IndieCamp Kerbors 2016

De Movilab.org
Aller à : navigation, rechercher

SummerCampKerborsLogo.jpg

Le contexte

Ce Summer Camp 2016 à Kerbors en Bretagne fait suite au Summer Camp 2015 à la MYNE. Il s'est déroulée entre le 3 et le 15 août 2016. Il a vu passé une vingtaine de participants venus de toute la France. Pour cette année 2016 le Summer Camp s'est déroulé en simultanée à Kerbors et à la M(Y)NE à Lyon.


Kerbors : une étape dans l'histoire d'une communauté

SummerCamp2016Kerbors.jpeg

Le camp s'est déroulé chez un particulier ami des communautés biohackers et makers de Saint-Etienne et de Bretagne.

Une participante du TinyTiliosCamp 2016 qui a ouvert sa maison à deux conditions, les co-makers du camp devait construire pour la maison :

- 1 toilette sèches.

- 1 établi de bricolage.

C'est l'histoire d'une communauté élargi qui s'écrit, celle des Tiers Lieux Libres et Open Source. Certains participants se connaissaient, d'autres pas, d'autres se connaissaient par les réseaux, le camp a également inclut des participants sans connaissance du langage et de la culture Tiers Lieux.

La lenteur du Summer Camp permet la création de valeurs, d'un langage et donc d'une culture commune.

Quand les nomades numériques rencontrent les sédentaires écolo, ce n'est pas un choc, c'est la création d'une tierce culture.

Origines géographiques des participants

Les participants se distinguaient en fonction de leurs niveaux de nomadisme : du routard permanent au voyageur occasionnel.

Villes représentées : Rennes, Nantes, Lyon, Treffendel, Montpellier, Saint-Étienne, Concarneau, Rotterdam, Strasbourg, Paris...

< ajoutez votre ville de provenance />

 Á lire sur Hackpad, le journal de bord quotidien du Summer Camp 2016 à Kerbors


Thématiques du camp

Deux thématiques majeurs ont été traités pendant ce Summer Camp :

- la convergence de projets lyonnais et bretons autour du biohacking et du biomimétisme.

- des réfléxions et des échanges autour des pratiques de documentations, notamment sur le wiki Movilab et le projet MultiBàO (Multi boîtes à outils).


Le format

Formatsummercamp.jpg
 Travailler en s'amusant, ou s'amuser en travaillant ? Travailler autrement !
 Á lire : le pad de préparation #SummerCamp 2016 Kerbors
 En cours d'écriture : code source du format Summer Camp

Le Summer Camp est un format contributif, chacun apporte sa pierre à l'édifice. Un principe d'organisation minimaliste est mis en œuvre.

Il s'agit de créer collectivement un espace et un temps de création et de détente : le Do It Together des vacances !

La communauté constitue un slow Tiers Lieux éphémère.

Chacun peut travailler sur ses projets, l'entraide se fait uniquement sur la base du volontariat.

Il n'y a aucune pression, personne ne doit s'attendre à un travail ou une contribution de l'autre.

Le temps de l'été permet la déconnexion. Les discussions off autour de bières permettent une autre forme d'innovation.

Un Summer Camp est l'occasion d'apprendre à vivre en communauté et d'exercer ses qualités de concierges : ménage, repas, budget quotidien... Comme un camp de vacances, il s'agit d'être bien et d'être détendue, mais chacun reste libre de travailler...

Liberté est le maître-mot, liberté d'aller et venir, liberté de travailler ou pas, de demander de l'aide ou d'en apporter, de proposer un cours ou une session de formation... libertés soumis à la condition d'être contributeurs, c'est-à-dire en position active.

Observations :

Au long d'une journée, j'ai observé des cycles naturels entre les moments de travail (ordinateurs + rangement) et les moments de détentes (discussions informelles, balade sur la plage...).

Le cadre est propice à l'humour et à la dérision. Il permet à chacun de réfléchir sur ses pratiques, quelles soient numériques, documentaires ou makeuses.

Les discussions sont très libres, scientifiques, philosophiques et même psychologiques. Les participants se sont entraidés autour des thématiques du développement personnel.

Témoignage d'un participant

Eric Bureau sur FaceBook, le 14 août 2016, fait un inventaire à la Prévert :

"// ‪#‎SummerCamp‬ Kerbors 2016 // Echanges riches et (im)pertinents. Penser à prendre un oreiller. Apprentissage pair à pair. Rocket stove et Biochar. Cocktails maisons. Belles rencontres. Chemin en herbe. Pomme de pain. Biomimétisme. Toilette sèche. Feu sur plage. Photographie. Nomadisme. Communs. TimeLaps. Cueillette. Hypnose. Chatons. Partage. Guitare. Balade. GitHub. Marée. HTML. Tongs. Rires. Blup."

Ressources :

Á lire sur Makery : Les jolies colonies de vacances diy

Processus de développement des projets

Contrairement à un "sprint" ou un start-up week-end, le Summer Camp permet de faire un investissement à long terme sur son projet.

Des participants d'univers très différents sont réunis : beaucoup de développeurs web certes, mais également des animateurs, des formateurs, des architectes, des biologistes... Un mélange de compétences et de point de vue qui fait foisonner l'information.

C'est l'été on prend le temps de se poser des questions philosophiques, scientifiques, une belle manière pour changer son point de vue.

Y'aura-t-il des résultats ? Si oui, quand seront-ils visibles ? Finalement le plus important reste le processus et les changements de pratiques induits chez chaque participants. L'important reste le FAIRE et non l'être ou l'avoir.

C'est avec sérénité que les participants ont été initiés aux pratiques de documentation sur Multibào, un outil github où l'on écrit en langage markdown.

Á la fin du séjour, la documentation n'est pas encore publié... mais au moins, elle est commencée !

Documentation : les réflexions sur MutliBàO

Ce camp nous a permis d'échanger sur nos pratiques de documentation.

Avec une équipe élargit, le projet MultiBàO (Multi Boîte à Outils) s'alimentent de nouvelles fiches, réflexions et contributions.

Alors que Movilab fait le storytelling des Tiers Lieux, Mutlibào est un outils pour les pratiques collaboratives en équipe.

Comment bien expliquer et nommer la base line du site ?

"Partager et enrichir ses pratiques d'équipe, après le DIY et le Do it Together" ? Nous avons eu une longue conversation sur le sujet, comment adressez le bon message ? Une adresse à l'impératif ? Question de différence des pratiques entre DIY et DIT ? MultiBàO s'adresse aux collectifs, c'est donc la pratique du do it togheter qui est autre que le DIY, ni meilleure, ni moins bonne.

Finalement c'est : "Partager et enrichir ses pratiques d'équipe, let's do it together !"



Projets développés au Summer Camp

SummerCampKerbors2016travail.JPG

OpenRov

Mini sous marin connecté en DIY open source pour explorer les océans.

Potager connecté

Capteurs de température et d'humidité dans un potager.

Inventaire

Inventaire.io, site de partage de livre papier

KeyGlove

Clavier numérique dans un gant connectés.

La Remise à Nantes

Projet de Bricolab à Nantes

Hackmuseomix

Création d'un site personnalisé pour les pratiques d'équipes de Muséomix. Toute la donnée des hackpads Museomix a été aspiré et converti en markdown.

Eco-Village en Bretagne

Projet de création d'un éco-village en Bretagne qui mêlerait hackers, makers et agriculteurs.

La porteuse du projet a interviewé tous les participants dans une approche problèmes/solutions et le cadre d'un lean canvas (formulation d'hypothèses et confrontation au public)

ByodIT

Asthetical Hybrid Living Device

Build Your Own Device for Infra Terrestrial

Biohacker House Project

Projet de BioHacker House à Rennes co-créé et réalisé en 7 jours

Nomades

Organisation acentralisée de documentation des pratiques collaboratives nomades et de réflexions libres et distribuées sur le nomadisme


Médias

Articles

Photo

AlbumsharypicSummerCamp2016Kerbors.png


Vidéos


Son


Bilan

Ce qui a marché

  • Le format Summer Camp en lui-même : liberté de chacun à travailler ou se détendre.
  • L'ambiance : tout le monde ne se connaissait pas, une vingtaine de personne sont passés... et pourtant sans jeux de brise-glace simplement par les discussions off, les gens ont facilement échangé et fait connaissance.
  • Le budget : bonne tenue des comptes et des contributions financières en fonction des journées de passages. (8€/personne/jour)
  • La vie en communauté : nourriture et rangement. Malgré quelques ratés, la communauté s'est montré autonome.


Ce qui n'a pas marché

  • La connexion avec le Summer Camp de Lyon, au départ des visios quotidiennes était prévue... malheureusement la connexion web n'était pas assez bonne.


Ce qui aurait pu marcher

  • Les activités loisirs : kayak, pêche et bivouac pendant la nuit des étoiles filantes.


Ce qui ne marcherait pas

  • Un Summer Camp qu'avec des gens qui ne connaissent pas ou qu'avec des gens qui se connaissent, le besoin est double : des liens et de la mixité.
  • Un Summer Camp trop ou pas assez organisé à l'avance..., durant six mois, le hackpad commun a permis l'expression libre de des souhaits et attentes de chacun avec humour et auto-dérision.


Pages liées


Pages associées




Accueil - Définition de MoviLab - Qui porte et constitue MoviLab ? - Pourquoi contribuer sur ce wiki ? - Comment contribuer sur ce wiki ? - Conciergerie MoviLab - Mentions légales