Méthodologie pour recourir au crowdfunding

De Movilab.org
Aller à : navigation, rechercher

Sélection de la plateforme de crowdfunding utilisée

Dans le cas présent, nous avons décidé de travailler avec la plateforme KissKissBankBank. La méthodologie reprise ci-après est très largement fondée les informations apportées par KissKissBankBank sur leur site web, dans une version allégée, réorganisée et un peu plus concise.

Les autres plateformes de crowdfunding


1ère étape: Le projet est-il éligible ?

Les projets soutenus par KissKissBankBank doivent entrer dans une des catégories créatives suivantes pour être acceptés :

  • Art
  • Aventure & Sport
  • Design & inventions
  • Documentaires
  • Écologie
  • Éducation
  • Événements
  • Films & vidéos
  • Food
  • Jeux
  • Journalisme
  • Livre & Édition
  • Mode
  • Musique
  • Photographie
  • Solidarité
  • Spectacles vivants
  • Théâtre
  • Web & Techno


Il doit avoir une finalité bien précise et déboucher sur une réalisation concrète : un livre, un spectacle, un webdocumentaire, une exposition, un jeu vidéo, une application...

Les projets personnels sont refusés (vacances, voyages de noces, anniversaires, financement d’un prêt...), tout comme les projets humanitaires ou de charité. Pour les projet qui correspondent aux critères de créativité et d’innovation, la crédibilité et le sérieux du projet doivent être clairement exprimés pour que le projet soit validé par les équipes de KissKissBankBank et être présenté sur le site.

2ème étape : Rédiger votre page projet

Informations principales

Fixer le montant de votre collecte

Afin de fixer le montant cible de la demande de financement, gardez à l'esprit que KissKissBankBank fonctionne avec la règle du tout ou rien : Si vous atteignez ou si vous dépassez votre objectif, vous récupérerez vos contributions comme prévu. Si par contre vous échouez, vos contributeurs seront automatiquement remboursés. Conclusion, la clé de cette aventure est de bien fixer le montant de votre collecte.

Pour fixer cet objectif, listez et chiffrez les différentes dépenses liées à votre projet. Soyez précis, transparent et surtout arrêtez vous au minimum vital. N'oubliez pas que la règle vous autorise toujours à dépasser le montant fixé.

Exemple : Adrien organise une collecte pour son court-métrage. Il lui faut : 800 € pour la location de la caméra pendant une semaine + 1200 € pour le matériel son et lumière + 1000 € pour les décors et 1000 € pour la post-production => 4000 € est donc le montant minimum dont Adrien a besoin.

La contribution moyenne sur KissKissBankBank est de 45 euros par KissBanker. Il est impératif que les contreparties avoisinant ce montant soient conséquentes et incitatives. Vous pouvez aussi calculer le nombre moyen de contributeurs que vous devrez mobiliser quand vous fixez votre objectif à partir de cette contribution moyenne.

Attention, une fois votre projet en ligne, il sera impossible de modifier le montant de la collecte !

Déterminer la durée de votre collecte

Pendant votre collecte, il va falloir fédérer une communauté d’individus autour de votre projet pour qu’ils vous soutiennent. Laissez vous le temps d’atteindre votre objectif, mais éviter de faire durer votre collecte trop longtemps, pour la rendre dynamique et rythmée ! Ce n’est pas parce qu’une collecte dure plus longtemps qu’elle a plus de chance de réussir. Le sentiment d’urgence vous permet de stimuler vos contacts.

  • La durée d’une collecte sur KissKissBankBank est de 90 jours maximum.
  • En général, les collectes enregistrent des pics d'activité au début et à la fin de celles-ci.
  • Important : une fois votre collecte lancée, vous ne pourrez ni modifier le montant ni la durée de la collecte !

Détails

Présentation détaillée de votre projet

C'est la partie qui donne le plus d’informations sur votre projet. Ici, vous devez expliquer la genèse de votre projet, la raison qui vous pousse à faire appel au public et le déroulement des prochaines étapes. C'est l'Histoire de votre projet, racontez-la bien ! Répondez à ces quelques questions : Qui ? Quoi ? Comment ? Où ? Pourquoi ?

Pensez à illustrer cette page avec des images, des photos, des vidéos et/ou des sons. Cette partie vous permettra d'intéresser les gens qui vous connaissent peu ou pas du tout. L'enjeu est de rendre crédible votre projet en donnant un maximum d’information.

A quoi servira la collecte ?

Ici, les deux règles sont transparence et cohérence. Détaillez très précisément les postes de dépenses que vous intégrez à votre collecte. Évoquez également ce que vous pourrez réaliser si vous dépassez votre objectif. Soyez très clair et précis dans la rédaction de cette partie. Le total des postes que vous détaillez doit correspondre au montant que vous souhaitez collecter.

Synthèse du projet

Ce court paragraphe sera positionné en haut de votre page projet. C’est la première choses que les internautes liront. Soyez donc clair, percutant et appelez à soutenir votre projet ! Ce texte doit comporter 140 caractères maximum. C'est un excellent exercice de synthèse.

Précisez impérativement la nature de votre projet (court-métrage, exposition, livre, bande dessinée, web-documentaire, pièce de théâtre, application mobile, jeu de plateforme, etc.) dans la première phrase. Sachez que 50% des internautes ne liront que ce texte.

Média

Image du projet

L'idéal est d'utiliser un beau visuel (photo ou image) et d'y insérer le titre de votre projet avec une belle typo ! N'oubliez pas que cet avatar doit permettre d'identifier immédiatement votre projet lorsque vous l'exporterez sur les réseaux sociaux.

Proposez une image finale de très bonne qualité (évitez la pixellisation). Uploader un visuel au format 16/10. Taille max : 10 Mo au format JPEG, PNG ou GIF. Les dimensions recommandées sont 620x376 px.

Ecrivez le titre de votre projet de manière lisible. Vous pouvez y ajouter le nom de l'auteur ("présenté par XXX"). Si vous n'êtes pas un as de Photoshop, vous pouvez utiliser Pixlr.

Vidéo du projet

Si vous voulez être encore plus encore performant, prenez le temps de réaliser une vidéo de présentation ! Réalisez une vidéo plutôt courte (maximum 2 minutes) et gardez les vidéos plus longues pour la présentation détaillée. Présentez votre projet en précisant pourquoi vous organisez une collecte pour le financer. N'oubliez pas de mentionner qu'il y a des contreparties ! Appuyez bien sur les plus originales. Mettez votre collecte en scène. Soyez naturel et n'hésitez pas à vous amuser avec l'univers de votre projet ! Expliquez à vos futurs contributeurs quelle chance ils ont de partager avec vous la naissance de votre projet. Soyez enthousiaste, ambitieux et positif plutôt que de donner l'impression de faire la manche. Ainsi, vous donnerez envie à vos contributeurs de partager votre projet avec leur entourage.

Proposer des contreparties efficaces

Quelles contreparties proposer ?

Vos contreparties symbolisent le lien que vous tisserez avec chacun de vos contributeurs. Vos contreparties doivent être les plus originales possible, personnalisées et en rapport avec votre projet. Proposez à vos contributeurs quelque chose qu'ils ne pourront trouver nulle part ailleurs ! De l'émotion et des souvenirs inédits, voilà ce que voudront vos KissBankers. Mettez en avant l'objet phare ou le symbole de votre projet. Si vous réalisez un court métrage ou un documentaire, proposez un DVD dédicacé et une invitation à la projection de votre avant-première. Si vous enregistrez un album, proposez le CD dédicacé ou un vinyl collector ! Si vous montez une exposition, proposez des tirages numérotés et des entrées à l'exposition ! Ensuite, calibrez vos contreparties pour offrir plus de proximité avec votre projet au fur et à mesure que le montant des contributions augmente. A partir de quel montant de contribution êtes -vous prêt à organiser une projection privée, à écrire une chanson sur mesure, ou à dédicacer un prototype unique ? Inspirez vous des projets qui ont réussi leur collecte sur KissKissBankBank !

Plusieurs conseils :

  • Etalez au maximum les paliers de contreparties : commencez à un montant assez bas (1 ou 5 euros) et terminez avec des montants plus importants ! Vous permettez ainsi à tout le monde de participer, quels que soient leurs moyens !
  • Entre 1 et 100 euros, essayez de proposer 4 à 5 contreparties. N'hésitez pas à proposer des contreparties pour des montants plus importants (200 euros, 500 euros, 1000 euros ou plus).
  • Dans la mesure du possible, essayez de faire s'additionner les contreparties d'un palier à l'autre !
  • Exemples :
    • 5 euros : une entrée à l'exposition
    • 10 euros : une carte postale de l'exposition + contrepartie précédente
    • 20 euros : une affiche de l'exposition + contreparties précédentes
    • 50 euros : une invitation au vernissage de l'exposition et une rencontre avec l’artiste + contreparties précédentes

Comment fixer les montants des contreparties ?

Il faut trouver le juste équilibre entre les coûts de ces contreparties (fabrication, frais d'envoi…) et la valeur perçue par vos futurs contributeurs. Proposez un maximum de contreparties personnalisées et émotionnelles plutôt que des objets couteux ! Pour vous aider un peu, voici un DO/DON'T ( A faire / A ne pas faire !)

DO ☺

  • Un DVD de mon court métrage dédicacé à 15€
  • Un CD dédicacé de mon nouvel album à 10€
  • Un exemplaire signé de ma BD à 15€
  • Un tirage A4 noir et blanc sur papier 180 grammes d'une planche de votre choix de la BD à 100€

DON'T ☹

  • Un DVD de mon court métrage à 50€
  • Un CD de mon nouvel album à 30€
  • Un exemplaire de la BD à 100€

Encore une fois, prenez le temps de vous balader sur le site et inspirez vous des contreparties des projets déjà en ligne !

Peut-on limiter le nombre de contreparties proposées ?

Oui. Vos contreparties peuvent être limitées à un seul ou quelques exemplaires selon votre volonté ! C'est vous qui fixez la disponibilité.

Quelles contreparties sont interdites ?

Intéressement à d'éventuels bénéfices, loterie, alcool, tabac, drogues, figuration (travail déguisé)... et tout ce qui n'est pas autorisé par la loi.

Ma bio

Parler de soi n'est pas toujours très simple, mais les KissBankers doivent apprendre à vous connaître pour contribuer à votre projet. Plus vous donnerez d'information à votre sujet, plus vous serez crédible. Instaurez la confiance en décrivant votre parcours, vos influences… Si vous avez un site/blog, c’est le moment de le partager !

3ème étape : Promouvoir votre projet

Ma communauté

Votre but est de sensibiliser le plus de monde possible à votre projet pour réussir votre collecte de fonds. Mobiliser sa communauté, c’est avant tout créer de la viralité. Soyez méthodique pour y arriver.

Commencez par mobiliser vos proches. Si vos amis ne vous soutiennent pas, pourquoi un inconnu vous soutiendrait- il ? C’est en motivant votre premier cercle que le deuxième se mobilisera et c’est le buzz que créera le deuxième qui créera le troisième cercle.

C’est un peu comme pour faire connaître une vidéo hébergée sur Viméo, Dailymotion ou Youtube. Si vos amis ne l’ont pas vue, comment voulez-vous que le reste du monde la découvre ? Pas hasard ? La viralité n’est pas toujours magique. Il y a souvent une méthode et une belle stratégie qui se cachent derrière les vidéos virales...

Premier niveau : Votre entourage (vos amis) Commencez toujours par mobiliser vos proches. Que leur soutien soit financier ou non, leur énergie et leurs réseaux vous porteront pendant toute votre collecte. Pour des petites collectes de fonds le premier cercle est souvent suffisant pour atteindre votre objectif.

Deuxième niveau : Les relais d'influence (les amis de vos amis)

Vous les connaissez peu ou vous ne les connaissez pas ? Et pourtant ils vont jouer un rôle central dans la réussite de votre collecte de fonds. Ils sont moins proches de vous que votre premier cercle mais ils sont plus nombreux. Vous ne mobiliserez ce second cercle qu’en ayant mobilisé le premier.

Troisième niveau : Le grand public (ils partagent vos passions)

Des inconnus ne viendront pas des quatre coins du web par l’opération du saint esprit. C’est encore une fois à vous de trouver la bonne méthode pour faire connaître votre collecte de fonds au plus grand nombre. Pour toucher le plus grand nombre, n’hésitez pas à communiquer auprès des bloggeurs et journalistes proches de votre univers. Mais faites-le au bon moment ! Ils ne parleront de votre projet que lorsque votre collecte de fonds sera bien avancée. Le succès amène le succès !

N’oubliez pas : N’essayez pas d’aller trop vite. Chaque cercle vous permettra d’en toucher un autre. Et qui sait, peut-être qu’un Mentor présent sur KissKissBankBank voudra relayer votre projet auprès de son audience !


Les outils à utiliser

Thunderclap

Ce site permet d'amplifier un message via Twitter, parfait donc pour faire une pré-campagne. Avant de lancer une campagne de crowdfunding Thunderclap permet de réunir une base de supporters qui twitteront le même message, le même jour.

Facebook

Facebook est pour la plupart d’entre vous le réseau social via lequel vous regroupez aussi bien votre 1er que votre 2ème cercle de connaissances. Nous vous conseillons de créer une page dédiée à votre projet et de la faire vivre en parallèle de votre espace Actualité sur KissKissBankBank.

Twitter

Twitter est un outil très efficace pour mobiliser votre deuxième cercle, des influenceurs et donc le grand public. Ne croyez pas qu’un simple tweet vous permette d’atteindre votre objectif. C’est la régularité de vos tweets qui vous permettra d’être efficace.

E-mailing

L’emailing reste aujourd’hui la méthode la plus efficace pour mobiliser votre 1er cercle. Commencez par écrire à toute votre communauté. Dans un deuxième temps, créez des boucles mails adressées à des cercles de connivences (environ 10 personnes qui se connaissent entre elles). Le but ici est de transmettre une information de plus en plus personnalisée. Par la suite, n’hésitez pas à écrire à vos contacts les uns après les autres.

Blog/Site

Vous avez un blog ou un site ? Il est lu par de nombreux internautes depuis un certain temps ? Faites connaître votre collecte de fonds à vos lecteurs, ils se mobiliseront !

Relation bloggeurs

Les blogueurs aiment l’énergie du financement participatif et du Do It Yourself ! Contactez ceux qui sont proches de votre univers afin qu’ils présentent votre projet auprès de leurs lecteurs. N’hésitez pas à leur donner des contreparties pour les remercier de leur aide. Attention : Adressez-vous aux blogueurs quand votre collecte de fonds sera bien avancée. Le succès amène le succès ;-) !

Relation presse

Les journalistes ont souvent tendance à parler des projets une fois que leurs collectes de fonds sont un succès. Cela dit, vous n’êtes pas à l’abri du coup de foudre d’un journaliste ! Attention : comme avec les blogueurs, contactez les journalistes quand votre collecte de fonds est bien avancée.

Évènement offline

Soyez imaginatif ! N’hésitez pas à relayer votre collecte de fonds en dehors du web. Rassemblez toute votre communauté autour d’un verre pour leur parler de votre projet et de votre collecte de fonds ! Recouvrez les murs de votre quartier avec l'affiche de votre projet ! Déposez des flyers dans vos lieux favoris ! Demandez à votre grand-mère d’organiser des réunions « tupperware » chez elle pour parler de votre projet à ses copines ! Faites vous tatouer l’url de votre projet sur le front ... Amusez-vous ! Soyez créatif ! Les meilleures idées viendront de vous.

Téléphone

Hé oui le bon vieux téléphone peut aussi être utilisé pour faire une collecte de fonds ! C’est même le moyen parfait pour parler directement aux uns et au autres de votre projet avec un vrai message personnalisé.


Statistiques

Contribution moyenne par KissBanker : 45€

Rappel : N’hésitez pas à diviser le montant de votre collecte par ce nombre pour évaluer la quantité de personnes que vous devrez mobiliser.

À propos des projets réussis :

  • 52% des projets réussissent leur collecte.
  • 50% des projets qui dépassent 30% de leur objectif réussissent leur collecte.
  • 70% des projets qui dépassent 40% de leur objectif réussissent leur collecte.
  • 90% des projets qui dépassent 50% de leur objectif réussissent leur collecte.

Comment s'organiser ?

  • Soyez régulier. Il faut prendre un peu de temps tous les jours pour faire progresser votre collecte de fonds.
  • Commencer fort une collecte de fonds vous donnera toute l’énergie pour aller au bout. Essayez de mobiliser votre communauté avant même de lancer votre collecte de fonds. Personnalisez au maximum vos messages en fonction des groupes qui composent votre communauté. Soyez régulier dans vos efforts tout au long de la collecte. Les créateurs ont souvent tendance à s'endormir un peu après un démarrage intense.
  • Profitez de chaque semaine pour donner des nouvelles de votre collecte et de votre projet via votre espace Actualité. Il est toujours très efficace d’avoir une équipe de campagne. Mobilisez tous ceux qui sont impliqués dans votre projet. Mobilisez les meilleurs influenceurs dans votre communauté pour vous aider à faire connaitre votre projet. Vous verrez que les gens se prêtent facilement au jeu.


Alimentez votre projet

Onglet actualités

Vous avez un onglet Actualités sur votre page projet qui englobe vos "post" et les commentaires de vos KissBankers. C'est un super moyen de continuer à créer de la viralité en informant vos KissBankers de l'évolution de votre projet. Ne sous-estimez pas l'efficacité de ces actions. Tous vos KissBankers sont informés de chacun de vos "post". Ces échanges convaincront sûrement les internautes qui suivent votre projet sans encore y avoir contribué. Nous avons créé une fonction "suivre" spécialement pour ces internautes hésitants qui veulent en savoir plus avant de se décider.

Messagerie interne

Pour des échanges plus personnalisés, utilisez la messagerie interne pour remercier un à un vos KissBankers et les encourager à parler de votre projet autour d’eux.

Mini FAQ (Foire Aux Questions) du projet

Anticipez les questions qui, d'après vous, vous seront le plus demandées par le public. Puis, rédigez les réponses qui apparaîtront automatiquement quand les internautes cliqueront sur les questions que vous proposerez. Les internautes pourront également vous poser d'autres questions


Envoyez vos contreparties

La philosophie du don contre don est basée sur le système des contreparties. Soyez créatif afin de motiver vos contributeurs. Inspirez-vous des projets qui ont réussi leurs collectes. Attention au surcoût que ces contreparties peuvent engendrer. Le système de pré-vente de vos produits est conseillé quand votre projet s'y prête. Quand c'est possible, proposez toujours des contreparties à des montants bien inférieurs au futur prix public de votre produit/service. C'est un système très efficace qui a déjà fait ses preuves pour de nombreux projets.

Vous avez l'obligation contractuelle d'assumer l'envoi de vos contreparties. En effet, si vous ne respectez pas vos promesses, l'effet positif que vous avez créé sur votre communauté grâce à votre collecte se retournera contre vous. Nous serons toujours à votre disposition pour vous aider si vous avez des soucis sur ce sujet. Mais, au final, vous êtes les seuls responsables vis-à-vis de vos KissBankers. Pensez à votre réputation !


Quand la collecte commence t-elle exactement ?

La collecte commence à partir du moment où vous cliquez sur “mettre en ligne” sur votre page projet. Vous pourrez le faire une fois que l’équipe KissKissBankBank aura accepté votre projet. Vous pouvez alors le mettre en ligne quand vous le souhaiter. La collecte ne commence pas à partir de la création de la page projet ou de la soumission du projet sur notre plateforme.


Facteurs clés de succès

  • Si le projet est accepté et publié sur KissKissBankBank, il faut lui donner un maximum de visibilité : partager votre page projet sur Twitter et Facebook, envoyer des mails à vos contacts pour les informer de votre démarche, ...
  • En cours de collecte, il est utile de dévoiler les coulisses de votre projet en postant des informations dans la rubrique “Actualité” de votre page. Gardez le contact avec vos contributeurs (KissBankers) via la messagerie interne de la plateforme.
  • Les collectes sur KissKissBankBank peuvent durer au maximum 90 jours. Mais libre à vous de fixer la durée qui vous semble nécessaire pour atteindre votre objectif. Ce n’est pas parce qu’une collecte dure plus longtemps qu’elle a plus de chance de réussir. Le sentiment d’urgence vous permet de stimuler vos contacts. Les collectes les plus courtes sont souvent les plus dynamiques et ont donc plus de chance d’atteindre leur objectif ! En effet, la plateforme KissKissBankBank observe souvent un pic d’activité au début et à la fin de la collecte. A vous de bien communiquer sur ces deux périodes clés.


Quand le projet a atteint son objectif, quand et comment le créateur de projet reçoit-il son argent ?

Les contributions des KissBankers sont stockées sur un compte séquestre ouvert à La Banque Postale. Quand la collecte est réussie, le montant de la collecte est directement reversé sur le compte bancaire du créateur moins la commission de 5% versée à KissKissBankBank, plus une commission de 3% de frais de transactions bancaires. Au total, le total des commissions prélevées s'élève dont à 8% TTC du montant collecté.

Si la collecte est réussie, KissKissBankBank s'engage à faire le virement de votre collecte 7 jours ouvrés après la fin de la collecte.


Exemples d'actions de CrowdFunding réalisées par ou avec nos territoires d'interprétations


Ils en parlent


Accueil - les Tiers Lieux - Pourquoi contribuer sur ce wiki ? - Comment contribuer sur ce wiki ? - Conciergerie MoviLab