Alunissons

De Movilab.org
Aller à : navigation, rechercher

Bonjour et bienvenue au sein de la Création Collective des Médias Alunissons !

Alunissons-logo-vidéos.jpg


Le Postulat

Grâce aux outils intuitifs et tout particulièrement aux communautés Open Source, nous traversons une révolution intuitive et créative sans précédant qui bouleverse nos perceptions de soi et du monde en élargissant le champ des possibles à un niveau qui paraît incontrôlable à nos capacités raisonnées et totalement euphorisant à nos capacités intuitives et créatives. Vrai ou pas vrai ? :o)

Dans cette évolution, cette transition, tant à un niveau individuel que collectif, l'ancien côtoie le nouveau avec toutes les étapes entre les deux, et nous sommes à la fois portés par des visions grandioses de nos rêves des mondes meilleurs et freinés par tout un tas de vieilleries, qu'il s'agisse d'émotions et de croyances profondes personnelles ou de systèmes que nous avons mis en place pour gérer nos sociétés et nos structures.

Petit à petit, une nouvelle société voit le jour, une société où la créativité et l'intuition humaines seront valorisées et considérées bien au-delà de nos intellects.

- Hallelujah ! souffle Einstein :o)

Il va sans dire que ni l'éducation, ni la santé, ni la justice, ni l'administration, ni l'économie, ni les médias, ni la culture, ni aucun des systèmes actuellement en place n'est prêt à accueillir ce changement en chacun et se heurte aux avancées individuelles au quotidien. Toutefois, les systèmes étant mis en place par des gens, il nous suffit de créer du nouveau, chacun à son rythme, chacun à son idée, pour voir un beau jour apparaître des systèmes flambant neufs ! Et puis un jour, ceux-là aussi s'avéreront obsolètes, et ça sera rebelote, car nous ne seront jamais à l'abris de l'évolution...

Alunissons est l'une de ces créations, une structure nouvelle, vouée à libérer, encourager et développer la capacité humaine de Créativité Naturelle au service des fonctionnements de symbiose. Mais aussi une structure durable, qui vise à faciliter de telles transitions systémiques à l'avenir, car l'évolution s'accélère à un rythme palpable au quotidien.

Alunissons2.jpg

Le Concept

Les médias Alunissons ne peuvent être créés par une seule personne. A l'heure où je vous écris, le projet a avancé et touché autant de personnes que possible à une seule femme que je suis. Pas des masses, donc :o) mais quelques deux-trois centaines de milliers de personnes ont déjà eu sous les yeux un contenu Alunissons (ou Artistes Passeurs, cf. le paragraphe consacré), et deux ou trois centaines ont déjà participé à la création d'un contenu. C'est sûr, c'est déjà bien sympa, mais ça ne vaut pas la merveille que ça peut être avec d'autres personnes prêtes à s'y engager de toute leur liberté d'être qui ils sont, et la joie d'avoir créé ensemble qui en résulte !

Ainsi donc, ce que je vous en dirai sera nécessairement éphémère, dépendant des prochaines interventions, mouvant, flexible, un peu comme la vie l'est et la créativité l'exige. Alors imaginons un idéal pour nous propulser encore plus loin que ce que nous imaginons !

Alunissons est un lieu

Un lieu où l'on vient pour réaliser un projet dont on rêve. Qu'on ait les moyens ou non de réaliser ce rêve, le lieu nous accueille. Idéalement, c'est un très grand lieu, qui non seulement contient toutes sortes de studios et d'ateliers, mais aussi un grand terrain avec des animaux et des plantes qui vivent dessus :o) Il doit pouvoir permettre une réinsertion en douceur aux exclus de nos sociétés. Un lieu de... SYMBIOSE !

La symbiose entend non seulement une activité où les personnes sont d'accord les unes avec les autres et travaillent les unes avec les autres, mais encore une activité où elles fonctionnent en accord harmonieux tout en constituant chacun sa petite note différente. Plus la diversité naturelle est respectée, plus un tel lieu est susceptible d'atteindre un niveau de symbiose et ce d'une manière qu'on ne peut planifier ni stratégiser autrement qu'en misant sur la symbiose. La compétition donc est ici hors jeu. Tout comme la prédétermination des rôles et des calendriers.

C'est donc un lieu où l'on peut trouver beaucoup de personnes exerçant des métiers fort divers. Bien entendu, tous les métiers liés aux médias et aux arts seront présents et sans doute majoritaires. Mais encore, on y trouvera des psychologues, des coachs en développement personnel, des éducateurs spécialisés, des chercheurs, des scientifiques, des jardiniers, des cuisiniers, bref, tout métier utile à tel ou tel projet créatif en cours ou au fonctionnement de l'ensemble.

C'est un lieu qui aura besoin d'une partie aussi flexible que l'est son activité, et qui sera occupée par les activités diverses liées aux projets en cours.

Si l'on pousse le rêve encore un peu plus loin, Alunissons, ce sont des lieux de ce type, plusieurs par continent, et reliés entre eux.

Alunissons est une manière de faire

Développer sa Créativité Naturelle, c'est développer sa liberté d'être soi puis l'exprimer. Cette structure devra donc être gérée sur de toutes nouvelles bases salariales. Chacun pourra être libre de ses horaires de travail, de loisirs et de repos. Il n'y aura pas de standardisation des rythmes de vie.

En revanche, chacun aura le devoir de s'occuper de ce qui lui apporte la plus grande joie. Un temps d'adaptation et d'exploration de soi sera possible. A tout moment, chacun pourra se mettre à faire autre chose qui l'attire davantage.

Je vous vois venir avec votre gros vocabulaire :o) Il ne s'agira pas de ce que l'on imagine aujourd'hui sous le nom d'anarchie. Chacun sera son propre chef. Parfois, sur certaines créations, il sera le chef de tout un groupe. Parfois, dans la création d'un autre qui l'intéressera il aura cet autre pour chef.

Cette manière de fonctionner ne pourra être exempte d'organisation ni de leadership. Mais chacun aura la liberté de s'organiser selon ses objectifs de vie.

Au départ, la seule structure possible à une telle activité serait une association d'indépendants, autoentrepreneurs, libéraux, et artisans. Mais une fois le fonctionnement stabilisé, il sera toujours possible d'instaurer un nouveau contrat de travail type indé en CDI, et ainsi contribuer à influencer petit à petit les systèmes.

Alunissons est un outil d'autonomie et de vivre ensemble à la fois

Alunissons offrira à chacun de quoi construire son autonomie au sein d'un rêve de vie qu'il imagine. Cette autonomie n'entend pas d'individualisme, mais bien au contraire comprend la solidarité des uns envers les autres. Dans ce fonctionnement nouveau, on prend en compte le fait que chacun a besoin de rémunération pour exercer des talents qui lui sont propres au service de tous. La priorité de la structure est donc le talent, le rêve en chacun. On inverse le processus éducatif. Plutôt que de se former sur un standard conçu pour maintenir en place les systèmes, nous nous formerons individuellement en valorisant ce que chacun a de personnel à apporter à la société.

Nous avons tellement l'habitude de fonctionner à l'inverse, partir du produit désiré et organiser tout les postes en fonction du produit, que ce fonctionnement où nous partons de notre liberté d'être qui nous sommes paraît ingérable. Toutefois, au sein des classes, j'ai pu constater de mes yeux que non seulement rien de ce que l'on peut craindre à premier abord ne se produit, mais encore, le résultat, le produit souhaité se voit enrichie de l'intelligence et de la créativité collective bien au delà de ce qu'un seul homme peut concevoir dans un business plan.

Alunissons est une chaîne médiatique

Les sujets couverts viseront à offrir une couverture médiatique là où il n'y en a pas, qu'il s'agisse d'artistes avec ou sans public, d'actions individuelles, associatives ou citoyennes, d'événements locaux, d'inventions, de recherches, de témoignages, etc. la liste reste infinie quand il s'agit de créativité humaine ! On nous fait croire que seuls tels et tels concepts marchent et plaisent, mais je vous assure que lorsqu'on sait laisser faire la Vie, il n'y a pas de meilleur auteur. Je vous invite à regarder le reportage "Matteo sur son dragon" sur la chaîne YouTube d'Alunissons TV. C'est un de ces reportages où j'ai laissé faire la vie envers et contre tout bon sens. Filer sa caméra à 2300€ à un gamin de 9 ans hyperactif juste parce qu'il en avait envie et s'ennuyait parmi les adultes, on voit pas ça souvent. Mais le résultat est épatatant ! Il a révélé des talents de présentateur incroyables et ce reportage démontre combien il était en fait parfaitement digne, bien plus digne qu'un enfant sage, d'une telle confiance accordée. C'est un trésor, qui démontre combien nous nous trompons sur l'hyperactivité, et que c'est bien notre société que nous avons à soigner si on veut guérir ces enfants.

La ligne éditoriale s'attachera donc à une vision particulière qui pop up like daisies un peu partout en ce moment, celle des Pionniers de Mondes Meilleurs, des créateurs de synergies, de symbioses, et de fonctionnements nouveaux, en leur offrant une visibilité et une valeur médiatique par le biais d'images professionnelles.

Alunissons est une école complémentaire

Qu'il s'agisse de créations collectives organisées en école ou en entreprise, Alunissons s'organise autour du Dispositif de Création Collectives des Artistes Passeurs, réunissant élèves, professeurs, personnes en incapacité de travailler, étudiants, artistes, et artistes passeurs autour d'une oeuvre à créer ensemble avec pour objectif non pas le produit, l'oeuvre elle-même, mais un vécu créatif collectif réussi, et une grande joie d'avoir créé ensemble à partager arrivés au bout des travaux.

Alunissons2.jpg

Le Dispositif de Créations Collectives des Artistes Passeurs

Ce dispositif éducatif et culturel a été appliqué dans trois classes sur trois oeuvres cinématographiques entre 2007 et 2009.

Vous pouvez en consulter les documents et les oeuvres à cette adresse : vivrelelivre.fr

Il permet à des personnes de tous âges, tous statuts, tous niveaux de compétences de travailler ensemble. L'un de ces projets a d'ailleurs réuni des jeunes de 12 à 16 ans tout juste arrivés du monde entier, avec des personnes en incapacité de travailler, des étudiants, des artistes et des artistes passeurs. La plus grande des barrières les séparait pour l'écriture d'un scénario : la langue ! Et pourtant, ensemble, et chacun, ils ont écrit un scénario de 20 minutes sans que nous ayons besoin d'y changer un seul mot !

Pour exemple, le procédé est assez simple dans ce cas, et vous verrez sans doute qu'il est facile de l'adapter aux participants et à l'oeuvre créée :

  1. On part d'un livre que l'on résume en 10 phrases.
  2. Chacune de ces phrases séparément est donnée à un petit groupe, qui improvise par le jeu théâtral une scène. Une personne note cette scène.
  3. Lors de la séance suivante, on donne à des groupes différents les notes de ces scènes, et en partant de ces notes, ce nouveau groupe improvise sur cette scène en y ajoutant des éléments et en l'approfondissant. Une personne en note le résultat.
  4. Lorsque les scènes nous paraissent correctes, nous les jouons les unes après les autres et en vérifions l'ensemble. Chacun note ses idées pour l'améliorer. Elles sont ajoutées à l'ensemble.
  5. Lors d'une dernière séance, à partir des notes prises pour chaque scène, un travail individuel se fait sous la forme d'un storyboard.

Et voilà ! Il reste encore à préparer le tournage, tourner et monter, mais cet exemple suffit à comprendre le fonctionnement.

Le Dispositif des Artistes Passeurs a été créé et appliqué à une époque où je ne connaissais rien aux créations collectives qui voyaient le jour un peu partout y compris dans le domaine de l'entreprise sur le modèle de l'Open Source qui bien évidemment, m'a également inspirée. Ces 2 ans d'expériences sur le terrain ayant été suivie par 4 ans de recherche, j'ai pu prendre connaissance de ce qui se faisait et constater les particularités de ce dispositif par rapport aux autres rencontrés :

  1. Il offre réellement la liberté à chacun de toucher à tout et choisir son activité dans une vaste somme d'activités très diverses, on n'en sort donc jamais frustré de ne pas avoir pu appliquer ses idées.
  2. Il n'y a réellement pas de travail individuel qui ne s'inscrive dans un travail de groupe, qui ne s'inscrive pas lui-même dans le travail global collectif, on en sort donc jamais en ayant fait un travail qui au final ne servira pas.
  3. L'objectif n'étant ni le produit ni l'oeuvre, mais la joie partagée d'avoir créé ensemble, on s'en souvient longtemps après, six ans plus tard je reçois encore des petits mots doux des élèves qui me retrouvent !

La créations collective des médias Alunissons est basée sur ce dispositif.

Alunissons2.jpg

Les Oeuvres Alunissons

Il pourra s'agir de :

  • Emissions TV
  • Emissions Radio
  • Livres et e-books
  • T-Shirts (alunissons.spreadshirt.fr)
  • Musique
  • Films
  • Jeux vidéos, plateau ou événementiels

Mais aussi de toute invention qui puisse se révéler utile aux gens quelques part (exemple : La bouteille d'eau avec quelques gouttes de javel qui éclaire les maisons en taule grâce à l'idée d'un ingénieur qui passait en touriste par ce bidonville ! Avez-vous vu cette vidéo incroyable ?) Lorsqu'un problème est repéré quelque part et inspire une solution à quelqu'un parmi les membres d'Alunissons, on pourra y envoyer une équipe pour le résoudre avec les habitants.

Alunissons2.jpg

Les Financements

Les moyens sont divers, variés et dans le domaine des arts et des médias, plutôt infinis, pour qui sait lancer l'affaire (pas moi, pas encore, mais tout s'apprend !) Voici quelques uns parmi les plus intéressants :

  • Les subventions d'état sur certains projets créatifs
  • Les investissements, à condition d'en initier de différents de ce qui se fait actuellement, avec donc une certaine prise de risque
  • La vente des oeuvres créées
  • La vente d'espace publicitaire
  • L'organisation d'un événement régulier voué à la récolte d'une part du budget annuel type Festival Alunissons (musiciens, talks, expos, etc...)
  • Le crowdfounding sur les petits projets (idéalement, Alunissons peut devenir une plateforme de crowdfounding)
  • Et bien entendu, la facturation des formations

On vise du gros budget. Un exemple chiffré : pour réaliser une création collective de 4 oeuvres (film documentaire, album de chansons, recueil de récits de vie, festival) il faut compter pas loin de 150 000€.

Alunissons2.jpg

La Rémunération

Dans un fonctionnement aussi libre et responsable individuellement, aucune différenciation de salaire horaire n'est possible. Il s'agira donc d'en choisir un bon (exemple : 35€/h ou 40 ou 45, pas trop n'en faut non plus) qui permette un bon salaire à temps plein (35h/semaine) et un bon petit trésor à temps double (70h/semaine). Ainsi, chacun pourra s'organiser pour partir en voyage quelques mois, répondre à des besoins familiaux spécifiques, acquérir des objets ou du matériel qui lui tienne à coeur, ou se reposer royalement !

Chaque année, à partir des entrées effectuées, un certain nombre de projet sera décidé à l'avance (écoles, entreprises, projets personnels à long terme, etc.) et un certain nombre de projets pourront être improvisés spontanément, les deux sur des budgets prédéfinis. Les autres auront à constituer leurs budgets en utilisant les différents moyens de financements. Si des bénéfices dépassent ces budgets préétablis, ils seront partagés à parts égales entre les participants de l'année indépendamment des heures effectuées. Si vous voulez, on peut y mettre un minimum qui nous rende bénéficiaire :o)

Cette partie est extrêmement importante pour le fonctionnement global, et les modifications, à moins d'aller dans le même sens, ne seront pas acceptées sur ce point.

Alunissons2.jpg

Plan d'Attaque !

La Fondation

Un minimum de 4 membres est nécessaire. Ils auront bien du taf, et ils seront pas les présidents du monde entier pour autant :o) Comme on aime :o) Tout ça doit être rendu possible. Il nous faut donc des personnes avec des talents dans les domaines des financements, des structures médiatiques et de la production. Je me chargerai volontiers de la part éducative et de l'organisation des créations collective sur la base du Dispositif des Artistes Passeurs, ainsi que de la formation de ceux qui souhaiteraient faire la même chose que moi.

La Communication

Un minimum de 2 membres est nécessaire pour gérer les réseaux sociaux efficacement et y apporter un flux de public régulier.

Les Contenus

Inutile de fournir un nombre minimal de créateurs de contenus, il nous en faudra un sapré paquet !

Juste pour l'exemple, si l'on souhaite un jour se radiner devant le CSA et lui demander de nous ouvrir un canal TNT spécialement rien que pour nous sans concours possible (ha !) nous aurons alors 356 jours de programmes à fournir aux téléspectateurs ! Ca nous amène à 8760h de vidéos passionnantes à réaliser. Si nous sommes par exemple 144 réalisateurs à caméra unique comme j'ai fait cette année, il nous faudra réaliser, 1,17h de vidéo par semaine sans vacances, soit 60,88h par an, chacun. Doublez, voir triplez pour une bonne équipe. Et il en faudra autant pour une Radio.

Autant dire qu'Alunissons, c'est pas qu'une toute petite entreprise ! Dans l'idéal, c'est un bon millier d'emplois, et bien 5 à 10 000 personnes à organiser par an ! Ce ne sont donc pas de tous petits budgets que nous visons non plus, c'est une affaire de millions.

L'école complémentaire

Un minimum de 5 artistes passeurs est nécessaire, que je dois former, puisque c'est un métier de mon invention :o)

Alunissons2.jpg

Dans l'immédiat et concrètement

Bien entendu, c'est un joli projet et un joli rêve, et je suis certaine qu'avec du temps c'est non seulement faisable mais aussi passionnant à faire, ça produit de plus forcément des effets boules de neige ! On ne peut pour autant oublier que pour l'heure il n'y a pas de lieu, pas de sous et que je suis encore seule à m'occuper du tout, contenus, com', et financements.

Les choses sont faisables création collective par création collective seulement, mais il me paraissait important de vous en donner une vision globale de la visée à ne pas perdre de vue dans ces créations collectives.

Vous pouvez bien entendu d'ores et déjà contribuer bénévolement aux contenus et à la com', vous lancer dans la vente d'espaces publicitaires sur nos vidéos et notre site, proposer vos livres à la vente etc, à la condition exprès que vous soyez autonomes sur tout le processus de réalisation et de publication. Quoi qu'il en soit, il est impossible de l'organiser en réelle création collective (je viens de tenter pendant un an) car ça demande surtout du travail individuel impayé. Je ne vous l'interdirai certainement pas, mais j'ai un plan d'attaque plus fructueux en tête depuis quelques mois !

Depuis janvier donc, je fais des demandes de subventions et recherche des producteurs pour une création collective d'envergure qui pourra nous lancer un premier bon gros pas en avant.

Il s'agit de réaliser un film documentaire à propos de Créativité Naturelle, et à ces fins, filmer une création collective entre juniors, seniors et artistes. Très concrètement, on organise la rencontre des jeunes et des pensionnaires de maisons de retraite pour recueillir des récits de vie. A partir de ces récits de vie, des musiciens composent des chansons. Et on termine le tout par un premier petit festival avec les musiciens participants qui le souhaitent.

L'opération demande 150 000€ pour toucher un millier de personnes directement en les impliquant dans la création. Je peux vous assurer que déjà à 200, partager un moment de joie d'avoir créé ainsi ensemble, c'est inoubliable, tout le monde redevient enfant l'espace de ces quelques heures ! Ce sont des instants extrêmement doués de magie relationnelle ! Ainsi donc, non seulement cette création collective nous permettrait de réaliser 4 oeuvres, dont l'événement du festival, mais encore de toucher exponentiellement des milliers de personnes avec ces contenus et faire connaître le projet et sa visée au plus grand nombre.

La même création collective peut être réalisée sur des budgets moindres (30 à 50 000€) et avec moins de temps à impartir mais en touchant beaucoup moins de gens directement sur le terrain, en limitant ainsi l'impact com', alors j'espère encore trouver des producteurs partants pour rêver grand !

Un document de 29 pages rédigé pour le CNC et donc extrêmement précis est disponible. Il comporte synopsis, organisation, budgets chiffrés, la totale :o) Je peux vous l'envoyer si vous êtes intéressé pour rendre cette création collective possible avec moi.


Alors, alors ? Qui dit quoi sur Movilab ?

Que vous soyez directement intéressé par ce projet ou que ce projet puisse servir le vôtre, je suis toute entière à votre disposition, prête pour la Grande Aventure de la Créativité !

Sur le web, on m'appelle Popette. Ou Po. Ou Poppie. Ou Poupinette. Et même une fois Popettiiiiina :o) Bref, mon nom, mon vrai, c'est Perlipopette Jane Willis del Balboa. Enchantée :o) Administrativement, j'ai été nommée Marina Dejanovic, mais comme vous voyez, ça n'empêche pas les sentiments :o)

Voici tous les moyens de me contacter :

  • Ici, via la messagerie ou les discussions.
  • Sur alunissons.com.
  • En passant boire un café au 4, promenade André Ballu à Gournay sur Marne.
  • Ou en m'appelant au 06 98 25 33 77.

Et voilà ! J'ai tout dit. Et voilà... Enfin tout... Vous savez sur ce sujet, j'suis cap' de semaines entières de conférences :o)

Je vous souhaite une excellente journée sous le soleil ! A bientôt, j'espère :o)

Alunissons1.jpg