Recherche et design :Les deals comme nouvelle valeur humaine dans les copropriétés

De Movilab.org
Aller à : navigation, rechercher

Les deals comme nouvelle valeur humaine dans les copropriétés

Définition de l'axe de travail

Grâce à de nombreux échanges avec Yoann Duriaux et Sylvia Fredriksson ainsi que des temps passés à l’Open Factory à la cité du design de St Etienne nous avons pu débattre de manière collective en exposant nos visions personnelles de la réciprocité, des nouvelles valeurs, de la notion de commun et ainsi aboutir à un constat. A l’inverse des tiers lieux, la notion de commun est bien différente dans une copropriété. Ici la notion de “commun” n’est pas l’élément rassembleur mais est la résultante du rassemblement de personnes au sein d’un même lieu de vie. Malgré cette différence nous souhaitons mettre en lumière et valoriser les “deals” s’opérant au sein de ces lieux de vie afin de leurs donner une valeur humaines. Ko-deal ne s’occupe pas des modalités de contractualisation mais donne à voir ces deals.

Définition des termes

Bien Commun: le bien commun est une notion qui désigne l'idée d'un bien partagé par les membres d'une même communauté. Le “bien” peut autant se définir au sens spirituel et moral (ressources) aussi bien qu'au sens matériel et pratique. Dans ce contexte cela implique également une nouvelle manière de penser et d’en prendre soin en définissant des droits d'usage par de nouveaux système de gouvernance. La création de commun n'abolit pas toute forme de propriété.

deals: entente passée entre deux parties.

contrat: convention, accord de volontés ayant pour but d'engendrer une obligation d'une ou de plusieurs personnes envers une ou plusieurs autres. (Quatre conditions sont nécessaires pour la validité du contrat : le consentement des parties, la capacité de contracter, un objet certain, une cause licite.)

tiers lieux:

- un Tiers Lieux ne se définit pas par ce qu'il est mais par ce que l'on en fait

- c’est un lieu de sociabilité entre le domicile et le travail.

- un lieu où l’on se sent comme à la maison et où l’on travaille comme au bureau

- les tiers lieux ont une fonction politique. l’ensemble de la population peut s’y croiser de manière improvisée, y confronter des idées et promouvoir des valeurs. Ils encouragent ainsi un esprit démocratique en alimentant un sentiment identitaire et régénère des rites sociaux. ("Tiers lieux: et plus si affinités", Antoine Burret, 2015)

copropriété: la copropriété est un mélange de propriété individuelle et collective. Chaque propriétaire a d'une part une propriété exclusive sur les parties privatives (souvent appartement) et une propriété indivise sur les parties communes (couloir, escalier, ascenseur) .

communauté: ensemble de personnes unies par des liens d'intérêts, des habitudes communes, des opinions ou des caractères communs

Questionnements

Comment peut-on abuser de Ko-deal? Quelles répercussions?

Est-ce que le fait de mettre à disposition une dealeuse dans une copropriété incite les gens à dealer ?

Les deals sont créateur de commun, quelle est la définition du commun dans une copropriété?

Quel degré de visibilité donne-t-on aux deals?

Quels peuvent être les conflits liés à la formalisation des deals?