Debrouillo'lab : Différence entre versions

De Movilab.org
Aller à : navigation, rechercher
(Ajout diagnostic sur le public)
m (Prochaine étape)
(Une révision intermédiaire par le même utilisateur non affichée)
Ligne 7 : Ligne 7 :
 
Accompagner les usages numériques et faire vivre les débats sur ces usages. Comprendre comment ça marche et à quoi ça sert. Comprendre les aspects techniques et leur utilisation. Décrypter les réseaux sociaux et apprendre à les utiliser. Être en capacité de faire des choix. Tels sont les engagements de l'axe Transition Numérique du projet associatif du Réseau des Petits Débrouillards.
 
Accompagner les usages numériques et faire vivre les débats sur ces usages. Comprendre comment ça marche et à quoi ça sert. Comprendre les aspects techniques et leur utilisation. Décrypter les réseaux sociaux et apprendre à les utiliser. Être en capacité de faire des choix. Tels sont les engagements de l'axe Transition Numérique du projet associatif du Réseau des Petits Débrouillards.
  
En accord avec ce projet, l'antenne Auvergne-Rhône-Alpes développe [[Réinventer les médiations numériques|des projets de médiation numérique sur le territoire en itinérance]] avec des ateliers ponctuels ou avec le Science Tour ou au travers de Club univerCités permettant à un groupe de jeunes d'explorer des thématiques en lien avec des chercheurs universitaires.
+
En accord avec ce projet, '''l'antenne Auvergne-Rhône-Alpes développe [[Réinventer les médiations numériques|des projets de médiation numérique sur le territoire en itinérance]] avec des ateliers ponctuels ou avec le Science Tour ou au travers de Club univerCités permettant à un groupe de jeunes d'explorer des thématiques en lien avec des chercheurs universitaires.'''
  
En mars 2017, la Fondation Orange nous a contacté en nous invitant à répondre à l'appel à projet national des "[https://www.fondationorange.com/Appel-a-projets-FabLabs-Solidaires-en-France Fablabs Solidaires]" car il leur semblait important de nous soutenir dans nos actions de médiation menées à travers l’Auvergne principalement. Comme nous n'avions pas de machines nous permettant de prétendre d'une quelconque façon être un [[FabLab]] et de nombreux Fablabs existant déjà sur ce territoire, il nous a paru important avant de nous engager dans ce projet, de prendre la mesure de ce qui se faisait déjà afin de s'assurer  que nous amènerions une complémentarité aux initiatives pré-existantes. Nous avons donc commencé par un diagnostic du territoire sur [[Périmètre de la Médiation Numérique|la question de la médiation numérique]] avec un focus particulier sur la Fabrication Assistée par Ordinateur.
+
En mars 2017, la Fondation Orange nous a contacté en nous invitant à répondre à l'appel à projet national des "[https://www.fondationorange.com/Appel-a-projets-FabLabs-Solidaires-en-France Fablabs Solidaires]" car il leur semblait important de nous soutenir dans '''nos actions de médiation menées à travers l’Auvergne principalement'''. Comme nous n'avions pas de machines nous permettant de prétendre d'une quelconque façon être un [[FabLab]] et de nombreux Fablabs existant déjà sur ce territoire, il nous a paru important avant de nous engager dans ce projet, de prendre la mesure de ce qui se faisait déjà afin de s'assurer  que nous amènerions une complémentarité aux initiatives pré-existantes. Nous avons donc commencé par un diagnostic du territoire sur [[Périmètre de la Médiation Numérique|la question de la médiation numérique]] avec un focus particulier sur la Fabrication Assistée par Ordinateur.
  
 
= Diagnostic Territoire=
 
= Diagnostic Territoire=
Ligne 107 : Ligne 107 :
  
  
[[Catégorie:Auvergne-Rhône-Alpes]] [[Catégorie:Tiers-Lieux]] [[Catégorie:Tiers Lieux documentés par MoviLab]] [[Catégorie:FabLab]] [[Catégorie:Projets]] [[Catégorie:Actions]] [[Catégorie:code-tilios]] [[Catégorie:Codes sources]] [[Catégorie:Créer un réseau de Tiers Lieux]] [[Catégorie:Café de réparation]] [[Catégorie:Initiative citoyenne]] [[Catégorie:Démocratie participative à l'ère du numérique]] [[Catégorie:Formats d'animation]] [[Catégorie:Formats d'animation en médiation numérique]] [[Catégorie:HackerSpace]] [[Catégorie:L'éducation, les sciences et la recherche]] [[Catégorie:Étudiants]] [[Catégorie:Lexique]] [[Catégorie:Medialab]] [[Catégorie:Modèles économiques]] [[Catégorie:Médias citoyens]] [[Catégorie:Médiation Numérique]] [[Catégorie:OpenSourceS]] [[Catégorie:Événements en Auvergne-Rhône-Alpes]]
+
[[Catégorie:Auvergne]] [[Catégorie:Tiers-Lieux]] [[Catégorie:Tiers Lieux documentés par MoviLab]] [[Catégorie:FabLab]] [[Catégorie:Projets]] [[Catégorie:Actions]] [[Catégorie:code-tilios]] [[Catégorie:Codes sources]] [[Catégorie:Créer un réseau de Tiers Lieux]] [[Catégorie:Café de réparation]] [[Catégorie:Initiative citoyenne]] [[Catégorie:Démocratie participative à l'ère du numérique]] [[Catégorie:Formats d'animation]] [[Catégorie:Formats d'animation en médiation numérique]] [[Catégorie:HackerSpace]] [[Catégorie:L'éducation, les sciences et la recherche]] [[Catégorie:Étudiants]] [[Catégorie:Lexique]] [[Catégorie:Medialab]] [[Catégorie:Modèles économiques]] [[Catégorie:Médias citoyens]] [[Catégorie:Médiation Numérique]] [[Catégorie:OpenSourceS]] [[Catégorie:Événements en Auvergne-Rhône-Alpes]]

Version du 7 août 2017 à 13:23

MetaMedia2-1024x617.jpg

Ampoule.png Cette page est une ébauche.
Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?).
Support : Le portail dédié à la documentation et aux codes sources

Historique du projet

Depuis 30 ans, les Petits Débrouillards proposent des activités scientifiques et techniques et participent de manière significative aux débats de société sur l'éducation. Le projet associatif du mouvement français des Petits Débrouillards vise à mettre les savoirs et savoir-faire scientifiques et techniques au service de savoir-être individuels et collectifs favorisant une société harmonieuse, respectueuse de ses membres et de son environnement naturel, économique, social et culturel.

Accompagner les usages numériques et faire vivre les débats sur ces usages. Comprendre comment ça marche et à quoi ça sert. Comprendre les aspects techniques et leur utilisation. Décrypter les réseaux sociaux et apprendre à les utiliser. Être en capacité de faire des choix. Tels sont les engagements de l'axe Transition Numérique du projet associatif du Réseau des Petits Débrouillards.

En accord avec ce projet, l'antenne Auvergne-Rhône-Alpes développe des projets de médiation numérique sur le territoire en itinérance avec des ateliers ponctuels ou avec le Science Tour ou au travers de Club univerCités permettant à un groupe de jeunes d'explorer des thématiques en lien avec des chercheurs universitaires.

En mars 2017, la Fondation Orange nous a contacté en nous invitant à répondre à l'appel à projet national des "Fablabs Solidaires" car il leur semblait important de nous soutenir dans nos actions de médiation menées à travers l’Auvergne principalement. Comme nous n'avions pas de machines nous permettant de prétendre d'une quelconque façon être un FabLab et de nombreux Fablabs existant déjà sur ce territoire, il nous a paru important avant de nous engager dans ce projet, de prendre la mesure de ce qui se faisait déjà afin de s'assurer que nous amènerions une complémentarité aux initiatives pré-existantes. Nous avons donc commencé par un diagnostic du territoire sur la question de la médiation numérique avec un focus particulier sur la Fabrication Assistée par Ordinateur.

Diagnostic Territoire

Les Structures (associatives pour la plupart):

Voici une liste (à jardiner!) des lieux de pratique de Fabrication Assistée par Ordinateur en Auvergne (entre maker Spaces et Fablabs).

Nom Structure Type Lieu d'implantation Thématiques
Acolab Fablab Label MIT CFd (63) Généraliste, tout public (Ateliers réguliers mais peu d'action de médiation sur laquelle ils sont peu à l'aise
Atallier Fablab Moulins (03) Généraliste ouvert à tous : Financement participatif en cours et soutien politique pour une structure à vocation de médiation
Epicentre Factory Espace de Co-working et Atelier "Maker Factory" CFd (63) Entreprenariat. Mise en place d'une « Maker Factory » avec de la fabrique mais sans F.A.O.
Fablab de Lapalisse Fablab Lapalisse 03 Généraliste ouvert à tous avec un Fab-Manager à temps plein pour la médiation.
Formalab Fablab (Ecole GRETA) Puy en Velay (43) Formation des adultes : F.A.O. à destination des jeunes en formation au GRETA
Isilab Hacklab (étudiants ISIMA) Cfd (63) Généraliste ouvert à tous (Jeune étudiants en recherche d'un lieu où ils auraient libre accès à leurs machines sans restrictions d'horaires)
Lab du Pensio Fablab IUT Puy en Velay (43) Généraliste ouvert à tous : F.A.O. à destination du tout public équipé en machines haut-de-gamme
La fabrique du quotidien Maker-Space (étudiants APIMA) Cfd (63) Généraliste ouvert à tous
Petits Débrouillards AURA Ateliers Itinérants Siège Cfd (63) Pas de machines F.A.0. déployables pour la médiation (en avril 2017) faute de financement mais activités de médiation itinérante grâce au partenariat avec le Lab du Pensio
PopRun Cabinet d’ingénierie informatique avec fablab Vic sur Cère (15) Généraliste, professionnels/ tout public
Protolab Fablab (étudiant Ecole des Beaux Arts) Cfd(63) Développement de pratiques et de projets artistiques, tout public
Sigmake Fablab (école SIGMA )Label MIT Cfd (63) Généraliste tout public, ouverture uniquement en journées de semaine


Concernant les Fablabs, au premier abord, ils sont concentrés sur les Grandes Villes (Clermont-Ferrand ou Le Puy en Velay). En pratique, ce sont essentiellement des Fablabs étudiants qui ne sont pas réellement ouverts au tout public où alors à des horaires très restreints (Un soir par semaine pour l'Acolab, horaires de bureau pour Sigmake par exemple) et sans médiateurs dans la structure pour faciliter l'appropriation des machines pour les néophytes. Paradoxalement, dans la liste, on recense seulement 2 Fablabs ouverts au tout public avec des médiateurs dans la structure et ils sont à Lapalisse (03) et à Murat (15) : pas sur ces grandes métropoles. Sigmake souhaite se mettre en partenariat avec des associations pour permettre une ouverture de leur fablab en dehors des heures de bureau mais ce projet est conditionné à un soutien financier très conséquent de la Région pour aménager les locaux (doubler l’espace actuel et créer un sas d’entrée sécurisé permettant d’accéder au bâtiment en dehors de ses horaires d’ouverture). On peut toutefois souligner qu'Attalier à Moulins semble être un beau projet à suivre de prêt dans les prochains mois.

Notre spécificité à nous Petits Débrouillards dans ce paysage est l'itinérance qui nous permet de mailler un territoire très vaste malgré notre unique antenne basée sur Clermont-Ferrand.

Les EPN:

On constate sur la carte de répartition des EPN de la grande Région une grande disparité dans leur répartition. La majorité est concentrée sur le Rhône et l'Isère. Au sein même du territoire auvergnat, cette inégalité transparaît avec des lieux de médiation concentrés sur les grandes villes. Ce constat est particulièrement marquant dans la Haute Loire et l'Allier où seules les grandes agglomérations sont concernées. Dans le Puy de Dôme, le Nord-Ouest de Clermont ainsi que l'axe Vichy / Thiers sont dépourvus de tels lieux. A noter que le Cantal a développé un fort réseau d’EPN couvrant bien son territoire mais que la grande majorité n'est plus actif aujourd'hui (une quinzaine sur les 31 indiqués sur le portail national).

Il est à noter que lorsqu'on ajoute les EPN n'ayant pas le label, (principalement des écoles, médiathèques, Centres Sociaux et Maisons de service au Public) ce maillage est plus dense. Cette constatation est à temporiser fortement car nous travaillons avec de nombreuses écoles et, pour être en difficulté lors des actions numériques que nous proposons, nous savons qu'il n'y a pas d'accès Wi-Fi tout public dans ces lieux pourtant indiqués sur la carte. Dans le cas où ces lieux proposent bel et bien les services annoncés, il s'agit d'accès à internet et au numérique mais ils n'ont la plupart du temps pas de réel accompagnement vers l'autonomie hormis quelques actions ponctuelles. Ils permettent de faciliter l'accès aux outils mais les accompagnements sur les usages (en dehors des pratiques bureautiques) n'y sont pas ou peu développés.

La population et le numérique:

Je vous invite à consulter le baromètre du numérique afin de mieux cerner les problématiques de la population face aux outils numériques.

Quelques chiffres frappant:

→ 40 % des 18-24 ans sont incapables de réaliser une démarche administrative en ligne seuls. Ils sont plus inquiets que les 25-39 ans face à la dématérialisation. En Auvergne, une enquête officieuse a révélé que les personnes âgées étaient autant fragilisées que les jeunes Ceci est certainement dû à la proportion plus importante de personnes âgées de plus de 70 ans n'ayant jamais été confronté au numérique au cours de leur vie professionnelle (grosse proportion d'agriculteurs retraités notamment).

→ 28 % des français souhaitent que les pouvoirs publics développent un accompagnement de proximité dans la réalisation des démarches en ligne. Ce qui conforte le constat plus haut du manque de structures de médiation numérique.

Afin de compléter ces chiffres, le Conseil Départemental du 63 a accepté de faire passer un questionnaire par le biais de ses médiateurs sociaux afin de recueillir des informations de la population de tout le territoire et d'affiner notre réponse en terme de contenu et de maillage territorial. Nous publieront les résultats lorsque nous auront un échantillon suffisant à interpréter.

Une opportunité?

Dans ce paysage, où la fabrication Numérique est présente mais avec une grosse difficulté d'ouverture vers un public qui ne se sent pas déjà concerné, on comprend mieux qu'Orange s'adresse à nous qui avons l'expertise de la médiation mais pas forcément les moyens techniques au moment de cet "appel du pied" pour répondre à cette demande spécifique de formation aux outils de FAO à destination de jeunes en Insertion professionnelle.

Entre avril et fin mai, j'ai donc contacté un par un la plupart des acteurs cités plus haut (pas tous uniquement par manque de temps pour relancer les appels ou mails restés sans réponse) afin de voir avec eux comment nous pourrions répondre à cette demande sans créer un énième Fablab en parallèle de ceux existants si ceux déjà présents souhaitaient faire partie du projet que nous portions.

Lors de ces entretiens, nous avons très vite confirmé que loin d'être de la concurrence, nous pouvions être complémentaires et utiliser cette opportunité comme levier pour aller au delà des coopérations déjà existantes ou en profilage.

Les structures au cœur du démarrage du projet sont alors Acolab, Isilab, Linux Arverne, Repair Café 63 et nous-mêmes. De nombreuses autres structures et particuliers nous ont signifié l'intérêt pour le projet mais n'ont pas encore eu l'occasion de participer au comité de pilotage naissant (Astusciences, Epicentre, JeRecycleParc, Libratois, L'usine ouverte, Recycl'art, etc).

Première étape: Réponse à Appel à Projet Fondation Orange Solidarité

Alors que le collectif est encore en cours de formation et la deadline pour l'appel à projet de la fondation Orange arrivant (31 mai), nous avons pris le parti d'y répondre sans avoir encore beaucoup d'informations quant à la façon dont les partenariats vont s'organiser dans la pratique.

La réponse à Appel à Projet s'articule donc autour d'une proposition d'ateliers itinérants à destination de jeunes en difficulté d'insertion professionnelle. Les ateliers sont réfléchis sous formes de 10 malettes pédagogiques indépendantes chacune centrée sur un outil de fabrication numérique. Nous demandons 24000€ dont 18500€ seront consacré à l'achat des machines et consommables de départ. Nous avons choisi des machines de tailles réduites et facilement transportables afin de faciliter l'itinérance du fablab tout en sachant que nos fablabs partenaires ont des machines plus performantes mais non mobiles pour travailler sur les projets plus conséquents le moment venu.

En parallèle: Emergence d'un Tiers Lieux

Au delà de cet appel à projet, les acteurs rassemblés sont déjà dans une configuration sociale propre aux Tiers Lieux. Lors des rencontres du 5 juin et du 8 juillet (Atelier "Emergence d'un Tiers Lieux") nous avons vu qu'au delà du projet qui nous réunissait, le besoin d'un lieux physique citoyen, dynamique et apprenant faisait sens sur notre territoire. Cet espace serait un lieux articulé autour d'un "Makerspace" permettant la rencontre d'activités liées de prêt ou de loin au numérique afin que chaque citoyen qui le souhaite y trouve un espace de partage convivial et créatif.

Perspectives

Nous jardinons donc actuellement sur ces questions:

-> Continuer d'enrichir la liste des membres actifs du projet

-> Trouver le lieux (de nombreuses pistes sont envisagées et explorées)

-> Définir notre mode de gouvernance (quels statuts juridiques?)

-> Définir notre modèle économique

-> Trouver un nom

Prochaine étape

Le prochain rendez-vous a lieu le 19 août dans nos locaux en mode Auberge Espagnole pour continuer d'échanger et d'enrichir notre territoire commun, j'espère vous voir nombreux à cette soirée.