Tiers Lieux Petits Débrouillards et associés

De Movilab.org
Aller à : navigation, rechercher

Présentation du projet :

lettre ouverte aux partenaires ?=+

Faire une visio avec la famille, commander ses courses en ligne, consulter une carte, postuler pour un emploi : Internet est désormais omniprésent dans notre vie quotidienne. Cette envolée technologique a des impacts dans la société : innovation sociale (Wikipédia, Open Street Map), ampleur des réseaux sociaux numériques, innovation culturelle (partage et création) et scientifique (sciences participatives), nouveaux lieux de fabrication et d’échanges (fablabs, Tiers Lieux, recycleries, etc.). À travers ces évolutions, de nouvelles organisations collaboratives définissent de nouveaux modes de gouvernance, d’apprentissage et de découverte du monde. Avec ces mutations rapides, ce sont l’éducation, l’accès aux savoirs ainsi que l’égalité des chances qu’il faut repenser. L’objectif de notre projet est de donner à chacun et chacune accès à ces technologies au service de la citoyenneté et du savoir partagé.

Sur le territoire Auvergnat, marqué par une grande ruralité, des territoires peu denses et/ou montagnards, où les lieux d’accès à la culture numérique sont peu accessibles, la difficulté de développement d’une littératie numérique1 se fait particulièrement criant. D’après le Baromètre du numérique de 2016 (enquête annuelle de l'ARCEP, du CGE et de l'Agence du Numérique) 40 % des 18-24 ans sont incapables de réaliser une démarche administrative en ligne seuls et qu’ils sont plus inquiets que les 25-39 ans face à la dématérialisation des démarches administratives.

L’analyse des problématiques du territoire réalisée ces derniers mois avec nos partenaires dont le Conseil Départemental du Puy de Dôme notamment a mis en évidence le besoin de création d’une coordination locale de la médiation numérique afin de permettre aux acteurs de mutualiser leurs moyens et de mieux répondre à la problématique du maillage territorial des actions qu'ils mènent.

Se sont alors rassemblés les CEMEA, Chômactif, CIDFF, CRI, Je Recycle Parc, Linux Arverne et nous-même. Nous avons alors créé le Collectif de la Mednum pour travailler toujours avec le Conseil Départemental du Puy de Dôme sur les questions « d'illectronisme2 » en créant une coordination multi-associative facilitant la mutualisation des moyens.

En parallèle, un comité de pilotage s'est crée autour du Projet de Fab Lab solidaire. Porté par les Petits Débrouillards AuRA, dans le cadre d'un appel à projet de la Fondation Orange, ce projet réunit aujourd'hui les acteurs suivants : l'Acolab, l'Association de quartier La Visitation, l'Isilab, Je Recycle Parc, Linux Arverne, Recycl'Art, Repair Café 63 (et d'autres qui n'ont pas encore pu participer aux réunions mais signifié leur intérêt pour le projet).

Paradoxalement, alors que nous nous concertions pour mutualiser nos moyens en vue de coordonner des actions décentralisées de Clermont-Ferrand dans le cadre de ce projet, nous nous sommes rendu-compte que le meilleur moyen de développer ce réseau « hors-sol » passait finalement par un lieux commun physique.

En effet, le Fablab proposera à des jeunes en difficulté d'insertion professionnelle de découvrir les compétences liées à la Fabrication Assistée par Ordinateur. Ces parcours pérdagogiques seront proposés au sein d'un fablab partenaire, les jeunes pourront ensuite participer au projet de fablab itinérant qui circulera en Auvergne dès le dernier trimestre 2017. Actuellement, s'il existe plusieurs Fablabs sur Clermont (Acolab, Isilab, Sigmake, etc.), leur ouverture au public reste limitée aux personnes déjà sensibilisées à la thématique et leurs locaux se prêtent peu à l'ouverture tout public et dans notre cas à l'accueil de groupes de jeunes en formation.

Ce Tiers Lieux que nous développons sera un espace citoyen, dynamique facilitant l'échange et la formation. Il vient en complément des Tiers Lieux déjà existants car le fablab constitue son centre névralgique en faisant un véritable « maker-space » permettant la rencontre autour d'activités liées de prêt ou de loin au numérique afin que chaque citoyen qui le souhaite trouve ici un espace de partage convivial et créatif.

Dans ce but, autour de ce maker-space accessible à tous, nous aménagerons d'autres services : l'accès internet (Ethernet et Wi-Fi) gratuit, des formations, des débats, des Repair Café, des « instal-party », des ateliers de customisation de meuble, etc.

L'objectif de se Tiers Lieux est de ne pas se borner aux limites de la Métropole, il aura une dimension itinérante permettant d'aller irradier sur les communes éloignées en partenariat toujours avec les communes ou les associations locales afin d'essaimer cette notion de territoire d'apprenance.

Le projet prend forme, nous avons déjà obtenus des soutiens financiers et logistiques de la Fondation Orange et du Conseil Départemental du Puy de Dôme. Ce Tiers Lieux vit déjà au travers des actions que nous menons au quotidien chacun dans nos structures, mais il n'est pour le moment pas visible du grand public faute d'un lieu de convergence. Le point le plus important pour nous à ce jour est donc de trouver un local adapté à nos objectifs.

il n'est juste pour le moment pas visible du grand public faute d'un lieu de convergence.

La prochaine rencontre des acteurs du territoire d'apprenance auvergnat sera le 19 août à 18h30 dans les locaux des Petits Débrouillards. Nous serions ravis de vous accueillir pour répondre à vos questions, échanger nos idées et faire grandir ensemble ce projet !

1 Michael Hoechsmann et Helen DeWaard décrivent la littératie numérique comme « une vaste capacité de participer à une société qui utilise la technologie des communications numériques dans les milieux de travail, au gouvernement, en éducation, dans les domaines culturels, dans les espaces civiques, dans les foyers et dans les loisirs » Source eduscol.education.fr

2 Illectronisme : Illettrisme numérique

Pages Movilab liées