Labos du Mixeur

De Movilab.org
Aller à : navigation, rechercher

Les Labos du Mixeur c'est quoi?

Dans le cadre de sa programmation annuelle, Le Mixeur organise deux à trois fois par an les Labos du Mixeur Le Labo concentre les objectifs du Mixeur "d'encouragement" à la collaboration entre acteurs culturels, tissu économique et acteurs de l'enseignement supérieur dans une logique de transversalité à l'interface "Arts, sciciences et design" sur Manufacture, quartier créatif de l'agglomération stéphanoise. Le Labo est un format d'animation de quelques jours qui se déroule dans les murs du Mixeur. Il a pour objectif de réunir des professionnels, des organisations et des institutions, des étudiants et des chercheurs ainsi que des citoyens, pour co-concevoir et co-produire ensemble des prototypes (projets, services, biens).

Ce travail collaboratif est réalisé dans un principe "d'innovation ouverte" (constitution de biens communs), où chacun-e apporte ses idées, ses compétences, ses ressources et bénéficie de celles des autres participants. Les différentes applications développées durant le Labo sont définies sur la base d'une thématique ouverte, elle-même formulée plusieurs semaines en amont de l'évènement par un ensemble de personnes et d'organsiations en veille sur le territoire et réunies au sein du Mixeur. Cette veille permet d'identifier les enjeux de chaque Labo : les problématiques sociales, économiques ou artistiques émergentes, les besoins de recherche et de dévelopement convergents, les dynamiques d'innovation à l'oeuvre, les orientations choisies par les parties-prenantes... A l'issue d'un Labo, les prototypes présentés peuvent faire l'objet d'un développement et d'un accompagnement à leur diffusion selon les souhaits et les capacités des participants.

Principe des Labos

Les labos sont une série d'ateliers de recherche et de création temporaires construits autour d'un outil de production et d'expérimentation.

- Ouverture et transversalité : L’accès au labo est gratuit. Nous apprécions la diversité et favorisons le brassage des cultures techniques. Les thématiques des labos sont construits sur un principe de transversalité. Les questions qu'ils soulèvent appellent des réponses pluridisciplinaire.

- Coopération : C'est un état d'esprit qu'on affectionne. On demande aux participants qu'ils conduisent leurs relations et leurs échanges d'une manière non concurrentielle, en cherchant les modalités appropriées pour analyser ensemble et de façon partagée les problématiques de recherche et de développement auxquelles ils peuvent être confrontés.

- Horizontalité : Les labos définissent un espace-temps dans lequel les rapports hiérarchiques sont remis à plat. Toutes les idées sont a priori intéressantes. C’est un lieu de rencontre entre pratique amateur et pratique professionnelle. Ce qui compte, c’est la qualité de ce qui sort, pas votre étiquette.

- Réflexivité : C’est une attitude de recherche par l’action. Pour expliciter cela nous reprenons volontier une maxime chère aux utilisateurs des FABLAB : d’abord fais le, ensuite fais le bien et après fais le mieux!.

- Contribution : Les participants sont invités à participer activement à l’animation et à la retransmission des labos. Nous travaillons ensemble à sa documentation.

-Open source : Le contenu de ce qui se passe dans le labo est libre d’utilisation et est édité en creative commons sur ce wiki suivant le modèle CC BY SA : [1]. Les propriétés des résultats du travail des équipes relèvent du droit d'auteur français. Afin de valoriser le contenu des labos et de protéger les créations et leurs ayant droits, une forme de rendu type est proposé aux participants. Ce format vidéo permet d'acter - sur un plan juridique- des noms des co-auteurs et d'une antériorité.

Objectifs

  • Mutualiser un outil de recherche et développement à l’échelle des créateurs indépendants et des PME des industries créatives et culturelles.
  • Inter-connaissance des réseaux des professions créatives et culturelles.
  • Co-formation et veille collective.
  • Créer de nouvelles porosités entre public et industries créatives et culturelles.
  • Favoriser l'innovation technologique par le croisement des arts, de la science et du design.

Le Mixeur, tiers-lieu stéphanois

Cet espace modulaire, situé au cœur du quartier créatif est dédié au développement de jeunes entreprises créatives.

Véritable atelier à idées et à projets, le Mixeur favorise l’accès à une communauté, privilégie les échanges, la convivialité, les rencontres pluridisciplinaires. Lieu d’échanges, de démonstration et de création, le Mixeur est l’antichambre de la future programmation du quartier mais aussi le point de rendez-vous des stéphanois au sein du quartier créatif.

Au sein du Mixeur, les usagers peuvent accéder à une offre d’accueil générique, la pépinière des métiers créatifs et l’Espace de co-working, mais ils peuvent également accéder à des services visant à stimuler les collaborations aux interfaces « art, science, design & numérique ».

code source Labo

1.Définir le thème et la problématique de travail.

Veille territoriale

Un processus de définition collective d’une thématique de travail, sur un territoire à l’échelle de l’agglomération stéphanoise.

Etat de l’art collectif.

mashup collectif. -> Ce que vous faites. -> Ce que vous connaissez.

Problématisation

Scénario de démarrage du labo. Quelle situation, quel système de contraintes définissent le projet ?

2. Identifier un ensemble de compétences nécessaire à la bonne tenue de l’évènement.

  • Quelles sont les compétences nécessaires?
  • Qui connaissons nous?
  • Comment ces personnes peuvent-elle intervenir dans le labo?

=> suivant leur disponibilité et leur envie par niveau d’implication décroissant :

  • Organisation
  • Responsabilité
  • Facilitation
  • participation
  • partage d’expérience.

3.Définir des espaces de travail et assigner des personnes en charge de leur fonctionnement.

A chacun des espaces décrits comme régie correspondent des rôles d’organisation et d’encadrement ayant pour but le fonctionnement des espaces de scène.

Régies

  • Magasin

Il se compose d’un stock d’équipements, de composants électroniques et de matériaux. Il gère les prêts de matériel entre les structures et le run nécessaire à la bonne marche de l’atelier.

  • Régie audiovisuelle.

Elle se compose d’un stock d’équipement permettant la prise de vue audio et vidéo et d’un banc de montage. Elle gère l’information et la communication du labo dans la durée de l’évènement. Elle participe à la documentation des projets, elle gère le fonctionnement du plateau.

  • Concièrgerie.

La concièrgerie intègre des fonctions d’accueil au participants. Si elle n’est pas en mesure de les renseigner, elle les aiguille vers la régie la plus indiquée. Elle veille à l’approvisionnement et au bon fonctionnement de l’espace de travail partagé et de l’espace de repos.

  • Régie générale.

Un espace / temps permettant aux organisateurs et facilitateurs de faire un point sur l'évolution du labo en temps réel et de convenir à ses remédiations.
- en fin de demies-journées : breves remédiations / points avec facilitateurs (orientation des projets)
-en fin de journée : organisateurs / point initialisation pour le lendemain.

Scène

  • L' atelier

L'atelier est à proprement parler le lieux de fabrication et d'assemblage des prototypes mis au points dans le labo. Il peut être installé sur place sous forme légère avec des appuis plus lourd de structure tièrces ( ateliers écoles, fablab)

  • Le Plateau

C'est le lieux où l'on fait la présentation de projet :
-Aux autres participants, lors de rendus intermédiaires.- il est alors question de bénéficier de la critique des uns et des autres et de donner un cadre à l'avancé des projets.
-A l'extérieur et aux fins de documentation du labo : communiquer son projet.

  • La pleinière

l'endroit où l'on accueille tout le monde et où sont mis en commun les projets lors des présentations publiques.

  • L'espace de travail partagé

C'est là où se trouvent les espaces de travail des groupes de projet. Là où ils échangent et où ils concentrent leurs efforts. Ils doivent pouvoir laisser à cet endroit tout ou partie de leur projet en cours, avoir de bonnes conditions pour écrire, dessiner, échanger.

  • l'espace de repos.

Le lieu pour se ressourcer, boire son café -voir faire une micro sieste.

4.Définir le déroulement de l’évènement.

Jour 1

  • Une expérience collective fondatrice.
  • Un partage d’expérience-retransmission critique de l’état de l’art effectué en amont.
  • Un temps de recherche à partir des groupes formés pour maximiser leur pluridisciplinarité.

Jour 2

  • faites le !

expérimentez-le en vrai ! un premier jet dans le dénuement (utilisation d'objets de récup', système D, ou configuration de travail minimale ). Débrouillez-vous pour faire au mieux mais faites-le dans le temps imparti : présentation en cours de journée.

  • Remédiation.

Qu'est-ce qu'on voulait faire, qu'est-ce qu'on a fait qu'est-ce qu'on va faire d'ici demain.

Jour 3

  • Faites-le marcher !
  • Nous demandons aux participants de ré-interroger le travail de la veille pour bien définir leur projet et sa problématique. (qui quoi ou quand pourquoi). Pour définir le cadre technique de recherche, nous leur demandons de documenter les ressources qu’ils utilisent.

Jour 4

  • Faites-le bien!

Le coeur du projet est définit, vous avez réussi à mettre au point une maquette d’usage fonctionnelle, nous vous demandons d’affiner le résultat pour pouvoir le communiquer au public lors de la restitution du soir.

  • Restitution publique. Restitution et test en public des prototypes réalisés par les participants.

Les saisons





Accueil - Définition de MoviLab - Qui porte et constitue MoviLab ? - Pourquoi contribuer sur ce wiki ? - Comment contribuer sur ce wiki ? - Conciergerie MoviLab - Mentions légales