Cartelier : facilitateur de votre quotidien

De Movilab.org
Aller à : navigation, rechercher

Porteur du projet : Sonia Roche pour l'IRAM / Zoomacom / OpenScop et moi-même :-)

Membres de l'équipe : Renaud Denis, Clémentine Martinon et Amandine Lamotte


Ce projet est en Creative Commons, librement réutilisable, en respectant les conditions de la licence ci-dessous !

Logo CC by SA 20130605152714 20130619112228.png


Préambule

La consommation collaborative... qu'est-ce donc ?

L’ADEME définit la consommation collaborative comme « une pratique qui augmente l’usage d’un bien ou d’un service, par le partage, l’échange, le troc, la vente ou la location de celui-ci, avec et entre particuliers ». Il s’agit donc d’un modèle économique dans lequel l'usage prédomine sur la propriété, partant du principe que l'usage d'un bien ou d’un service peut être augmenté par le partage, l’échange, le troc, la vente ou encore la location de celui-ci.

Vidéo Adesias :

Pour plus d'infos aller à la page : La consommation collaborative

Le facteur déclenchant de ce projet

Partant de plusieurs constats après des échanges avec des associations, entreprises... et particuliers : LES INITIATIVES SE FONT CHACUNES DANS LEUR COIN. L'idée est que ces initiatives s'effectuent de manière coordonnée avec d'autres qui s'y rattachent, et pouvoir rendre visibles les initiatives de manière simple et rapide. Tout ceci en faisant vivre le territoire.

Des professionnels de tous univers, des étudiants, des actifs sans emploi issus de toutes les couches socioculturelles et de tous âges ont fait le même constat : la mise en compétition permanente des uns avec les autres, depuis la maternelle jusqu'à la fin de vie ! Dans certaines régions marquées par des difficultés sociales et économiques : les mouvements et outils de transformation sociale sont nombreux, imaginatifs, mais souffrent parfois de contradiction et d'un grand manque de visibilité en dehors des cercles déjà avertis. Il manquait un outil moderne, simple et rapide pour faciliter l'accès et l'interactivité à ces réseaux : une carte visuelle !

À ce sujet lire aussi : 
"Cartographier ensemble les modes de vie libres et durables de nos territoires" sur le blog de Zoomacom, 10 juin 2013.

Projet Cartelier

Cartelier est une plateforme numérique répertoriant les initiatives locales, jouant la carte de la consommation collaborative, et plus largement de l'innovation sociale (cf encadré ci-dessous). Cet outil web 2.0 permet de rendre visibles les initiatives ayant pour but l'appropriation par le citoyen de son village, de sa ville, de son pays et d'autres horizons plus lointains encore. Par la même occasion, il redonne le pouvoir au consommateur dans ses choix et influe sur sa manière d'être avec les autres : dans la collaboration, dans la coopétition !

 L'innovation sociale comprend la création des Biens et des Services pour le bien commun respectueux de l'environnement. 
 Cette dynamique permet de développer un mode économique favorisant le "mieux-être" ensemble et le partage d'informations.
 
 Pour une explication plus détaillée voir : l'innovation sociale 

Ce concept s'adresse aux :

- particuliers, fonctionnant comme ressourcerie géolocalisée ;

- structures de l'innovation sociale, permettant l'animation de communautés, la veille sur le territoire pour les conciergerie des Tiers-Lieux ;

- entreprises, étant un outil de prospection sur les thématiques de l'innovation sociale, et un outil de communication montrant l'existant et les futurs possibles.


Plus généralement, Le cartelier peut répondre :

- à des personnes qui sont à la recherche d'un logement / d'un hébergement

- aux travailleurs nomades

- aux personnes en recherche de partage de véhicule

- aux personnes en recherche de matériel électroménager / de jardinage... , d'une chambre chez l'habitant...


Un exemple de ce que Cartelier peut vous apporter :

M. Martin habite en appartement, travaille dans un bureau et aimerait pour se détendre, faire du jardinage. Il aimerait bien savoir quelles possibilités il a autour de chez lui.

La carte va lui permettre de :

- localiser les jardins ouvriers,

- localiser les jardins partagés existants,

- localiser les projets de jardins en cours,

- localiser d'autres personnes qui ont la même envie,

- localiser les structures / lieux ressources (tiers-lieu, amicale laïque, comité de quartier...) qui pourraient favoriser un projet de création

==>> de rentrer en contact avec

Plus d'exemples : Les scénari d'usage de Cartelier

 À lire à ce sujet l'article d'Aurélien Marty pour Pourparlers : 
 Une  carte locale pour les bonnes initiatives et la consommation collaborative

Méthodologie de travail

Le projet se déroule en plusieurs phases, conduites en parallèle en fonction de l'état d'avancement du travail avec les structures concernées :

    • Phase 1 : Connaissance du territoire
      • Identifier et cartographier les initiatives d'innovation sociale sur le territoire (de manière non exhaustive, mais par ordre de pertinence). Voir la méthodologie de saisie décrite plus bas.
      • Trouver les personnes et réseaux ressources chargées de développer et/ou gérer ces activités
    • Phase 2 : Mise en réseau
      • Inviter tous les acteurs recensés à communiquer sur la carte auprès de leur communauté
      • Inviter ces acteurs à des BarCamps hebdomadaires
      • Faire inviter, par les personnes ressources, les usagers des différentes structures accueillant des services de Conso Collab et dans les EPN à des ExplorCamps mensuels pour leur faire découvrir ce qui existe sur leur territoire
    • Phase 3 : Accélération
      • Proposer, lors de ces ateliers, des projets de développement de la visibilité et de l'impact des différents projets dans une optique de développement synergique de la consommation collaborative
      • Utiliser des outils de diffusion par les réseaux sociaux et par email auprès des publics
      • Activer l'implication de la presse locale avec des évènements et des conférences/communiqués de presse

Tout ce travail est documenté sur un outil numérique collaboratif, dans l'optique de constituer des biens communs au service des porteurs de projet actuels, de leurs contemporains, et des porteurs futurs.

    • Retours, bilans et prise de décisions

Analyse des pratiques et des besoins de la structure et de ses utilisateurs/adhérents en BarCamp (http://fr.wikipedia.org/wiki/BarCamp)

Prise de décision démocratique/sociocratique sur les projets à mettre en place et leurs objectifs, puis élaboration collaborative et participative des projets

Objectifs

Cartelier est plus qu'une simple carte où on peut marquer des points fixes.

Cartelier, ce n'est pas une carte routière, ce n'est pas un annuaire non plus ! Sa particularité est qu'elle met en perspective virtuelle des relations et des liens entre des tiers-lieux (ou structures). On part d'abord des communautés de confiance existantes sur le territoire pour ensuite se servir de la plateforme / carte comme outil de mise en visibilité des interactions possibles ainsi que des innovations du territoire. La carte est mouvante à souhait, vous pouvez y ajouter des lieux que vous aimez, que vous souhaitez recommander parce que vous y avez vécu une véritable expérience humaine, d'achat, respectant les usages de la consommation collaborative.

- Développer des services de ConsoCollab sur les thématiques suivantes, avec quelques exemples :

   Se nourrir
       Création d'une AMAP (http://fr.wikipedia.org/wiki/Amap)
       Organisation de DiscoSoupes
       Trouver des partenariats avec les grandes surfaces et/ou les marchés de gros pour récupérer les produits déclassés
       Trouver des partenariats avec les producteurs locaux pour mettre en place de l’achat groupé et entrer dans une logique 
       de transparence des produits
   Échanger
       Mise en place de GiveBoxes (http://cyberloire.myurm.biz/xwiki/bin/view/NBFaq/Ressources_xNFhWDfQlqoL), voire d'un 
       réseau de celles-ci entre plusieurs lieux
       Création de ShareTribes dans chaque structure porteuse, avec des personnes qui font les liens entre les structures
   Se déplacer
       Promotion et utilisation d'un service de covoiturage par les communes et les communautés de communes
   Bidouiller
       Utilisation de l'économie circulaire (voir article Rue89 http://bit.ly/1fGYPNO)
       Mise en place de DIY Coffees et/ou de Repair Cafés
       Mise en place de FabLab
   Se loger
       Utilisation et promotion du site Couchsurfing
       Campe dans mon jardin (http://www.campedansmonjardin.com)
   Financement de projets
       Crowdfunding
       Partenariats avec des organismes de financement comme Loire Entreprendre
       Partenariats avec des banques locales comme le Crédit Agricole

- La consommation collaborative ne se décrète pas, elle se pratique. Pour cela, elle a besoin d'espaces physiques pour se mettre en route, et pour se poursuivre.

Ces espaces sont particulièrement pertinents à installer au sein de structures existantes disposant de locaux, de personnel et de public, en concordance avec des espaces de coworking. Le coworking instaure une ambiance collaborative propice à l'échange et au partage.

Nous pouvons commencer le travail en nous appuyant sur les Espaces Publics Numériques et les structures types Education Populaire.

=> Pour permettre aux publics et aux structures de renouveler leurs modèles économiques et de développer leurs cercles de connaissance (à la fois sur leur quartier et dans le monde entier) en respectant l’environnement,

=> Pour développer une activité économique durable et des emplois.

Formats

BarCamp, pour faire émerger les projets, ainsi que permettre aux usagers de la carte de se rencontrer en réel.

DiscoSoupe pour renforcer les liens entre les individus et les structures.

Jerry, pour se doter d'outils et réapprendre à faire soi-même.

Soirées Restons Calmes, pour renforcer les liens et Cartopartie, pour que les gens s'approprient le Cartelier, et puissent y contribuer de manière autonome.

Offres de services

- mise en visibilité des initiatives

- mise en visibilité des projets et événements

- mise en relation des différents acteurs, notamment grâce au réseau social


Pour la mise à jour de la carte, je propose :

- mes propres services,

- de former des personnes à l'utilisation de la carte


Pour les autres services qu'offre la carte, je propose :

- d'analyser les données de la carte, de pointer les manques et les besoins en matière d'innovation sociale sur le territoire

- de mettre en valeur certain produit et/ou service oeuvrant pour le bien commun

Les différentes étapes du projet

  • Période 1

Étape 1 : faire de la veille sur les projets de carte rendant visible des pratiques locales

Étape 2 : faire la liste des initiatives de l'innovation sociale locales

Étape 3 : éprouver le concept en faisant une carte répertoriant les données listées

Étape 4 : rendre visible les étapes précédentes à travers un blog et sa diffusion sur les différents support de communication

Étape 5 : rechercher des partenaires / des financeurs

Ces différentes étapes sont faites en parallèle.

Cette période est un moyen de faire l'inventaire des innovations sociales développées au niveau local, de tester des outils / méthodologie / ateliers cartographiques, pour ensuite avoir une première série de retours par la communauté naissante du projet, notamment en passant par le blog.

 Les prochaines périodes du projet sont en construction, ouvertes aux évolutions. Pour apporter des idées, remarques 
 ou questions, vous avez un bloc-notes collaboratif à votre disposition.

Outils pour les territoires

Cartographie des Territoires

Pour les nouveaux contributeurs, l'idée est de mutualiser nos informations, maximiser et optimiser le travail sur la carte.

Voici le mode d'ajout des données adopté sur les couches de la cartographie des territoires :

- Étape 1 : consulter la liste des initiatives ( plus de détails sur la liste dans l'encadré ci-dessous)

- Étape 2 : ajouter de nouvelles initiatives à la liste, en renseignant au maximum les coordonnées et les personnes ressources

- Étape 3 : sur cette même liste, un code couleur permet de faire savoir aux autres contributeurs ce que vous êtes entrain de faire => en vert (fait), signalez les données que vous marquez sur la carte ; en gris/marron clair (incomplet), avertissez les autres que vous avez rentré des informations sur la carte à propos de telle initiatives, mais qu'elles sont incomplètes

- Étape 4 : ajoutez des marqueurs sur MapsMarker

- Étape 5 : assignez les marqueurs aux couches thématiques appropriées

Attention : il ne peut y avoir que 49 marqueurs par couche, sinon la couche n'affiche plus les marqueurs, et ce de manière définitive !!!

 La liste des initiatives s'étend au-delà de la consommation collaborative puisqu'elle rassemble tout ce qui appartient
 à l'innovation sociale.

Un réseau social

Permettant de prendre contact avec d'autres usagers de la carte, se mettre en relation avec pour échanger, et possiblement travailler ensemble sur des projets.

ShareTribe

Outil de connexion des personnes sur un espace virtuel permettant de gérer les échanges de biens, services, covoiturage et habitat... dans un cercle de confiance. Les personnes connectées se connaissent déjà directement, ou fréquentent le même lieu. Les invitations se font par email, et par n'importe qui.

  • ShareTribe
  • Méthodologie de travail sur ShareTribe

GiveBox

Pendant physique de la ShareTribe, c'est une zone de gratuité où chacun peut déposer et récupérer des objets.

Trello

Outil de suivi de projets. Espace de travail collaboratif

  • Méthodologie de travail pour la cartographie des territoires

Pour les nouveaux contributeurs, l'idée est de mutualiser nos informations, maximiser et optimiser le travail sur le développement des territoires.

Voici le mode de travail adopté sur l'outil de suivi de projet :

    • Étape 1 : consulter l'espace de travail pour voir les étapes proposées et les tâches afférentes

Cela permet :

- d'assurer une communication et un suivi de l'ensemble des projets,

- de voir ce qui avance ou n'avance pas chez les autres,

- de pouvoir aller chercher des idées et d'en donner,

- de collaborer

    • Étape 3 :
    • Étape 4 :
    • Étape 5 :

Structures intéressées

Crédit Agricole

Conseil Général de la Loire sur la partie fonctionnement et communication inter communautés de communes

Financements envisagés

État (service civique)

Crowdfunding (projets des individus et des structures. Méthodologie sur Movilab et sur la Cyberloire)

Crédit Agricole (projets)

Conseil Général (fonctionnement)

Budget prévisionnel

Structures prospects

InfoMedia42 (http://www.infomedia42.com/joomla158/)

EPN stéphanois et ligériens (http://www.netpublic.fr/net-public/espaces-publics-numeriques/repertoire-national/?cmq_path=carte&cmq_territory=42%20LOIRE&cmq_submit=Submit)

MJC des Tilleuls

Centres sociaux

Francas

Comité d'animation du Parc de Montaud

..

AbeillePollen32px.png Pages MoviLab liées

Liens externes