas avec des tendances mais des références, la radio à l’ère du web en est une.

Ni moraliste ni porteuse de jugement physique, la radio permet de s’exprimer librement, ouvertement tout en conservant une certaine pudeur sur notre apparence physique (couleur de peau, handicap, âge, choix vestimentaire…)

Dans une approche plus globale, la crise de confiance actuelle à l’échelle locale et planétaire nous incite à penser qu’il est temps de (re)créer de l’expression et du débat là ou les expertises et les modèles dominants (“concentriques”) ont clos l’expression citoyenne.

Reposant sur une dynamique de démocratie participative et s’appuyant sur les principes méthodologique (capacitation citoyenne ou empowerment) de l’éducation populaire, ce projet de créer une web radio est donc avant tout un processus plus qu’une finalité en soi.

  • permettre et favoriser l’expression et la participation des jeunes sur les questions concernant leurs usages des Technologies de l’Information et de la Communication
  • développer l’esprit critique des jeunes face aux médias
  • éveiller la curiosité vers les métiers du journalisme, des médias et plus globalement de la communication et du numérique
  • développer un temps de rencontre «  informel  » entre les jeunes et les animateurs des structures de jeunesse de proximité
  • amener les jeunes à porter une réflexion sur leur identité numérique et à adopter des conduites moins dangereuses et plus respectueuses sur le web
  • créer et susciter des vocations dans les métiers du web


--> Les effets attendus :

  • travail d’équipe
  • temps de contribution de la part des collégiens (surtout les timides)
  • diminuer le sentiment de malaise face à l’écriture en (re)mettant en avant l’expression orale (génération “petite poucette” d’Edgar Morin)
  • (dé)montrer par la pratique l’arrière plan des médias au sens particulier (radio) et général (presse, tv, cinéma, web...)
  • créer des passerelles entre les collèges et les médias locaux ainsi que les écoles des filières numérique et journalistique sur le territoire
  • initier des idées et des projets pour l’après expérimentation
  • constituer un capital informationnel commun = biens communs

A savoir avant de se lancer

(difficulté -1 à 5 étoiles, temps et moyens nécessaires, coûts)

  • L’approche technique est souvent un frein pour se lancer dans ce type de projet, alors que rapidement l'équipe en place va se rendre compte que les publics cibles (collégiens) connaissent ou voir utilisent pour certains déjà bon nombre d'outils web nécessaire à la construction et la diffusion d’une web radio mais qu’ils ne l’ont pas conceptualisé et défini ainsi. C’est pourquoi la question du sens plus que des moyens est et sera le fil conducteur de ce projet. Lorsqu’un besoin technique se fait sentir, il suffit d’interroger les collégiens et leurs amis… le liens vers les réseaux sociaux devient alors évident et constructif.
  • Le fait d’intégrer l’approche économique dans ce projet avec des collégiens permet également (et surtout) d’aborder indirectement la question des biens communs, de la création de valeurs et des modèles de revenus qui seront les questions qu’ils se poseront pour toute création de projet tout au long de leurs études et une fois entrés sur le marché du travail. Le coût et les sources de financements de ce projet sont essentiellement publiques, à partir du moment où il rentre dans un cadre éducatif et scolaire multi partenariats (collège, département, associations…)

Comment faire ?

en savoir plus sur le principe de "code source"

  • Méthodologie > processus


A faire avant

  • Objectifs
  • définir l'objectif du projet professionnel "commun" à tous les partenaires
  • définir et expliquer les objectifs professionnels de chacun dans ce projet


  • Communauté :
  • s’assurer que l’envie individuelle et collective est là pour mener le projet :
  • un groupe d'élèves (min.5/max.20)
  • membres de l'équipe pédagogique du collège
  • médiateur numérique (EPN local ou dans le cas présent: Centre de Ressources Départemental)
  • animateur socio-culturel (dans le cadre du PLA)
  • intervenant extérieur pour l'apport de compétences journalistiques professionnelles


  • Confiance :

s’être déjà pratiqué facilite la mise en place du projet. Voir s’être déjà loupé sur d’autres petits projets auparavant (un web’zine qui n’a pas été plus loin que 2 numéros, quelques accrochages philosophiques sur ce qui est moral… ou pas, un message non lu (compris) qui a fait penser à une impolitesse… bref, le facteur humain dans sa grandeur


  • Ressources :
Delphine & Slimane.jpg
  • utiliser (ou créer si elle n’existe pas) une cartographie des ressources disponibles sur le territoire en lien avec le projet (compétences, matériels, lieux, services…)
  • définir les temps de disponibilité de chacun sur le projet
  • définir les compétences et complémentarités de chaque membre de l'équipe


  • Budget :
  • Signature d'une convention avec le Conseil Général de la Loire
  • convention Tri-partite entre 3 structures locales = collège + EPN + centre social
  • rémunération des compétences mobilisées et/ou temps de préparation et d'animation (en fonction des partenariats et conventions)
  • défraiement et/ou valorisation de prêt de matériel
  • valorisation des contributions bénévoles auprès des bénéficiaires et partenaires du projet (dons, prêts, temps, savoir faire…)

A faire pendant

45 minutes d'émissions variées ont pu être produites, enregistrées, mixées et montées :

  • interview de l'écrivain Jean­Claude Mourlevat
  • jeu­ quizz spécial 6e portant sur le collège avec 4 candidats réunis sur notre plateau,
  • débat sur les réseaux sociaux avec de nombreux invités en direct sur notre plateau
  • micro­-trottoir sur les jeux vidéo réalisé dans la cour au cours duquel des élèves, des professeurs, des surveillants ont été interviewés,
  • interview téléphonique d'élèves et d'enseignants partis en Pologne dans le cadre du projet Coménius
  • une fausse pub
  • des jingles
  • des transitions pour clore une émission et présenter la suivante


  • Déroulement

janvier 2014 à mai 2014 10 séances

L'atelier WEBRADIO

Séance Date Thème abordé

Séance 1 : 27/01/14 Présentation aux élèves du projet et récits de l'animateur d'antenne et de ses expériences dans des radios, présentation des principaux métiers de la radio.

Séance 2 : 03/02/14 Ateliers sur les techniques prise en main du micro, des logiciels de montages, techniques du podcast et du live streaming. Conférence de lancement et de baptême de notre web radio.

Séance 3 : 10/02/14 Écoute d'extraits radiophoniques. Écoute d'extraits radiophoniques. Idées de thèmes et de formats d'émissions.

Séance 4 : 17/02/14 Ateliers selon les trois pôles (direction, technique, rédacteur)

Séance 5 : 24/02/14 Ateliers selon les trois pôles (direction, technique, rédacteur)

Séance 6 : 17/03/14 Ateliers selon les trois pôles (direction, technique, rédacteur)

Séance 7 : 24/03/14 Séance de débrief. Mi parcours. Lors de cette séance, le directeur fait un point général sur les chantier et donner les grands axes. Le technicien donne ses contraintes et propose de montrer ce qui a été déjà réalisé. Le journaliste/animateur va apporter quelques sujets déjà rédigés.

Séance 8 : 31/03/14 Séance opérationnelle : réalisations, enregistrements, mixage/montage, jingles, transitions.

Séance 9 : 07/04/14 Séance opérationnelle : réalisations, enregistrements, mixage/montage, jingles, transitions.

Séance 10 : 14/04/14 Plateau dans les conditions du direct (enregistré et lancé)

A faire après

  • Communication
  • Rédaction et diffusion d'articles par les partenaires du projet : CG42, Pour Parlers et Zoomacom
  • Rédaction par les élèves de l'invitation à la soirée de présentation
  • Soirée de présentation de la web radio "Act'Urfé" au sein du collège - invités: parents, partenaires du projets, élu, élèves et leurs familles, personnel pédagogique
  • Faire connaitre le projet auprès des élèves d collège - affichage au sein du collège et diffusion de l'émission au sein du CDI


  • Documentation
  • Documentation complète du projet "code source" duplicable et utilisable par d'autres collèges de la Loire et au-delà. La plateforme Movilab étant accessible par tous via le web elle permettra de transférer les élèments récoltés que l'on appelle Recette par tous ceux qui souhaiteront s'en inspirer afin de créer à leur tour une émission de web radio. Enfin ils pourront en retour venir alimenter cette documentation afin de l'enrichir ou de la mettre à jour.


  • Bilan de l'action
  • Rédaction du bilan global de l'action
  • Présentation du bilan de l'action auprès des partenaires financeurs de l'action (CG42) et les autres équipes ligériennes ayant participé au projet Café Cyber

Mieux comprendre le projet

L’origine du projet et son histoire

L’expérimentation de création d’une émission de WebRadio au sein du collège Honoré d’Urfé est née de l’action Café-Cyber. Le « Café-Cyber » est une action qui amène les collégiens à se questionner sur leurs pratiques numériques et à se former aux nouveaux outils et média, en étant accompagnés par des adultes, dans une logique ludique et éducative.

Le projet de médiation numérique “Café Cyber” comporte 2 phases qui se sont étalées sur une année scolaire :

  • Phase 1: soit 10 séances

Une animation hebdomadaire d'échange avec des collégiens sur leurs pratiques numériques. Chaque semaine, une thématique est abordée pendant la pause méridienne pour échanger avec les jeunes et aborder internet sous tous ses angles (technique, économique, juridique, valorisation de projet, lien social, déviance comportementale....). La participation des jeunes est basée sur le volontariat, avec la volonté de partir sur des thématiques positives !

  • Phase 2: soit 10 séances

La 2ème phase se poursuit avec des élèves de la phase 1 et/ou avec de nouveaux élèves volontaires. Il s’agit alors de réaliser une production numérique (forme, support, contenu à définir avec les élèves et en équipe). Dans notre cas, le choix s’est porté sur la création d’une webradio.

Les détournements, étapes marquantes et évolutions du projet initial

Détournements

--> Adaptation du projet

  • L'équipe en place lors de la phase.1 (équipe pédago et médiatrice numérique)a opté pour l'idée de création d'une Web Radio au sein du collège. Après réflexion cette idée à été revue et l'intitulé du projet aussi afin de le rendre plus accessible et réalisable. Il a donc été décidé d'expérimenter la création d'une émission complète de Web radio.


  • Les raisons :
  • Les craintes de l'équipe pédagogique à l'idée de créer une web radio était de ne pas être en mesure de pérenniser le projet.
  • D'emmener les élèves dans un projet sans connaissances suffisantes dans le domaine journalistique et par manque de compétences techniques.
  • La contrainte temps à été un facteur déterminant à plusieurs niveaux :
  • 1hr seulement de disponible par semaine semble trop court pour des non-initiés,
  • manque de temps nécessaire pour la rédaction et production des contenus en plus des agendas bien chargés
  • disponibilité d'un porteur de projet volontaire pour le suivi du projet à long terme
  • apport financier ou partenariat durable pour les moyens techniques


Etapes marquantes

--> Formation avec le CLEMI

  • 1:30 hr Tronc Commun = : Introduction au développement de l'esprit critique des jeunes face aux média
  • 5hrs : Atelier Radio = : Gestion de projet en milieu scolaire option « Radio »

(animé par Pierre-Olivier DUPIN, CLEMI et directeur d’école)

  • Définir les différents types d’émission de radio (actualité, musique, sports, etc.)
  • Décortiquer une émission de radio
  • Construire une émission : constitution des équipes, définition des rôles, choix des sujets, technique de voix ou de paroles, etc.
  • Présenter les pré-requis techniques et prise en main du matériel
  • Préparer et réaliser les sujets/reportages (veille d’info, interviews, sondage)
  • Analyse
  • Exercice pratique : travail en groupe de 5 ou 6, avec réalisation d'un petit reportage comprenant une interview
  • Visionnement des rushes, analyse critique (pas le temps matériel de travailler sur le montage)
  • Discussion sur la manière d'organiser ce type de projet avec sa classe.
  • 1hr : Conclusion de la journée =


--> (Re)Constitution de l’équipe pour la mise en place de la Web Radio collège

  • Phase 1: 20 élèves environ + équipe pédagogique (x4) + médiatrice numérique
  • Phase 2: 15 élèves de la phase 1 + quelques nouveaux élèves (x4) + équipe pédago (x2) (moins infirmière et assistante sociale du collège qui n’ont pas pu facilement trouver le temps et/ou leur place dans la phase 2) + médiatrice numérique + animateur socio-culturel + prestataires extérieurs (x2 journalistes) + stagiaire IRAM

Les freins, les problèmes non résolus, les défis

  • Les freins :
  • Les séances de 1 heure lors de la pause méridienne sont très courtes et ne permettent pas à tous les élèves de participer à toutes les étapes de la création d’une émission de radio.
  • Lors de la réalisation des interviews / débats : difficulté pour obtenir la présence des invités sur un timing très court correspondant au temps de la pause méridienne (1 heure).
  • Avoir la participation constante toutes les semaines des collégiens sans amputer le temps de classe ni le temps du déjeuner.
  • Une fois la phase 2 terminée, l’équipe pédagogique se pose la question de quelle suite donner à ce projet dans lequel les collégiens se sont réellement impliqués avec beaucoup d’enthousiasme et d'intérêt, et cela bien au-delà des espérances de l’équipe pédagogique. Comment pérenniser un projet de web radio à long terme au collège ?
  • Support de diffusion des émissions de radio produites au collège. Au-delà de l’aspect technique à maîtriser pour la diffusion des contenus audio sous forme de capsules de sons (interviews, débats, bruitages,...) la question du financement inhérent à ce type de projet (blog, matériel radiophonique, etc.)


  • Les solutions :
  • Les enjeux et les attentes de ce type de projet ne sont pas et ne peuvent objectivement pas être les mêmes selon que l’on soit collégien, intervenant technique, personnel du collège ou financeur de l’action… mais cela n’empêche en rien (voir le facilite) la construction du patrimoine informationnel (technique et usages) nécessaire par la suite à l’analyse et au développement du projet dans son ensemble. Ce qui compte dans la phase expérimentale d’un projet de web radio est de récolter un maximum de regards et d’avis avant, pendant et après le lancement du projet; tout cela par la pratique et l’expérimentation.
  • Pour démarrer, le support radiophonique professionnel peut être remplacé par un simple smartphone ou enregistreur de bonne qualité.
  • Il existe dans la Loire d’autres projets de web radio collège très actifs depuis plusieurs années. *Le collège Marc Seguin, en lien avec *Radio Plein Ciel, possède un studio d’enregistrement et de diffusion Web Radio. La solution serait de monter un partenariat inter-établissements afin de mutualiser les compétences et outils.
  • Un échange inter-culturel et d’information entre les collèges Honoré d’Urfé et Marc Seguin, ainsi que son réseau d’écoles participant d’ores et déjà à la Web Radio “Plein Ciel” viendrait alors enrichir le projet "Act'Urfé" du collège Honoré d'Urfé.


  • Les défis" :

Le planning initialement élaboré en début du projet, a été modifié et adapté en fonction des avancées de l'équipe. Il a fallu à l'équipe d'encadrants d'être flexible et réactif afin de permettre au projet d’être finaliser dans les temps.

Les éléments facilitateurs

  • Financement


Le concept de Café Cyber est né et a été expérimenté au collège Anne Frank à St Just St Rambert. Repéré dans le cadre du Plan Jeunes du Conseil général de la Loire, il a été proposé et mis en place dans d’autres collèges situés sur Saint-Etienne Métropole (dans le cadre du Programme Urbain Intégré). Cette action mise en place dans la Loire avec le soutiet du Conseil Général42 est cofinancée par l’Union Européenne, qui s’est engagée en Rhône-Alpes à travers le Fonds Européen de Développement Régional (Feder).


  • Financement de la formation :

(médiateur numérique + membres de l’équipe pédagogique + animateur socio-culturel)

  • 3 séances de formation de 1 journée chacune:

formation phase 1 + formation phase 2 + formation technique phase 2 ½ journée de bilan phase 1 ½ journée de bilan phase 2


  • Financement pour des intervenants professionnels pour la partie réalisation/production :

(2 journalistes + matériel radio)


  • Intégrer le projet web radio au sein d’un projet global de médiation numérique :
  • les connaissances acquises par les élèves durant la phase 1 du café cyber ont facilité le projet au niveau technique (maitrise du language web et des possibilités offertes par les solutions web)
  • diversité des choix de débats
  • ressources multiples à disposition
  • participation des élèves facilitée par la connaissance des sujets abordés à l’antenne
  • confiance acquise des élèves pour s’exprimer face aux professeurs et intervenants extérieurs (journalistes, invités plateaux radio, etc.)
  • apprentissage et accès aux outils numériques :
  • prise de notes collaboratives
  • documentation d’un projet
  • recherches numériques spécifiques pour le projet (musique libre de droit, définitions, exemples de fausses pub, …)
  • mise en pratique des notions théoriques sur l’usage du web


  • Usages de plateformes collaboratives à distances"
  • facilitation de l'élaboration du projet par des acteurs travaillant au seins de diverses structures sans compétences particulières des outils web


  • Partage des taches et missions de chacune des parties prenantes afin de mener à bien ce projet"

Conditions de réutilisation

Ce projet est totalement libre et ouvert selon les licences du wiki MoviLab et peut sans problème être dupliqué et amélioré sur d’autres collèges et d’autres territoires. Le processus étant davantage privillégié que la technique, il est accessible et appropriable par le plus grand nombre.

Exemples concrets

(témoignages et portraits de porteurs du projet, d’acteurs, d’usagers : ce qui avait été prévu, ce qui a été fait au final, pourquoi ?, « si c’était à refaire ? »,– en texte, en vidéo…)

  • Témoignages :
  • Yael Montet-Berthéas, professeur-documentaliste au collège, implication sur phase 1 et phase 2
  • Son retour :

La question de la formation des élèves au numérique fait partie de mes préoccupations. Il me semblait intéressant d’avoir un espace, un temps comme celui du Café Cyber pour débattre avec les élèves de leurs pratiques numériques et de les aider à avoir un usage responsable de ces outils. Nous avons travaillé avec différents intervenants. L’intervention de la médiatrice numérique dans la phase 1 était indispensable pour apporter des connaissances, des outils, un regard sur le numérique que nous n’avions pas forcément, nous, en tant que membre de l’équipe pédagogique, et puis la présence d’un animateur extérieur permet de libérer la parole des élèves, de les faire sortir du cadre purement scolaire. De la même façon, dans la phase 2, l’accompagnement des deux journalistes professionnels s’est révélée indispensable, du point de vue technique comme du point de vue de l’animation. Au cours de la phase 2 (webradio), nous avons travaillé avec un groupe d’une quinzaine d’élèves assidus et motivés, et chacun à sa manière a su trouver sa place dans les préparation comme dans la réalisation technique : certains se sont révélés très à l’aise devant le micro, d’autres plus attirés par la technique (montage, mixage, enregistrement), d’autres encore dans la préparation des émissions (choix des sujets, rédaction) ; c’était là une façon de découvrir les différents métiers de la radio, les différents rôles. Nous avons en outre produit des sons très variés (jeu, interview, débat, micro-trottoir, fausse publicité, jongle, transisitions…) ce qui a permis de découvrir de très nombreux aspects de la radio, de comprendre les difficultés techniques liées à certaines émissions, de mettre en évidence la nécessité de préparer une émission en amont. L’expérience s’est donc révélée très formatrice, très riche pour les élèves comme pour les adultes encadrants.

  • Son bilan :

Tout le monde a participé d'une façon ou d'une autre à une ou plusieurs émissions, a endossé un ou plusieurs rôles au fil du projet... Certains se sont révélés plus attirés par la technique (mixage, montage, enregistrement...), d'autres par l'animation (le direct, l'improvisation, parler au micro...), d'autres par la préparation des émissions (rédaction des question avant une interview, choix des thèmes, etc...).

Nous avons touché du doigt et évalué au fur et à mesure quelles étaient les difficultés pour réaliser une émission : nous avons pris conscience que n'importe quelle émission se prépare beaucoup en amont , peu de choses s'improvisent, même pour une émission enregistrée en direct, il s'avère indispensable de préparer le sujet, de se documenter, de connaitre les invités, de savoir ce que l'on attend d'eux pour mieux réagir ensuite, decaler l'ordre des interventions, d'écrire les textes d'accroche, etc. Autant de choses que nous saurons prendre en compte si l'aventure se poursuit l'an prochain !...

En tous cas, c'était un vrai challenge que de réaliser autant de choses en si peu de temps, surtout pour des personnes novices dans le domaine de la radio comme pouvaient l'être les élèves et la plupart des membres de l'équipe. Mais l'enthousiasme de chacun, l'ambiance dans laquelle le travail a été réalisé ont permis de relever ce défi avec brio et dans les temps.

Des ressources pour aller plus loin

  • Bibliographie : livres, lieux et sites pour aller plus loin

Pour ne pas rester seul

(personnes ayant de l’expérience et prêtes à la partager, y a-t-il un réseau sur ce projet ?)


Quelques ressources pratiques


  • Culture

Pour en savoir plus sur les médias citoyens Entretien avec Thierry Borde Cet entretient répond aux principales questions que l'on se pose lorsque l'on commence à s'intéresser aux médias citoyens

Interview vidéo réalisé par O2 zone à l'occasion des rencontres VDPQ à Orléans

Communication du projet


Retours d’expérience de ceux qui ont testé cette recette

(pas seulement le projet mais la recette qui l’explique) et suggestion pour l’améliorer

Passer à l’échelle ?

(Y a-t-il d’autres projets complémentaires…)

AbeillePollen32px.png Pages MoviLab liées

http://movilab.org/index.php?title=Givebox_CRP_la_Mothe


Auteur Logo Zoomacom+texte-150pxFdTransp.png
Partenaire Département de la Loire
Conditions d'utilisation CC-BY-NC-SA.jpg

Licence Creative Commons
[1]



Accueil - Définition de MoviLab - Qui porte et constitue MoviLab ? - Pourquoi contribuer sur ce wiki ? - Comment contribuer sur ce wiki ? - Conciergerie MoviLab - Mentions légales