Arbre des documentations

De Movilab.org
Aller à : navigation, rechercher
MetaMedia2-1024x617.jpg

Ampoule.png Cette page est une ébauche.
Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?).
Support : Le portail dédié à la documentation et aux codes sources
La V2 au Fablab Festestival de Toulouse. Fabriqué au Fablab Artilect
La V3 à OpenFactorySainté en septembre 2016

Sommaire

L'initiative

Hackpad disponible : Design et mise en oeuvre de l'arbre des documentations 
Visuel : Pearltrees des pages liées à celle-ci 
Arbre des documentations sur Thinglink :

link:https://www.thinglink.com/scene/794202879702335488

Intention

Stallman.png
Si nous sommes de plus en nombreux à documenter nos actions ou nos projets en open source sur Movilab et ailleurs, nous ne sommes en revanche pas toujours en phase et au clair sur ce que l'on entend par "documenter".

Parle t-on d'une recette technique, d'ingrédients de fabrication, d'un processus de production, d'une dynamique sociale, d'une méthodologie scientifique, d'outils particuliers ?

Voici quelques questions qui nous ont incité à créer cette page et surtout cette initiative de co-créer un ou plusieurs arbres "DES" documentations existantes aujourd'hui sur la planète Tiers Lieux... mais pas que !

L'Arbre des Documentations est donc avant tout un prétexte pour échanger les méthodologies, outils et pratiques de documentations.

 Envie de participer à cette page ? Découvrez comment contribuer à ce wiki.


Inspiration

Tout comme pour les origines des courants musicaux, nous souhaitons réaliser un arbre rassemblant toutes les formes de documentations réparties en branches selon les mouvements et les tendances qui les ont inspirés ou créés.


Exemple avec l'arbre du Jazz

Arbre-du-jazz.png


Autres exemples de documentations visuels

Contexte

A l'ère des villes connectées dites "intelligentes", nous souhaitons par cette action collective contribuer au développement du concept de Ville open source que certains nomme "la ville collaborative" mais qui ne pourra l'être (vraiment) que si son capital informationnel et matériel est open source.


Quelques articles sur le sujet :


Pourquoi documenter nos actions ?

Page dédié à cette question : La Documentation : Etat des lieux

Au sens large

Un des témoignages fédérateurs allant dans ce sens par Philippe Kourilsky, membre de l'Académie des sciences et professeur honoraire au Collège de France, lors de son Tedx à Paris en 2012.



Par le prisme Tiers Lieux

Section issue de la page Le code source d'un Tiers Lieux

Depuis de nombreuses années les Tiers-Lieux œuvrent à la documentation et à la libre diffusion des savoirs. C'est à dire à la consolidation d'un socle de savoir mis en commun dans lequel les membres des communautés puisent pour développer leurs propres produits ou services. Les Tiers­-Lieux agrègent et développent les savoirs de leurs usagers. En étant documenté, ceux-ci se transforment en un patrimoine informationnel et technologique qui peut à terme, devenir de grande envergure. Une unité de savoirs archivés, indexés et mis à disposition de tout un chacun ; un capital informationnel valorisable sur lequel s’appuient les usagers dans la poursuite de leurs intérêts propres, ainsi que les tiers-­lieux eux-mêmes dans la construction de leurs modèles économiques.

Le projet documenté s’envisage ici comme une production immatérielle partagée entre une ou plusieurs communautés. Ces dernières déterminent les modalités de gestion ainsi que l’usage de cette ressource, et y coopèrent sans forcément se connaître. Chaque contribution est un don de temps personnel qui permet de produire une réalisation commune capable de se maintenir dans la durée. Une fois stabilisée, la production immatérielle peut­-être appréhendée. Elle entre alors dans un processus de design et peut se formaliser notamment en un service.

L’enjeu est de concevoir une forme de cahier des charges reprenant les différentes étapes de conception des projets. Cela peut être des projets entrepreneuriaux, citoyens, techniques, ou même les projets de conception de Tiers-­Lieux. Nombreuses initiatives bénéficiaires de ce mode de fonctionnement le promeuvent par ailleurs, tant cela leur a permis d’éviter de nombreuses erreurs,d’anticiper les problèmes et d’accélérer leur développement. Pour d’autres types de projets, cette étape peut paraître fastidieuse, mais elle permet néanmoins de laisser une trace des travaux et également de pouvoir être améliorée par de potentiels contributeurs. Ce travail de documentation qui, pour certains, semble superflu est au contraire central dans d’autres initiatives. Il vise à déboucher sur un processus de production qui, dans le prolongement des fonctionnements en réseaux, est qualifié par Yochai Benkler de «production entre pairs sur la base de communs » (commons­ based peer production).

Les Tiers-Lieux et leurs outils

le portail des Tiers Lieux

Pour se documenter certains Tiers-Lieux créent leur(s) propre(s) outil(s) dédié(s). Impossible de lister ici tous les wikis créés.

Certains sont là pour rappeler le fonctionnement d'un lieu quand la plupart reste lettre morte.

D'excellentes iniatives sont néanmoins à noter : le Wiki de Ping, Fablabo, a été crée pour le Fablab Plateforme C, on y trouve un contenu de qualité.

Même chose pour le wiki du Carrefour Numérique, Fablab de la Cité des Sciences et de l'Industrie à Paris.

Témoignages : documentation dans un Tiers-Lieux

"...les murs de la maison sont littéralement tapissés de photo, de notes, de croquis et de modes d’emplois contextuels. Les modes d’emplois permettent au visiteur de s’approprier facilement les espaces de travail sans solliciter les membres de la communauté et favorise ainsi l’autonomie. L’affichage des projets réalisés, en cours ou à venir sont autant d’appels à se lancer dans l’aventure collaborative. Les photos des membres de la communauté permettent de constater sa diversité.

Le wiki numérique, même si il est très pratique, se trouve être une barrière à la collaboration et à l’accès à l’information pour un public parfois peu numérisé. La documentation in-situ permet de faire tomber cette barrière, créé de la confiance et favorise la collaboration ouverte."

La Myne, la Maison aux mille post-its - Simon Laurent, le Tour des Trucs

Pages liées


Échanges et discussions

A lire : WorkShop Documentation OuiShareFest 2016

FablabFest Toulouse 2016

BarcampDocumentationFabLabFestToulouse.jpg

Le Fablab Festival 2016 de Toulouse marque la fin de la première année du Réseau Français des Fablabs.

Ce réseau encore en construction, est maintenant structuré en association avec ses quatre collèges (sympathisants des fablabs, usagers des fablabs, projets de fablabs fablabs) et son C.A.

Ce réseau veut répondre à de nombreux besoins constatés dans les Tiers-Lieux de France (Métropole et Outre-Mer). Si chaque Lab à sa particularité ont retrouve partout mêmes besoins et problématiques : partage de l'info, système d'information, système de communication interne et externe.

Chaque Fablab semble documenter ses processus, projets et objets dans son coin. Certains rêvent de l'outil parfait où toute l'info serait centralisé au même endroit. Quand on connaît la diversité des documentations, des méthodes, des buts, des pourquoi et des comment, le rêve du super outils est un voeux pieu.

Lire le compte rendu détaillé du BarCamp sur Hackpad

Constats

"Si un fablab doit commencer par documenter quelque chose, c'est lui même". 
Olivier Gendrin, président du réseau français des FabLabs
  • Les Tiers-Lieux documentent peu... pour leur plus grand malheur. Manque de temps, de méthodologies ou de vision stratégiques.
  • Il existe peu d'outils en Francophonie pour documenter au regard des nombreuses plateformes anglophones qui existe pour l'Open Hardware (Hackerster.io, Alchematter, Instructables...etc...)
  • De nombreux acteurs du réseau des fablabs francophones souhaitent partager leurs pratiques de documentation via le forum et un rocket chat.



OuiShareFest 2016

Abredesdocsouisharefest2016.png

Page liée : WorkShop Documentation OuiShareFest 2016

 Compte-rendu des discussions et échanges

Echanges et rencontres notables

Pattern et storytelling :

Hailey Cooperrider de l'entreprise australienne CollabForge, la documentation de projets passe l'écriture d'histoire.

Faire écrire sur des wikis est difficile donc "J'aide les gens à documenter selon leur besoins et les outils avec lesquels ils sont déjà familiers."

Un projet c'est des histoires avec des patterns. Des motfis qui se répètent, un projet peut donc être vu par deux prismes : les motifs ou l'histoire. Une patterns s'appliquera souvent sur plusieurs histoires.

On retrouve ces hsitoires sur le site EpicCollaboration.

Cette notion de pattern se retrouve également dans les communs, le design et l'organisation de projet.

Les constats au OuiShareFest :

Patterns et storytelling

A croire les gens sur paroles tout le monde documente... pour le pire et le meilleur. Grandes entreprises, start-ups, projets collaboratifs, associations, Tiers-Lieux documentent car c'est :

  • bon pour le business
  • bon pour la com'
  • bien pour mutualiser et partager l'info
  • bien pour se faire reconnaître comme experts
  • bon pour l'image
  • la mode, on lance une plateforme sans savoir où l'on va ni pourquoi.

Toutes ces réponses sont vraies... mais incomplètes... Les enjeux de la documentation ne sont pas encore entendus et compris.

Certaines grandes entreprises s'intéressent à la documentation sans comprendre ce qu'est le libre et l'open source.

La meilleure approche pour appréhender les documentations c'est de considérer les pratiques des gens.

Il y a une grande diversité d'approches, de postures, d'envies, de buts, les histoires et les patterns différents mais non contradictoires.

L'aspect turoriel, la diffusion d'un savoir pour sa réappropriation, est souvent mis en avant, mais documenter ce n'est pas seulement faire des tutos.

Le contexte est important, le but, le territoires, les freins, les facteurs déclenchant sont également très important.

Les chercheurs, la science

Beyond Lab est un format d'événement qui rassemble chercheurs et entrepreneurs, rien n'est aujourd'hui documenté.

Les chercheurs, les scientifiques libèrent-ils leurs connaissances par quels outils ? par quels moyens ? À vous de jouer !

A lire : Tous les articles scientifiques europeens en libre accès à partir de 2020 - Site le présidence Néerlandaise de l'Union Européen

La documentation et les entreprises

Méthodologies identifiées

J'ai un projet On le fait On le documente On le partage.png

Méthodologies informatique


Méthodologies techniques


Méthodologies sociologiques

Les médias citoyens

Les médias citoyens ou médias d'intelligence collective permettent aux citoyens de produire une documentation médiatiques (radio, vidéo, photos, articles...) des actions et projets remarquables de leurs territoires.

Les médias citoyens sont co-construit avec des amateurs, des pro-amateurs et des professionnels ; des citoyens d'horizons, d'âges et de milieux divers.



Méthodologies scientifiques

Movilab : La méthodologie Movilab

"Le patrimoine informationnel commun des Tiers Lieux Libres et Open Source".

Télécharger l'avis du conseil scientifique sur le rapport final du projet Movilab (PDF 2015) ou consulter le projet sur le site du programme Movida.


Concepts et théories :


Pratiques et usages :


Méthodologies autres

Poc21

Poc21, c'est 12 projets documentés lors de cinq semaine d'événement au Château de Millemont à l'été 2015.

Multibao

Multibao plateforme de documentation sur les pratiques collaboratives sur GitHub en langage markdown.

WikiStage

WikiStage : Wikipedia en vidéo, documentation de projets ou d'idées remarquables grâce à des conférences.

Incroyables Comesitbles

Incroyables comestibles : la méthode en cinq images pour lancer une initiative Incroyables comestibles dans sa ville.


Outils et services numériques identifiées

Médias

Makery

Makery, le média de tous les labs : articles, reportages et événements sur l'actualité et les réalisations des Tiers Lieux.

TED

Conférence TED "des idées qui valent d'être partagées", diffusion d'idées et de connaissances par des conférences originales en multi-langue.

Usbek et Rica

Usbek et Rica : le média qui explore le futur.

Amazing

Amazing : le média des Tiers-Lieux.

Sites et blogs

Note on Design

Note on Deisgn Itw, compte-rendus, ateliers, une pratique de doc particulière mené par la designeuse Sylvia Frederikson.

Oui Are Makers

Oui Are Makers est un site Internet grand public sur lequel tout un chacun peut publier ses tutos. Le but : que les makers partage, explore et crée leurs projets sur de nombreux domaines : sports, loisirs créatifs, cuisine mais également des thématiques qui touchent les fablabs : robotique, impression 3D, Raspberry, Arduino.

Maker Tour

Maker Tour : explorer les fablabs en France et en Europe.

Low Tech Lab

Low Tech : plateforme de diffusion et partage de solutions sur les low-technologies.

Le Campus Leroy Merlin

Le Campus Leroy Merlin : plateforme de cours en ligne de bricolage mis en place par la chaîne de bricolage Leroy Merlin.

PeoplBrain

PeoplBrain : plateforme de tutos couture et bricolage.

L'Air du Bois

L'Air du Bois : plateforme numérique de partage et d'échange collaboratif autour du travail du bois (idées, plans, pas-à-pas, ...).

Picotomo

Picotomo : partage de bonnes procédures et pratiques pour les entreprises et les industries.


Wikis

Source Replication

A compléter

Wikipédia

Wikipédia, le wiki des wikis mais qui est, reste et doit rester avant tout la plus grande encyclopédie libre du monde.

P2PFoundation

La P2P Foundation partage ses recherches et réflexions sur les communs et les échanges pair-à-pair.

Intercoop

Intercoop, un réseau des réseaux francophones de la coopération, de l'intelligence collective et des pratiques collaboratives.

Fablabo

Fablabo, wiki animé par Ping Asso où l'on trouve de nombreuses ressources sur les Fablabs.

WikiFab

WikiFab WikiFab est une association qui vise à créer "le wikipédia des makers". WikiFab est un Média Wiki amélioré avec un plug-in de wb sémantiques et un éditeur en Wyswig. Il s'agit de documenter tous les tutos, prototypes et projets d'OpenHardware.

WikiDébrouillard

WikiDébrouillard, le plus beau réseau francophone dédié à l'éducation des sciences "par le plus grand nombre" et en particulier les plus jeunes.

Nuit Debout

15Mpedia

Wiki du mouvement des Indignés Espagnols

Ouiki OuiShare

Ouiki OuiShare, le wiki de OuiShare (en anglais).

Wiki-Brest

Wiki Brest, "LE" wiki territorial qui en a inspiré beaucoup d'autres depuis sa création.

Wiki for home

Wiki for home : plateforme de cours de bricolage lancée par Castorama.

Carrefour Numérique

Carrefour Numérique : wiki du fablab de la Cité des Sciences, où sont documentés les projets.

La Coroutine

La Coroutine : wiki de fonctionnement du Tiers-Lieux Lillois.

HackerSpace de Liège

Wiki du HackerSpace de Liège.

RepRap

RepRap : le wiki de la commuanuté RepRap, les imprimantes 3D auto-réplicatrices. Toutes les infos sont là pour apprendre à en construire une soi-même.

WikiHow

WikiHow : Notre mission est de publier des instructions gratuites et utiles afin d'aider à résoudre les problèmes de la vie quotidienne.

Labomédia

Centre de ressource du Labomédia : Fablab d'Orléans, on trouve beaucoup d'infos et de tutos sur les cultures numériques.

Résonance

Resonance : wiki du Lieu de Fabrication Ouvert, FabLab de la Friche de la Belle de Mai à Marseille.

DomoTiki

Le wiki de la domotique et de la maison connecté

FUSE

Wiki porté par Culture et Coopération, projets d'innovation ouverte et design

Pads

Une histoire récente des réflexions sur la documentation dans les Tiers-Lieux

Avant cet Abre des documentations, des ateliers et réflexions se sont tenus dans les Tiers-Lieux Francophone :


Chaîne vidéo

Maker Tips

Maker Tips est une chaîne de portrait et tutos autour de l'univers des makers.

Monsieur Bidouille

Monsieur Bidouille, tuto humoristiques et décalés pour les FabManagers, par Dimitri F de la Fol de Lyon.

La Grotte du Barbu

Tutos d'Olivier Chambon.

Sikana TV

Sikana TV

Cartes heuristiques


Plateformes collaboratives

La Fabrique Diy

La Fabrique Diy plateforme de tutos sur de nombreux thèmes (brico, déco, beauté, recyclage...) avec une carte de France des Fablabs.

Fab Manager

Fab Manager est un logiciel 100% Open Source développé par le FabLab de la Casemate à Grenoble qui permet de gérer les ressources de son FabLab et d'héberger les documentation techniques de ses Makers.

Imagination for People

Imagination for People : Plateforme de projets d'innovation sociale.

L'Air du Bois

L'Air du Bois : plateforme numérique de partage et d'échange collaboratif autour du travail du bois (idées, plans, pas-à-pas, xylothèque, base de fournisseurs collaborative, ...).


Outils en anglais

Commons transitions

Commons Transition est un wiki qui tente une documentation exhaustive des communs.

Instructables

Instructables est un site en anglais grand public comme pour Oui Are Makers on trouve des tutos sur de nombreux sujets. Néanmoins le site est très utilisé dans les fablabs pour la création d'outils et de projets.

Alechematter

Alchematter Plateforme de partage d'Open Hardware et Open Design en anglais.

Hackster

Hackster

We Wolver

We Wolver

Appropedia

Wiki Appropedia, wiki dédié aux modes de vies durables et à la permaculture

Hackerspaces

Hackerspaces : le wiki en anglais qui vise à rassembler tous les projets créée dans les hackerspaces du monde.

Hackuarium

wiki.hackuarium.ch, le wiki du Hackerspace de Lausanne

OpenSource Ecology

Un wiki pour fabriquer des machines agricoles.